Le Loup en France, loup y es-tu ?

Mis Ă  jour le par Equipe RĂ©daction

Le loup fascine, le loup dĂ©range đŸș
 En tout cas, une chose est sĂ»re : le loup ne laisse personne indiffĂ©rent. Il occupe une place trĂšs importante dans l’imaginaire des hommes depuis la nuit des temps. Du mythe de l’enfant sauvage Ă©levĂ© par des loups, Ă  ces nombreux contes pour enfants dans lesquels il apparaĂźt, la tradition narrative a fait de lui un animal emblĂ©matique, qui suscite bien souvent la peur, hĂ©ritĂ©e des paysans dont le loup reprĂ©sentait jadis une importante menace pour leurs troupeaux 🐑. Ces histoires ont traversĂ© le temps pour arriver jusqu’à nous. Alors, monstre sanguinaire, ou victime du plus efficace travail de sape de tous les temps ? Quoi qu’il en soit, que ça plaise ou non aprĂšs avoir disparu de nos contrĂ©es, le loup y fait son grand retour depuis une trentaine d’annĂ©es.

Le Loup en France, loup y es-tu ?
Sommaire :

Quelle espĂšce de loup vit en France ?

C’est le loup gris, du latin Canis lupus, un somptueux mammifĂšre carnivore, que l’on trouvera dans nos forĂȘts et campagnes. EspĂšce protĂ©gĂ©e en Europe, les mĂąles peuvent peser de 20 Ă  40 kg, quand les femelles, plus menues, tourneront plus autour de 18 Ă  30 kg, pour une hauteur d’environ 60 Ă  70 cm au garrot. Le pelage est nuancĂ©, du gris au roux, et contrastĂ© en fonction de la zone du corps (plus sombre sur le dos, s’éclaircissant en descendant). Sur son museau s’étend un masque clair. Une beautĂ© sauvage !

Un animal somptueux qui ne cesse de faire parler...

Au menu du loup

Non, le loup ne mange pas que des petits cochons🐖, des grands-mĂšres ou des petits chaperons rouges. En fait, le loup est plutĂŽt friand de viande 😋, on s’en serait doutĂ©, mais il peut Ă©galement ingurgiter quelques fruits. Il jeĂ»ne gĂ©nĂ©ralement plusieurs jours entre deux gros repas (ne dit-on pas une faim de loup ?). 

Opportuniste, il s’adapte en fonction de son environnement. Bien souvent, ses proies seront de taille moyenne Ă  grande (chevreuil, chamois, cerf, mouflon
) 🩌, et parfois domestiques (chĂšvres et moutons, plus rarement veaux ou poulains) 🐐, ce qui crĂ©e de nombreuses tensions dans le monde agricole. Il peut aussi se rabattre sur de plus petites prises (liĂšvres, petits rongeurs
) 🐰.

Quel est son mode de vie ?

Le loup vit en meute, composĂ©e d’un couple reproducteur (couple alpha), et de ses descendants de plusieurs gĂ©nĂ©rations, qui Ă©lit domicile sur un territoire donnĂ©. Elle est composĂ©e de 4 Ă  5 loups en moyenne, mais pouvant aller jusqu’à 10 ou 15 membres.

⚠ 
On a longtemps pensĂ© qu’il y existait une hiĂ©rarchie et une dominance forte, mais il s’agit en fait d’idĂ©es reçues, qui s’appuient sur l’observation hĂątive de loups Ă©levĂ©s en captivitĂ©, vĂ©hiculĂ©es dans les annĂ©es 70. En rĂ©alitĂ©, c’est une organisation familiale avec une cohĂ©sion forte.

Le loup est fidĂšle en amour 💕 : c’est une espĂšce monogame. La reproduction reste rĂ©servĂ©e au couple alpha. Les naissances interviennent gĂ©nĂ©ralement aux mois de mai/juin, et les portĂ©es sont composĂ©es de 4 Ă  5 louveteaux trop mignons đŸ„° ! En l’absence du couple reproducteur, les autres membres de la meute veillent sur eux et participent Ă  leur apprentissage. Ils seront nourris aprĂšs leur sevrage Ă  4-6 semaines de viande rĂ©gurgitĂ©e par les adultes
 hum ! Ils commenceront Ă  chasser autour de 5 mois. Malheureusement, 40% de ces louveteaux ne survivront pas Ă  leur premiĂšre annĂ©e.

Au bout de 2 Ă  5 ans, petit loup devenu grand pourra Ă©ventuellement quitter son groupe pour rechercher un partenaire ou de la nourriture, colonisant de nouveaux territoires, parfois Ă  des centaines de kilomĂštres de leur zone initiale đŸŸ.

Son espĂ©rance de vie, dans la nature, n’excĂšde pas 12 Ă  14 ans, qui est le maximum connu.

Quid de son territoire ?

Le territoire de la meute s’étend de 150 Ă  300 kmÂČ, et parfois au-delĂ  pour les individus isolĂ©s. Pour la visite guidĂ©e, on y trouvera une taniĂšre douillette, pour la mise bas, des sites de rendez-vous, pour nourrir les jeunes l’étĂ©, et un vaste garde-manger : les zones de chasse 🩌.

La situation du loup en France

La population de loup est suivie de prĂšs ! Le loup est un animal discret, et vit sur de grands territoires, ce qui ne facilite pas la tĂąche. C’est donc principalement Ă  l‘aide d’indices indirects sur le terrain que des conclusions pourront ĂȘtre faites đŸ•”đŸŒ.

C’est ainsi que des zones de prĂ©sence permanente (ZPP) ont pu ĂȘtre Ă©tablies. Ă€ la sortie de l’hiver 2020-2021, on estimait que la France en comptait approximativement 125, dont 106 Ă©taient constituĂ©es en meutes. 

Soit un total d’environ 620 individus đŸș ! Cela vous Ă©tonne ? DĂ©couvrez les animaux sauvages vivant en France

Quand on parle du loup


Différents indices permettent de repérer leur présence sur un territoire donné :

  • L’observation visuelle, gĂ©nĂ©ralement succinctes et lointaines (pas si simple de voir le loup !). La difficultĂ© sera alors de ne pas confondre l’individu avec un chien đŸ¶â€Š
  • Les traces, facilitĂ©es en hiver sur la neige,
  • Les carcasses de proies sauvages,
  • Les hurlements (de quoi se mettre dans l’ambiance !),
  • Les indices biologiques (excrĂ©ments, urines, poils, sang
).

Présence historique : une « fin » de loup

Le loup Ă©tait autrefois prĂ©sent dans toutes les campagnes de France, avec un impact important sur l’élevage. Des primes Ă  l’abattage attractives sont mises en place afin de l’éradiquer. DĂšs le XIXĂšme et XXĂšme siĂšcle, le loup a dĂ©jĂ  rĂ©duit son territoire historique de moitiĂ©. La dĂ©forestation, la chasse, les empoisonnements font le reste : il est considĂ©rĂ© comme une espĂšce disparue en France en 1937 😱. Mais en rĂ©alitĂ©, un certain nombre d’élĂ©ments laisse penser qu’il n’y a peut-ĂȘtre jamais Ă©tĂ© totalement exterminĂ©...

Seulement voilĂ , 50 ans plus tard, l’homme commence enfin Ă  rĂ©flĂ©chir : mince, et si nous avions fait une bĂȘtise ? On y est peut-ĂȘtre allĂ© un peu fort, non đŸ€” ? Les considĂ©rations de protection et de conservation des espĂšces font leur apparition, et de persona non grata, il devient espĂšce protĂ©gĂ©e. Les forĂȘts se densifient Ă  nouveau, les proies se multiplient : le vent tourne pour le loup ! Étant donnĂ© qu’il n’a jamais cessĂ© d’exister en Italie, il se rĂ©installe progressivement et tout naturellement dans nos contrĂ©es auparavant hostiles, et en premier lieu dans le Nord et dans le massif des Alpes.

Et victoire ! C’est dans le parc national de Mercantour qu’on les observera Ă  nouveau en premier dans les annĂ©es 90 đŸ„ł.

Malheureusement, d'autres espĂšces sont en danger : 5 espĂšces menacĂ©es par le rĂ©chauffement climatique
 Ça chauffe ! - Pourquoi parle-t-on de la sixiĂšme extinction ?

RĂ©partition actuelle

Vous vous demandez bien oĂč vous avez le plus de chance de cĂŽtoyer ce majestueux carnivore ? La bonne nouvelle, c’est que vous ĂȘtes peut-ĂȘtre dĂ©jĂ  Ă  proximitĂ© d’un territoire occupĂ© par une meute de loup ou un individu isolĂ© sans le savoir.

Une image contenant carte Description générée automatiquement

Pour résumer :

  • C’est dans les massifs alpins et provençaux que l’on trouvera la plupart des zones de prĂ©sence permanente (ZPP) en meutes, et quelques zones de ZPP hors meute ;
  • Le grand Est et la Franche ComtĂ© prĂ©sentent quelques ZPP hors meute, et une ZPP en meute, de mĂȘme que des zones Ă  confirmer ;
  • Une zone de prĂ©sence Ă  confirmer serait situĂ©e en Normandie, en Seine Maritime ;
  • Enfin, on trouve plusieurs ZPP hors meute et zones de prĂ©sence Ă  confirmer en Occitanie.
  • Mais des loups qui peuvent parcourir de trĂšs grandes distances sont rĂ©guliĂšrement repĂ©rĂ©s dans de nombreuses autres zones, un peu partout en France. Sa prĂ©sence, par exemple, ne ferait plus aucun doute en Bretagne, oĂč il serait en passe de s’installer.

👉 Pourquoi la nature nous fait tant de bien ? La science vous rĂ©pond !

Quand les éleveurs crient au loup : les prélÚvements

Il s’agit en fait d’un terme Ă©lĂ©gant pour dĂ©signer une traque et une mise Ă  mort. Animal protĂ©gĂ©, le loup peut toutefois, de maniĂšre dĂ©rogatoire, ĂȘtre chassĂ©. C’est ainsi qu’un plafond de prĂ©lĂšvement est fixĂ© chaque annĂ©e, notamment en cas d’attaques rĂ©currentes et importantes


Le braconnage, en revanche, est passible d’une peine dĂ©lictuelle de 3 ans de prison et de 150 000 euros d’amende. Lorsqu’un cadavre de loup est retrouvĂ© mort, une enquĂȘte est menĂ©e afin d’en dĂ©terminer les causes 🔍.

À retenir :

Le loup gris, animal sauvage majestueux, n’a pas fini d’occuper l’inconscient collectif, ni nos contrĂ©es ! Il recolonise de nombreux territoires français, et gagne du terrain chaque annĂ©e. Une excellente nouvelle pour la biodiversitĂ© ! Accueillie par moins d’enthousiasme par les Ă©leveurs dont les troupeaux sont rĂ©guliĂšrement victimes d’actes de prĂ©dation


Cet animal vivant en meute, organisation familiale trĂšs soudĂ©e, profite en effet de la protection dont il bĂ©nĂ©ficie en Europe et de l’amĂ©lioration de son habitat pour prospĂ©rer, aprĂšs une quasi-Ă©radication de plus de 50 ans. Une happy-end, on l’espĂšre, pour cette passionnante espĂšce dont on a tant Ă  apprendre.

TrĂšs difficile Ă  observer dans son environnement naturel, peut-ĂȘtre aurez-vous l’immense privilĂšge d’apercevoir un jour, au dĂ©tour d’une randonnĂ©e, sa beautĂ© farouche đŸș 


Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

👉 5 bonnes raisons d'aimer marcher en pleine nature

Sources : loupfrance.fr, observatoire du loup, especesmenacees.fr

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife : 

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santĂ© physique et psychologique ne sont plus Ă  prouver : de trĂšs nombreuses Ă©tudes scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothĂ©rapie, qui vous invite Ă  atteindre un profond Ă©tat de relaxation et de mĂ©ditation au contact des arbres. Rien de tel pour rĂ©duire stress et tensions nerveuses, paraĂźt-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forĂȘt ?

5 bonnes raisons de faire un gros cĂąlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous dĂ©guiser en fougĂšre pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothĂ©rapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite Ă  se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forĂȘt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnĂ©s sur le corps et l’esprit
 On a menĂ© l’enquĂȘte pour vous : dĂ©couvrez les 5 raisons de faire un cĂąlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des CervidĂ©s. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forĂȘts subjugue par sa grĂące et par sa beautĂ©. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au dĂ©tour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilĂšge. PrĂ©sentation d’un magnifique reprĂ©sentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catĂ©gorie « petites bĂȘtes que l’on aimerait bien Ă©viter Ă  la maison », on vous prĂ©sente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimĂštres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derriĂšre les plinthes, sous les planchers, derriĂšre les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent Ă  bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils tĂ©moignent d’une invasion dĂ©jĂ  bien avancĂ©e. VĂ©ritables indicateurs d’humiditĂ©, en venir Ă  bout n’est pourtant pas si compliquĂ©. Mode d’emploi pour une maison plus saine Ă  tout point de vue ! 👇

Le top 10 des villes les plus vertes de France

La planĂšte compte aujourd’hui 3,3 milliards de citadins, tandis qu’en France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville, soit l’étendue de son influence sur les communes environnantes. Ça en fait, du citadin ! Une part de population urbaine qui ne cesse d’augmenter
 Et la nature, dans tout ça 🌿? Comment prĂ©server son petit carrĂ© de verdure, indispensable Ă  notre bien-ĂȘtre, et si souvent nĂ©gligĂ© ? Quitte Ă  ĂȘtre en ville, autant la choisir verte ! Mais alors, quelles sont les villes les plus vertes de France oĂč il fait bon vivre ? Tout dĂ©pend, visiblement, des critĂšres retenus, comme en tĂ©moignent les rĂ©sultats divergents de deux Ă©tudes rĂ©centes menĂ©es en la matiĂšre.

On mange quoi en février ? Découvrez les fruits et légumes du moment !

En fĂ©vrier, il faut bien le dire, on en a un peu marre de cet hiver qui s’éternise⛄... Les jours rallongent, on tient le bon bout, mais le froid joue les prolongations et le printemps paraĂźt encore bien loin. Mais il faut voir le bon cĂŽtĂ© des choses : le mois de fĂ©vrier, ce sont aussi des tas de fruits et lĂ©gumes succulents qui vous attendent sur les Ă©tals, qui ne demandent qu’à vous apporter les nutriments dont vous avez besoin pour supporter ce temps glacial đŸ„¶. Pleins de vitamines, minĂ©raux et antioxydants, ils vous reboosteront et vous aideront Ă  lutter contre les maux hivernaux.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'Ă©quipe Amareo a dĂ©cidĂ© de fabriquer elle-mĂȘme ses cosmĂ©tiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tĂȘte-Ă -tĂȘte avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrĂ©dients toxiques qui nous cĂŽtoient et plus j'avais envie de prĂ©parer moi-mĂȘme mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidĂ©o, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons Ă  cƓur de vous montrer les merveilles de MĂšre Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons Ă©galement quelques conseils pour prendre soin de notre belle planĂšte, sans injonction ni culpabilisation. đŸ‘‰Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📾 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est diffĂ©rent. Ce jour-lĂ , il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne Ă  la mer un ton unique, changeant Ă  chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une Ă  une. Ecouter la mer, voir son Ă©tendue sans fin ... j'y passerais des heures

đŸ“· By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle