Les maisons arbres, découvrez l'habitat le plus écologique

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Le secteur du bâtiment figure parmi les plus polluants : D’après les chiffres du Ministère de la transition écologique, il représente 43 % des consommations énergétiques annuelles françaises et il génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) du pays. En comparaison avec les nombreux matériaux non renouvelables qui y sont employés, les avantages de l’utilisation du bois dans la construction sont nombreux, notamment d’un point de vue écologique. Mais de nouveaux concepts vont plus loin et émergent de l’esprit d’ingénieurs et d’architectes à l’âme plus verte : les maisons-arbres. Intégrer l’architecture dans la nature, plutôt que l’inverse, idée folle ou bases de l’habitat de demain 🌿 ? A quoi les villes du futur ressembleront-elles ?

Les maisons arbres, découvrez l'habitat le plus écologique

L’architecture de demain, en symbiose avec la nature ?

D’après l’architecte Autrichien Chris Precht : « Le changement climatique ne sera pas résolu avec les nouvelles technologies. Ça le sera par l’empathie, et l’architecture a beaucoup à offrir à ce niveau-là. Nous devrions créer des bâtiments qui nous connectent à la nature, et à nos sens. » Ce visionnaire qui ambitionne de bâtir l’édifice le plus écoresponsable et durable du monde, une tour d’habitation de 18 étages à Toronto, essentiellement faite de bois et de plantes, permettant à ses résidents de produire leur propre nourriture dans des fermes verticales, n’est pas le seul à imaginer des concepts révolutionnaires imbriquant plus intimement que jamais nature et architecture 🌱. En voici quelques exemples 👇

👉 Mineka, une 2eme vie pour les matériaux de construction

La maison-arbre de Anthony Leung

Anthony Leung, ingénieur de l’Université de Dundee en Écosse, travaille sur cette question et a conçu un habitat révolutionnaire, avec comme pilier de fondation un ou plusieurs troncs massifs d’arbres 🌳. La maison devient vivante, elle respire, et devient, en elle-même, un véritable écosystème naturel. Elle ne dénature pas le paysage au sein duquel elle s’implante : elle l’intègre. Dans le contexte actuel de réchauffement climatique, on peut y voir une manière originale de profiter au mieux du système naturel de régulation de la température des arbres : la maison se trouve tellement imbriquée à la végétation environnante que sa température reste en toute occasion à une température agréable, le tout sans aucune dépense énergétique. 

Les maisons-arbres : l’habitat le plus écologique du monde

Toit en feuillage, murs végétalisés, sol en bois… Exit la clim !

👉 Peindre les toits en blanc, la bonne idée ?

La Fab Tree Hab, la maison qui pousse de Mitchell Joachim

De son côté, un architecte new-yorkais, Mitchell Joachim, a eu une idée folle : il propose de faire pousser sa maison au lieu de la fabriquer 😲. Membre de TED et designer urbain, sa vision d’une architecture durable et organique est déroutante, et bigrement enthousiasmante : La Fab Tree Hab en est issue. D’aspect futuriste, la maison qu’il conçoit s’intègre entièrement dans son environnement naturel : elle en est issue. Elle pousse toute seule, autour d’un échafaudage en forme de maison composé à 100 % de matériaux vivants. Rien de bien sorcier : il utilise tout simplement un concept de jardinage bien connu, consistant à entrelacer les branches d’un arbre, jusqu’à les souder : le pleashing. Il s’agit de faire croître des végétaux ligneux relativement souples le long d’un guide, qui façonne la plante dans la forme souhaitée. Lorsque la structure devient suffisamment stable et solide, c’est la charpente de l’arbre qui devient la structure portante de la maison, et l’échafaudage peut être réutilisé pour une autre construction. Il ne reste plus qu’à boucher les interstices à l’aide d’argile de de plâtre (sinon, bonjour les courants d’air en hiver 😅 !). On utilisera enfin des ouvertures en bioplastiques, capables de s’adapter aux variations de l’arbre, qui rappelons-le, est vivant, et va poursuivre sa croissance. 


Alors bien sûr, les délais de livraison respecteront le rythme de la nature, il ne faudra pas être trop pressé (7 à 10 ans), mais comment trouver un habitat plus durable, en parfaite symbiose avec les écosystèmes, et qui en prime stocke du CO2 ?

👉 Coupe rase des forêts, une aberration

Primeval Symbiosis, l’habitat auto-suffisant de Konrad Wójcik

L’architecte danois Konrad Wójcik, à son tour, y va de son projet fou, nommé Primeval Symbiosis : il vous propose de vivre de manière autonome en pleine nature dans sa conception de la maison-arbre, conçue à base de bois, de papier et de zinc recyclé. Un véritable retour à une osmose primitive avec la forêt ! De forme pyramidale et d’une surface habitable est de 61 m² sur 4 niveaux, ces habitats produisent eux-mêmes de l’énergie, auto-alimentés grâce à un pôle camouflé de panneaux solaires, et sont capables de récupérer l’eau de pluie pour les besoins de leurs locataires. 

La pompe à chaleur qu’ils intègrent utilise l’énergie géothermique, et un biodigesteur se charge de la gestion des déchets. Un projet futuriste, mais tout à fait accessible.

Mais au fait 👉 Les arbres sont-ils heureux en pleine ville ?

La Treehouse, d’Aibek Almassov

L’architecte Kazakhstanais Aibek Almassov, de son côté, propose sa vision de la cabane dans les arbres au travers de son projet, nommé Treehouse. Pour cela, il a imaginé un espace de vie entièrement vitré, de forme cylindrique, qui entoure un arbre sur quatre étages, offrant une vue à 360 degrés sur la forêt. Alimentée en énergie à l’aide de panneaux solaires et capable de purifier l’eau de pluie pour l’usage quotidien de ses habitants, la maison imaginée par Aibek Almassov fait corps également avec la nature qui l’entoure. Il s’agit néanmoins, ici, d’une habitation de luxe, qui serait difficile à généraliser.

Aibek Almassov : Maison dans la nature avec grandes baies vitrées ©amasow.kz

👉 Pourquoi les arbres sont si importants au juste ?

Bert, la maison qui se prend pour un arbre du studio Precht

Le studio d’architecture autrichien Precht a créé, de son côté, la maison qui se prend pour un arbre : Bert. Cette cabane modulaire en forme de tronc d’arbre aux grandes fenêtres rondes est conçue sur une base circulaire, et comprend des modules en forme de tube abritant les espaces de vie, semblables à un nid, empilées tantôt verticalement, tantôt horizontalement, à la manière des ramifications d’une branche d’arbre. Elaborée en bois, et habillée de bardeaux qui rappellent des feuilles d’arbres, elle se fond entièrement dans l’environnement naturel forestier. Equipées de panneaux solaires, de toilettes à compost, elles sont conçues pour avoir une empreinte minimale sur l’environnement. 

Elles ont pris place dans le village rural de Pogusch, au sein une forêt autrichienne.

👉 Faire ses murs à la chaux : une méthode naturelle aux nombreux avantages

A retenir

Comme quoi, l’habitat permettant d’intégrer la forêt en parfaire harmonie plutôt que de la détruire est possible, et il est en chemin ! Nombre de ces projets en sont encore au stade de l’expérimentation, et pour certains, de la simple conception. Architectes perchés (dans les arbres) ou visionnaires ? Une chose est sûre, l’avenir de l’architecture nous réserve de bien belles et vertes surprises.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : detours.canal.fr, ted.com, consoglobe.com, neogarden-mursvegetaux.com, archibat.com, journal-du-design.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle