GR 340, le tour de Belle-Île-en-Mer, une merveilleuse boucle en Bretagne

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Vous connaissiez le GR 34, le sentier des douaniers, en Bretagne ? On vous présente son petit frère : le GR 340, une petite variante qui vous propose de faire le tour de la lumineuse et colorée Belle-Île-en-mer, au large du Morbihan : la plus grande de Bretagne ! La légende Bretonne veut que cette île ait été créée par les pleurs de fées chassées de la forêt de Brocéliande, comme une réplique de l’Atlantide. Élu sentier de Grande Randonnée préféré des Français fin 2021 🥇, ce parcours en boucle d’environ 80 km vous dévoilera une nature préservée et des paysages de rêve. Un véritable petit condensé de Bretagne.

GR 340, le tour de Belle-Île-en-Mer, une merveilleuse boucle en Bretagne
Sommaire :

Belle-Île-en-mer, la Marie Galante de la Bretagne

Tout au long du GR 340, le contraste entre la côte sauvage et les petits villages colorés est charmant. Vous évoluerez entre ciel et mer, parcourant des sites naturels et paysages caractéristiques de la Bretagne : hautes falaises, landes, plages, phares, petits ports… Vous ne perdrez jamais l’océan de vue. Profitez des nombreuses plages se succédant au rythme de votre progression. La variété des paysages est saisissante, faisant alterner des ambiances changeantes, surprenantes. Ce n’est pas pour rien que Claude Monet a consacré 39 toiles à Belle-Île 🎨.

Carte Belle-Île en mer, tour de l'île en randonnée par le GR340

Et pendant que vous êtes en Bretagne, découvrez le fameux GR34, le sentier des douaniers

Un parcours d’une beauté saisissante

Au départ du Palais, le GR 340 vous offrira des paysages sauvages époustouflants, et vous permettra de découvrir l’imposante citadelle Vauban, dominant le port et la rade du Palais, qu’il contourne en début d’itinéraire, suivi du petit port de Sauzon avec ses jolies maisons de toutes les couleurs ⛵.

En chemin, les vestiges du Mur de l’Atlantique vous attendent de pied ferme à Taillefer. La plage des Grands Sables, point stratégique, est en effet marquée par la présence allemande lors de la seconde guerre mondiale, comme en témoignent les blockhaus. Suivant le sentier côtier, vous profiterez des plages de Castoul et de Port Fouquet 🏖️.

La Pointe des Poulains, sur la commune de Sauzon, est un site admirable, l’un des plus beaux de Bretagne. Lorsque la mer est agitée, vous y admirerez les vagues pleines d’écume se brisant contre les falaises. Un spectacle grandiose, tout simplement divin ! La Maison du Littoral vous y attend pour vous faire découvrir la diversité de la flore locale 🌼.

Attention les yeux pour la suite de ce parcours, les panoramas qui suivront sont tout simplement magiques, en suivant le sentier côtier depuis les falaises de la côte sauvage 🤩. Rejoignez la magnifique plage de Port Donnant, puis les Aiguilles de Port-Coton, façonnées par l’océan bouillonnant. Vous parviendrez ensuite à l’anse de Port Goulphar, et remonterez vers le Sémaphore de la pointe du Talus, observant la petite île de Bangor quasiment rattachée à Belle-Île. Les ravissantes petites criques de la plage d’Herlin vous enchanteront.

La pointe des poulains.

La terre promise des oiseaux marins

Ce véritable havre de paix est un paradis pour les oiseaux marins, qui y nidifient. Il est d’ailleurs possible d’y observer le rare crave à bec rouge, un véritable privilège 🐦.

Difficulté du parcours

Le dénivelé cumulé est d’environ 2.000 mètres. Le GR 340, c’est la Bretagne, mais avec un relief de moyenne montagne. L’itinéraire demande donc un niveau intermédiaire. Comptez 4 à 6 jours pour en faire le tour, mais les randonneurs chevronnés peuvent l’envisager en seulement 3 jours.

Et n’oubliez pas, l’équipement, pour randonner en toute sérénité et sécurité, c’est important ! 👉 Sac de randonnée, nos conseils pour bien le choisir, Chaussures de randonnée, le guide pour bien les choisir, Bâton de marche, ce que vous devez savoir pour bien le choisir.

Hébergement et logistique

Question hébergement, vous trouverez le nécessaire au Palais, à Sauzon, à Bangor, Locmaria et à Portguen. Le bivouac est néanmoins toléré de 19h30 à 9h, hors saison. Dans ce cas, prenez garde : les points d’eau sont rares sur Belle-Île-en-mer. Prévoyez des réserves pour une randonnée en autonomie, surtout en cas de forte chaleur ☀️.

Quelle période privilégier ?

Les meilleures périodes sont sans conteste le printemps, et l’automne, en raison des températures plus douces et de l’absence d’affluence touristique estivale, mai/juin étant le créneau idéal 😎.

Et parce qu’en Bretagne, il vaut mieux être paré à toute éventualité 😅👉 Les bienfaits du soleil sur la santé, faites le plein de vitamines !, Bien s'équiper pour marcher sous la pluie sereinement, L'impact de nos crèmes solaires sur l'environnement.

À retenir :

Le GR 340 vous propose de faire le tour de l'envoûtante Belle-Île-en-mer, merveilleuse destination tout en contraste. S’étendant sur environ 80 km, c’est un véritable condensé de Bretagne qui vous y attend. Entre côte sauvage et petits villages colorés, les paysages y sont époustouflants. Une randonnée qui restera à coup sûr gravée dans votre esprit !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : topo-de-rando.com, ffrandonnee.fr, lefigaro.fr, besoindaventure.fr, wildroad.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle