Comment reconnaître les empreintes d'animaux ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Aller observer les animaux dans la forêt n’est pas chose facile… Eh oui, comme leur nom l’indique, ils sont sauvages, et s’il n’est pas impossible de tomber nez à nez avec un chevreuil ou un charmant écureuil au détour d’un chemin, ils n’ont absolument pas l’intention de vous faciliter la tâche et cherchent avant tout à vous éviter, raison pour laquelle ils se déplacent essentiellement la nuit. Et c’est normal, l’Homme est bien souvent leur principal prédateur, comment leur en vouloir ? Pourtant, si les habitants de la forêt se voient difficilement, ils se déplacent beaucoup et laissent des traces de leur passage, et parmi elles, des empreintes. Dans la terre malléable après une journée pluvieuse, dans le sable, dans la neige… Voyons ça comme des indices dans une enquête : et si nous apprenions à lire la forêt ? 🔎

Comment reconnaître les empreintes d'animaux ?

Prenez-vous au jeu d’un véritable jeu de piste

Une chose est sûre, ça grouille de vie dans la forêt. On s’en doutait bien, rien qu’en écoutant le chant des oiseaux (👋 Birdnet, enfin une application pour reconnaître le chant des oiseaux), mais la faune est loin de se résumer à ça. Toute la surface de la forêt est arpentée par de nombreux animaux sauvages, du majestueux cerf au petit campagnol 🦌. Apprendre à identifier et à suivre la faune sauvage est en fait une discipline à part entière : le pistage, à l’aide des empreintes qu’ils laissent sur leur passage, mais également des restes de repas, des déjections, des gîtes ou des terriers... Bon, souvent, il est pratiqué par les chasseurs, mais rien n’interdit de s’y adonner pour la bonne cause.

👉 Quelles sont les dates de la chasse cette année ?

Où trouver des empreintes d’animaux ?

Si vous ne savez pas où chercher, dites-vous que trouver un point d’eau est votre meilleure chance : c’est « the place to be » pour la faune sauvage, que ce soit pour s’abreuver, ou pour prendre un bain de boue, dans le cas des sangliers 🐗. Une flaque d’eau sur un sol argileux ? L’aubaine ! Toutefois, cela peut être également la cacophonie : si la zone est très fréquentée, un ensemble de traces peuvent se superposer et rendre l’ensemble illisible. Bien sûr, les animaux évitent autant que possible les larges chemins forestiers pour évoluer sur leur territoire, mais se créent des petits sentiers qui serpentent entre les arbres, autrement nommés les « coulées », que l’on remarque grâce à une subtile dépression dans les herbes et feuilles mortes, et qui leur permettent de se déplacer discrètement entre les zones de subsistances où ils se ravitaillent en eau ou en nourriture.

Ça y est, vous avez trouvé au bord d’un chemin de terre ou non loin d’une flaque d’eau une ou plusieurs empreintes ? Chouette ! Déroulez votre ruban « police line do not cross » et débutez votre investigation… Un véritable travail de détective commence 🕵️ !

👉 Brame du cerf, où et quand profiter de ce merveilleux spectacle ?

L’identification du suspect

Pour dégrossir le travail, il faut déjà déterminer de quel type de pied il s’agit. 3 solutions s’offrent à vous :

  • À ongles, caractéristiques du cerf, du sanglier, du chevreuil ou du mouflon ;
  • Avec des coussinets, comme c’est le cas du renard, du chat sauvage, du blaireau, de la martre, ou de la belette 🐾 ;
  • Ou à doigts, apanage des oiseaux, mais également des écureuils ou du lièvre.
  • La présence ou l’absence de griffes pourra aider à l’identification : les félins disposent de griffes rétractiles, ce qui n’est pas le cas du blaireau 🦡.


Un pisteur aguerri sera capable de déterminer tant l’espèce concernée que sa taille, son allure ou encore son poids, grâce notamment à une suite d’empreintes.

Exercez-vous, c'est la meilleure solution !

Quand la piste se brouille

Assez souvent, le pied arrière vient directement se placer dans la trace du pied avant ce qui donne l’impression d’une empreinte unique et peut parfois prêter à confusion 🤔. Les formes observées peuvent aussi différer en fonction de la nature du terrain, et de l’allure de l’animal : l’empreinte laissée ne sera pas la même s’il se déplaçait à vive allure ou s’il marchait paisiblement, que ce soit au niveau de l’endroit où les pattes se posent (les pattes arrière dépassent alors les empreintes des pattes avant), que du point de vue de la forme observée.

Il ne faut pas perdre de vue non plus que l’intégralité de l’empreinte n’a peut-être pas été imprimée sur le support, en fonction de la manière dont l’animal a posé sa patte, du poids qu’il y a mis, de la malléabilité du sol… Attention, il y a aussi les petits malins, comme le lièvre, qui a pour habitude de multiplier les détours pour brouiller les pistes : il est capable d’utiliser les pistes d’autres animaux comme le chevreuil, puis d’exécuter des boucles ou des sauts de côté afin de semer le nez du renard 🐰… Votre filature pourrait bien être plus difficile que prévu !

👉 Quels sont les animaux sauvages vivant en France ? Où les apercevoir ?

Les sosies d’empreinte : chien vs/ renard

Les traces du renard et du chien sont assez similaires. Certes, le chien n’a rien d’un animal sauvage, mas il n’empêche qu’il se promène fréquemment dans les bois avec son maître, et grand bien lui fasse ! Mais ce faisant (et non ce faisan, nuance 🤭!), il brouille les pistes avec ses patounes presque similaires à celles du rusé renard… Néanmoins, le renard a des coussinets décrivant un cercle, tandis qu’ils sont plus alignés chez le chien. Les tests de la ligne ou de la croix peuvent aider à trancher :


De plus, les renards suivent généralement une voie plus rectiligne que celle du chien, qui s’avère être plus erratique. Cela peut également vous aiguiller.

Chouette, des traces dans la neige !

Si l’on a l’impression que les animaux se déplacent plus lorsqu’il neige, c’est uniquement lié au fait que leur piste est bien plus aisée à observer. En vérité, leurs déplacements se font plus rares : ils ne se déplacent dans la neige que par nécessité 🥶. C’est le moment idéal pour suivre et essayer de comprendre leurs trajets.

Mais alors, comment font les petits campagnols quand il neige ? 🙃 Eh bien ces petits malins creusent des galeries sous la couche afin de trouver de quoi se nourrir. Une excellente manière également de se protéger du froid et des prédateurs, eux aussi affamés.

👉 8 animaux de la forêt à faire découvrir à vos enfants

À retenir :

Apprendre à reconnaître les empreintes de la faune sauvage est une manière d’entrer en relation avec la vie qui grouille dans chaque recoin de la forêt. Faune discrète, il en va de sa survie, et tellement fascinante. Trouver une empreinte est le début d’une piste qui vous mènera dans une captivante observation de la nature sous un angle différent : de quel animal s’agit-il ? Que venait-il faire là ? Était-il seul, ou accompagné ? Dans quelle direction est-il parti ? Semblait-il galoper, que fuyait-il ? Laissez votre imagination divaguer et prenez-vous au jeu du pistage afin d’en apprendre davantage sur les animaux qui nous entourent, silencieusement et discrètement.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : Onf.fr, biodiversité-foret.fr, la-foret-et-nous.org, ens.puy-de-dome.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Vous vous demandez où les animaux se cachent durant le long hiver québécois ? Notre biologiste a rédigé un article pour répondre à cette question et je souhaite vous le partager car je le trouve très instructif ! Les 10 indices du passage d’un animal en hiver

Matt il y a un an

Nos articles

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Semaine du jardinage à l'école, tout le monde dehors !

Du 18 au 23 mars 2024, c’est la semaine du Jardinage pour les écoles 🌿 ! Cette 24ème édition intitulée « Jardiner c’est ma nature » donnera lieu, comme chaque année, à de nombreux ateliers et animations pédagogiques avec comme objectif la découverte des plantes et la sensibilisation au respect de la nature. Une initiation au jardinage qui rencontre chaque année un succès grandissant. Promouvoir une culture de la nature chez les plus jeunes est incontournable pour leur développement et leur équilibre, et c’est ce que la semaine du jardinage à l’école souhaite favoriser. Parce que tout ne s’apprend définitivement pas entre les 4 murs d’une salle de classe, à eux les grandes découvertes ! 🤗

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

L’ouverture de la pêche à la truite, c’est maintenant !

La pêche réduit le stress, entretient votre santé, travaille votre concentration, vous aide à vous ressourcer et à vous relaxer grâce à son cadre en pleine nature… C’est l’activité « slow life » par excellence 😎 ! La pêche à la truite est plus qu’un simple hobby : c’est un véritable sport d’aventure. Elle est pratiquée en eau douce, en cours d’eau rapide de haute altitude, en bord de rivière, en étang ou encore en lac. Patience, silence et persévérance seront vos meilleures armes pour la débusquer. Rencontre avec soi-même ou retrouvailles avec les copains, la pêche à la truite reprend le samedi 9 mars 2024, à vos cannes !

Réutiliser l'eau de sa douche pour alimenter les WC, bonne idée !

L’eau potable est en passe de devenir la ressource la plus précieuse de la planète, plusieurs régions du monde étant menacées de pénurie. Et pourtant, nous utilisons 140 litres d’eau par jour, dont seulement 1% pour nous abreuver. Dans ce contexte, vous souhaitez à la fois économiser de l’eau et lutter contre le gaspillage ? Saviez-vous qu’il était possible de réutiliser son eau « grise », et notamment l’eau de sa douche, pour alimenter sa chasse d’eau ? 🚽

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle