Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Des objectifs revus à la baisse, mais qui demeurent audacieux

Si les JO de Londres en 2012 et de Rio en 2016 avaient totalisé une moyenne de 3,5 millions de tonnes d’émissions de CO2, Paris 2024 prévoit, de son côté, de se limiter à 1,58 tonnes d’équivalent CO2 🎯. Aucun doute, les JO de Paris se veulent écoresponsables, les organisateurs ayant même projeté, dans un premier temps du moins, de proposer les premiers Jeux à contribution positive pour le climat avant de se raviser et de revoir leurs objectifs à la baisse. 

De leur côté, les jeux de Tokyo de 2020, bien qu’intervenant en pleine pandémie de Covid et sans spectateurs, avait néanmoins totalisé 1,96 million de tonnes d’équivalent CO2.

Avec grosso modo, 1/3 des émissions attendues pour les seuls déplacements, 1/3 pour les constructions et 1/3 pour les activités directement liées aux jeux (hébergement, restauration, sécurité…), la barre a décidément été placée haut 💪. Trop haut ?

👉 Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?

Des jeux 2024 écoresponsables, mais par quels moyens ?

Le mot d’ordre de Paris 2024 : limiter au maximum les émissions de gaz à effet de serre et impacter le moins possible la biodiversité et le patrimoine 🌿.

Pour atteindre cet ambitieux objectif, les organisateurs ont fait le choix :

  • De réutiliser un maximum d’infrastructures déjà existantes, ou de se rabattre sur des infrastructures temporaires installées dans des sites iconiques de la capitale comme sous la Tour Eiffel ou sur la place de la Concorde, à hauteur de 95%, plutôt que d’en créer de nouvelles. Parc des princes, Roland-Garros, AccorArena, Stade de France… Des sites déjà présents ouvriront ainsi leurs portes à de nombreuses épreuves.
  • D’avoir recours exclusivement à de l’électricité d’origine renouvelable 💡, solaire ou éolienne, produite sur le sol national 👉 Les énergies renouvelables sont-elles vraiment écolos ?
  • En revanche, il s’avère bien difficile d’agir sur la manière de voyager des spectateurs, qui seront nombreux à avoir recours à l’avion. Mais une fois sur place, en revanche, les sites seront accessibles en transports en commun 👉 Vous pensez vraiment que l'avion est plus polluant que la voiture ? Avion VS voiture qui est le plus polluant
  • Les repas qui leur seront servis promettent d’être « bas carbone », avec un apport limité en viande 🥩, des denrées (viande, produits laitiers, œufs…) d’origine française, et des mesures prévues pour lutter contre le gaspillage 👉 Réduire sa consommation de viande
  • La mutualisation des équipements devrait permettre de réduire de 25% le mobilier présent.
  • L’éco-conception sera à l’honneur, avec une utilisation de matériaux durables ou le réemploi d’objets, des équipements pour nombre d’entre eux, connaîtront une seconde vie.
  • Même la Tour Eiffel sera recyclée, puisque les médailles olympiques et paralympiques seront confectionnées avec d’anciens morceaux de la Dame de fer 🥇.

La ville de Paris prévoit même d’aménager la Seine, ou encore la Marina de Marseille pour les sports nautiques 🏊‍♀️. 

Pour y parvenir, et améliorer la qualité de l’eau du fleuve, encore interdit à la baignade en raison de la pollution dont il fait l’objet par les eaux usées, un tunnelier a été inauguré au cours de l’été 2022 dans le quartier d'Austerlitz, un bassin de 30 m de profondeur qui doit être relié au réseau d'égout pour éviter le rejet d'eaux polluées lors des fortes pluies.

Le recours à la compensation pour les émissions inévitables

D’après les organisateurs, de surcroît, toutes les émissions qui n’auront pas pu être évitées seront compensées, par le biais notamment de la plantation d’arbres au travers d’une sélection de projets répondant aux meilleurs standards internationaux de certification 🌱.

👉 Pourquoi les arbres sont si importants au juste ?

Gare au greenwashing !

Doit-on donc s’attendre à des JO de Paris aussi verts qu’un terrain de golf fraîchement tondu 🤔 ?

La Coupe du monde au Qatar avait abondamment fait parler d’elle, avec ses monstrueux stades climatisés en pleine crise climatique et le naufrage écologique qu’elle a représenté. Tout un symbole, à contre-courant total des préoccupations planétaires contemporaines 😠. Qu’en sera-t-il de Paris 2024 ?

Certaines voix s’élèvent en effet déjà contre certains impacts passés sous silence, tels que les différents sites dans le département de la Seine-Saint-Denis qui disparaîtront au profit du village des médias, notamment les jardins ouvriers d'Aubervilliers ou encore l’Aire des Vents, à Dugny.

Mais globalement, l’impact, bien que significatif, de l’évènement, s’annonce inférieur à ce qui se faisait précédemment.

👉 Le greenwashing, qu'est-ce que c'est ?

Un climat de scepticisme plane

Martin Müller, professeur à l’université de Lausanne en Suisse demeure néanmoins sceptique : selon lui, le manque de transparence plane autour du calcul même du 1,58 million de tonnes d’équivalent CO2 🤔, ne manquant pas de dénoncer aussi le recours à la compensation, procédé à l’efficacité douteuse. 

En effet, les effets de ce type de compensation ne sont guère effectifs avant plusieurs années, et il s’agit, d’après la climatologue Valérie Masson-Delmotte, coprésidente du groupe de travail 1 du Giec, d’un moyen de se donner bonne conscience.

👉 Des arbres dopés pour capter plus de CO2 : les OGM en renfort ?

Des jeux qui, s’ils avaient voulu vraiment marquer une rupture avec les désastres écologiques du passé, auraient nécessité une réduction de leur taille, l’organisation de la compétition dans les mêmes « deux-trois villes hôtes », et de confier l'évaluation de la durabilité de l'événement à un organisme indépendant.

À retenir

Alors qu’il y a deux ans, les organisateurs des Jeux Olympiques et paralympiques de Paris 2024 promettaient des jeux à contribution positive pour le climat, allant au-delà encore de la neutralité carbone, le discours est moins triomphant aujourd’hui. L’objectif, revu à la baisse, est de respecter un crédit carbone de 1,58 tonne d’équivalent CO2, soit moitié moins que les JO de Londres en 2012 et de Rio en 2016. Une compétition de cette ampleur ne saurait en effet s’avérer neutre pour le climat. Un impact significatif, donc, mais annoncé comme inférieur aux éditions précédentes, sous le regard parfois sceptique des observateurs.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : geo.fr, reporterre.net, lemonde.fr, linfodurable.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle