Les énergies renouvelables sont-elles vraiment écolos ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Énergie renouvelable, transition énergétique… Ces thèmes qui reviennent inlassablement dans l’actualité semblent représenter en quelque sorte le Graal de la lutte contre le réchauffement climatique. La course à l’énergie propre est en effet lancée, une énergie qui permettrait de satisfaire les besoins d’une population mondiale en constante croissance sans compromettre ceux des générations futures, et sans dégrader outre mesure l’environnement. Mais les énergies renouvelables sont-elles vraiment propres🤔 ? Et d’ailleurs, une énergie 100% propre est-elle seulement possible ?

Les énergies renouvelables sont-elles vraiment écolos ?

C’est quoi, au juste, une énergie renouvelable ?

🌿 Les énergies renouvelables regroupent plusieurs catégories de procédés de production énergétique ayant comme point commun le fait d’utiliser des ressources potentiellement disponibles à l’infini, telles que le vent, le soleil ou encore la biomasse. Ainsi, à l'échelle humaine, elles sont inépuisables et disponibles en grande quantité. Elles désignent donc l'énergie solaire, l'énergie éolienne, l'énergie hydraulique, grâce aux courants marins ou aux barrages, la biomasse, issue des matières organiques, et la géothermie, qui provient de l'extraction de l'énergie contenue dans le sol.

👉 Installer des panneaux photovoltaïques, c'est rentable ?

Les énergies renouvelables au secours du climat

Nous le savons, le dérèglement climatique est en grande partie imputable à notre manière de produire notre énergie depuis la Révolution Industrielle : le recours massif aux énergies fossiles, notamment, est à l’origine des émissions de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, amplifiant l’effet de serre. Mais ce n’est pas tout, la pollution de l’air, elle aussi, y est intimement liée : particules fines, gaz polluants… Décidément, nous aurions tout intérêt, que ce soit sur le court ou le long terme, à nous tourner vers des sources d’énergie plus propres.

👉 Réchauffement climatique : définition, enjeux, causes, solutions

Les techniques d’énergie renouvelable permettent, et c’est une véritable avancée par rapport aux énergies fossiles, de produire sans émettre de CO2, ou presque, en phase d’exploitation👏. Et c’est vrai : d’après les experts du GIEC, les panneaux solaires émettent 10 fois moins de CO2 par kWh d’électricité produite que le gaz naturel, et 20 fois moins que le charbon ou les produits pétroliers. Et l’éolien, de son côté, émet 4 fois moins que le photovoltaïque. Raison pour laquelle elles sont souvent mises en avant comme étant LA solution à tous nos problèmes actuels. Elles nous débarrasseraient également du casse-tête des déchets radioactifs dangereux que l’on reproche à l’énergie nucléaire.

👉 Le nucléaire, une énergie écologique ou pas ?

D’après les engagements d’Emmanuel Macron, les énergies renouvelables participeront à 40% de la production d'électricité en France d'ici 2030 de manière à baisser nos émissions de CO2. De même, partout sur la planète, c’est la course aux énergies renouvelables, un secteur en plein boom 🌍. Mais sont-elles si propres qu’il n’y paraît ? Pas si sûr ! Rien n’est gratuit dans ce bas monde, nous le savons bien : elles aussi ont nécessairement un impact environnemental sur lequel il convient de se pencher🧐.  

Les énergies renouvelables produisent exclusivement de l’électricité

Déjà, premier point noir : les énergies renouvelables ne produisent que de l’électricité💡. C’est un bon début, mais il ne s’agit pas de la seule énergie dont nous avons besoin au quotidien. En fait, 42% de notre consommation énergétique provient du pétrole, du gaz ou du charbon. Par exemple, nous sommes nombreux à nous chauffer au gaz, et à rouler dans des véhicules thermiques. Une transition vers le tout électrique demanderait donc d’importantes adaptations de nos modes de vie. Et dans certains domaines, tels que l’aérien, cet objectif est pour l’heure hors de portée.

L’empreinte environnementale de la production des équipements

Par ailleurs, penser que l’énergie renouvelable est une énergie propre est un raccourci fréquent mais erroné. Oui, les procédés permettent de produire de l’électricité sans émission de CO2, mais il faut bien, dans un premier temps, produire les infrastructures nécessaires : qu’en est-il du coût carbone et environnemental de la production des éoliennes ou des panneaux solaires en eux-mêmes ? Du transport des pièces nécessaires, de leur assemblage ? Cette fabrication qui nécessiterait d’être intensive pour développer autant que possible les sources d’énergie renouvelables engendre l’extraction de matériaux, la production de déchets et de polluants, et la consommation de pétrole. Si l’énergie est renouvelable, les composants, eux, ne le sont pas et consomment de l’énergie pour être extraits et transformés, ce qui induit, au passage, une importante pollution. Des ressources, d’ailleurs, qui n’ont rien de renouvelables, et qui ne sont pas assez recyclés ♻️, et la question se pose de savoir si nous en trouverons en quantités suffisantes pour prendre le salvateur tournant de la transition énergétique.

Ainsi, d’après Jacques Treiner, physicien et membre du Laboratoire interdisciplinaire des énergies de demain, « Pour une même puissance produite, il faut cinq fois plus de matériaux avec l'éolien, par rapport au nucléaire par exemple ». Ainsi, au moment de la mise en fonction d’un panneau photovoltaïque, la dette carbone initiale est conséquente.

👉 Climato-sceptiques : Quelles sont les théories de ceux qui doutent ?

Une importante menace pour la biodiversité

Différentes voix s’élèvent actuellement pour nous mettre en garde : certes, les énergies renouvelables seraient un atout de taille dans la lutte climatique, mais s’avéreraient, en revanche, plus délétères pour la biodiversité et les écosystèmes🌱. Pourquoi ? Parce que leur déploiement est très gourmand en ressources minérales et en métaux. Lithium, lanthanides, cuivre, terres rares, or, cobalt, nickel… Autant de matières premières qui sont extraites dans des mines, dont on sait qu’elles représentent un important problème environnemental. Ainsi, la ruée vers les énergies renouvelables met en péril des espèces rares et des écosystèmes encore intacts et préservés. On assiste donc à l’émergence d’un conflit de plus en plus important entre les efforts déployés pour résoudre les deux grandes crises environnementales de notre temps : la crise climatique, d’une part, et la 6ème extinction de masse, d’autre part.

Le problème de l’intermittence du renouvelable

Par ailleurs, l’autre problème présenté par un scénario de généralisation de l’énergie renouvelable est celui de l’intermittence de l’efficacité de ces sources d’énergie, et donc du stockage de l’électricité. Un panneau solaire ou une éolienne ne produit pas en continu. Ces procédés ne permettent de produire de l’énergie qu’entre 15 à 30 % du temps. Cela suppose la mise en place de solutions de stockages, et donc la fabrication de batteries en très grande quantité, elles-mêmes très gourmandes en ressources et dont l’impact environnemental n’est vraiment pas reluisant 🙃. De ce fait, il est difficile d’imaginer que les énergies renouvelables puissent remplacer totalement les énergies fossiles dans le contexte actuel, sauf à développer le recours au nucléaire, énergie qui n’émet que très peu de CO2, pour stabiliser la production. Mais les spécialistes ont bon espoir de parvenir à des solutions de stockage plus satisfaisantes dans l’avenir.

👉 Les « bombes carbone » qui ruinent les efforts pour sauver la planète

À retenir
Le développement des énergies renouvelable a le vent en poupe, et semble incontournable dans la lutte contre le dérèglement climatique, qui s’érige progressivement, et il était temps, en priorité n°1 des préoccupations environnementales. Néanmoins, ces sources d’énergie qui présentent il est vrai de nombreux avantages, notamment celui de n’émettre que très peu de CO2 dans leur phase d’exploitation, ne sont pas aussi propres qu’il n’y paraît. En effet, l’empreinte écologique de la production des infrastructures nécessaires à un déploiement de masse (panneaux photovoltaïques, batteries, éoliennes…), très gourmande en ressources et en énergie, menace les écosystèmes et la biodiversité. Outre le fait qu’il semble encore difficile technologiquement d’espérer pouvoir compter sur un « tout renouvelable » pour la production énergétique de demain, une attention toute particulière devra donc être portée, dans le déploiement des énergies renouvelables, à la seconde crise environnementale tout aussi préoccupante, à savoir l’érosion sans précédent de la biodiversité.
Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : youmatter.world, nationalgeographic.fr, francetvinfo.fr, futura-sciences.com

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Randonner léger : nos astuces poids plume !

Le sac à dos du randonneur est à la fois son meilleur allié, et son pire ennemi. S’équiper pour ne pas manquer, oui, mais sans se surcharger, voilà tout l’art de bien préparer une randonnée. Et ça, ça se réfléchit en amont. Plus on part longtemps, plus on est tenté d’emporter d’affaires, et plus le poids risque de devenir un terrible fardeau… Car oui, un sac trop lourd peut littéralement gâcher votre aventure et la transformer en calvaire. Au croisement des chemins entre confort, respect de la sécurité et du budget, suivez nos astuces pour trouver le juste milieu et randonner léger !

GR 75, faites le tour de Paris à pied, vous allez adorer !

Vous pensez que les grandes randonnées ne sont pas accessibles aux citadins Parisiens ? Cet itinéraire va vous prouver le contraire. Enfilez vos chaussures de marche, on vous emmène faire le tour de Paris à pied, sur la trace du GR 75 🥾.

Reprise gratuite des pneus usagés pour les particuliers : ce qui change en 2024

577 000 tonnes de pneumatiques sont mises sur le marché chaque année en France, soit 59 millions de pneus. Ces futurs déchets, bien que n’étant pas considérés comme dangereux, n’en sont pas moins composés de produits toxiques et présentent un risque tant pour l’environnement que pour la santé publique. Bonne nouvelle : depuis le 1er janvier 2024, les particuliers peuvent déposer gratuitement leurs pneus usagers chez un distributeur, sans obligation d’achat de pneus neufs. Débriefing 👇

Quelle est la nourriture qui pollue le plus ?

Manger pollue, c’est un fait. OK, mais il faut bien manger pour vivre, sommes-nous tentés de répondre… Certes, mais cessons un instant d’enfoncer des portes ouvertes et venons-en au fait : de la même manière que côté santé, il existe la malbouffe, celle qui fait plaisir au palais, mais dont il ne faut pas abuser, certains aliments sont, plus encore que les autres, des désastres écologiques : il est possible, et même indispensable, de prendre en compte le prisme environnemental dans nos choix alimentaires afin de réduire, au quotidien, notre empreinte sur la planète. Quel est le top 10 des aliments à bannir et à limiter ? Menu de la nourriture la plus polluante au monde 🤮

Comment se débarrasser des guêpes naturellement en 10 astuces

Vous êtes confortablement installé en terrasse, vous chillez, on ne peut plus détendu, et vous vous apprêtez à partager un agréable déjeuner entre amis ou en famille, avec son lot de melons, grillades et autres réjouissances. Oui, tout aurait pu être parfait, sans elles : Bzzzzz ! Il n’est pas rare qu’une ou plusieurs guêpes s’invitent à table pour profiter elles-aussi de ces mets très appréciés, ou autour de la piscine, à la recherche d’eau pour s’hydrater... Un phénomène classique, mais TELLEMENT agaçant et potentiellement dangereux, car elles peuvent être amenées à piquer un de vos convives ou un animal de compagnie. Seulement voilà, les guêpes, comme tous les animaux, ont, elles aussi, un rôle à jouer dans les écosystèmes et la biodiversité. Votre objectif ? Les éloigner sans les tuer ni vous faire piquer. Quels sont les meilleurs répulsifs faits maison naturels pour les tenir à distance respectable de votre buffet 🐝 ?

Comment se débarrasser des poux radicalement (et naturellement) ?

Peut-être avez-vous eu la désagréable surprise de constater la présence de passagers clandestins indésirables sur vos charmantes têtes blondes, au retour d’une colo ou tout simplement en revenant de l’école : oui, les poux ont le don de s’inviter chez vous de manière insidieuse, et de s’immiscer partout ! Votre objectif est donc de vous en débarrasser au plus vite, mais sans passer par la case insecticide toxique, néfaste tant pour ces parasites voraces – bien qu’ils y soient de plus en plus résistants - que pour votre enfant, et bien sûr pour la planète 🌍… Bonne nouvelle, les méthodes naturelles ET efficaces existent. Chasser les poux sans traitement de choc chimique est à la portée de tous.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle