Faire l'école dehors, la bonne idée !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Les enfants du XXIème siècle souffrent d’un véritable déficit de contact avec la nature, alors même que cette dernière est essentielle à leur développement. Pour de nombreux parents, après plusieurs mois cumulés de confinement avec leur progéniture en raison de la crise sanitaire, l’intérêt de passer du temps en extérieur ne fait plus débat. La pratique pédagogique qui consiste à sortir des traditionnelles salles de classe pour enseigner dehors est courante dans certains pays, et émergente en France. La vision binaire qui oppose nature et culture est désormais dépassée, à la faveur des recherches menées en neurosciences, psychologie cognitive, et science de l'environnement. Prenez vos manteaux les enfants, aujourd’hui, on sort !

Faire l'école dehors, la bonne idée !

La classe à ciel ouvert, quel intérêt ?

En 2016, une étude britannique avait démontré que les ¾ des enfants passaient moins de temps dehors qu’un détenu en prison, cela donne, à réfléchir 😱. Et si on déconnectait les enfants de leurs écrans pour les reconnecter à la nature ? Sortir de la classe pour enseigner est une approche résolument novatrice dans notre pays. Pourtant, de nombreux pays sont de fervents adeptes des Forest schools ou Kindergarden. Autrement dit, d’école en plein air. Danemark, Canada, Suisse… Comment expliquer cet engouement ? 👉 « Friluftsliv », viens on va jouer dehors !

Il ne s’agit pas de classe buissonnière ici, bien au contraire ! 🌿 Les espaces naturels sont des puits sans fond de supports d’apprentissages ludiques, et ouvrent au professeur une fenêtre vers plus de créativité. Enseigner, résolument, mais surtout autrement, de manière concrète, immédiate. C’est une excellente manière de capter l’attention d’un jeune public, et d’obtenir une meilleure concentration et compréhension de concepts qui peuvent, parfois, lorsqu’ils sont extraits de tout contexte, demeurer abstraits dans leur esprit. Les études sont formelles : les élèves qui étudient dehors ont une meilleure réussite scolaire, notamment en mathématiques, en langue et en sciences 💪.

👉 Apprendre aux enfants le respect de l'animal et du vivant

Par ailleurs, les enfants dont les temps d’enseignement sont délivrés en partie en extérieur connaissent également une augmentation de leur bien-être et de leur confiance en eux. La pratique a également un effet apaisant sur le stress et développe l’autonomie. Concentration et créativité sont boostées, grâce à un cadre d’apprentissage plus efficace et stimulant. Les effets bénéfiques ne s’arrêtent pas à la sphère intellectuelle et psychologique, et profitent également aux capacités motrices. Les enfants coopèrent également plus facilement, et mémorisent plus aisément les enseignements délivrés.

Et quel meilleur moyen de lutter contre la sédentarité, phénomène de plus en plus fréquent depuis le plus jeune âge des nouvelles générations ? Une heure passée dehors, c’est déjà une victoire en soi ! 👉 Marcher avec des enfants, un exercice intéressant

De nombreuses compétences favorisées par l’école en plein air

Explorer le monde extérieur est un moment riche pour les enfants, et leur permet d’en apprendre autant, si ce n’est plus, que dans une salle de classe, dans un environnement motivant et ressourçant. Quoi de plus inspirant comme cadre d’apprentissage que la nature qui nous entoure ? De nombreuses matières peuvent être abordées par ce prisme : biologie, géologie, et bien sûr écologie, mais également mathématiques, et notamment géométrie. Les élèves y sont également invités à pratiquer différents aspects du langage : dire, décrire, expliquer, raconter, argumenter, dialoguer…

Les éléments naturels permettent de travailler le vocabulaire, de même que la numération avec des manipulations d’éléments naturels. Les élèves apprennent également à classifier, à identifier les espèces animales et végétales qu’ils sont amenés à observer 🔍. Ils apprennent sur la saisonnalité, sur les cycles naturels, en se rendant dans un même lieu aux quatre saisons.

👉 8 idées de cadeaux pour un enfant fan de nature

Mais bien d’autres compétences sont également stimulées : créativité, curiosité, exploration, exercice physique… 🌞 Faire classe dehors, c’est aussi permettre à l’enfant de développer ses compétences socio-émotionnelles : prendre des initiatives, persévérer, s’autonomiser, collaborer, favoriser son estime de soi, faire des choix… Une belle école de la vie !

Et bien sûr, c’est également l’occasion idéale de développer leur identité écologique et de façonner les petits écocitoyens de demain ! 😉 👉 10 livres pour enfants pour les sensibiliser à l'écologie

Ainsi, d’après Sarah Wauquiez, psychologue, faire classe dehors permet aux élèves d’apprendre dans des situations authentiques, en étant actifs, par leurs sens, ce qui stimule leur envie d’apprendre. La pratique stimule également le développement des compétences sociales, l’entraide étant plus évidente dans des situations naturelles, qui demandent de la coopération pour surmonter des obstacles. L’élève est également observé par l’enseignant dans sa globalité et certaines compétences différentes que celles travaillées dans une salle peuvent être mises en valeur : motricité, créativité, curiosité, ou encore débrouillardise.

👉 Fabriquer un herbier avec les enfants, une super activité !

Où se rendre pour faire classe dehors ?

Bonne nouvelle : Nul besoin de se trouver en rase campagne pour trouver un écrin de nature où enseigner ! Les citadins, y compris les petits Parisiens, peuvent également en bénéficier, et c’est sans doute à eux que la démarche profitera le plus. Une chose est sûre, quand on pousse la porte de la salle de classe, les possibilités sont nombreuses : là où certains se contentent de poser leurs cartables dans la cour de l’école, d’autres vont plus loin et poussent la démarche jusqu’à faire classe dans un parc, une forêt, ou un espace littoral. Peu importe : même la cour de récréation abrite une biodiversité qui lui est propre, souvent sous-estimée, vous seriez étonné 🌱 ! Quoi qu’il en soit, il est toujours possible d’y installer des bacs de terre pour y cultiver quelques végétaux, ou d’installer un coin lecture confortable à l’ombre d’un arbre.

Mais il est vrai que les possibilités s’enrichissent considérablement à l’extérieur de l’établissement, sous réserve d’un encadrement enseignant suffisant pour assurer la surveillance et la sécurité de chacun. Dans un parc, par exemple, les enfants auront plus d’opportunités pour observer la faune et la flore, logiquement plus riche que dans une cour de récré bétonnée 🌳. Tout en respectant la biodiversité environnante, il devient alors possible de ramener en classe quelques trouvailles à l’aide de contenants afin de mieux les étudier. Les jeux collectifs en extérieur peuvent également évoluer dans ce nouvel environnement : chasse au trésor, aux couleurs, land art, parcours de motricité... 👉 9 inspirations de land art nature pour vos enfants

Se rendre en forêt ouvre encore d’autres opportunités pour une classe assoiffée de connaissances. La biodiversité y est plus riche et plus sauvage. Il n’est d’ailleurs pas rare d’y observer des traces d’animaux. Autour d’une activité de construction d’une cabane, les enfants sont invités à coopérer et à travailler ensemble, à se répartir des tâches. 👉 Comment reconnaître les empreintes d'animaux ?

En bord de mer, l’environnement est d’une richesse exceptionnelle pour de petits explorateurs : la pratique de la pêche à pied, notamment, est une activité passionnante, ouvrant une fenêtre vers le vivant d’un autre milieu 🦀. Mais un simple château de sable demeure une intéressante expérience sensorielle.

Il est certain que cela demande pour l’enseignant plus d’organisation et d’anticipation que de rester en salle de classe, mais quels bienfaits ! Attention, faire classe dehors ne dispense pas de récréation ! Il faut néanmoins bien veiller à ce que les enfants fassent bien la distinction entre les temps d’enseignement et les temps libres.

👉 Quels sont les bienfaits d'une marche en forêt ? L'incroyable pouvoir de la nature

À retenir

Remettre la nature au centre des apprentissages pour apprendre différemment, mais mieux, voilà toute l’ambition de la classe en extérieur. Organiser des temps d’enseignement dehors, hors les murs de la classe, permet en effet de favoriser les acquisitions des élèves dans l’enthousiasme et la motivation. Les recherches en la matière sont formelles : le contact avec la nature booste littéralement les capacités d’apprentissage des enfants, sur des domaines bien plus vastes que ceux sollicités en classe. Les résultats sont là : les enfants qui bénéficient de ce dispositif obtiennent bien souvent de meilleurs résultats scolaires, avec en prime une augmentation de leur bien-être et de leur confiance en eux. Il y a tout à gagner à reconnecter les écocitoyens de demain à la nature !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : ac-paris.fr, reseau-canope.fr, maternelles21.ac-dijon.fr, profsentransition.com, theguardian.com, leblog.wesco.fr, etreprof.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Semaine du jardinage à l'école, tout le monde dehors !

Du 18 au 23 mars 2024, c’est la semaine du Jardinage pour les écoles 🌿 ! Cette 24ème édition intitulée « Jardiner c’est ma nature » donnera lieu, comme chaque année, à de nombreux ateliers et animations pédagogiques avec comme objectif la découverte des plantes et la sensibilisation au respect de la nature. Une initiation au jardinage qui rencontre chaque année un succès grandissant. Promouvoir une culture de la nature chez les plus jeunes est incontournable pour leur développement et leur équilibre, et c’est ce que la semaine du jardinage à l’école souhaite favoriser. Parce que tout ne s’apprend définitivement pas entre les 4 murs d’une salle de classe, à eux les grandes découvertes ! 🤗

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

L’ouverture de la pêche à la truite, c’est maintenant !

La pêche réduit le stress, entretient votre santé, travaille votre concentration, vous aide à vous ressourcer et à vous relaxer grâce à son cadre en pleine nature… C’est l’activité « slow life » par excellence 😎 ! La pêche à la truite est plus qu’un simple hobby : c’est un véritable sport d’aventure. Elle est pratiquée en eau douce, en cours d’eau rapide de haute altitude, en bord de rivière, en étang ou encore en lac. Patience, silence et persévérance seront vos meilleures armes pour la débusquer. Rencontre avec soi-même ou retrouvailles avec les copains, la pêche à la truite reprend le samedi 9 mars 2024, à vos cannes !

Réutiliser l'eau de sa douche pour alimenter les WC, bonne idée !

L’eau potable est en passe de devenir la ressource la plus précieuse de la planète, plusieurs régions du monde étant menacées de pénurie. Et pourtant, nous utilisons 140 litres d’eau par jour, dont seulement 1% pour nous abreuver. Dans ce contexte, vous souhaitez à la fois économiser de l’eau et lutter contre le gaspillage ? Saviez-vous qu’il était possible de réutiliser son eau « grise », et notamment l’eau de sa douche, pour alimenter sa chasse d’eau ? 🚽

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle