Wwoof : vivre et apprendre dans des fermes bios

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Envie de donner du sens à vos vacances et de vous engager dans un mouvement alternatif mondial en pleine expansion ? Prêt à donner un peu de votre temps libre pour vivre une aventure humaine unique ? Et si le WWOOFing était fait pour vous ? D’un côté, il y a un agriculteur bio, de l’autre, un WWOOFeur, qui en échange d’un gîte et d’un couvert viendra lui prêter main forte bénévolement quelques heures par jour, pour un séjour sous le sceau de l’échange et du partage. Si vous êtes sensible à la protection de l’environnement et souhaitez avoir un rapport privilégié avec la nature, lancez-vous dans l’aventure !

Wwoof : vivre et apprendre dans des fermes bios

C’est quoi le WWOOFing ?

Le WWOOF – le World Wide Opportunities on Organic Farms - est un mouvement mondial œuvrant pour mettre en contact des agriculteurs bios et des visiteurs, de manière à encourager les échanges culturels et à sensibiliser aux pratiques écologiques. Pratiqué dans plus de 130 pays, il permet aux « WWOOFeurs » de partager la vie quotidienne d’un agriculteur en aidant à la ferme, à l’occasion de vacances engagées. Elle vise avant tout à promouvoir l’agroécologie paysanne comme alternative sociétale à l’échelle locale et mondiale en diffusant les principes d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement et de la biodiversité, tout en faisant le lien entre la ruralité et les citadins 🚜.

Si vous recherchez des vacances alternatives et que vous êtes sensible au slow tourisme, le WWOOFing est peut-être fait pour vous. Peut-être que cette expérience marquera le début d’une nouvelle vocation et d’une nouvelle vie, qui sait ? Certains y voient en effet l’occasion de se former avant de se lancer eux-mêmes dans l’exploitation biologique 🧑‍🌾.

👉 Comment partir en voyage humanitaire ?

Petit mouvement deviendra grand

C’est en 1971 que Sue Coppard, Londonienne en mal de nature, occupe ses week-ends à donner un coup de main dans des petites fermes bios en dehors de la ville, pour prendre un bon bol d’air, défendre et partager les valeurs de ce nouveau type d’agriculture. Elle postera ensuite une annonce pour trouver d’autres citadins qui, comme elle, seraient tentés par ce type d’expérience. Le bouche à oreille auprès des exploitants alentour a fait le reste !

C’est donc elle qui est à l’initiative de ce mouvement désormais mondial, qui fédère des milliers de personnes autour d’un objectif 🌍 : vivre une expérience concrète de la terre, promouvoir un mode de vie durable et éveiller sa conscience écologique. La pandémie du covid 19 a donné un gros coup de boost au WWOOFing, ayant fait bondir le nombre de volontaires d’un quart. 

Pourquoi aller WWOOFer ?

Les WWOOFeurs recherchent avant tout une reconnexion à la terre au travers d’une activité bénévole les initiant aux pratiques agricoles biologiques, dans de petites exploitations à échelle humaine, au sein même du foyer et de la famille de l’agriculteur. Ces hôtes acceptent de partager leur vie quotidienne, de loger et de nourrir ces visiteurs, en échange d’une aide dans l’accomplissement des tâches au sein de l’exploitation quatre à cinq heures par jour. Au passage, ils apprennent énormément au cours de cette expérience captivante en immersion dans un univers souvent méconnu !

Le seul prérequis est d’être sincèrement intéressé par l’agroécologie et par l’opportunité de vivre une véritable aventure humaine 🤝. En fait, ce sont des vacances actives, au cours desquelles les WWOOFeurs participent quelques heures par jour aux activités de la ferme, mais qui leur laissent bien entendu le temps de visiter la région 😎. Les hôtes, de leur côté, sont amenés à rencontrer des personnes du monde entier, une expérience passionnante.

👉 Des vacances oui, mais écolos ! 10 commandements à suivre

Comment WWOOFer ?

Rien de plus simple ! Il suffit de se rendre sur le site Français du WWOOF, et de sélectionner un hôte parmi la liste qui y est proposée. Il faut ensuite devenir membre en adhérant (il vous en coûtera 25 euros en solo, ou 30 euros en duo), afin de pouvoir entrer en contact. Une brève description des hôtes vous permettra de sélectionner celui qui correspond le mieux à vos attentes, que ce soit en termes d’activité qu’en termes de mode de vie ou de vision des choses.

Êtes-vous plus intéressé par l’apiculture douce 🐝 ? La permaculture et la traction animale ? La cueillette d'algues alimentaires biologique, ou encore de plantes aromatiques, médicinales ? L’élevage de bovins, de caprins, d’escargots 🐌 ? La fabrication de savons bios ? La distillerie artisanale d'huiles essentielles ? Il y en a, à coup sûr, pour tous les goûts.

La prise de contact préalable sera l’occasion de vous présenter à votre tour, de poser vos questions et de convenir d’une organisation. Ensuite, on fait sa valise, et on rejoint tout ce petit monde, afin d’entrer dans le vif du sujet : partager. Un peu de terroirs contre un petit coup de main, un échange riche et honnête pour une expérience inoubliable ! Rien qu’en France, on compte aujourd’hui environ 20 000 WWOOFeurs et hôtes qui se sont engagés dans cette aventure singulière.

👉 Autocueillette, la bonne idée pour des fruits & légumes bons et moins chers

Qui sont les hôtes ?

Les hôtes sont des exploitants agricoles qui adhèrent à la charte du WWOOF et qui s’engagent à accueillir leurs visiteurs avec bienveillance afin de transmettre leurs valeurs et savoirs faires. ⚠️ En aucun cas, bien entendu, les WWOOFeurs ne doivent être considérés comme un moyen d’obtenir de la main-d’œuvre à moindre coût : il n’existe aucun lien de subordination ou hiérarchique entre ces protagonistes, ni même d’obligation de productivité. Il faut voir cela comme un échange, une expérience éducative, dans un esprit de solidarité, de découverte et de partage.

L’ADN du WWOOFing, ce sont des rapports humains non consuméristes au travers d’un véritable engagement. Il faut rester attentif à tout soupçon de travail dissimulé qui pourrait émerger de cette pratique, en la dénaturant.

À retenir :

Et si vous donniez du sens à votre temps libre grâce au WWOOFing ? Partez découvrir le monde de l’agriculture de l’intérieur et vivez des expériences riches et uniques, dans le partage et la découverte de l’univers de l’agriculture biologique sous toutes ses formes. Vous partagerez l’espace de quelques jours ou semaines la vie quotidienne d’un exploitant, en lui apportant une aide bénévole quelques heures par jour en échange du gîte, du couvert et d’un partage de savoir-faire, de valeur et de terroir. Le WWOOFing s’est fixé l’objectif de diffuser les principes d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement et de la biodiversité. Adepte des modes de vacances alternatives, vous pourriez bien y trouver votre bonheur !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : wwoof.fr, routard.com, eco-volontaire.com, radiofrance.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Semaine du jardinage à l'école, tout le monde dehors !

Du 18 au 23 mars 2024, c’est la semaine du Jardinage pour les écoles 🌿 ! Cette 24ème édition intitulée « Jardiner c’est ma nature » donnera lieu, comme chaque année, à de nombreux ateliers et animations pédagogiques avec comme objectif la découverte des plantes et la sensibilisation au respect de la nature. Une initiation au jardinage qui rencontre chaque année un succès grandissant. Promouvoir une culture de la nature chez les plus jeunes est incontournable pour leur développement et leur équilibre, et c’est ce que la semaine du jardinage à l’école souhaite favoriser. Parce que tout ne s’apprend définitivement pas entre les 4 murs d’une salle de classe, à eux les grandes découvertes ! 🤗

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

L’ouverture de la pêche à la truite, c’est maintenant !

La pêche réduit le stress, entretient votre santé, travaille votre concentration, vous aide à vous ressourcer et à vous relaxer grâce à son cadre en pleine nature… C’est l’activité « slow life » par excellence 😎 ! La pêche à la truite est plus qu’un simple hobby : c’est un véritable sport d’aventure. Elle est pratiquée en eau douce, en cours d’eau rapide de haute altitude, en bord de rivière, en étang ou encore en lac. Patience, silence et persévérance seront vos meilleures armes pour la débusquer. Rencontre avec soi-même ou retrouvailles avec les copains, la pêche à la truite reprend le samedi 9 mars 2024, à vos cannes !

Réutiliser l'eau de sa douche pour alimenter les WC, bonne idée !

L’eau potable est en passe de devenir la ressource la plus précieuse de la planète, plusieurs régions du monde étant menacées de pénurie. Et pourtant, nous utilisons 140 litres d’eau par jour, dont seulement 1% pour nous abreuver. Dans ce contexte, vous souhaitez à la fois économiser de l’eau et lutter contre le gaspillage ? Saviez-vous qu’il était possible de réutiliser son eau « grise », et notamment l’eau de sa douche, pour alimenter sa chasse d’eau ? 🚽

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle