Quels sont les secteurs et industries les plus polluants ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

L’industrie est une importante source de pollution et d’émission de gaz à effet de serre. Fraîchement de retour de la COP27 à Charm el-Cheikh, Emmanuel Macron recevait le 8 novembre 2022 les dirigeants des cinquante sites industriels français les plus émetteurs de CO2, responsables à eux seuls de 10% des émissions du pays, afin de leur demander de mettre les bouchées doubles. Oui, en France, l’industrie, hors transport et production d’énergie, représente 20% des émissions totales de CO2, tandis qu’à l’échelle du monde, 100 grandes entreprises sont responsables de près de 70% des émissions à l’échelle de la planète. Qui sont les plus mauvais élèves en la matière ? Qui mérite un carton rouge, à défaut d’un bon point vert ? Quels industries et secteurs contribuent le plus à polluer notre belle planète ? 🌍

Quels sont les secteurs et industries les plus polluants ?

1. Le secteur de l’énergie

Il n’y a pas de débat sur ce point : le secteur le plus gros émetteur de CO2 dans le monde reste la production d’électricité, avec 41% du total des émissions de la planète, et 47% si on y ajoute le secteur de l’énergie dans sa globalité. Cette répartition est néanmoins variable d’un pays à un autre, puisque la part de l’énergie représente 54% des émissions en Chine, par exemple, contre seulement 21% en France, en raison de notre parc nucléaire. La production de chaleur et d’électricité reste indétrônable à l’échelle de la planète en termes d’émission de CO2 et porte une lourde responsabilité dans le phénomène du réchauffement climatique, une triste championne toutes catégories 👎.

👉 Un hiver écologique, les 15 gestes à adopter

2. Les transports

Sur la seconde place du podium, le secteur du transport représente, quant à lui, 25% des émissions mondiales de CO2. Transports routiers, aériens, maritimes… Les flux de marchandises et de passagers ont connu un important développement sur les dernières décennies et ne désemplissent pas. Le transport routier, notamment, en représente la plus grosse proportion, car même si les voitures se font de moins en moins polluantes, elles sont de plus en plus nombreuses 🚗. Ce n’est qu’ensuite que viennent les autres secteurs industriels, y compris de la construction, qui représentent, tous ensemble, 18% des émissions mondiales de CO2.

👉 Est-il encore possible de stopper le réchauffement climatique ?

3. La construction

Le secteur du bâtiment représente 43 % des consommations énergétiques annuelles françaises et génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre du pays, d’après le Ministère de la Transition écologique et solidaire (et environ 40 % des émissions de CO2 des pays développés !). En 2014, le secteur du bâtiment a généré 227,5 millions de tonnes de résidus polluants, soit 75 % des déchets produits en France 😠. Le BTP mériterait de se reverdir, et vite, car il s’agit d’une des industries les moins écoresponsables, avec des chantiers très polluants.

👉 Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?

4. L’agriculture

L’agriculture figure parmi les mauvais élèves en matière de pollution, puisqu’elle est responsable de 13 à 18% du total des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle de la planète, et notamment de méthane et d’oxyde nitreux qui proviennent des bovins 🐮. Sans oublier que c’est bien souvent pour les besoins de l’agriculture que la déforestation est initiée. D’autant plus qu’elle est à l’origine d’une importante pollution de l’air en Europe. Notamment, l’ammoniac (NH3) émis dans l’air provient à 93 % de l’agriculture, dont 69 % des élevages et 28 % des apports d’engrais minéraux, une substance aux conséquences sanitaires, environnementales et climatiques très destructrices. Sans parler des produits phyto­sanitaires… De nombreux polluants atmosphériques lui sont imputables.

👉 L'eutrophisation : tout savoir sur cette pollution de l'eau

5. La vente au détail de produits alimentaires

La distribution alimentaire n’est pas en reste, principalement en raison du conditionnement des produits alimentaires que nous consommons au quotidien, et qui fait la part belle au plastique, ce fléau des océans. La vente au détail suppose encore souvent que les denrées soient emballées, suremballées, ce qui crée une quantité de déchets inouïe. Même si le vrac se fait, progressivement, une petite place dans nos habitudes, il reste très marginal par rapport aux quantités écoulées et consommées 🛒.

👉 L'application UFC que choisir vous informe sur la dangerosité de vos produits sur l'environnement

6. La mode

Ah, la mode… Il s’agit de l’un des secteurs le plus couramment montré du doigt en matière de pollution, et en particulier la fast fashionCar d’une part, elle utilise beaucoup d’énergie et de matières premières, mais elle rejette également de nombreux polluants dans l’eau potable afin de traiter et de colorer les tissus. Pas moins de 7 500 litres d’eau sont nécessaires pour fabriquer un jean 👖 ! De plus, elle génère une quantité colossale de déchets, en raison de la surconsommation à laquelle elle invite, et d’une qualité bien souvent médiocre qui n’est absolument pas étudiée pour durer dans le temps mais au contraire, pour proposer des articles bon marché qui seront rapidement remplacés.

À l’échelle mondiale, 100 milliards de vêtements ont été consommés dans le monde en 2014, une véritable frénésie s’est emparée des garde-robes 😱. Bien souvent fabriqués dans des pays peu développés avec une réglementation minimale, les grands industriels du secteur ne manquent pas de s’engouffrer dans cette brèche pour faire un maximum de profit. Sans oublier les quantités folles de microclastiques rejetés dans l’eau de lavage des articles en tissu synthétique et produit à partir de combustibles fossiles… Non, la mode n’est définitivement pas un exemple en matière d’environnement et s’habiller vert n’est pas une mince affaire.

7. Les technologies et le numérique

Parmi les industries les plus polluantes, la fabrication des milliards de smartphones, ordinateurs, tablettes, consoles de jeux et télévisions que nous utilisons au quotidien est lourde de conséquences pour l’environnement 📱. Il s’agit d’un domaine très gourmand en énergie et en ressources naturelles non renouvelables. Si Internet était un pays, il serait le 3ème consommateur mondial d’électricité après la Chine et les États-Unis. En 2025, 20% de la consommation électrique mondiale pourrait être consacrée au seul secteur numérique. L’industrie high-tech et du numérique pèsent lourd sur les épaules de la planète, et continue d’année en année sa progression.

👉 Comment réduire son empreinte numérique en 14 étapes ?

À retenir :

Réchauffement climatique, pollution des océans, microplastiques, pollution de l’air… Mais qui sont les coupables de ces fléaux environnementaux ? Quels sont les secteurs et industries qui portent la plus lourde part de responsabilité des émissions de CO2 et des atteintes en tout genre à la planète ? Si les secteurs de l’énergie et du transport sont les plus grands émetteurs de gaz à effet de serre, de nombreux autres participent largement à dégrader la nature : que le soit le bâtiment, l’agriculture, la vente au détail des produits alimentaires, la mode (notamment la fast fashion) ou encore les technologies.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : sudouest.fr, caminteresse.fr, statistiques.developpement-durable.gouv.fr, Ademe, grizzlead.com, lemonde.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle