Puis-je récupérer de l'eau de pluie pour la boire ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Alors que les ressources en eau potable inquiètent du fait des effets du réchauffement climatique qui perturbent le régime des précipitations et provoquent des sécheresses de plus en plus intenses et fréquentes, la question mérite d’être posée : est-il possible, sans danger et légalement, de récupérer de l’eau de pluie afin de la consommer ? Pourrait-on y trouver un remède à la raréfaction des sources d’eau douce dans le monde ? 💦

Puis-je récupérer de l'eau de pluie pour la boire ?

D’où vient l’eau de pluie ?

L’eau de pluie provient de l’évaporation de l’humidité qui se trouve dans la nature, notamment dans les océans, les lacs ou encore les fleuves ♨️. Elle s’introduit ensuite dans les sols et alimente les nappes phréatiques souterraines. Mais cette eau douce peut-elle être considérée comme étant potable ? 👉 Comment les nappes se rechargent-elles ?

Une contamination chimique et bactérienne de l’eau de pluie

La réponse est sans nuance : non, la consommation d’eau de pluie n’est absolument pas sûre, y compris dans les zones les plus reculées de la planète. En effet, de nos jours, l’eau de pluie est très clairement imbuvable du fait de la pollution chimique, bactérienne et potentiellement parasitaire dont elle fait l’objet 🤮.

👉 La sécheresse hivernale : une bombe à retardement

Il pleut des PFAS

Les produits chimiques éternels, vous connaissez ? Les PFAS - substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées – désignent une famille de composés chimiques utilisés dans de nombreuses industries pas très vertueuses et qui sont présents dans les textiles, emballage alimentaire, revêtements antiadhésifs, produits ménagers, ou autres cosmétiques. De fil en aiguille, ces substances se sont répandues dans l’eau, les sols et l’atmosphère, et sont présents à des niveaux élevés partout sur la planète 😱.

C’est pourquoi l’eau de pluie est considérée comme étant impropre à la consommation, car elle n’échappe pas à cette contamination, si l’on en croit les travaux d’une équipe de chercheurs de l'Université de Stockholm (Suède) et de l'École polytechnique fédérale (ETH) de Zurich (Suisse), publiées dans la revue « Environmental Science & Technology » le 2 août 2022. Pourquoi ces polluants sont-ils considérés comme éternels ? Parce que leurs liaisons chimiques carbone-fluor se distinguent par leur stabilité, de sorte qu’ils sont très peu dégradables dans la nature🌿.

👉 Peut-on boire l'eau de mer ou est-ce dangereux ?

Quels sont les effets des produits chimiques éternels sur la santé ?

Il est désormais démontré que certains PFAS sont toxiques pour le corps humain 😵, et l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) française le confirme :

« Ils provoquent une augmentation du taux de cholestérol, peuvent entraîner des cancers, causer des effets sur la fertilité et le développement du fœtus. Ils sont également suspectés d’interférer avec le système endocrinien (thyroïde) et immunitaire. Cet effet des PFAS sur le système immunitaire a récemment été mis en exergue par l’EFSA [Autorité européenne de sécurité des aliments] qui considère que la diminution de la réponse du système immunitaire à la vaccination constitue l'effet le plus critique pour la santé humaine ».

Une fois ingérés, les PFAS s’accumulent dans l’organisme. Obésité, cancers de la prostate, des reins, des testicules, interférence avec le système endocrinien et immunitaire… Vous avez encore soif, vraiment 😅 ?  

👉 Les bons gestes pour économiser l'eau en période de sécheresse

Des niveaux qui persistent dans l’environnement

Ces composés chimiques inquiètent d’autant plus que leurs niveaux ne diminuent pas dans les environnements, même après plusieurs décennies. Certains d’entre eux, en effet, ne sont plus produits depuis 2002, et persistent pourtant dans l’atmosphère 😯. Plus inquiétant encore : dans les endroits les plus reculés de la planète, l'Antarctique et le plateau tibétain, des niveaux de PFAS 14 fois supérieurs aux recommandations américaines pour l’eau potable ont été mesurés. Autrement dit : nous sommes cernés, et il n’existe aucun endroit sur terre où l’eau de pluie est propre à la consommation et sans danger. Les PFAS sont tellement persistants et omniprésents qu’ils ne disparaîtront jamais, contaminant la terre de manière irréversible. Voilà, pour la bonne nouvelle.

👉 Le « Plan Eau », que contient-il au juste ?

Consommer de l’eau de pluie est (vraiment) néfaste, et interdit !

C’est pourquoi la consommation d’eau de pluie est purement et simplement interdite ⛔, et son usage l’est également dès lors qu’il y a un risque d’ingestion : il n’est donc pas permis de l’utiliser pour laver ses aliments ou faire sa vaisselle, notamment. La loi stipule en effet que pour être potable, l’eau ne doit pas contenir de polluants microbiologiques, ce qui n’est pas le cas de l’eau de pluie qui est contaminée. En effet, outre ces maudits PFAS, elle contient potentiellement des bactéries ou des champignons. L’eau potable, en effet, est extrêmement contrôlée dans notre pays et doit remplir plus de 50 paramètres, parmi lesquels sa teneur en plomb, en pesticides ou en nitrites.

👉 Sécheresse : quelles conséquences ?

Que puis-je faire sans risque avec l’eau de pluie que je récupère ?

La récupération d’eau de pluie à l’aide de cuves et de récupérateurs, si elle est de plus en plus répandue, ne peut être destinée qu’à des usages non alimentaires, comme arroser son jardin, laver ses sols, nettoyer son véhicule, ou encore alimenter l’eau de ses WC ou nettoyer son linge (sous réserve d’une installation et d’un traitement adéquats). 👉 Faire pipi sous la douche, c'est bon pour la planète

Cette eau peut également servir d’eau d’abreuvement pour les animaux, qui, étant plus exposés aux agents pathogènes, ont développé des réponses immunitaires 💪. Leur organisme s’adapte par le biais d’une flore intestinale ou d’enzymes digestifs adaptés. C’est ainsi que vous verrez votre chien ou votre chat boire dans une flaque d’eau ou laper l’eau issue des pots de fleurs, sans trop de risque pour leur santé, même s’il est préférable de ne pas trop en abuser et de leur donner accès libre à une écuelle d’eau potable.

👉 Installer un récupérateur d'eau de pluie, la bonne idée !

À retenir

Les ressources en eau douce deviennent une préoccupation majeure du fait du réchauffement climatique qui ne cesse de s’amplifier. Pluies plus rares, nappes phréatiques qui peinent à se reconstituer… Et si notre salut résidait dans la consommation d’eau de pluie ? Mauvaise idée, d’après les scientifiques ! Il est strictement interdit de consommer de l’eau pluviale, qui présente de sérieux risques sanitaires du fait d’une importante contamination par des polluants chimiques et bactériens.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : geo.fr, caminteresse.fr, futura-sciences.com

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle