Randonner en hiver : 7 conseils pour que tout se passe bien

Mis à jour le par Equipe Rédaction

S’enfoncer dans la brume du matin, sentir la neige crisser sous ses pas, profiter de la chaleur du moindre rayon de soleil… Même en cette saison froide, marcher dans la nature reste une incroyable expérience. Mais avant de se lancer sur les sentiers désertés et parfois gelés ou enneigés, une petite préparation s’impose. Pour randonner en hiver en toute sécurité, suivez ces 7 conseils.

Randonner en hiver : 7 conseils pour que tout se passe bien
Sommaire :

On part randonner avec un équipement adapté aux conditions hivernales 😉

1. Bien se protéger du vent

Pour faire face aux températures basses, il faut s’équiper comme pour marcher sous la pluie. Avec 3 couches de vêtements (une respirante, une thermique et une isolante), on protège son corps du froid. Mais en cas de vent 🌪, la sensation d’être congelé peut vite devenir plus importante. Il est donc primordial de se couper des courants d’air avec un coupe-vent. Celui-ci doit être pourvu d’une capuche pour mettre la tête à l’abri des bourrasques. Et pouvoir se fermer à chaque extrémité avec des cordons de serrage.

2. Enfiler des accessoires d’hiver

La protection contre le froid est évidemment un sujet qui revient souvent dans les conseils pour randonner en hiver 🥾❄️. En plus des 3 couches de vêtements et d’un coupe-vent, des accessoires spécifiques sont nécessaires. Sur la tête on enfile un bonnet, un cache-oreilles ou un bandeau suivant la température et ses préférences. La gorge se protège avec un tour de cou léger qui peut aussi se transformer en bandeau si besoin. Et on investit dans deux paires de gants pour garder ses mains au chaud. Une paire légère est amplement suffisante pour marcher. Et une plus épaisse servira pour les temps de pause et autres moments statiques.

Le plus important des conseils : être bien préparé et paré au pire est indispensable en hiver. Ne loupez pas nos conseils pour bien choisir vos sous-vêtements thermiques.

3. Ne pas oublier que les journées sont courtes en hiver

En hiver, le soleil se couche beaucoup plus tôt. Et il vaudrait mieux ne pas oublier ce petit détail lors de la planification de votre parcours ! Avant de partir randonner, assurez-vous d’avoir prévu une marge entre la fin de votre marche et la nuit. En cas de pépin ou de retard, vous éviterez ainsi de finir le sentier dans l’obscurité. Mais, même en étant prévoyant, on ne sait jamais ce qui peut arriver en pleine nature. Mieux vaut être paré à toutes les éventualités et emporter avec soi une lampe frontale. 🔦 Attention particulière pour le solstice d'hiver où la journée est la plus courte de l'année

4. Vérifier la météo et s’y adapter

C’est le point central de cette liste de conseils : la préparation ! On ne part jamais randonner sans être préparé, et encore moins en hiver. Avant de se lancer sur un sentier, une vérification des conditions météo s’impose. Si de la neige est prévue 🌨 ou même déjà tombée, ajouter des raquettes dans votre sac à dos pourrait bien vous sortir d’une situation difficile. Avec elles au pied, on marche moins vite. Mais on évite l’épuisement à force de s’enfoncer dans le sol. S’informer des risques d’avalanche est aussi primordial avant une sortie en montagne.

5. Toujours partir randonner avec son kit de survie

Dehors, en pleine nature, on ne sait jamais ce qui peut se produire. Bien se préparer consiste aussi à prévoir le pire. Dans votre sac à dos, pensez à ajouter une couverture de survie, un briquet et une bougie. Ainsi, si vous vous retrouvez immobilisé dans le froid, vous pourrez vous construire un abri de fortune. Assis en tailleur, recouvrez-vous de la couverture et allumez la bougie 🕯 entre vos jambes. Les quelques degrés gagnés grâce à cette technique pourraient faire toute la différence.

👉 En hiver, on ajoute la couverture de survie, le briquet la bougie aux 10 indispensables quand on part en randonnée.

Randonner en hiver, c’est aussi prendre soin de son corps malmené par le froid !

6. Ne pas oublier de s’hydrater pour randonner en toute sécurité

Le froid de l’hiver inhibe la sensation de soif. Même si le corps se déshydrate, il est possible de ne pas s’en rendre compte. Or, manquer d’eau aggrave le risque de blessure, augmente les chances de souffrir de crampes et favorise l’hypothermie. Alors même si on n’en a pas très envie, on se force à boire régulièrement. 💧 Et si ingurgiter une eau gelée ne vous tente pas, il est possible de partir randonner avec une gourde thermos remplie d’une boisson chaude. Mais évitez les boissons diurétiques qui vous obligeraient à vous soulager dans la nature, et donc à enlever vos vêtements chauds !

7. Le plus facile des conseils à suivre : bien manger

On parie que de toute notre liste de conseils, celui-ci sera certainement votre préféré ! 😋 Dans le froid, on dépense beaucoup plus d’énergie qu’en été. Et pour faire face à cet effort, le corps a besoin de plus d’apports. Dans le sac, on double les rations habituelles de snack. Et le soir venu, on n’hésite pas à récompenser ses efforts avec un bon plat consistant. 🍴

Après avoir terminé l’une de ces 4 randonnées à faire dans les Pyrénées, vous aurez bien mérité un dîner chaud et gourmand !

À retenir :

Vêtements, parcours, équipements et provisions, tout doit être adapté aux spécificités de l’hiver. Bien préparé, vous pourrez partir randonner serein et profiter en toute tranquillité de la beauté de la nature et des paysages qu'elle a à nous offrir. Ce n'est pas parce qu'il fait froid qu'on ne sort plus de chez soi, certainement pas ! 😊

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : Randonner Malin - Trace ta route - Hill Walk Tours - Consoglobe

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife :

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle