L'eutrophisation : tout savoir sur cette pollution de l'eau

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Dans la catégorie « pollution des écosystèmes », on vous présente l’eutrophisation ! Un terme barbare qui désigne un syndrome de mauvaise qualité des eaux douces ou marines caractérisé par la prolifération de végétaux aquatiques, en raison d’apports excessifs en phosphore et en azote… Ce terme est en effet tiré du grec « eutrophos », qui signifie « bien nourri », ou « nourrissant » : ces algues reçoivent trop d’apports et se développent de manière anormale et excessive, ce qui n’est pas sans poser problème pour la biodiversité environnante… Quelles sont les causes de l’eutrophisation ? En quoi est-ce néfaste ? Le point sur cette réaction en chaîne dévastatrice 👇

L'eutrophisation : tout savoir sur cette pollution de l'eau

C’est quoi, l’eutrophisation ?

Nos sociétés humaines se sont bien souvent établies en bordure d’eau, de lacs ou le long du littoral : l’eau est en effet essentielle à leur développement. La contrepartie, c’est que bien souvent, elle est le réceptacle, volontairement ou non, de nombreuses substances et déchets liés aux activités humaines, dépassant les capacités d’épuration naturelle 🌍. Chacun a pu observer un jour sans vraiment le savoir ce phénomène qui se manifeste par une apparition de marée verte au printemps, que ce soit dans un lac, une rivière ou même sur le littoral marin, comme c’est parfois le cas en Bretagne. Ce syndrome saisonnier ne passe en effet pas inaperçu et témoigne d’une altération des eaux et d’une modification des équilibres biologiques de l’écosystème considéré.

Une réaction en chaîne dévastatrice

Un déséquilibre écologique se crée en effet en raison d’apports trop importants en phosphore, et notamment en phosphate (PO43-), et en azote ou en nitrate (NO3-) 🤓. Ces apports sont excessifs, et causent une véritable explosion du développement des végétaux, qui s’accumulent localement et sont source de nombreux désagréments. Le mécanisme n’est pas bien difficile à comprendre :

  • pour se développer, les végétaux aquatiques ont notamment besoin de lumière, d’une température adéquate et d’un apport en azote et en phosphore. C’est pourquoi, par exemple, leur développement est limité entre l’automne et le printemps : ils ne reçoivent alors pas suffisamment de lumière et les températures sont trop basses. À l’inverse, la teneur de l’eau en azote et en phosphore est en principe très limitée à la belle saison, ce qui est censé canaliser leur expansion.
  • Seulement voilà, les activités humaines sont venues mettre leur grain de sel là-dedans 😒: de nombreux rejets d’origine agricole, domestique ou industrielle viennent libérer d’importantes quantités d’azote et de phosphore dans ces milieux naturels, faisant parfois exploser leur concentration que ce soit en eau douce ou dans les mers et océans, généralement par l’intermédiaire des cours d’eau qui s’y déversent. 👉 Comment protéger les océans ? À nous de jouer !
  • Les eaux deviennent hyperfertilisées par le déversement de ces détergents et engrais 💪.
  • La végétation prospère alors, et ne rencontre plus aucune limite dans son développement, boostée par ailleurs par un ensoleillement et des températures idéales, parfois jusqu’à saturation. Une bonne nouvelle pour les algues, une mauvaise pour la biodiversité 👎!
❓ Quelles sont ces algues folles qui posent problème ? 
Ce sont bien souvent les macro-algues vertes telles que les Ulves et les Entéromorphes, mais également des microalgues comme le phytoplancton.

L’anoxie du milieu, fatale pour la biodiversité

Parmi les conséquences de ce déséquilibre, on trouvera en tête de gondole un appauvrissement très conséquent de la biodiversité. Car cette végétation hors de contrôle permet le développement de nombreuses bactéries dites aérobies (c’est-à-dire gourmandes en oxygène), en raison de l’abondance des matières organiques liée à sa décomposition. Les couches profondes de l’eau s’appauvrissant en oxygène, plus encore en présence d’eau captive ou stagnante, comme les mares, étangs, lacs ou marais.

L’oxygène ayant disparu, ce sont les bactéries anaérobies, qui elles n’ont pas besoin d’oxygène, qui prennent le relais. Ne parvenant pas à consommer toute cette matière organique, qui s’accumule, un mécanisme de fermentation se déclenche, provoquant des dégagements gazeux de méthane ou de sulfure d’hydrogène.

L’eutrophisation cause ainsi la disparition de nombreuses autres espèces végétales, privées de lumière interceptée en surface, et animales, victimes d’un manque de dioxygène et des fonds saturés en dépôts végétaux. C’est ce qu’on appelle l’anoxie du milieu, c’est-à-dire la privation d’oxygène, fatale pour la plupart des espèces 😟.

👉 Le cycle du carbone : un élément essentiel à toute forme de vie

Les activités humaines montrées du doigt

Bien que ce déséquilibre puisse parfois avoir une origine naturelle, il est le plus souvent causé par les activités humaines. Si les phosphates sont désormais interdits dans les lessives depuis le 1er juillet 2007 en France, et sont restreints dans toute l’UE depuis le 10 février 2012, cela ne suffit pas à enrayer le phénomène, du fait de l’utilisation massive des détergents et engrais. 👉 Comment faire sa lessive maison soi-même ?

🚜 L’agriculture, notamment, porte une forte responsabilité en ce qui concerne l’azote : même en l’absence de rejet volontaire dans les milieux naturels, les engrais, fumiers ou lisiers sont dispersés en trop grande quantité sur les cultures et ne sont pas intégralement absorbés. L’excédent, entraîné par les précipitations et les eaux de ruissellement, rejoint les cours d’eau, puis les mers. Mais cela passe également par les rejets d’eaux usées et boues d’épuration, le phénomène étant accentué par la déforestation et les incendies de forêt qui favorisent le ruissellement et l’érosion. Le réchauffement climatique passe également par-là, et vient l’amplifier encore un peu.

👉 Engrais naturels : 9 idées à faire soi-même

Des stocks qui s’accumulent dans les milieux naturels

Mais même en cas d’action locale visant à limiter plusieurs années de suite les rejets en phosphore dans les cours d’eau, les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. La raison est simple : une partie du phosphore est captée par les sédiments marins et le lit des rivières, et est susceptible de maintenir une forte concentration pendant bien longtemps 😯. Même en cas de mesures fortes pour limiter leur rejet, les stocks importants de phosphore et d’azote s’étant accumulé dans les milieux – sols, eaux souterraines et sédiments - entretiendront encore bien longtemps ce fléau…

À retenir :

L’eutrophisation désigne un syndrome de pollution des écosystèmes aquatiques, caractérisée par une prolifération complètement folle des végétaux aquatiques. En cause ? Un apport excessif en phosphore et en azote, bien souvent du fait des activités humaines… La modification des équilibres biologiques est telle qu’elle peut mener jusqu’à l’anoxie du milieu, c’est-à-dire la privation d’oxygène. La destruction de cet écosystème entraîne immanquablement la disparition de la plupart des espèces qui y vivent. Il faut savoir que le lac Léman était victime de cette pollution avant que le gouvernement n’interdise l’usage des phosphates dans les lessives dans les années 80. Agriculture raisonnée ? Dénitrification et déphosphatation des eaux usées ? À quand des mesures efficaces pour épargner nos cours d’eau et leur précieuse biodiversité ?

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : planet-vie.ens.fr, geo.fr, inrae.fr, youmatter.word, cnrs.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Randonner léger : nos astuces poids plume !

Le sac à dos du randonneur est à la fois son meilleur allié, et son pire ennemi. S’équiper pour ne pas manquer, oui, mais sans se surcharger, voilà tout l’art de bien préparer une randonnée. Et ça, ça se réfléchit en amont. Plus on part longtemps, plus on est tenté d’emporter d’affaires, et plus le poids risque de devenir un terrible fardeau… Car oui, un sac trop lourd peut littéralement gâcher votre aventure et la transformer en calvaire. Au croisement des chemins entre confort, respect de la sécurité et du budget, suivez nos astuces pour trouver le juste milieu et randonner léger !

GR 75, faites le tour de Paris à pied, vous allez adorer !

Vous pensez que les grandes randonnées ne sont pas accessibles aux citadins Parisiens ? Cet itinéraire va vous prouver le contraire. Enfilez vos chaussures de marche, on vous emmène faire le tour de Paris à pied, sur la trace du GR 75 🥾.

Reprise gratuite des pneus usagés pour les particuliers : ce qui change en 2024

577 000 tonnes de pneumatiques sont mises sur le marché chaque année en France, soit 59 millions de pneus. Ces futurs déchets, bien que n’étant pas considérés comme dangereux, n’en sont pas moins composés de produits toxiques et présentent un risque tant pour l’environnement que pour la santé publique. Bonne nouvelle : depuis le 1er janvier 2024, les particuliers peuvent déposer gratuitement leurs pneus usagers chez un distributeur, sans obligation d’achat de pneus neufs. Débriefing 👇

Quelle est la nourriture qui pollue le plus ?

Manger pollue, c’est un fait. OK, mais il faut bien manger pour vivre, sommes-nous tentés de répondre… Certes, mais cessons un instant d’enfoncer des portes ouvertes et venons-en au fait : de la même manière que côté santé, il existe la malbouffe, celle qui fait plaisir au palais, mais dont il ne faut pas abuser, certains aliments sont, plus encore que les autres, des désastres écologiques : il est possible, et même indispensable, de prendre en compte le prisme environnemental dans nos choix alimentaires afin de réduire, au quotidien, notre empreinte sur la planète. Quel est le top 10 des aliments à bannir et à limiter ? Menu de la nourriture la plus polluante au monde 🤮

Comment se débarrasser des guêpes naturellement en 10 astuces

Vous êtes confortablement installé en terrasse, vous chillez, on ne peut plus détendu, et vous vous apprêtez à partager un agréable déjeuner entre amis ou en famille, avec son lot de melons, grillades et autres réjouissances. Oui, tout aurait pu être parfait, sans elles : Bzzzzz ! Il n’est pas rare qu’une ou plusieurs guêpes s’invitent à table pour profiter elles-aussi de ces mets très appréciés, ou autour de la piscine, à la recherche d’eau pour s’hydrater... Un phénomène classique, mais TELLEMENT agaçant et potentiellement dangereux, car elles peuvent être amenées à piquer un de vos convives ou un animal de compagnie. Seulement voilà, les guêpes, comme tous les animaux, ont, elles aussi, un rôle à jouer dans les écosystèmes et la biodiversité. Votre objectif ? Les éloigner sans les tuer ni vous faire piquer. Quels sont les meilleurs répulsifs faits maison naturels pour les tenir à distance respectable de votre buffet 🐝 ?

Comment se débarrasser des poux radicalement (et naturellement) ?

Peut-être avez-vous eu la désagréable surprise de constater la présence de passagers clandestins indésirables sur vos charmantes têtes blondes, au retour d’une colo ou tout simplement en revenant de l’école : oui, les poux ont le don de s’inviter chez vous de manière insidieuse, et de s’immiscer partout ! Votre objectif est donc de vous en débarrasser au plus vite, mais sans passer par la case insecticide toxique, néfaste tant pour ces parasites voraces – bien qu’ils y soient de plus en plus résistants - que pour votre enfant, et bien sûr pour la planète 🌍… Bonne nouvelle, les méthodes naturelles ET efficaces existent. Chasser les poux sans traitement de choc chimique est à la portée de tous.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle