PlantNet, une application pour identifier les plantes

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Les promenades en pleine nature sont idéales pour s’accorder une petite parenthèse contemplative : quoi de plus ressourçant ? Et au détour de l’une d’elles, vous tombez nez à nez avec une fleur superbe ou un arbre un peu biscornu. Tiens donc, cette rencontre vous intrigue 🤔 : de quelle espèce s’agit-il ? Vous n’êtes ni botaniste ni herboriste, et là, clairement, vous séchez... Plus pour longtemps, car sur la base d’une simple photo prise avec votre smartphone, PlantNet ou [email protected] vole à votre secours et vous permettra d’identifier avec une déconcertante facilité la plante qui vous pose question ! De quoi grandement développer votre culture personnelle, certes, mais cette application va bien au-delà : ce projet de recherche participative contribue activement à la science et vous propose de venir poser votre pierre à l’édifice.

PlantNet, une application pour identifier les plantes
Sommaire :

C’est quoi, PlantNet ?

[email protected] est une application proposant un système d’aide à l’identification des plantes par l’image. Cet outil numérique permet d’identifier des milliers d’espèces de plantes à l’aide d’une simple photo. Ça marche tant pour les fleurs, que pour les arbres, herbes, conifères, fougères, cactus, et on en passe 🌷 … Ce projet de recherche et de sciences participatives, qui fait partie de l’initiative Floris’Tic, visant à promouvoir la culture scientifique, technique et industrielle des sciences du végétal, a été développé en collaboration avec :

  • Le Cirad (l'organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes),
  • L’INRA (L’Institut national de la recherche agronomique),
  • L’Inria (Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique),
  • L’IRD (Institut de recherche pour le développement),
  • Et le réseau Tela Botanica, le célèbre réseau de botanistes francophones.

Les observations de [email protected] les plus fiables sont également intégrées à la base de données internationale du GBIF (Système mondial d’information sur la biodiversité), qui permettront de progresser sur des questions d’importance comme l’impact du changement climatique sur les espèces végétales, la propagation des espèces exotiques envahissantes ou encore l’interaction des plantes avec les pollinisateurs. 👋 6 gestes simples à adopter pour aider les abeilles

👉  Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?

Non, réellement, [email protected], c’est du sérieux ! Un CV impressionnant pour cette application qui est capable d’identifier plus de 27 000 espèces de plantes sauvages, ornementales ou cultivées 💪. Un projet avant tout scientifique voué au suivi de la biodiversité végétale à l’échelle mondiale, qui s’enrichit chaque jour grâce aux contributions des utilisateurs du monde entier. Elle est disponible gratuitement sur l’AppStore et sur Google Play, sur IOS et sur de même qu’en version web.

👉  10 applications pour reconnaître les plantes en un clic

Comment ça fonctionne ?

[email protected] propose d’analyser et de comparer des motifs visuels représentant des organes de plantes (feuilles, fruits, fleurs…) transmis à l’aide des photos des utilisateurs à une banque d’images, afin de déterminer de quelle espèce il s’agit 🌿. Les photos sont comparées aux milliers d’images possédées par [email protected] dans ses bases de données botaniques. L’application propose ensuite une liste possible d’espèces afin d’aider l’utilisateur à identifier le mystérieux végétal. 

Une image contenant carteDescription générée automatiquement

[email protected] compte aujourd’hui 22 projets, dont 16 géographiques, 3 thématiques (plantes utiles, plantes utiles d’Afrique Tropicale et plantes utiles d’Asie), et 3 microprojets (Les écologistes de l’Euzière, arbres d’Afrique du Sud et Provence).

Les microprojets

Les microprojets sont des référentiels à petite échelle, qui peuvent permettre la mise en place de projets autour d’une zone géographique limitée : un jardin public, un parc naturel, une forêt 🔎 … Ils donnent accès à un nombre d’espèces limitées sur une petite zone, de manière à en faciliter l’identification.

👉  Birdnet, enfin une application pour reconnaître le chant des oiseaux

Comment utiliser [email protected] ?

Lorsque vous aurez ouvert l’application, choisissez la catégorie qui vous intéresse : Plantes utiles pour une plante ornementale ou d’intérieur, ou sélectionner votre localité pour les plantes sauvages 📍. Choisissez ensuite si vous souhaitez accéder à votre appareil photo ou à la galerie.

La règle n°1 de [email protected], c’est de fournir une photo de qualité ! Pour cela, rien de bien sorcier : il s’agit de zoomer sur une fleur, un fruit ou une tige, et de faire la mise au point. Une bonne photo sera nette, centrée sur un organe qui prend presque toute la place de l’image, sans doigts, et sur un arrière-plan flou ou neutre 🌺. Il faut donc éviter de se positionner trop loin, de tenir la plante entre vos doigts. Les photos prises sur la base d’un écran d’ordinateur sont également à proscrire. Soyez également attentif à sélectionner une fleur en bon état.

Sélectionnez ensuite le bon « tag organe » : s’agit-il d’une feuille, d’une fleur, d’un fruit ?

Une liste des plantes correspondantes vous est ensuite proposée par [email protected], avec son nom scientifique, son nom commun, sa famille et le niveau de fiabilité de la réponse. Vous pouvez ensuite cliquer sur la réponse afin d’en apprendre plus sur le végétal concerné.

Une image contenant texte, plante, fleur, carte de visiteDescription générée automatiquement

Un compte peut être nécessaire pour poursuivre vos investigations, dans le cas où vous n’auriez pas trouvé votre bonheur parmi les propositions !

À noter qu’il est également possible d’utiliser [email protected] en mode « bibliothèque », par l’index de flore mondiale qu’elle contient 📚.

👉  7 plantes dépolluantes à avoir à la maison

Le mode hors connexion

Pour identifier les plantes partout, et sans réseau, [email protected] a prévu un mode hors connexion, une riche idée ! Il faut pour cela télécharger le modèle d’identification embarqué sur son téléphone dans l’application mobile elle-même. Une version plus limitée et d’une qualité un peu inférieure que la version en ligne, certes, mais qui permet un mode d’identification embarquée bien pratique d’utilisation.

👉  7 applications pour reconnaître les étoiles

[email protected] : découvrez quelles espèces vous entourent !

Ce service de [email protected] propose d’établir une prédiction des espèces observables à un endroit donné, en sélectionnant une zone sur la carte afin d’être renvoyé à la liste des espèces végétales susceptibles d’y être observées, et au nombre d’occurrences connues sur la zone considérée 🌍. Un service qui pourrait rendre de précieux services dans le cadre de la gestion environnementale, la planification de campagnes d’observation ou l’anticipation de l’apparition de nouvelles espèces.

La communauté [email protected] : succès d’un projet collaboratif

[email protected], véritable application à succès, c’est plus de 4,5 millions d’utilisateurs. Plus de 50 000 d’entre eux sollicitent les lumières de [email protected] au quotidien un peu partout sur la planète 💡. En fait, il y a une véritable communauté [email protected] : les utilisateurs qui possèdent un compte bénéficient d’un véritable aspect collaboratif et peuvent voter sur la qualité des images, suggérer des noms, ou encore signaler des erreurs d’authentification.

Créer un compte permet ainsi de contribuer au projet de sciences participatives [email protected] et à l’avancement de la recherche en écologie, botanique et informatique.

Il est de plus possible de créer des groupes [email protected], publics ou privés, et d’y inviter des membres afin de partager ses observations, de commenter, de télécharger celles des autres, ou encore de les visualiser sur une carte 🗺️. Cette fonction peut également être restreinte à une aire géographique définie, afin de suivre la biodiversité d’un territoire donné.

[email protected] est par essence un projet collaboratif reposant par définition sur la transmission de connaissances et sur le partage.

👉  Végétalisation, qu'est-ce que c'est ? Quelle utilité ?

À retenir :

Devenez incollable en botanique grâce à [email protected], l’application qui reconnaît les plantes ! Sur la base d’une simple photo, elle vous proposera une liste de propositions vous permettant d’identifier cette fleur, cet arbre ou cette herbe qui vous intrigue. Forte de ses plus de 27 000 espèces végétales répertoriées et de ses millions d’utilisateurs, [email protected] vous permettra de participer vous aussi à l’avancée de la recherche dans le cadre de ce projet participatif qui vise à promouvoir la culture scientifique des sciences du végétal.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : plantnet.org, play.google.com

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Marche nordique, qu'est-ce que c'est ? Comment s'y mettre ?

La marche nordique ou Nordic Walking, ou encore Sauvakävely, était pratiquée à l’origine en Finlande par les skieurs de fond comme entraînement pendant la belle saison, et a progressivement acquis ses propres lettres de noblesse jusqu’à devenir une discipline à part entière. Le marcheur nordique se considère comme un quadrupède, qui passe de deux à quatre appuis au sol à l’aide de bâtons. Cette marche dynamique fait de plus en plus d’adeptes en raison de ses nombreux bienfaits. Décryptage 👇

Démarche ZAN, le programme pour réduire l'extension des villes

L’artificialisation des sols est l’une des premières causes du réchauffement climatique et de l’érosion massive et sans précédent de la biodiversité. En moyenne, en France, entre 20 000 et 30 000 hectares d’espaces naturels, agricoles et forestiers sont consommés chaque année. C’est pourquoi le Plan Biodiversité avait instauré en 2018 l’objectif ZAN - Zéro Artificialisation Nette - dans le but de protéger ces zones en repensant l'aménagement urbain. L’idée, c’est d’atteindre en 2050 l’absence de toute artificialisation nette des sols, avec un premier objectif intermédiaire de réduction de moitié du rythme de la consommation d’espaces d’ici 2030. Le point sur un challenge ambitieux 👇

Comment préparer mon jardin au retour du grand froid ?

Si les premiers flocons de neige ❄️ sont un spectacle qui fait toujours plaisir à voir, votre coin de verdure pourrait pourtant ne pas se remettre de l’arrivée des premiers frimas. Pour être sûr de le retrouver tout aussi beau qu’avant au prochain printemps, quelques arrangements sont nécessaires. Comment préparer votre jardin au retour du grand froid ? On vous partage toutes nos astuces ! 🌳

Et si on offrait de la seconde main cette année à Noël ?

Écologique, économique, l’idée d’offrir des présents d’occasion à Noël a de quoi séduire… Durant cette période où la surconsommation est reine et dénature l’esprit même de la Nativité, cette pratique propose une alternative très intéressante pour des fêtes de fin d’année plus vertes et éthiques. Pourtant, les réticences font encore obstacle, dans certains esprits, à sa généralisation. Un tabou qui cède peu à peu du fait de la conjoncture économique et écologique de ces dernières années. Parce que prendre soin de ses proches et de la planète est parfaitement compatible, osez la seconde main sous le sapin ! 🎄

Journée mondiale du climat, à vos agendas !

Y’a plus d' saison, ma p’tite dame ! Et chaque année, le 8 décembre, c’est la Journée mondiale du climat, instaurée à l’initiative de plusieurs ONG, avec un objectif : faire prendre conscience au plus grand nombre de l’importance des changements climatiques, qui nous impactent, chaque année, encore un peu plus. Le réchauffement climatique est désormais un sujet qui fait parler de lui quasiment constamment dans les médias, bien souvent pour alerter encore et toujours sur l’urgence climatique, et de temps en temps pour relayer les mesurettes dérisoires prises par les instances gouvernementales ou internationales. Parce que nous n’avons qu’une seule terre #UneSeuleTerre, c’est l’occasion ou jamais de réfléchir et surtout d’agir en faveur du climat.

Sapin en plastique ou naturel ? Comment choisir ?

La sapin, c’est le symbole de Noël. Avec ses guirlandes et ses boules, il est dans tous nos souvenirs de fêtes de fin d’année 🎄. Et pour beaucoup d’entre nous, il est impensable de mettre les cadeaux ailleurs qu’à son pied. Mais un dilemme se pose au moment de l’acheter. Sapin en plastique ou naturel : comment choisir entre ces deux options ?

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle