Et si on offrait de la seconde main cette année à Noël ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Écologique, économique, l’idée d’offrir des présents d’occasion à Noël a de quoi séduire… Durant cette période où la surconsommation est reine et dénature l’esprit même de la Nativité, cette pratique propose une alternative très intéressante pour des fêtes de fin d’année plus vertes et éthiques. Pourtant, les réticences font encore obstacle, dans certains esprits, à sa généralisation. Un tabou qui cède peu à peu du fait de la conjoncture économique et écologique de ces dernières années. Parce que prendre soin de ses proches et de la planète est parfaitement compatible, osez la seconde main sous le sapin ! 🎄

Et si on offrait de la seconde main cette année à Noël ?

Le bilan carbone du père Noël, on en parle ?

🎅 Outre le fait qu’il lui faille théoriquement parcourir environ 149 millions de kilomètres la nuit du 24 au 25 décembre pour visiter les quelque 52 millions de foyers de son secteur (ce qui fait autant d’arrêts et de démarrages pour le traîneau, vive l’écoconduite !), quand papa Noël descend du ciel avec ses cadeaux par milliers, il ne fait pas semblant : 61 millions de jouets seront achetés rien qu’en France, déposés sous nos 6,5 millions de sapins, et plus de 700 millions de cadeaux seront offerts aux enfants du Monde entier. La moyenne mondiale du nombre de cadeaux par enfant pour Noël est de 5,5, mais est bien plus élevée aux Etats Unis et en Europe, où elle monte à 8,4…

Une surconsommation complètement folle, au mépris de l’urgence écologique et climatique qui elle, ne prend jamais de vacances. Pourtant, pour un Noël plus éthique et écologique, il existe une solution simple, intelligente et économique : le cadeau de seconde main, qui se démocratise peu à peu 🎁.

👉 6 inspirations pour une déco de Noël écologique

D’où vient le tabou du cadeau d’occasion ?

Les gens ressentent des scrupules à l’idée d’offrir de la seconde main pour Noël, en particulier quand le cadeau est destiné à un adulte. Ils craignent que cela soit mal vu, que le produit soit défectueux, sale, ou en mauvais état. Comme si la seconde main, c’était pour les radins. Alors un cadeau d’occasion sans papier cadeau jetable, n’en parlons pas 😅… Les réticences ont la vie dure, surtout au sein des vieilles générations, qui sont encore nombreuses à estimer qu’offrir de l’occasion est presque déplacé. Mais quand on comprend que se tourner vers l’occasion ouvre la porte, à budget égal, à des biens plus nombreux ou de bien meilleure gamme, cela donne à réfléchir. Pour la nouvelle génération, c’est tout vu ! Le luxe et la high-tech deviennent accessibles 🤩. 

📌
D’après un sondage OpinionWay pour Sofinco en septembre 2022, 79 % des Français ne seraient pas gênés de recevoir un cadeau de seconde main pour une occasion importante. Et vous 😉 ?

👉 Sapin en plastique ou naturel ? Comment choisir ?

Oser le cadeau d’occasion : cette année, on assume !

Avec la crise financière, la baisse du pouvoir d’achat des Français et les préoccupations écologiques grandissantes dans l’esprit du grand public, le tabou qui entoure le cadeau d’occasion tombe petit à petit, et c’est tant mieux ! Et quand on sait que souvent, le père Noël tombe à côté, et que 57% des 18-24 ans envisagent de revendre leurs cadeaux au lendemain des fêtes, l’injonction d’offrir du neuf perd un peu de sa légitimité 🙄…

En 2021, un Français sur deux se disait prêt à offrir un cadeau de seconde main pour Noël, selon un sondage IPSOS pour Rakuten. L’année d’avant, ils n’étaient que 18% ! Signe que le tabou est bel et bien en train de céder. La motivation des Français ? Le prix, bien sûr, arrive en première position, avec l’opportunité de faire de bonnes affaires et d’alléger la facture salée de la période des fêtes. Et juste derrière, la préoccupation grandissante de l’impact environnemental de Noël🌿, qui ne fait pas de cadeau à la planète.

Ce sont donc des consommateurs plus responsables, conscients du rôle qu’ils ont à jouer en s’adonnant à des pratiques plus durables et plus respectueuses de l’environnement, qui s’emparent du marché de l’occasion, de la même manière que les cadeaux locaux ou made in France ont le vent en poupe : ils deviennent conso-acteurs 💪.

La conjoncture fait évoluer les mentalités, et fait tomber les dernières réticences au sujet du cadeau d’occasion, qui se normalise peu à peu. Les Market place sont donc en pleine ébullition à l’approche du réveillon, et ont su rassurer les utilisateurs quant aux garanties et à la sécurité des transactions, proposant produits culturels, high-tech, jouets, jeux vidéo, livres ou vêtements…

 Le saviez-vous ? 
L'ADEME estime que près de 100 000 tonnes de jouets sont jetées chaque année, après avoir dormi une dizaine d'années dans les placards.

👉 Le calendrier de l'avent inversé pour un Noël plus solidaire

L’économie circulaire à l’honneur

Pourtant, offrir un cadeau authentique, qui a du sens pour Noël, ne peut que toucher son destinataire. Bon, OK, un Noël zéro déchet confine à l’utopie. Mais l’occasion et le reconditionné sont encore ce qui s’en rapproche le plus. Et si cette année, on shoppait en ligne ses cadeaux d’occasion ? eBay, Le Bon Coin, Vinted, ReLoved, La Recyclivre, Abracadabric, Upway, VinStage Music, Discogs… Tous enregistrent une forte augmentation des transactions pendant les fêtes de fin d’année. Les grandes marques entrent dans la danse et proposent de plus en plus fréquemment leur propre circuit de seconde main.

Participer à allonger la durée de vie des produits, c’est réduire sa consommation de biens neufs qui utilisent beaucoup de ressources naturelles et polluent tant à l’occasion de leur fabrication que de leur transport. C’est limiter également la production de nouveaux déchets en retardant l’échéance.

👉 Pollution marine, la comprendre pour bien agir

À retenir :

Pour des fêtes de fin d’année éthiques et écologiques, le cadeau d’occasion est tout indiqué. Gaspiller de l’argent et des ressources naturelles, qui se raréfient inéluctablement, a de moins en moins de sens dans l’esprit de nombreux consommateurs. Il n’en fallait pas moins pour permettre au marché de la seconde main d’exploser, la conjoncture aidant à faire sauter les dernières réticences. Le tabou de l’occasion sous le sapin commence à prendre des rides, et la jeune génération s’empare de cette opportunité pour préserver la planète 🌍, et leur budget, tout en accédant à des produits de meilleure gamme. Que ce soit par conviction écologique ou par préoccupation financière, et si cette année, on assumait avec fierté le cadeau d’occasion pour Noël ?

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : consoglobe.com, francetvinfo.fr, cnews.fr, actu.fr, mercipourlinfo.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle