Que faire en cas d'orage quand on randonne ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Vous randonnez paisiblement, en pleine connexion avec la nature qui vous entoure, quand soudain le soleil se cache, le ciel s’assombrit, le vent se lève, l’atmosphère se refroidit… Pas de doute, c’est un orage : ce phénomène naturel tant redouté, et avec lui la pluie, la grêle, et bien sûr les risques de foudre ⚡. Un des spectacles les plus magnifiques que la nature ait à nous offrir, mais également un évènement pouvant avoir de graves conséquences : la foudre provoque chaque année une dizaine de décès et entre 100 et 300 victimes. Quelle que soit votre discipline (course à pied, vélo, équitation, randonnée, …), il faut réagir vite et apprendre les bons réflexes qui pourraient bien vous sauver la vie.

Sommaire :

⚠️ Le but de toutes les recommandations à suivre en cas d’orage visent à :

  • Ne pas constituer une cible pour la foudre ;
  • Ne pas créer de situation où une différence de tension entre deux parties du corps s’appliquerait (une différence de tension dangereuse apparaît entre les deux pieds en cas de coup de foudre, ce qui explique les conseils visant à conserver ses pieds joints).

8 conseils importants quand l'orage nous surprend en promenade

Se protéger de la pluie n’est pas votre priorité. Si vous comptez moins de 30 secondes entre un éclair et un coup de tonnerre, l’orage, qui vous semble peut-être lointain, est à moins de 10 km.

1. S’informer en amont des conditions météorologiques

Bien entendu, si vous prévoyez une randonnée, pas question de partir la fleur au fusil ! De la même manière que vous programmez sans doute votre itinéraire, il est indispensable de faire un point météo avant votre départ. Vous serez averti ainsi des risques d’orage ⛈️, et des éventuelles alertes sur la zone géographique concernée. Il est en effet très imprudent de se promener en forêt ou en montagne si la météo est menaçante.

👉 Bien sûr, ce n'est pas la pluie qui va nous arrêter ! Voici 7 bonnes raisons de sortir, même sous la pluie et Bien s'équiper pour marcher sous la pluie sereinement.

2. S’éloigner des zones boisées

Si malgré tout, un orage imprévu vous prend de court, le premier réflexe à avoir est de vous éloigner des zones boisées🌳. Ne vous abritez surtout pas sous un arbre, en particulier s’il est isolé et très haut. Si vous êtes en forêt, essayez de trouver une clairière. En revanche, se tenir à moins de 10 mètres d’un arbre vous procure une protection contre un impact direct de la foudre.

⚠️ Si vous êtes en forêt, soyez prudent, la foudre, surtout en cas d’orage sec, peut entraîner un départ de feu.

3. S’éloigner des cours d’eau

De la même manière, il convient de ne pas s’engager dans une voie immergée et de s’éloigner des cours d’eau. Si vous êtes en train de vous baigner, sortez sans délai. Éloignez-vous du bord de mer si vous êtes à la plage 🏖️.

4. S’éloigner des structures métalliques

Si vous êtes surpris par l’orage, il est conseillé de s’éloigner de toute structure métallique (pylônes, grilles, clôtures, poteaux…). En les touchant, vous créez une tension de contact, bien appréciée par la foudre. De même, ne surélevez pas d’objet métallique au-dessus de vous, il ferait office de paratonnerre 🤯. Gardez-les dans votre sac, ou posez-les au sol à quelques mètres de vous.

5. Éviter les points hauts

Si vous êtes en montagne, éloignez-vous des sommets et arrête d’au moins 30 mètres, particulièrement exposés aux foudroiements. Ne vous plaquez pas non plus contre une paroi rocheuse.

6. Trouver un abri

L’idéal est alors de trouver un abri, comme un bâtiment bétonné ou une voiture fermée et à l’arrêt (sauf si le toit n’est pas en carrosserie mais en matière composite). Si vous trouvez asile dans votre véhicule, vous ne devez pas en toucher les parties métalliques 🚗. Cela peut être également une grotte (à condition de ne pas stationner près de l’entrée), une niche, un abri sous un surplomb… aussi sec que possible. Si vous êtes en montagne, l’endroit où vous trouvez refuge doit être éloigné des parois d’au moins 1,5 mètre.

⚠️ N’ouvrez jamais de parapluie sous un orage ! Ne vous réfugiez pas non plus sous une tente de camping ⛺.

7. S’accroupir sur le sol

Si vous n’avez pas trouvé d’abri, ne courez pas ou ne marchez pas à grandes enjambées. Un foudroiement proche créerait une « tension de pas » entre vos deux pieds 🥾. La position la plus sûre consiste à s’accroupir sur le sol, sur vos talons, les pieds joints sur une matière isolante (un ciré, votre sac à dos, de la corde…), et à rentrer votre tête dans les épaules.

8. Ne pas rester groupés

Si vous êtes en groupe, éloignez-vous d’au moins 3 mètres les uns des autres. La foudre pourrait en effet se propager à tout le monde si elle tombait à proximité, entraînant un foudroiement en chaîne par amorçage entre les personnes.

Une rando, ça se prépare un minimum  👉 IGN Rando, l'appli indispensable pour randonner sereinement ! - Sac de randonnée, nos conseils pour bien le choisir

Vous êtes témoin d’un foudroiement, comment réagir ?

Une personne est touchée par la foudre devant vos yeux 😱 ? Il faut réagir vite. La perte de connaissance est fréquente, mais l’arrêt cardiaque est le risque majeur des foudroiements avec passage du courant à travers le corps. Rassurez-vous, vous pouvez la toucher sans danger, elle n’est pas « électrique ».

Vérifiez son état, et si elle respire, posez-la en position latérale de sécurité (PLS). Une perte de connaissance qui dure plus de quelques secondes doit être considérée comme un arrêt cardiaque. Si elle ne respire plus, débutez un massage cardiaque en attendant les secours 🚒 (composez au plus vite le 18 ou le 112 : ce numéro fonctionne même depuis un téléphone verrouillé ou ne disposant pas d’une carte SIM).

Savoir observer la météo sur le terrain

Il est possible d’apprendre à détecter la formation d’un orage afin de réagir à temps. Deux types d’orage sont à distinguer :

Les orages d’évolution diurne, ou thermiques

Ils surviennent localement et sont accompagnés de fortes pluies et d’éclairs, pendant la belle saison du fait du réchauffement. L’air au niveau du sol est chauffé par le soleil, et s’élève sous forme d’air chaud et humide, étant plus chaud et léger que l’air ambiant. Quand cet air ascendant prend suffisamment de hauteur, l’environnement est plus froid, et il va se condenser (l’eau contenue dans l’air va former un nuage et déclencher de la pluie 🌧️).

On observe alors la formation d’un nuage typique en forme d’enclume appelé le cumulonimbus.

Les orages « frontaux », qui font suite à l’arrivée d’un front froid

Ces orages peuvent survenir toute l’année, et sont accompagnés de fortes précipitations et d’une chute des températures, et bien souvent forts vents 🥶. Ils sont le résultat de la rencontre de deux fronts météorologiques opposés, qui entraîne le glissement d’une masse d’air sous une autre. Les masses d’air chaud sont repoussées en hauteur par des masses d’air froid qui se sont glissées en dessous, ce qui les oblige à remonter, l’air se condense en hauteur, cela forme des nuages, qui peuvent se transformer en orage. Les signes à observer sont les suivants :

  • Un mur de nuages foncés se forme,
  • Vous constatez une détérioration prolongée des conditions météorologiques,
  • Les températures chutent, avec formation de givre et d’éventuelles chutes de neige en altitude.
À retenir :

Si vous êtes surpris par un orage alors que vous randonnez, ne le prenez pas à la légère et essayez de vous mettre à l’abri des risques de foudre. Éloignez-vous des zones boisées, des cours d’eau, et des structures métalliques. Cherchez un abri, et à défaut, adoptez une position accroupie sur le sol, sur vos talons, les pieds joints sur une matière isolante. Ne sortez jamais en pleine nature, et a fortiori en montagne, sans avoir fait un point météo afin de vous assurer de l’absence d’alerte orage.
L’orage est le plus grandiose des spectacles que nous offre la nature, mais également une incroyable démonstration de puissance, qui présente un réel danger.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : pompiers.fr, montagnes-magazine.com, apfoudre.fr, futura-sciences

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife : 

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de...

Lire

Comment prendre soin de l'environnement ?

Le 5 juin, c’est la journée mondiale de l’environnement, et ça se passe en Suède ! Un...

Lire

Où partir en vacances avec son chien ? Découvrez les destinations dog friendly

Les vacances 😎 ? C’est « jamais sans mon chien » ! Eh oui, il fait partie intégrante...

Lire

Fête de la nature, 5 jours d'animations gratuites en France

La fête de la nature, vous connaissez ? Parce que le besoin de nature n’a jamais été ...

Lire

GR 340, le tour de Belle-Île-en-Mer

Vous connaissiez le GR 34, le sentier des douaniers, en Bretagne ? On vous présente s...

Lire

L'impact de nos crèmes solaires sur l'environnement

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plai...

Lire

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle