« Friluftsliv », art de vivre scandinave, viens on va jouer dehors !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Une chose est sûre, ces confinements à répétition engendrés par la crise sanitaire resteront gravés longtemps dans les esprits et ont provoqué un véritable élan vers la nature. En Norvège, c’est là que le Friluftsliv intervient ! Le « Frilufts-quoi » ?! Le Friluftsliv ! Cet art de vivre assez méconnu chez nous, mais tellement répandu dans les pays scandinaves invitant ses nombreux adeptes à vivre en plein air et en osmose avec la nature. Et si c’était ça, le secret du bonheur ? 🌿

« Friluftsliv », art de vivre scandinave, viens on va jouer dehors !
Sommaire :

Le « Frilufts-quoi » ?

Le Friluftsliv (prononcez « fri-louft-sliv ») est un concept, ou plus exactement une véritable philosophie de vie, qui nous vient tout droit des pays scandinaves, et plus précisément de Norvège. Il désigne la « vie en plein air » 🤓. En fait, ses adeptes se préoccupent moins de ce qu’ils font que de l’endroit où ils sont : ils se sentent tout simplement à domicile en pleine nature, ils y sont comme chez eux.

Au programme : relaxation, déconnexion, contemplation, ressourcement… Les expériences de la nature n’ont pas besoin d’être extrêmes ou intensives, et poussent même à apprendre à ralentir. Il s’agit d’un véritable mode de vie qui permet de couper de son quotidien, et de vivre en osmose avec la vie sauvage, de s’y ancrer, de l’intégrer pleinement, tout en détachant son attention de soi-même. Cet art de vivre suppose également un profond respect de la nature. Un mouvement est très proche de la sylvothérapie, vous connaissez ? 👉 5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

En réalité, le concept n’est pas nouveau, un célèbre dramaturge norvégien nommé Henrik Ibsen y faisait déjà référence dans son poème « Sur les hauteurs » 🪶, en 1859, mais les confinements l’ont bien dépoussiéré. L’appel des grands espaces s’est en effet fait plus que jamais sentir.


Les bienfaits du Friluftsliv

Ce rapport fusionnel avec la nature, cette reconnexion, est source de nombreux bienfaits pour ses adeptes. Vivre dans la nature pour apaiser son esprit : voilà leur objectif. Ils y trouvent un grand bien être, un profond réconfort. Car se reconnecter avec la nature permet également de se reconnecter avec soi-même. Diminution du stress, de l’anxiété, de la dépression, amélioration de la concentration… Le Friluftsliv permet de faire le plein d’énergie, de favoriser le bien-être spirituel et physique 🤗. Il est aujourd’hui largement établi que passer du temps au contact de la nature produit des effets très positifs sur la santé physique et psychique.

👉  Pourquoi avons-nous tant besoin de nature dans notre quotidien ? - Pourquoi la nature nous fait tant de bien ? La science vous répond !

Vivre heureux grâce à la nature : le secret du bonheur ?

Si la Norvège se classe parmi les pays les plus heureux du monde selon le Rapport sur le bonheur mondial 2020 de l’ONU, ce n’est peut-être pas un hasard 🏆! Elle y occupe en effet la cinquième place. Avouons que cela donne envie d’essayer…

👉 Comment se rapprocher de la nature ?

En Norvège, « il n’y a pas de mauvais temps, seulement de mauvais vêtements »

Pourquoi un tel courant a-t-il pris naissance dans ces pays nordiques où, soyons honnêtes, il fait un peu frisquet 🥶 ? La philosophie Friluftsliv se fiche de la météo. Si les Danois sont plus adeptes du « hygge », consistant à profiter de moments de cocooning chez soi, les Norvégiens sont culturellement de grands adeptes des sorties en plein air. Une manière pour eux d’arpenter fièrement leur admirable patrimoine naturel. 👉 Randonner en hiver : 7 conseils pour que tout se passe bien

Ils prônent un mode de vie contemplatif, aux prises avec la vie sauvage. Et ce, quelle que soit la météo ☃️ ! Ils sont d’ailleurs traditionnellement de grands adeptes du chaud-froid, souvent pratiqué dans les saunas. Dans ces pays, mettre les bébés dehors dans leur landau est une pratique courante, même par temps de neige, afin de renforcer leur système immunitaire 💪. Le chercheur finlandais Marjo Tourula préconisait même une température ambiante de – 5 °C pour favoriser une meilleure qualité du sommeil des enfants. Non, le froid n’est décidément pas un problème dans les pays scandinaves qui sont dotés d’une humeur hivernale positive et voient les avantages de chaque saison !

👉 7 bonnes raisons de sortir se promener, même sous la pluie ! ☂️


Le pays des amoureux de la nature

Dès leur plus jeune âge, les Norvégiens sont initiés au Friluftsliv, à en croire les nombreuses crèches en plein air qui y sont créées, nommées « friluftsbarnehager », au sein desquelles les enfants passent 80 % de leur temps en extérieur 🚼. Il faut dire que dans ces pays, les gens quittent leur travail beaucoup plus tôt que chez nous, et disposent ainsi d’un temps plus conséquent pour s’y adonner. Une connexion presque religieuse avec la nature omniprésente en Norvège, largement fournie en vastes espaces naturels, montagnes, lacs, fjords, forêts, et aurores boréales.

En Norvège, il n’est pas rare d’avoir un premier rendez-vous amoureux à l’occasion d’une randonnée, ou à vélo 🥰, et il est possible d’emprunter du matériel de plein air très facilement, dans des structures subventionnées par l’Etat. La culture norvégienne est ainsi profondément ancrée dans la nature. Au point que neuf Norvégiens sur dix sont sensibles au Friluftsliv, qui fait pleinement partie de leur identité nationale.

👉 Cinq minutes au cœur des plus beaux paysages de Finlande

Le droit à la nature en Norvège

En Norvège, la loi reconnaît à tous les Norvégiens un authentique droit à la nature, « allemannsretten », les autorisant à dormir, manger, marcher où bon leur semble, à y circuler à pied, à vélo, à ski, à cheval ou en bateau, à cueillir les fruits et fleurs, à ramasser les champignons… Y compris sur les terrains privés, à condition de s’y montrer attentionné et prévenant à l’égard de la nature 🌿.

👉 Participez au défi des 1000 heures dehors !

À retenir :

Le Friluftsliv, qui signifie « vie en plein air », est un concept qui nous vient tout droit de Norvège, et plus largement des pays Nordiques. Cette philosophie très ancrée dans leur culture, et ayant connu un récent coup de boost du fait des différents confinements liés à la crise sanitaire, invite à une reconnexion avec la nature. Il s’agit d’un rapport fusionnel, presque religieux, avec celle-ci, né dans un pays culturellement très adepte des sorties en plein air, aux prises avec la vie sauvage et solidement ancrée dans la nature spectaculaire qui y est omniprésente. Une belle source d’inspiration !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : courrierinternational.com, medisite.fr, norvège-fr.com, visitnorway.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle