Pourquoi l'air de la mer nous fatigue-t-il autant ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

La mer évoque en nous l’immensité, elle nous fait nous sentir connectés à quelque chose qui nous dépasse. On dit souvent que l’air marin a tous les bienfaits, et que respirer un bon bol d’air de la mer est revigorant, tonifiant et vient à bout de tous les maux. Par ailleurs, nombre de gens, après une journée à la plage ou en bord de mer, se sentent fatigués et dorment mieux. Légende ou réalité ? Perçons ensemble les mystérieuses caractéristiques de l’air de la mer !

Pourquoi l'air de la mer nous fatigue-t-il autant ?
Sommaire :

Véritable action de l’air de la mer ou simple effet placebo ?

S’il y a une chose qui n’a pas besoin d’être prouvée, c’est qu’une journée en bord de mer a un profond effet relaxant, qui engendre généralement un sommeil de meilleure qualité 😴. Comment expliquer ce mécanisme ?

  • Est-ce le simple fait de contempler l’océan, cette immensité bleue à perte de vue, d’écouter le va-et-vient des vagues ou le bruit des mouettes, de caresser le sable doux et chaud entre ses doigts, de profiter du soleil ? Après des semaines de boulot, voire de confinement ces dernières années, le bord de mer a l’odeur de la liberté et des vacances : c’est la grande évasion tant attendue 😎 !
  • Ou cela a-t-il à voir avec le fameux et réputé air marin qui pénètre dans vos poumons 🌊 ?

Réponse : les deux, mon capitaine ⚓ ! La détente et la fatigue procurées par un séjour en bord de mer sont en réalité multifactorielles.

L’effet relaxant du simple contact avec la mer : Pourquoi l’air de la mer détend

Une journée en bord de mer est souvent suivie d’une bonne nuit de sommeil, ce qui laisse penser qu’elle a entraîné une fatigue inhabituelle. En réalité, ce phénomène serait en partie imputable à des facteurs psychologiques : en bord de mer, on coupe avec son quotidien, certains souvenirs d’enfance reviennent à la mémoire, on bulle… Il s’agit, globalement, d’une expérience réparatrice, qui génère un sommeil paisible et profond 💤. 👉 Slow Life : tout ce que vous devez savoir

De plus, la couleur bleue de la mer, en elle-même, est associée à un sentiment de calme et de paix 🏖️ : lorsque nous scrutons cette magnifique étendue d’eau à perte de vue, la fréquence de nos ondes cérébrales s’en trouve modifiée, ce qui nous plonge dans un état méditatif.

Le va-et-vient des vagues berce, ce son induit un état de relaxation profond, qui profite immanquablement à notre sommeil.

👉 Comment protéger les océans ? À nous de jouer !

Le simple fait de respirer en bord de mer est plus fatigant

De plus, l’air de la mer est plus lourd, du fait de la photosynthèse effectuée par les algues, de l'évaporation superficielle de l'eau de la mer, et des gouttelettes d'eau en suspension des embruns, ce qui engendre une teneur en vapeur d'eau (ou hygrométrie) plus élevée. Cela implique que la respiration en tant que telle demande plus d’efforts, est plus lente, et ça fatigue davantage. C’est pourquoi il faut généralement un temps d’acclimatation de plus d’une journée pour y habituer notre organisme. D’où une éventuelle somnolence ressentie les premiers jours de plage !

👉 Des vacances oui, mais écolos ! 10 commandements à suivre

Une pure bouffée d’oxygène

Par ailleurs, l’air de la mer est particulièrement chargé en oxygène plus que nulle part ailleurs, et moins pollué que dans les terres. L’altitude est en effet au niveau zéro, et la pression atmosphérique est maximale en oxygène. À l’inverse, il est moins chargé en dioxyde de carbone et en polluants et particules en suspension. En moyenne, on n’y trouve que 200 bactéries au mètre cube contre plus de 50 000 en ville. Conclusion : cet air est plus pur que celui respiré sur le continent, a fortiori en ville 🙂.

👉 Les bienfaits du soleil sur la santé, faites le plein de vitamines !

Des ions positifs

Il est démontré que la brise marine est chargée d’ions négatifs, des particules qui favorisent la production de sérotonine, ce neurotransmetteur qui agit sur le système nerveux central, communément appelé « hormone du bonheur » 🥰 : elle aide à la régulation de l'humeur ou de l'émotivité, et est également l'hormone responsable d'une bonne nuit de sommeil. Ces particules ont acquis une charge électrique négative en étant soumises à un apport d’énergie très important. Et plus cet air sera chargé d’embruns, c’est-à-dire de minuscules gouttelettes d’eau de mer, plus il sera chargé en ions négatifs. On en trouve beaucoup également au pied des cascades. À noter que ces ions négatifs aident également à combattre les ions positifs, les radicaux libres, liés à notre exposition à la pollution, aux ordinateurs, à la télévision… On est donc naturellement moins anxieux et stressé au bord de la mer.

👉 L'impact de nos crèmes solaires sur l'environnement

Le plein d’iode

Par ailleurs, l’air de la mer est riche en iode, issue de la décomposition des algues, qui stimule et régule la thyroïde, avec en bonus un effet stimulant pour votre organisme. L’air marin suffirait à lui seul à combler les besoins quotidiens d’une personne. Oligo-Élément essentiel, il est indispensable à notre organisme et au maintien de notre métabolisme.

Un air riche en oligoéléments

L’air marin est également très riche en sels minéraux et oligoéléments, vivifiants pour l’organisme et stimulant les réactions immunitaires 💪. Leur inhalation aide à libérer le mucus qui obstrue les voies respiratoires. Excellent pour les soucis respiratoires !

Conclusion : l’air de la mer booste votre système immunitaire

Tous ces effets combinés donnent à l’air du bord de mer le pouvoir de nettoyer vos poumons, aidant à l’évacuation des particules et impuretés accumulées, et induisant un effet protecteur contre les infections et les maladies respiratoires 🤗. C’est pourquoi certains traitements s’en inspirent pour soulager les patients, à qui l’on prescrit des inhalations de solutions salines concentrées, là où il suffirait en fait d’une petite promenade en bord de mer ! Au XIXème siècle, les médecins prescrivent même des séjours en bord de mer pour traiter l'asthme ou la tuberculose.

Les efforts physiques supplémentaires inhérents au bord de mer

À cela s’ajoutent les efforts physiques favorisés par la proximité du bord de mer. Une simple promenade sur la plage fatigue davantage que si elle était pratiquée sur une surface plate. En cause le sable qui, par son inégalité, demande plus d’efforts à chaque pas 👣, sollicitant une plus grande dépense d’énergie, le tout sans même s’en rendre compte. Tout ne serait donc pas imputable au fameux air marin, mais à un ensemble de ces facteurs.

👉 4 idées d'activités de plein air pour cet été !

Bref, tout ça, ça fatigue !

Ces différents mécanismes et leurs effets sur l’organisme participent à expliquer que l’on ressente une certaine fatigue après avoir été exposé à l’air marin, engendrant un sommeil de meilleure qualité 😴.

À retenir :

La plupart d’entre nous ressentent une certaine fatigue après une journée de plage et tombent plus facilement dans les bras de Morphée. Ce ne serait pas dû uniquement au petit rosé que vous vous êtes autorisé lors du repas (vacances obligent 🍷 !) mais bien à l’effet de l’air de la mer sur votre organisme. Roupillez, siestez, somnolez… Profitez-en pour rattraper votre éventuelle dette de sommeil accumulée pendant l’année 😎 !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : futura-sciences.com, caminteresse.fr, medisite.fr, psychologie.com, mer-ocean.com equiposnauticos.com, ambassadeoceans.com, santemagazine.fr


Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous déguiser en fougère pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothérapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite à se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forêt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnés sur le corps et l’esprit… On a mené l’enquête pour vous : découvrez les 5 raisons de faire un câlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des Cervidés. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forêts subjugue par sa grâce et par sa beauté. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au détour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilège. Présentation d’un magnifique représentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

Le top 10 des villes les plus vertes de France

La planète compte aujourd’hui 3,3 milliards de citadins, tandis qu’en France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville, soit l’étendue de son influence sur les communes environnantes. Ça en fait, du citadin ! Une part de population urbaine qui ne cesse d’augmenter… Et la nature, dans tout ça 🌿? Comment préserver son petit carré de verdure, indispensable à notre bien-être, et si souvent négligé ? Quitte à être en ville, autant la choisir verte ! Mais alors, quelles sont les villes les plus vertes de France où il fait bon vivre ? Tout dépend, visiblement, des critères retenus, comme en témoignent les résultats divergents de deux études récentes menées en la matière.

On mange quoi en février ? Découvrez les fruits et légumes du moment !

En février, il faut bien le dire, on en a un peu marre de cet hiver qui s’éternise⛄... Les jours rallongent, on tient le bon bout, mais le froid joue les prolongations et le printemps paraît encore bien loin. Mais il faut voir le bon côté des choses : le mois de février, ce sont aussi des tas de fruits et légumes succulents qui vous attendent sur les étals, qui ne demandent qu’à vous apporter les nutriments dont vous avez besoin pour supporter ce temps glacial 🥶. Pleins de vitamines, minéraux et antioxydants, ils vous reboosteront et vous aideront à lutter contre les maux hivernaux.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle