La théorie de l'effondrement ou collapsologie : vers un effondrement de notre civilisation ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Crise climatique, écologique, énergétique, raréfaction des ressources naturelles… Jamais une époque n’aura à ce point pris des airs de fin du Monde 😱. Le contexte actuel suscite l’anxiété, qui confine pour certains au catastrophisme. C’est sur ces fondements que s’appuie la théorie de l’effondrement, ou collapsologie, qui gagne du terrain d’année en année. Ne voit-on pas de plus en plus de séries et de films mettant en scène ce type de scénarios ? De quoi s’agit-il et en quoi consiste la collapsologie ? Cette théorie de l’effondrement a-t-elle beaucoup d’adeptes dans la population générale ? Le point.

La théorie de l'effondrement ou collapsologie : vers un effondrement de notre civilisation ?

La collapsologie, héritière des théories de la fin du monde

Déjà, à l’époque des Mayas, on prévoyait la fin du monde. Le catastrophisme ne date donc pas d’hier ! Mais la différence, c’est qu’aujourd’hui, le scénario devient crédible.

Il est vrai que sur le papier, les prévisions scientifiques confinent à l’annonce de l’Apocalypse : Rapport du GIEC, sixième extinction de masse, réchauffement climatique, réserves de pétrole en berne, eau douce qui se fait rare, biodiversité décimée… On ne peut nier qu’il y a comme un faux air de fin du monde dans tout ça 🫣. Et si le scénario catastrophe était vraiment pour demain 🤔 ?

👉 Peut-on vraiment encore sauver la planète ?

C’est quoi, la collapsologie ?

🤓 Le terme « collapsologie » est issu du latin « collapsus » qui signifie « s’écrouler » et de l’anglais « collapse » : « s’effondrer ». C’est ainsi que les collapsologues situent l’effondrement de l’humanité aux alentours de la première moitié du XXIème siècle, donc avant 2050. Que de réjouissances, n‘est-ce pas ?

Selon la théorie de l’effondrement, la population mondiale, de fait, sera en partie décimée par les guerres, les famines et les épidémies. Il s’agit de l’idée selon laquelle notre société actuellement fondée sur les énergies fossiles et sur la course à la production et à la croissance, est vouée à disparaître en raison d’un enchaînement de crises d’ordre environnemental, économiques ou encore géopolitiques. Un effet domino catastrophique qui mènera, à terme, à la disparition du système économique actuel et de notre société industrielle.

👉 Solastalgie, la grande dépression verte

La définition qui en est faite par Pablo Servigne, auteur de « Comment tout peut s’effondrer : petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes », est la suivante : 🧐 il s’agit de  « L’exercice transdisciplinaire d’étude de l’effondrement de notre civilisation industrielle, et de ce qui pourrait lui succéder, en s’appuyant sur les deux modes cognitifs que sont la raison et l’intuition, et sur des travaux scientifiques reconnus ». Dans son livre, il analyse les interconnexions entre le climat, notre environnement et notre système tant industriel, que politique et économique.

D’après Yves Cochet, ancien député européen écologiste, l’effondrement désigne le « processus à l’issue duquel les besoins de base (eau, alimentation, logement, habillement, énergie, etc.) ne sont plus fournis à une majorité de la population par des services encadrés par la loi ».

Globalement, la collapsologie est la discipline ou la science qui étudie l’effondrement de nos civilisations.

👉 Vivre en autosuffisance, pourquoi et par où commencer ?

Une interdépendance des facteurs menant à l’effondrement

La première fois que ce concept est évoqué, c’est en 1972 dans le rapport Meadows rédigé par un groupe de réflexion composé d’économistes, de scientifiques et d’industriels. Il se base déjà sur une interdépendance des facteurs, selon lequel le fait de changer une seule variable engendrera de fait l’effondrement du système dans son intégralité. 

Il s’agit en effet du fil conducteur des théories de l’effondrement : les interconnexions entre le climat, l’environnement et le système industriel, politique et économique entraîneront l’effondrement de l’ensemble, toutes les crises étant interconnectées et se nourrissant les unes les autres 😔.

👉 Climato-sceptiques : Quelles sont les théories de ceux qui doutent ?

Les 5 stades de l’effondrement

Selon Jared Diamond, auteur de l’ouvrage « Effondrement » paru en 2005, les sociétés ayant d'ores et déjà disparu du fait des activités humaines ont toutes suivi le même « schéma-cadre » :

  • Changement climatique
  • Tensions frontalières
  • Perte de partenaires commerciaux
  • Dégradation de l’environnement
  • Résilience des sociétés

Il estime ainsi la probabilité que le monde tel qu’on le connaît aujourd’hui s’effondre d’ici à 2050 à 49 %.

L’auteur russo-américain Dmitry Orlov, de son côté, évoque à son tour « Les cinq stades de l’effondrement » dans son livre du même nom, selon le schéma suivant :

  • Effondrement financier 💰, du fait notamment de l’augmentation du coût de l’énergie menant les pays à contracter des dettes auxquelles elles ne parviennent pas à faire face.
  • Effondrement commercial, en raison d’un approvisionnement devenu impossible lié à des produits plus rares et plus coûteux, et menant la population à accumuler les denrées, ce qui prive une partie d’entre elles des produits de première nécessité.
  • Effondrement politique : les citoyens, en colère, renversent les gouvernements en place, et c’est l’anarchie 😠.
  • Effondrement social : en conséquence, les institutions s’écroulent peu à peu (hôpitaux, police, transports en commun, armée…).
  • Effondrement culturel : à terme, on assiste à la perte de notre humanité.

Voilà voilà, des gens pas hyper optimistes, quand même, il faut bien le dire, mais des auteurs à succès : début janvier 2019, « Comment tout peut s’effondrer » sorti au printemps 2015 par Pablo Servigne et Raphaël Stevens se hissait au rang de best-seller avec 45 000 exemplaires vendus.

👉 Combien d'humains la terre peut-elle supporter ?

Une théorie qui fait écho auprès du grand public

Il s’avère que 65% des Français les Français sont convaincus que la civilisation telle que nous la connaissons actuellement va s’effondrer dans les années à venir, si on en croit les résultats d’un sondage de la Fondation Jean Jaurès de février 2020. Ainsi, la France est le 2ème pays qui croit le plus en une théorie de l’effondrement, derrière l’Italie (71 %) mais devant le Royaume-Uni (56 %) et les États-Unis (52 %), selon les chiffres de la Fondation Jean Jaurès.

Il ne s’agit donc en rien d’une théorie marginale, mais d’un sentiment ressenti par une majorité de la population, largement alimenté par la pandémie du COVID-19 😷. Certains estiment d’ailleurs que la crise sanitaire nous a donné un avant-goût de l’effondrement qui s’opérera dans l’avenir, paralysant l’économie. Un discours apocalyptique qui rencontre donc un succès indéniable, créant un pont entre les scénarios catastrophe qui ont de tout temps fasciné l’humanité et la réalité. À la nuance près que si la catastrophe est un évènement certain dans le futur mais évitable avec les actions d’aujourd’hui, la collapsologie annonce une catastrophe absolument inévitable : pour les adeptes de cette théorie, le compte à rebours a déjà commencé.

👉 L'écologie, la nouvelle religion ?

À retenir

Notre civilisation peut-elle vraiment disparaître ? C’est en tout cas la conviction des adeptes de la collapsologie, ou de la théorie de l’effondrement. Pour eux, les signes avant-coureurs des limites de notre modèle économique et social sont déjà là, et laissent entrevoir un écroulement de la société telle que nous la connaissons du fait d’un enchaînement de crises d’ordre environnemental, économiques, géopolitiques… Car le point commun des différents auteurs de la collapsologie est sans doute celui-là : l’interdépendance entre les facteurs (climat, environnement, système politique, économique…)  causera la disparition de notre système actuel, qui devrait intervenir, d’après les prévisions, aux alentours de la première moitié du XXIème siècle, donc avant 2050. Une théorie désormais très répandue auprès du grand public, en particulier depuis la crise sanitaire.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : hellocarbo.com, geo.fr, courrierinternational.com

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle