La Cour des comptes recommande de réduire le cheptel de vaches français

Mis Ă  jour le par Equipe RĂ©daction

🐼 Trop de vaches nuisent au climat, c’est un fait scientifique. RĂ©duire le nombre de ruminants pour sauver la planĂšte ? Le sujet est trĂšs sĂ©rieux, et entre dans le cadre du nouveau plan d’action gouvernemental Ă©valuant les rĂ©ductions de gaz Ă  effet de serre par grand secteur d’économie dĂ©voilĂ© ce lundi par la PremiĂšre ministre Elisabeth Borne. Si l’on veut avoir le moindre espoir de respecter les accords de Paris en matiĂšre de rĂ©chauffement climatique, la Cour des comptes prĂ©conise de rĂ©duire le cheptel de bovins prĂ©sent sur le territoire. DĂ©cryptage 👇

La Cour des comptes recommande de réduire le cheptel de vaches français

La France compte 17 millions de bovins

Lundi 22 mai 2023, Elisabeth Borne listait les rĂ©ductions de gaz Ă  effet de serre Ă  atteindre dans tous les secteurs d’ici 2030.

🐄 La France est le premier producteur europĂ©en de viande bovine, et possĂšde le second plus grand troupeau laitier. En tout, nos prairies font paĂźtre quelque 17 millions de bĂȘtes. Depuis 6 ans, dĂ©jĂ , le cheptel Ă©volue Ă  la baisse avec – 10 % d’animaux du fait des sĂ©cheresses Ă  rĂ©pĂ©tition, de l’arrĂȘt des activitĂ©s, et de la stagnation de la consommation de viande rouge, une baisse insuffisante pour pallier la pollution engendrĂ©e par ces ruminants. 

En effet, Ă  lui seul, l’élevage bovin compte pour 11,8% des Ă©missions totales du pays. 👉 Quelles sont les 5 causes principales du rĂ©chauffement climatique ?

Comment les vaches aggravent le réchauffement climatique

En cause les rejets de méthane, puissant gaz à effet de serre, issu du processus de digestion et des déjections des bovins, qui à eux seuls, représentent 45% des émissions agricoles françaises. Pourtant, les vaches pùturent, des prairies qui stockent du carbone dans le sol. Un stockage qui demeurerait trÚs insuffisant pour compenser ces importantes émissions, le bilan de l'élevage bovin pour le climat demeurant défavorable.

👉 Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la rĂ©duire ?

Pendant ce temps, les vaches rotent

En effet, on Ă©voque souvent le dioxyde de carbone en matiĂšre de gaz Ă  effet de serre, qui demeure le plus abondant. Mais le mĂ©thane (CH4), de son cĂŽtĂ©, n’en est pas moins redoutable : il emprisonne environ 30 fois plus de chaleur que le dioxyde de carbone et reprĂ©sente environ 16 % des Ă©missions mondiales de GES đŸ˜±. Les ruminants disposent d’un estomac qui comporte 4 chambres distinctes et dont le processus de digestion implique une fermentation entĂ©rique, au cours de laquelle les bactĂ©ries dĂ©composent les glucides complexes en sucres simples. Ce processus produit des gaz, et notamment du dioxyde de carbone et du mĂ©thane, qui est expulsĂ© par leurs rots, leurs flatulences et leurs dĂ©jections.

👉 Est-il encore possible de stopper le rĂ©chauffement climatique ?

Une note salĂ©e, donc, pour le climat, pointĂ©e du doigt par la Cour des Comptes qui recommande d’y remĂ©dier, d’autant que les aides actuelles allouĂ©es aux Ă©leveurs bovins coĂ»tent plusieurs milliards d’euros chaque annĂ©e au pays.

RĂ©duire le cheptel pour allĂ©ger l’empreinte carbone française

🚜 C’est pourquoi il est demandĂ© au ministĂšre de l’agriculture de dĂ©finir et de rendre publique une stratĂ©gie de rĂ©duction du cheptel bovin français, afin de rĂ©duire l’empreinte carbone du pays. Si longtemps le secteur agricole s’est vu mĂ©nagĂ© par le gouvernement, et dispensĂ© de faire autant d’efforts que ceux de l’industrie, du transport ou encore de l’énergie, il semble que le pas soit dĂ©sormais franchi.

Ainsi, le cheptel pourrait atteindre environ 15 millions de tĂȘtes d’ici 2035, puis 13,5 millions Ă  l'horizon 2050.

👉 Le cycle du carbone : un Ă©lĂ©ment essentiel Ă  toute forme de vie

Une nécessaire diminution de la consommation de viande concomitante

đŸ„© En parallĂšle, les consommateurs seront invitĂ©s Ă  limiter leur consommation de viande Ă  500 grammes par semaine, conformĂ©ment aux recommandations des autoritĂ©s de santĂ©, de sorte que sur le papier en tout cas, la souverainetĂ© de la France en matiĂšre de viande rouge ne devrait pas ĂȘtre compromise. Un seuil aujourd’hui dĂ©passĂ© par prĂšs de 30 % des adultes. Il faudrait donc, pour satisfaire les objectifs climatiques, que concomitamment Ă  la baisse de la production, la consommation suive le mouvement afin que la mesure ne conduise pas Ă  augmenter les importations. PrivilĂ©gier la qualitĂ© Ă  la quantitĂ©, on en revient toujours Ă  ça.

👉 RĂ©duire sa consommation de viande, oui mais par quels aliments la remplacer ?

Un accueil plus que mitigé du monde agricole

😠 Une nouvelle qui ne laisse pas indiffĂ©rent le monde français de l’élevage bovin, qui n’a pas manquĂ© de rĂ©agir comme un pet sur une toile cirĂ©e, Ă©rigeant en exemple les Pays-Bas, eux aussi confrontĂ©s Ă  cette problĂ©matique. Dans leur cas, les plans de rĂ©duction des cheptels ont finalement eu pour effet de propulser un parti populiste en tĂȘte des forces politiques au SĂ©nat.

Les inquiĂ©tudes sont vives, et les grands acteurs du secteur s’indignent. Â« PrĂšs d'un million de vaches sur les seules sept derniĂšres annĂ©es. Mais selon la haute administration, nos vaches ne disparaĂźtraient pas assez vite des paysages français ? », s’insurge la FĂ©dĂ©ration des producteurs de viande bovine (FNB). D’autres Ă©leveurs soulĂšvent le trĂšs important point de leur rĂ©munĂ©ration : si rĂ©duire le cheptel n’est, en soi, pas un problĂšme, cette rĂ©duction doit nĂ©cessairement s’accompagner d’une revalorisation de leurs bĂȘtes. Les Ă©leveurs les plus en difficultĂ©s, de leur cĂŽtĂ©, seront accompagnĂ©s vers une rĂ©orientation de leurs systĂšmes de production, ou plus radicalement, vers d’autres professions.

👉 Ce qu'il faut retenir du dernier rapport du GIEC

À quand la vache bas-carbone ?  

À la question de savoir s’il est possible d’influer sur la production de mĂ©thane produite par les bovins, la rĂ©ponse est oui. Ce qu’elles mangent a une influence sur la quantitĂ© Ă©vacuĂ©e. Ainsi, le foin et l’herbe en produit davantage que le maĂŻs đŸŒœ. Certains scientifiques Ă©tudient Ă©galement l’effet trĂšs intĂ©ressant des algues sur une enzyme responsable en partie de ces Ă©manations, susceptible d’aprĂšs les premiĂšres donnĂ©es de rĂ©duire de moitiĂ© la production de mĂ©thane. Enfin, la piste gĂ©nĂ©tique est explorĂ©e afin de privilĂ©gier des vaches qui hĂ©bergent moins de bactĂ©ries dans leur estomac. À quand les vaches OGM ?

Une ferme expĂ©rimentale dans le FinistĂšre, de son cĂŽtĂ©, travaille grandeur nature sur un troupeau de Prim’Holstein afin de mettre en lumiĂšre les bonnes pratiques susceptibles de minimiser l’empreinte carbone d’une exploitation. Le tourteau de soja, facteur de dĂ©forestation, y est banni, et remplacĂ© par du tourteau de colza, les prairies sont renforcĂ©es en lĂ©gumineuses afin d’amĂ©liorer leur valeur nutritive, mais encore maĂŻs fourrage cultivĂ© sur place, haies replantĂ©es le long des prairies, limitation des animaux improductifs
 Pendant ce temps, d’autres Ă©tudient l’opportunitĂ© de la mise en place de masques-harnais filtrant les rots, qui seraient susceptibles de rĂ©duire les Ă©missions de mĂ©thane du bĂ©tail pourvu d’un tel Ă©quipement đŸ€”.

👉 Quels sont les secteurs et industries les plus polluants ?

À retenir :

Plus le temps passe, plus les objectifs de l’accord de Paris semblent s’éloigner. C’est pourquoi chaque secteur doit aujourd’hui apporter sa pierre Ă  l’édifice de la rĂ©duction des Ă©missions de gaz Ă  effet de serre. L’agriculture française, avec ses 17 millions de vaches, n’y fera pas exception. C’est ainsi que pour limiter la production de mĂ©thane, la Cour des Comptes prĂ©conise de diminuer le cheptel français de bovins, annonce qui ne passe pas inaperçue dans le milieu agricole et qui suscite inquiĂ©tude et indignation.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : web-agri.fr, capital.fr, tf1info.fr, parlonssciences.ca, actu.fr, francebleu.fr

Retrouvez les articles sur le thĂšme :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Pour vivre heureux, vivons
 En yourte ? Un style de vie au naturel

La vie en yourte, retour aux sources ou effet de mode ? Si ce logement insolite sĂ©duit son public le temps d’un week-end au vert, pour d’autres, c’est devenu un mode de vie. À l’origine utilisĂ©e par les nomades d’Asie Centrale, la yourte constituait l’habitat le plus adaptĂ© au climat et Ă  leurs habitudes. Mais qu’en-est-il pour les Occidentaux ? Les questions Ă©cologiques, l’ouverture au monde, l’envie de se rapprocher de la nature mais aussi l’apparition d’une pandĂ©mie mondiale nous ont amenĂ©s Ă  reconsidĂ©rer en profondeur notre rapport Ă  l’habitat et Ă  la vie en sociĂ©tĂ©. Si la yourte prĂ©sente de nombreux atouts et semble rĂ©pondre Ă  une quĂȘte de sens et de libertĂ©, mieux vaut considĂ©rer tous ses aspects avant de vous lancer. Yourte ou pas ? Quelques clĂ©s pour choisir en pleine conscience.

Le 2 août 2024 : jour du dépassement. Prévenir pour mieux agir

Si nous vivons sur la mĂȘme planĂšte, vous en avez sĂ»rement entendu parler au moins une fois
 Le jour du dĂ©passement, c’est cette date indicative Ă  partir de laquelle nous aurons consommĂ© l’ensemble des ressources que la Terre est capable d’approvisionner en une annĂ©e. CalculĂ© pour sonner l’alerte et sensibiliser la population mondiale, le jour du dĂ©passement semble faire parler plus qu’il ne fait agir. Comment la date est-elle calculĂ©e ? Pourquoi est-elle diffĂ©rente d’un pays Ă  l’autre ? Comment retarder concrĂštement son avancĂ©e ? Voici quelques clĂ©s pour mieux comprendre les enjeux du jour du dĂ©passement. Loin de nous l’idĂ©e de nourrir votre Ă©co-anxiĂ©tĂ© mais plutĂŽt la prise de conscience de notre responsabilitĂ© Ă  en matiĂšre d’habitudes de consommation.

Bernic & Clic : l’appli qui vous reconnecte à la nature

Lorsque la mer se retire, le littoral est le thĂ©Ăątre d’une fascinante faune et flore peu familiĂšre. Marcheurs ou pĂȘcheurs, vous vous ĂȘtes dĂ©jĂ  demandĂ© comment s’appelle ce drĂŽle de coquillage qui ressemble Ă  un chapeau chinois ? Qu’est-ce qu’un estran ? Comment les poissons respirent-ils sous l’eau ? Bonne nouvelle ! Toutes les rĂ©ponses Ă  vos questions sont sur Bernic & Clic. Des passionnĂ©s de nature et de biodiversitĂ© ont crĂ©Ă© l’application idĂ©ale pour Ă©veiller la curiositĂ© des petits marins d’eau douce et de leurs parents. Mollusques, crustacĂ©s, algues et poissons n’auront bientĂŽt plus de secret pour vous et vos graines de sauveteurs. Rendez-vous Ă  la prochaine marĂ©e et d’ici lĂ , dĂ©couvrez tout sur l’application qui pourrait bientĂŽt vous accompagner dans vos futures excursions les pieds dans la vase.

Zoonoses et climat : mĂȘme combat ! Enjeux climatiques & santĂ©

Les “zoo” quoi ? Les zoonoses, ce sont les maladies transmises par les animaux aux humains. Ça vous rappelle un certain pangolin ? Tout juste ! Comment est-ce possible ? Depuis le Covid 19, de sĂ©rieuses hypothĂšses mettent en cause le climat. En effet, le rĂ©chauffement climatique serait Ă  l’origine de l’émergence de nouveaux organismes vivants dits pathogĂšnes, c’est-Ă -dire responsables de maladies. Comment Ă©viter de nouvelles pandĂ©mies ? Comment prĂ©server la biodiversitĂ© et nos Ă©cosystĂšmes pour lutter contre ces zoonoses ? Quels sont les dangers en matiĂšre de santĂ© publique et Ă©conomique ? Voici quelques clĂ©s pour maĂźtriser le sujet.

Les indispensables pour partir en Festival sans polluer

Les festivals de musique et concerts en plein air sont synonymes de plaisir et de libertĂ© mais aussi d’abus, lorsque le Festival n’est pas Ă©co-conçu. Pour profiter de la nature encore longtemps, mieux vaut la prĂ©server ! Alors, avant de sillonner la France Ă  la recherche de scĂšnes endiablĂ©es et de bons sons Ă  partager, voici une liste des objets durables qui vous accompagneront pendant des annĂ©es et rendront vos co-festivaliers verts
 de jalousie !

Les fruits et légumes d'août pour faire le plein d'énerergie !

AoĂ»t est le mois le plus chaud de l’annĂ©e, la saison parfaite pour les pique-niques, apĂ©ros dĂźnatoires, barbecues et planchas 😎. On a donc envie de fraĂźcheur et de dĂ©licieuses saveurs sucrĂ©es. Et ça tombe bien, car les ingrĂ©dients parfaits pour des recettes lĂ©gĂšres et rafraĂźchissantes sont justement en plein boom. La nature n’est-elle pas incroyablement bien faite ? Les fruits et lĂ©gumes sont plus que jamais gorgĂ©s de soleil, bourrĂ©s de vitamines, minĂ©raux et antioxydants. Et si vous profitiez de vos vacances pour vous mettre au vert ?

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. CĂŽte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la ForĂȘt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des riviĂšres: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons Ă  cƓur de vous montrer les merveilles de MĂšre Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons Ă©galement quelques conseils pour prendre soin de notre belle planĂšte, sans injonction ni culpabilisation. đŸ‘‰Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle