Randonner en hiver : 7 conseils pour que tout se passe bien

Mis à jour le par Equipe Rédaction

S’enfoncer dans la brume du matin, sentir la neige crisser sous ses pas, profiter de la chaleur du moindre rayon de soleil… Même en cette saison froide, marcher dans la nature reste une incroyable expérience. Mais avant de se lancer sur les sentiers désertés et parfois gelés ou enneigés, une petite préparation s’impose. Pour randonner en hiver en toute sécurité, suivez ces 7 conseils.

Randonner en hiver : 7 conseils pour que tout se passe bien
Sommaire :

On part randonner avec un équipement adapté aux conditions hivernales 😉

1. Bien se protéger du vent

Pour faire face aux températures basses, il faut s’équiper comme pour marcher sous la pluie. Avec 3 couches de vêtements (une respirante, une thermique et une isolante), on protège son corps du froid. Mais en cas de vent 🌪, la sensation d’être congelé peut vite devenir plus importante. Il est donc primordial de se couper des courants d’air avec un coupe-vent. Celui-ci doit être pourvu d’une capuche pour mettre la tête à l’abri des bourrasques. Et pouvoir se fermer à chaque extrémité avec des cordons de serrage.

2. Enfiler des accessoires d’hiver

La protection contre le froid est évidemment un sujet qui revient souvent dans les conseils pour randonner en hiver 🥾❄️. En plus des 3 couches de vêtements et d’un coupe-vent, des accessoires spécifiques sont nécessaires. Sur la tête on enfile un bonnet, un cache-oreilles ou un bandeau suivant la température et ses préférences. La gorge se protège avec un tour de cou léger qui peut aussi se transformer en bandeau si besoin. Et on investit dans deux paires de gants pour garder ses mains au chaud. Une paire légère est amplement suffisante pour marcher. Et une plus épaisse servira pour les temps de pause et autres moments statiques.

Le plus important des conseils : être bien préparé et paré au pire est indispensable en hiver. Ne loupez pas nos conseils pour bien choisir vos sous-vêtements thermiques.

3. Ne pas oublier que les journées sont courtes en hiver

En hiver, le soleil se couche beaucoup plus tôt. Et il vaudrait mieux ne pas oublier ce petit détail lors de la planification de votre parcours ! Avant de partir randonner, assurez-vous d’avoir prévu une marge entre la fin de votre marche et la nuit. En cas de pépin ou de retard, vous éviterez ainsi de finir le sentier dans l’obscurité. Mais, même en étant prévoyant, on ne sait jamais ce qui peut arriver en pleine nature. Mieux vaut être paré à toutes les éventualités et emporter avec soi une lampe frontale. 🔦

4. Vérifier la météo et s’y adapter

C’est le point central de cette liste de conseils : la préparation ! On ne part jamais randonner sans être préparé, et encore moins en hiver. Avant de se lancer sur un sentier, une vérification des conditions météo s’impose. Si de la neige est prévue 🌨 ou même déjà tombée, ajouter des raquettes dans votre sac à dos pourrait bien vous sortir d’une situation difficile. Avec elles au pied, on marche moins vite. Mais on évite l’épuisement à force de s’enfoncer dans le sol. S’informer des risques d’avalanche est aussi primordial avant une sortie en montagne.

5. Toujours partir randonner avec son kit de survie

Dehors, en pleine nature, on ne sait jamais ce qui peut se produire. Bien se préparer consiste aussi à prévoir le pire. Dans votre sac à dos, pensez à ajouter une couverture de survie, un briquet et une bougie. Ainsi, si vous vous retrouvez immobilisé dans le froid, vous pourrez vous construire un abri de fortune. Assis en tailleur, recouvrez-vous de la couverture et allumez la bougie 🕯 entre vos jambes. Les quelques degrés gagnés grâce à cette technique pourraient faire toute la différence.

👉 En hiver, on ajoute la couverture de survie, le briquet la bougie aux 10 indispensables quand on part en randonnée.

Randonner en hiver, c’est aussi prendre soin de son corps malmené par le froid !

6. Ne pas oublier de s’hydrater pour randonner en toute sécurité

Le froid de l’hiver inhibe la sensation de soif. Même si le corps se déshydrate, il est possible de ne pas s’en rendre compte. Or, manquer d’eau aggrave le risque de blessure, augmente les chances de souffrir de crampes et favorise l’hypothermie. Alors même si on n’en a pas très envie, on se force à boire régulièrement. 💧 Et si ingurgiter une eau gelée ne vous tente pas, il est possible de partir randonner avec une gourde thermos remplie d’une boisson chaude. Mais évitez les boissons diurétiques qui vous obligeraient à vous soulager dans la nature, et donc à enlever vos vêtements chauds !

7. Le plus facile des conseils à suivre : bien manger

On parie que de toute notre liste de conseils, celui-ci sera certainement votre préféré ! 😋 Dans le froid, on dépense beaucoup plus d’énergie qu’en été. Et pour faire face à cet effort, le corps a besoin de plus d’apports. Dans le sac, on double les rations habituelles de snack. Et le soir venu, on n’hésite pas à récompenser ses efforts avec un bon plat consistant. 🍴

Après avoir terminé l’une de ces 4 randonnées à faire dans les Pyrénées, vous aurez bien mérité un dîner chaud et gourmand !

À retenir :

Vêtements, parcours, équipements et provisions, tout doit être adapté aux spécificités de l’hiver. Bien préparé, vous pourrez partir randonner serein et profiter en toute tranquillité de la beauté de la nature et des paysages qu'elle a à nous offrir. Ce n'est pas parce qu'il fait froid qu'on ne sort plus de chez soi, certainement pas ! 😊

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : Randonner Malin - Trace ta route - Hill Walk Tours - Consoglobe

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment retrouver son chemin en forêt ? 5 conseils efficaces

Quelques minutes suffisent. Pris dans l’automatisme de la marche, vous vous perdez dans vos pensées. Et quand vous refaites surface, vous vous rendez compte que vous n’êtes plus sur le bon chemin. 😱 Mais depuis combien de temps exactement ? Un quart d’heure ou plutôt une demi-heure ? Vous regardez autour de vous et ne voyez aucune trace de la piste. Seulement des arbres et encore des arbres. Si la situation peut paraître angoissante, il ne faut surtout pas paniquer. Application mobile ou indications de la nature : voici comment retrouver son chemin en forêt. 🌲

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous déguiser en fougère pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothérapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite à se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forêt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnés sur le corps et l’esprit… On a mené l’enquête pour vous : découvrez les 5 raisons de faire un câlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des Cervidés. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forêts subjugue par sa grâce et par sa beauté. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au détour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilège. Présentation d’un magnifique représentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

4 conseils pour être un peu plus écolo à la maison

Dans la vie de tous les jours, on doit parfois mettre de côté ses aspirations à plus d’écoresponsabilité. Mais face à la frénésie du monde extérieur, le chez-soi est un vrai refuge. « Chacun est maître en sa maison » comme le dit le proverbe. Une fois votre porte d’entrée fermée, il ne tient qu’à vous de transformer votre logement en ode à la vie green ! 😊 Si vous vous demandez par où commencer, voici nos 4 conseils pour être plus écologique à la maison.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle