Tout quitter pour vivre en camping-car, c’est possible ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Vivre en camping-car : en avez-vous déjà rêvé ? Sillonner les routes, découvrir de nouveaux paysages et choisir chaque jour l’endroit où l’on va dormir. Ce style de vie proche de la nature intéresse de plus en plus de monde, et vous faites peut-être partie des personnes qui songent à tout quitter pour ce type d’aventure. Mais pourquoi ce quotidien non conventionnel plaît-il autant ? Quelles questions se poser avant de changer de vie ? Quelles démarches administratives faut-il connaître pour ne pas prendre de risque ? Voici nos réponses. Ciao les nazes ! 😁

Sommaire :

Les avantages de la vie en camping-car

Il existe de nombreuses bonnes raisons de vivre à l’année en camping-car. Elles sont personnelles à chacun, mais voici celles qui reviennent souvent :

  • Un quotidien plus minimaliste : vivre dans un camping-car, c’est s’assurer de se concentrer sur les choses essentielles. Il n’est pas possible de s’encombrer d’éléments superflus.
  • Changer de routine et découvrir des décors différents : lorsque le quotidien ne convient plus, certains font le choix radical de tout quitter. En camping-car, chaque journée est unique et propose des paysages variés. Cela offre une véritable liberté géographique.
  • Prendre plus de temps pour se retrouver et profiter de sa famille : à force de vivre à mille à l’heure, certains peuvent négliger l’essentiel. S’accorder des instants pour se sentir bien et passer des moments de qualité avec ses proches sont deux choses qu’on peut oublier de faire au quotidien. On les retrouve quand on vit sur la route.
  • Mieux maîtriser son budget : même si ce mode de vie requiert un investissement au début, les dépenses sont moindres à long terme. En se concentrant sur le strict nécessaire, tous les frais inutiles sont évités, et cela peut permettre de vivre avec peu de revenus.
  • Ne rien regretter : la vie en camping-car permet de vivre ses rêves. Vous serez heureux d’avoir agi et n’aurez aucun remords.

👉 Pour résumer : en choisissant ce mode de vie, vous renoncez à un certain confort, mais vous gagnez en liberté. À vous de voir si cela en vaut la peine en fonction de vos envies et priorités. Et pourquoi ne pas aménager votre véhicule en camping-car 

Revenus et budget : des questions à se poser absolument avant de tout quitter

Même si cela vous fait rêver, il convient de se poser certaines questions avant de tout quitter pour vivre en camping-car. Dans un premier temps, demandez-vous de quelle façon vous pouvez percevoir de l’argent tous les mois 🤔. Pour certains, la réponse est simple, par exemple pour les retraités qui touchent une rente mensuelle. Si ce n’est pas votre cas, réfléchissez à la manière dont vous pourrez travailler. Que ce soit sur la route comme travailleur saisonnier ou bien depuis votre ordinateur en tant que digital nomad, vous devez vous poser la question avant de tout quitter.

Essayez également d’établir un budget des dépenses mensuelles et annuelles que vous aurez si vous vivez en camping-car. N’oubliez pas les assurances, impôts, contrôle technique, etc. Une fois que vous aurez effectué cet exercice, comparez vos frais à ce que vous pouvez espérer toucher avec votre futur travail.

Voici d’autres questions que vous pouvez vous poser avant de partir :

  • Comment allez-vous scolariser vos enfants si vous en avez ?
  • Êtes-vous prêt à sacrifier un peu de confort pour gagner en liberté ?
  • Souhaitez-vous rester en France ou voyager à l’étranger ?

De façon générale, pensez à bien prendre en compte tous les éléments que ce changement de vie implique et les conséquences qu’ils ont sur votre famille.

En recherche d'inspiration ? Découvrez ces 7 inspirations repérées sur Instagram pour aménager votre van et nos 11 objets indispensables pour partir vivre en van, vous nous direz merci ! 😁

Résidence fiscale, courrier, assurance : les démarches administratives à ne pas négliger

Enfin, quelques démarches seront à accomplir si vous souhaitez vivre en camping-car.

👉 Tout d’abord, choisissez une domiciliation fiscale (c’est obligatoire). Pour cela, effectuez une demande auprès du Centre Communal d’Action Sociale de la commune que vous avez sélectionnée. Cette adresse est alors utilisable pour les échanges administratifs officiels comme les impôts ou la banque.

👉 Ensuite, définissez une adresse postale pour recevoir tous vos courriers. Si vous séjournez le plus souvent dans un camping, vous pouvez choisir de faire envoyer votre courrier à la réception de celui-ci. Les autres options qui s’offrent à vous sont de sélectionner l’adresse d’un de vos proches ou encore de recourir à une société spécialisée qui le recevra dans une boîte postale.

👉 Enfin, renseignez-vous correctement sur vos possibilités d’assurance pour le véhicule et votre habitation. Ne négligez pas ce point afin de continuer à bénéficier de votre assurance civile. Si vous partez à l’étranger avec votre camping-car, souscrivez à une assurance voyage pour éviter toute mauvaise surprise.

À retenir :

La vie en camping-car est possible et elle offre de nombreux avantages : liberté, reconnexion à la nature, temps pour soi et sa famille. Mais pour que tout se passe correctement, ne négligez pas de vous poser certaines questions, notamment concernant vos sources de revenus, votre budget ou encore la scolarisation de vos enfants. Enfin, n’oubliez pas d’effectuer les démarches administratives nécessaires avant de vous lancer afin d’être en règle avec vos obligations et d’être bien assuré. Une fois que tout cela est réalisé, à vous la liberté !  😊

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife : 

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de...

Lire

Comment prendre soin de l'environnement ?

Le 5 juin, c’est la journée mondiale de l’environnement, et ça se passe en Suède ! Un...

Lire

Où partir en vacances avec son chien ? Découvrez les destinations dog friendly

Les vacances 😎 ? C’est « jamais sans mon chien » ! Eh oui, il fait partie intégrante...

Lire

Fête de la nature, 5 jours d'animations gratuites en France

La fête de la nature, vous connaissez ? Parce que le besoin de nature n’a jamais été ...

Lire

GR 340, le tour de Belle-Île-en-Mer

Vous connaissiez le GR 34, le sentier des douaniers, en Bretagne ? On vous présente s...

Lire

L'impact de nos crèmes solaires sur l'environnement

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plai...

Lire

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle