Quelles sont les dates de la chasse en 2022 - 2023 ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Ça y est, comme chaque année, la saison de chasse 2022-2023 est ouverte. Plus d’un million de licenciés vont pouvoir s’adonner pendant plusieurs mois à leur hobby favori : guetter, traquer et abattre des animaux sauvages, à poils ou à plumes. Mais ce qui fait le bonheur des uns fait parfois le malheur des autres : les promeneurs, vététistes, ramasseurs de champignon, cavaliers… Bref, tous les autres usagers de la nature n’accueillent pas cette nouvelle avec le même enthousiasme. Quelles sont les dates de la saison de chasse 2022-2023 ? Comment cohabiter intelligemment et se promener en toute sécurité malgré les circonstances ? Comment faire la différence entre un bon et un mauvais chasseur 🤔 ? On vous dit tout !

Quelles sont les dates de la chasse en 2022 - 2023 ?
Sommaire :

La saison 2022-2023 de chasse est ouverte !

Les coups de feu se font entendre au loin (ou un peu trop près, parfois 😅) : ça y est, la saison de chasse est officiellement ouverte ! Depuis quand ? Jusqu’à quand ? Telle est la question ! En fait, les dates diffèrent en fonction des départements, et pour ne rien simplifier, des espèces et techniques également. Pour savoir combien de temps vous devrez serrer les fesses lors de vos sorties en forêt 😰, il faut vous référer à l’arrêté préfectoral vous concernant, consultable sur le site de la Fédération Nationale des ChasseursCar oui, les chasseurs aiment varier les plaisirs : en plus de la chasse à tir, il y a aussi la chasse à l’arc 🏹, la chasse au vol, la chasse à courre, la vénerie sous terre pour déterrer renards et blaireaux… Sans parler des usages et contextes locaux spécifiques qui peuvent l’autoriser par anticipation, ou plus longtemps.

🐗 Mais globalement, les dates d’ouverture de la saison de chasse 2022-2023, sauf dérogation locale, sont donc les suivantes :

  • Dès le 23 août, la chasse s’ouvrait déjà dans les départements de la Moselle, du Bas-Rhin, et du Haut-Rhin.
  • Le 4 septembre, c’était au tour de la Corse d’ouvrir le feu.
  • À partir du 11 septembre, la moitié sud de la France leur a emboîté le pas : l’Ain, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, l’Ardèche, l’Aude, l’Aveyron, les Bouches-du-Rhône, le Cantal, la Charente, la Corrèze, la Creuse, la Dordogne, le Doubs, la Drôme, le Gard, le Gers, la Haute-Garonne, l’Hérault, la Gironde, l’Isère, le Jura, les Landes, la Loire, la Haute-Loire, le Lot, le Lot-et-Garonne, la Lozère, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Orientales, le Rhône, la Haute-Saône, la Savoie, la Haute-Savoie, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Var, le Vaucluse, la Vienne, la Haute-Vienne et le Territoire de Belfort.
  • Le 18 septembre, une bonne partie des départements de la moitié nord de la France ont également démarré leur saison : l’Aisne, l’Allier, les Ardennes, l’Aube, le Calvados, la Côte-d’Or, les Côtes-d’Armor, l’Eure, le Finistère, l’Ille-et-Vilaine, l’Indre-et-Loire, la Loire-Atlantique, le Loiret, le Maine-et-Loire, la Marne, la Haute-Marne, la Mayenne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, le Morbihan, la Nièvre, le Nord, l’Oise, le Pas-de-Calais, la Saône-et-Loire, la Seine-Maritime, la Seine-et-Marne, les Yvelines, la Somme, la Vendée, les Vosges, l’Yonne, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et l’Oise.
  • La Charente Maritime connaît un régime un peu particulier, puisque la chasse s’y est ouverte le 11 septembre, sauf sur l’Île d’Aix où il a fallu attendre le 18 septembre.
  • L’Ariège également, où la chasse s’est ouverte le 11 septembre en plaine, et le 18 septembre en montagne.
  • Dans les Deux-Sèvres, la chasse s’est ouverte le 11 septembre sauf pour Niort qui a dû attendre le 25 septembre.
  • Le 25 septembre, ont suivi les retardataires, c’est-à-dire le Cher, l’Eure-et-Loir, l’Indre, le Loir-et-Cher, la Manche, l’Orne, et la Sarthe.

🦌 Les dates de fermeture de cette saison de chasse, elles aussi, diffèrent d’un endroit à un autre :

  • Dès le 8 janvier 2023, les chasseurs des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, et des Alpes-Maritimes devront ranger leurs fusils ;
  • Le 15 janvier 2023, ce sera au tour de la Haute-Savoie ;
  • Puis à celui de la Savoie le 29 janvier 2023 ;
  • Suivie de près par la Lozère, le 31 janvier 2023 ;
  • Le 1er février 2023, les départements de l’Aveyron, de la Moselle, du Bas-Rhin, et du Haut-Rhin suivront ;
  • La Corse-du-Sud leur emboîtera le pas le 8 février 2023 ;
  • La totalité des autres départements arrêteront les hostilités le 28 février 2023, excepté l’Ille-et-Vilaine qui pourra poursuivre jusqu’au 31 mars 2023.

Mais au fait, pourquoi la chasse ?

L’objectif de la chasse, en principe, est de parvenir à ce qu'on appelle un équilibre forêt ongulés ou un équilibre sylvo-cynégétique : cela revient à maîtriser les populations de cerfs, biches, chevreuils et sangliers afin d'éviter qu'elles ne mangent toutes les jeunes pousses d'arbres et qu’elles ne mettent en péril le renouvellement de la forêt 🌱, en l’absence de grands prédateurs en quantité suffisante 👉 Le Loup en France, loup y es-tu ?

Notamment dans le cadre du plan de relance pour reboiser les forêts touchées par le réchauffement climatique, qui consiste à replanter 50 millions d’arbres. Une problématique bien réelle que tout le monde est bien capable de comprendre 🌳. C’est pourquoi les chevreuils ne seront pas chassés cette saison à La-Teste-de-Buch, en Gironde, compte tenu des incendies dévastateurs qui ont dévasté des milliers d’hectares et décimé leurs populations.

👉 Feux de forêt, 2022 un été meurtrier

Bon, cela n’explique toutefois pas les lâchers de gibier à plumes - faisan, perdrix, canard… – des animaux d’élevage complètement inadaptés à la vie sauvage, qui ont lieu chaque année pour repeupler un territoire de chasse, afin de mieux les chasser dans la foulée, quand ils ne sont pas morts de faim dans l’intervalle 🤔. Mais oui, vous savez ? Le sketch des Inconnus, avec la gallinette cendrée ! Une bien curieuse notion de la régulation…

Les règles de sécurité encadrant la chasse

Alors qu’une mission du Sénat publiée le 17 septembre 2022 propose de limiter le taux d'alcoolémie pour chasser 🍷, la question des règles de sécurité entourant la pratique de la chasse est primordiale.

Bien entendu, la pratique de la chasse est soumise à la détention d’un permis qui autorise à chasser sur un territoire et pour une période donnée, délivré par l’OFB (l’Office français de la biodiversité). Mais également au respect d’un code de bonne conduite destiné à assurer la sécurité de tous, avec par exemple l’interdiction de faire usage de son arme en direction d’une habitation, d’une route, d’un chemin de randonnée ou d’une voie ferrée. Les battues, notamment, sont strictement encadrées, étant plus accidentogènes.

Les accidents de chasse

Malgré toutes ces précautions, chaque année, de nombreux accidents de chasse, parfois mortels, viennent gâcher le plaisir des chasseurs. La saison 2021-2022, par exemple, s’est soldée par un nombre de 90 incidents, dont 8 mortels, et parmi eux, 2 non-chasseurs. La chasse au grand gibier est notamment celle qui entraîne le plus d’accidents. Même s’il y a 20 ans, les chiffres étaient deux fois supérieurs, ça reste trop et on comprend quand même un peu pourquoi 84 % des Français pensent que la chasse pose des problèmes de sécurité pour les promeneurs lors de balades dans la nature… Certes, parmi les victimes, il y a 90% de chasseurs, mais ça fait quand même 10% de gens qui n’avaient rien demandé à personne et qui prennent une petite volée de plomb.

Malheureusement, malgré les règles de sécurité encadrant cette pratique, le risque zéro n’existe pas, et des accidents parfois incompréhensibles surviennent chaque année, comme ces deux surfeurs confondus avec des faisans dans le Finistère 🏄‍♀️, heureusement sortis indemnes de cette mésaventure. L’un d’entre eux déclarera « En surf, on porte des combinaisons noires, on ne va pas se mettre à porter du fluo, des grelots, des trompettes pour que les chasseurs ne nous confondent pas avec des animaux ! Ce n'est pas dans ce sens-là que ça doit fonctionner ». Pas de happy end, en revanche, pour ce vététiste britannique de 34 ans tué par un chasseur en Haute-Savoie en 2018 🚲, malgré une visibilité parfaite et des vêtements aux couleurs vives, ni pour cette jeune randonneuse de 25 ans tuée par la balle perdue d’une jeune chasseuse de 17 ans dans le Cantal, l’an dernier. Sans oublier Morgan Keane, 25 ans, tué en 2020 par un chasseur dans le Lot, qui l'a confondu avec un sanglier alors qu'il coupait du bois à 100 mètres de chez lui.

Comment se promener en toute sécurité ?

Même si la balle est dans le camp des chasseurs (🤭), qui contrairement aux vététistes et randonneurs, arpentent les forêts avec des armes à feu, le bon sens veut qu’on mette toutes les chances de notre côté pour ne pas être confondu avec un chevreuil. Bien entendu, il est vivement conseillé aux randonneurs, promeneurs, vététistes, et autres usagers de la forêt de respecter, eux aussi, certaines règles de sécurité pendant toute la saison de chasse.

  • Il est évident qu’aller aux champignons en pleine battue, ou de s’y arrêter pique-niquer, présente des risques.
  • Ce n’est pas non plus le moment idéal pour sortir des sentiers battus : en restant sur les chemins, de préférence fréquentés, vous réduisez considérablement les risques. 👉 Le balisage en randonnée, ce que vous devez savoir
  • Si vous avez un chien 🐶, il est plus prudent de le tenir en laisse, et de lui accrocher une petite clochette au collier ou au harnais (vous en trouverez justement sur les sites d’articles de chasse !). 👉 Randonner avec son chien
  • Le gilet jaune ou les tenues flashy sont de rigueur, pour vous comme pour lui (votre chien) !
  • Si vous entendez des coups de feu, surtout, ne vous cachez pas ! Au contraire, signalez-vous, et essayez de rester courtois et de garder le sourire (n’oubliez pas, ils sont armés 😅 !). Faites-vous entendre : parlez, chantez, sifflez, utilisez votre sonnette de vélo… Emmenez éventuellement un sifflet avec vous pour signaler votre présence. Mais pas trop non plus, pour ne pas effrayer le gibier ! Tâchez de trouver le juste milieu…
  • En cas de battue en cours annoncée par un panneau, éviter de s’engager sur cette voie est sans doute plus sage, même si rien ne vous y oblige. Modifiez, si possible, votre itinéraire, sans traverser la battue 🧭.
À retenir :

La saison de chasse 2022-2023 est ouverte, et se terminera entre début janvier et fin mars, en fonction des départements. Même si cela ne rassure pas les autres usagers de la nature et des forêts, et malgré les abus auxquels elle donne lieu et qui la discréditent aux yeux de tous, n’oublions pas que la chasse est utile à la régulation des populations d’animaux sauvages et au renouvellement de la forêt.

Si des règles de sécurité et un code de bonne conduite l’encadrent, il arrive encore que certains chasseurs – minoritaires, fort heureusement – fassent preuve de légèreté et d’imprudence, voire d’absurdité, ce qui cause chaque année de nombreux accidents, parfois mortels. Il est évident qu’un chasseur affirmant avoir confondu un joggeur avec un faisan ou un vététiste vêtu de couleurs vives avec un sanglier ne rassure pas…

Même si bien entendu, c’est avant tout aux chasseurs de prendre toutes les précautions nécessaires dans la pratique de leur hobby pour ne blesser ni ne tuer personne, nous devons mettre toutes les chances de notre côté pour assurer notre sécurité tout au long de cette période, en adoptant des comportements sécuritaires et de bon sens lors de nos sorties en forêt.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : chassepassion.net, actu.fr, onf.fr, onf.fr, ofb.fr, ofb.gouv.fr, leparisien.fr, ladepeche.fr

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Marche nordique, qu'est-ce que c'est ? Comment s'y mettre ?

La marche nordique ou Nordic Walking, ou encore Sauvakävely, était pratiquée à l’origine en Finlande par les skieurs de fond comme entraînement pendant la belle saison, et a progressivement acquis ses propres lettres de noblesse jusqu’à devenir une discipline à part entière. Le marcheur nordique se considère comme un quadrupède, qui passe de deux à quatre appuis au sol à l’aide de bâtons. Cette marche dynamique fait de plus en plus d’adeptes en raison de ses nombreux bienfaits. Décryptage 👇

Démarche ZAN, le programme pour réduire l'extension des villes

L’artificialisation des sols est l’une des premières causes du réchauffement climatique et de l’érosion massive et sans précédent de la biodiversité. En moyenne, en France, entre 20 000 et 30 000 hectares d’espaces naturels, agricoles et forestiers sont consommés chaque année. C’est pourquoi le Plan Biodiversité avait instauré en 2018 l’objectif ZAN - Zéro Artificialisation Nette - dans le but de protéger ces zones en repensant l'aménagement urbain. L’idée, c’est d’atteindre en 2050 l’absence de toute artificialisation nette des sols, avec un premier objectif intermédiaire de réduction de moitié du rythme de la consommation d’espaces d’ici 2030. Le point sur un challenge ambitieux 👇

Comment préparer mon jardin au retour du grand froid ?

Si les premiers flocons de neige ❄️ sont un spectacle qui fait toujours plaisir à voir, votre coin de verdure pourrait pourtant ne pas se remettre de l’arrivée des premiers frimas. Pour être sûr de le retrouver tout aussi beau qu’avant au prochain printemps, quelques arrangements sont nécessaires. Comment préparer votre jardin au retour du grand froid ? On vous partage toutes nos astuces ! 🌳

Et si on offrait de la seconde main cette année à Noël ?

Écologique, économique, l’idée d’offrir des présents d’occasion à Noël a de quoi séduire… Durant cette période où la surconsommation est reine et dénature l’esprit même de la Nativité, cette pratique propose une alternative très intéressante pour des fêtes de fin d’année plus vertes et éthiques. Pourtant, les réticences font encore obstacle, dans certains esprits, à sa généralisation. Un tabou qui cède peu à peu du fait de la conjoncture économique et écologique de ces dernières années. Parce que prendre soin de ses proches et de la planète est parfaitement compatible, osez la seconde main sous le sapin ! 🎄

Journée mondiale du climat, à vos agendas !

Y’a plus d' saison, ma p’tite dame ! Et chaque année, le 8 décembre, c’est la Journée mondiale du climat, instaurée à l’initiative de plusieurs ONG, avec un objectif : faire prendre conscience au plus grand nombre de l’importance des changements climatiques, qui nous impactent, chaque année, encore un peu plus. Le réchauffement climatique est désormais un sujet qui fait parler de lui quasiment constamment dans les médias, bien souvent pour alerter encore et toujours sur l’urgence climatique, et de temps en temps pour relayer les mesurettes dérisoires prises par les instances gouvernementales ou internationales. Parce que nous n’avons qu’une seule terre #UneSeuleTerre, c’est l’occasion ou jamais de réfléchir et surtout d’agir en faveur du climat.

Sapin en plastique ou naturel ? Comment choisir ?

La sapin, c’est le symbole de Noël. Avec ses guirlandes et ses boules, il est dans tous nos souvenirs de fêtes de fin d’année 🎄. Et pour beaucoup d’entre nous, il est impensable de mettre les cadeaux ailleurs qu’à son pied. Mais un dilemme se pose au moment de l’acheter. Sapin en plastique ou naturel : comment choisir entre ces deux options ?

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle