Pourquoi les arbres sont si importants au juste ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Ces dernières années, on a assisté, impuissants, à des records de déforestation en Amazonie. Entre août 2020 et juillet 2021, le déboisement s'y est étendu sur 13 235 km2, sous la présidence de Jair Bolsonaro. La déforestation annuelle moyenne, au cours de son mandat, a ainsi augmenté de 75 % par rapport à la décennie précédente. Sans oublier les terribles incendies de forêts qui ont tout dévasté sur leur passage au cours de l’été 2022… En quoi est-ce à ce point une mauvaise nouvelle ? Parce que les arbres nous rendent des services d’une valeur inestimable. Ressource renouvelable, certes, mais pas illimitée, les arbres, et les plantes en général, sont pourtant la condition de vie sur notre planète, à plus d’un titre 🌳

Pourquoi les arbres sont si importants au juste ?

Les poumons de la planète

Oui, sans arbre, pas d’oxygène, pardi ! Bon, c’est un peu exagéré, car les Océans font, eux aussi, une belle part du travail dans ce domaine. Mais grâce à la photosynthèse, l’arbre, qui absorbe le dioxyde de carbone, libère de l’oxygène dans l’air 🌿. Ainsi, au cours d’une seule année, un seul arbre est capable d’absorber 10 kg d’air pollué et de restituer 260 kilos d’oxygène. Ça en fait un sacré bol d’air !

Mais en prime, l’arbre agit comme un filtre qui purifie l’air que l’on respire, et le débarrasse d’une partie de ses polluants. Ainsi, l’arbre est un fixateur de particules fines en suspension, et de composés organiques volatils, nocifs pour notre santé. C’est pourquoi en forêt, l’air est plus pur et plus chargé en oxygène que partout ailleurs. 👉 Quels sont les bienfaits d'une marche en forêt ?

L’effet des arbres sur la régulation du climat

Pourquoi est-ce si important de planter des arbres pour le climat 🤔 ?

Les arbres jouent un rôle central dans la lutte contre le réchauffement climatique. Par le mécanisme de la photosynthèse, les arbres captent une importante quantité de dioxyde de carbone, ce redoutable gaz à effet de serre en bonne partie responsable du dérèglement du climat. Il s’agit à ce titre, avec les Océans, de l’un des plus importants puits de gaz à effet de serre de la planète 🌍. Les arbres, en stockant le CO2, limitent ce phénomène. À l’inverse, la déforestation aggrave la situation, en limitant cette capacité de stockage, d’une part, et en libérant le CO2 stocké dans l’atmosphère lors de leur combustion ou de leur décomposition d’autre part.

👉 Le cycle du carbone : un élément essentiel à toute forme de vie

Un rôle majeur dans le cycle de l’eau

Avec le réchauffement climatique, la sécheresse gagne du terrain, et de nombreuses zones humides sont en péril. Les forêts jouent un rôle prédominant contre la désertification tout autour de la planète 🌴. Les arbres captent l’eau et provoquent la pluie 🌧️. Car oui, les arbres ont le pouvoir de faire la pluie et le beau temps : l’évapotranspiration des forêts provoque, au moins localement, des averses. Un seul grand arbre représente 160 hectares d’échanges hydriques avec son milieu : par évaporation et transpiration, les arbres enrichissent l’air en vapeur d’eau et participent à la formation des nuages.

De plus, la présence des arbres influe de manière évidente sur la régulation du ruissellement de l’eau au sol. Ils ont la capacité d’absorber par les feuilles, le tronc et les racines une certaine quantité d’eau de pluie 🍃, qui pénètre également plus facilement dans le sol en leur présence, étant plus poreux et plus riche en matières organiques, de manière à y constituer des réserves : il l’emmagasine, pour la restituer plus tard. C’est ainsi qu’à l’inverse, la déforestation est vectrice d’inondations, et de glissements de terrain.

Et la cerise sur le gâteau, c’est que les arbres agissent aussi sur la pollution des eaux, car leurs racines la filtrent et jouent un rôle d’épurateur.

Un refuge pour la biodiversité

Mais l’arbre ne nourrit pas que les sols : il nourrit aussi les bêtes, et les Hommes. Les paysages constitués par la forêt servent de cadre de vie à une faune d’une grande richesse : oiseaux, insectes, reptiles, rongeurs, nombre d’animaux vertébrés et invertébrés 🦜… ça grouille de vie, dans la forêt, qui leur fournit le gîte et le couvert.

La fertilisation des sols

Les plantes structurent le sol et le nourrissent tout en s’en nourrissant : il existe une véritable interdépendance entre ces deux éléments. L’arbre et la terre s’alimentent mutuellement, et la décomposition de la lignine, dont le bois est constitué, crée l’humus qui fertilise les sols.

Un rempart contre les risques naturels

La forêt nous protège contre l’érosion des sols, les chutes de blocs et les avalanches, ce qui en fait un peu un super-héros 🦸🏻 : elle est un véritable rempart contre les risques naturels ! En effet, son système racinaire lui permet de fixer les sols et de jouer un rôle de stabilisateur (en plus de son rôle de régulateur du régime hydrique), mais la partie visible de l’arbre permet de ralentir les éventuelles chutes de pierres, notamment en montagne, et de protéger les vallées.

Un effet providentiel contre les îlots de chaleur

En raison du réchauffement climatique, les étés sont de plus en plus chauds et les canicules deviennent tristement habituelles. Nous battons sans arrêt de nouveaux records de chaleur, dépassant désormais allègrement les 40 degrés en cas de pic de températures, et plus encore en ville. Car en milieu urbain, la chaleur ressentie est toujours supérieure 🥵, à cause de l’urbanisation et de la minéralisation des surfaces (béton, goudron, asphalte…) : c’est ce qu’on appelle les îlots de chaleur.

Réintroduire du végétal, et notamment des arbres en ville est un excellent moyen de lutter contre ce phénomène, en raison d’un double mécanisme : il permet de réguler la température grâce à son couvert végétal qui permet de bloquer la lumière et de faire de l’ombre, d’une part, mais aussi en raison de la transpiration qui émane de ses feuilles, vecteur d’humidité 🌳. Ainsi, l’Ademe considère qu’un arbre mature est capable d’évaporer environ 450 litres d’eau par jour ! En fait, c’est comme un énorme brumisateur : chaque feuille est percée de minuscules orifices qui restituent de l’eau en continu. Et en prime, la présence d’arbre limite le recours aux climatiseurs, et la pollution afférente. À partir de ce constat, de nombreuses villes revoient leur copie et lancent des politiques de végétalisation urbaine, ce qui permet au couvert végétal de regagner peu à peu du terrain 🌱.

Le bien-être, tout simplement

Les arbres, comme tous les éléments composant la nature, sont des vecteurs essentiels de bien être psychique pour l’Homme, et leur simple présence permet de lutter contre le stress, l’anxiété, et les troubles de l’humeur dans leur ensemble. On l’oublie souvent, mais chacun a besoin de sa dose de nature au quotidien, c’est essentiel.

👉 La règle des 3 - 30 – 300 : avez-vous votre dose de nature ?

À retenir :

À la fois visible et invisible, l’arbre semble vivre entre deux mondes : les racines profondément ancrées dans le sol, et les branches qui culminent dans les cieux. D’après la NASA, la Terre se reverdit petit à petit depuis une vingtaine d’années, et ça, c’est une sacrée bonne nouvelle. Pourquoi ? Parce que les arbres tiennent une place majeure dans la régulation du climat et dans les écosystèmes. Ils absorbent du CO2, et restituent de l’oxygène, le tout en purifiant l’air de ses polluants. Ils jouent un rôle primordial dans le cycle de l’eau, la fertilisation des sols, ou encore la prévention des risques naturels. La journée internationale des forêts, c’est le 21 mars : Rendons leur hommage !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : ecotree.green, tameteo.com, journée-internationale-des-forets.fr, alterna.eco, francebleu.fr, linfodurable.fr, onf.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle