Pourquoi l'air de la mer nous fatigue-t-il autant ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

La mer évoque en nous l’immensité, elle nous fait nous sentir connectés à quelque chose qui nous dépasse. On dit souvent que l’air marin a tous les bienfaits, et que respirer un bon bol d’air de la mer est revigorant, tonifiant et vient à bout de tous les maux. Par ailleurs, nombre de gens, après une journée à la plage ou en bord de mer, se sentent fatigués et dorment mieux. Légende ou réalité ? Perçons ensemble les mystérieuses caractéristiques de l’air de la mer !

Pourquoi l'air de la mer nous fatigue-t-il autant ?
Sommaire :

Véritable action de l’air de la mer ou simple effet placebo ?

S’il y a une chose qui n’a pas besoin d’être prouvée, c’est qu’une journée en bord de mer a un profond effet relaxant, qui engendre généralement un sommeil de meilleure qualité 😴. Comment expliquer ce mécanisme ?

Est-ce le simple fait de contempler l’océan, cette immensité bleue à perte de vue, d’écouter le va-et-vient des vagues ou le bruit des mouettes, de caresser le sable doux et chaud entre ses doigts, de profiter du soleil ? Après des semaines de boulot, ,le bord de mer a l’odeur de la liberté et des vacances : c’est la grande évasion tant attendue 😎. Ou cela a-t-il à voir avec le fameux et réputé air marin pour ses bienfaits qui pénètre dans vos poumons 🌊 ?

Réponse : les deux, mon capitaine ⚓ ! La détente et la fatigue procurées par un séjour en bord de mer sont en réalité multifactorielles.

L’effet relaxant du simple contact avec la mer : Pourquoi l’air de la mer détend

Une journée en bord de mer est souvent suivie d’une bonne nuit de sommeil, ce qui laisse penser qu’elle a entraîné une fatigue inhabituelle. En réalité, ce phénomène serait en partie imputable à des facteurs psychologiques : en bord de mer, on coupe avec son quotidien, certains souvenirs d’enfance reviennent à la mémoire, on bulle… Il s’agit, globalement, d’une expérience réparatrice, qui génère un sommeil paisible et profond 💤. 👉 Slow Life : tout ce que vous devez savoir.

De plus, la couleur bleue de la mer, en elle-même, est associée à un sentiment de calme et de paix 🏖️ : lorsque nous scrutons cette magnifique étendue d’eau à perte de vue, la fréquence de nos ondes cérébrales s’en trouve modifiée, ce qui nous plonge dans un état méditatif.

 Le va-et-vient des vagues berce, ce son induit un état de relaxation profond, qui profite immanquablement à notre sommeil.

Ils nous font du bien, à nous de leur faire du bien en retour 👉 Comment protéger les océans ? À nous de jouer !

Le simple fait de respirer en bord de mer est plus fatigant

De plus, l’air de la mer est plus lourd, du fait de la photosynthèse effectuée par les algues, de l'évaporation superficielle de l'eau de la mer, et des gouttelettes d'eau en suspension des embruns, ce qui engendre une teneur en vapeur d'eau (ou hygrométrie) plus élevée. Cela implique que la respiration en tant que telle demande plus d’efforts, est plus lente, et ça fatigue davantage. C’est pourquoi il faut généralement un temps d’acclimatation de plus d’une journée pour y habituer notre organisme. D’où une éventuelle somnolence ressentie les premiers jours de plage !

👉 Des vacances oui, mais écolos ! 10 commandements à suivre

Une pure bouffée d’oxygène

Par ailleurs, l’air de la mer est particulièrement chargé en oxygène plus que nulle part ailleurs, et moins pollué que dans les terres. L’altitude est en effet au niveau zéro, et la pression atmosphérique est maximale en oxygène. À l’inverse, il est moins chargé en dioxyde de carbone et en polluants et particules en suspension. En moyenne, on n’y trouve que 200 bactéries au mètre cube contre plus de 50 000 en ville. Conclusion : cet air est plus pur que celui respiré sur le continent, a fortiori en ville 🙂.

👉 Les bienfaits du soleil sur la santé, faites le plein de vitamines !

Des ions positifs

Il est démontré que la brise marine est chargée d’ions négatifs, des particules qui favorisent la production de sérotonine, ce neurotransmetteur qui agit sur le système nerveux central, communément appelé « hormone du bonheur » 🥰 : elle aide à la régulation de l'humeur ou de l'émotivité, et est également l'hormone responsable d'une bonne nuit de sommeil. Ces particules ont acquis une charge électrique négative en étant soumises à un apport d’énergie très important. Et plus cet air sera chargé d’embruns, c’est-à-dire de minuscules gouttelettes d’eau de mer, plus il sera chargé en ions négatifs. On en trouve beaucoup également au pied des cascades. À noter que ces ions négatifs aident également à combattre les ions positifs, les radicaux libres, liés à notre exposition à la pollution, aux ordinateurs, à la télévision… On est donc naturellement moins anxieux et stressé au bord de la mer.

👉 L'impact de nos crèmes solaires sur l'environnement

Le plein d’iode

Par ailleurs, l’air de la mer est riche en iode, issue de la décomposition des algues, qui stimule et régule la thyroïde, avec en bonus un effet stimulant pour votre organisme. L’air marin suffirait à lui seul à combler les besoins quotidiens d’une personne. Oligo-Élément essentiel, il est indispensable à notre organisme et au maintien de notre métabolisme.

Un air riche en oligoéléments

L’air marin est également très riche en sels minéraux et oligoéléments, vivifiants pour l’organisme et stimulant les réactions immunitaires 💪. Leur inhalation aide à libérer le mucus qui obstrue les voies respiratoires. Excellent pour les soucis respiratoires !

Conclusion : l’air de la mer booste votre système immunitaire

Tous ces effets combinés donnent à l’air du bord de mer le pouvoir de nettoyer vos poumons, aidant à l’évacuation des particules et impuretés accumulées, et induisant un effet protecteur contre les infections et les maladies respiratoires 🤗. C’est pourquoi certains traitements s’en inspirent pour soulager les patients, à qui l’on prescrit des inhalations de solutions salines concentrées, là où il suffirait en fait d’une petite promenade en bord de mer ! Au XIXème siècle, les médecins prescrivent même des séjours en bord de mer pour traiter l'asthme ou la tuberculose.

Les efforts physiques supplémentaires inhérents au bord de mer

À cela s’ajoutent les efforts physiques favorisés par la proximité du bord de mer. Une simple promenade sur la plage fatigue davantage que si elle était pratiquée sur une surface plate. En cause le sable qui, par son inégalité, demande plus d’efforts à chaque pas 👣, sollicitant une plus grande dépense d’énergie, le tout sans même s’en rendre compte. Tout ne serait donc pas imputable au fameux air marin, mais à un ensemble de ces facteurs.

👉 4 idées d'activités de plein air pour cet été

Bref, tout ça, ça fatigue ! Ces différents mécanismes et leurs effets sur l’organisme participent à expliquer que l’on ressente une certaine fatigue après avoir été exposé à l’air marin, engendrant un sommeil de meilleure qualité 😴.

À retenir :

La plupart d’entre nous ressentent une certaine fatigue après une journée de plage et tombent plus facilement dans les bras de Morphée. Ce ne serait pas dû uniquement au petit rosé que vous vous êtes autorisé lors du repas (vacances obligent 🍷 !) mais bien à l’effet de l’air de la mer sur votre organisme. Roupillez, siestez, somnolez… Profitez-en pour rattraper votre éventuelle dette de sommeil accumulée pendant l’année 😎 !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : futura-sciences.com, caminteresse.fr, medisite.fr, psychologie.com, mer-ocean.com equiposnauticos.com, ambassadeoceans.com, santemagazine.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

J'habite à Paris mais en Algérie une.petite ville au bord de la et j'y vais tout les je me baigne été Come hiver grand bonheur mais paris ma manque aussi.pour la culture surtout musée du louvre

Youcef bouhani il y a 4 mois

Merveilleux souvenirs de mes baignades en Algérie. C'était il y a longtemps!

Jacqueline il y a 2 mois

😍 voilà qui donne envie !

Equipe Rédaction 

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle