Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

C’est quoi, un mode de vie durable ?

Adopter un mode de vie durable, c’est modifier ses habitudes au quotidien afin d’adopter des pratiques plus respectueuses de l’environnement et de soutenir un développement durable. Autrement dit, cela revient à vivre et répondre à ses propres besoins sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs 🌱. C’est la seule manière de permettre à nos sociétés d’exister sur le long terme, et cela passe nécessairement par une réduction de notre impact environnemental et une meilleure préservation des ressources naturelles.

Vivre de manière non durable à l’inverse, revient à exercer une pression insoutenable sur la planète, ce qui est clairement le cas actuellement. Car l’équation devient de plus en plus insoluble : au fur et à mesure que les ressources s’épuisent, les populations continuent de croître et à ce rythme, compte tenu de notre mode de vie, il faudra bientôt l’équivalent de 3 planètes pour assouvir les besoins de l’humanité 🌍🌍🌍. Au fait, combien d'humains la terre peut-elle supporter ?

👉 La théorie de l'effondrement ou collapsologie : vers un effondrement de notre civilisation ?

Assurer ses besoins sans participer à détruire les écosystèmes, sans aggraver le réchauffement climatique, en remédiant aux dérives de la société de consommation par des pratiques tendant vers plus de sobriété, voilà tout l’enjeu d’un mode de vie durable. Produire toujours plus dans un monde fini est en effet voué, un jour ou l’autre, à se heurter à une réalité implacable : nous vivons dans un monde où les ressources ne sont pas illimitées.

Si certains poussent le concept jusqu’à une logique de décroissance salvatrice, la plupart considèrent qu’un développement peut se poursuivre, à la seule condition qu’il prenne en compte les limites planétaires, et cela passe par une bien meilleure préservation des espaces et ressources naturels 🌿.

Participer, à son niveau, à sauver la planète

Bien que l’effort ne puisse vraiment atteindre ses objectifs qu’à la condition que les politiques et pouvoirs publics ne mettent en place des réglementations ambitieuses en la matière, rien n’empêche chaque citoyen, devant l’inertie générale, d’adopter à son niveau un mode de vie durable 💪.

Ainsi, chaque consommateur peut dès maintenant s’efforcer de soutenir les mesures allant dans le sens d’une économie circulaire, d’une optimisation de l’utilisation des ressources et de la limitation des déchets. Adopter un mode de vie durable, c’est également encourager les moyens d’efficacité et de sobriété énergétique, ce qui passe par une réduction des consommations et par le fait de favoriser l’utilisation des énergies renouvelables. 

Notons en effet que l’empreinte matérielle par habitant dans les pays à revenu élevé est 10 fois supérieure à celle des pays à faible revenu ! Il existe donc une large marge de progression…

Des mesures concrètes au quotidien

Pour rompre avec ces habitudes destructrices, une modification profonde et durable de nos modes de vie au quotidien est incontournable. Cela se traduit par des mesures telles que :

  • 🌍 Manger moins de viande, extrêmement polluante, et lui préférer des alternatives végétales
  • 🌍 Limiter le recours à la voiture et à l’avion : les vacances, oui, mais écoresponsables !
  • 🌍 Acheter moins au profit de la réparation, du réemploi, de l’occasion… Dites stop à l’obsolescence programmée et au gaspillage !
  • 🌍 Bannir la fast fashion et le plastique : n’oubliez pas que le septième continent de plastique commence dans votre caddie !
  • 🌍 Favoriser chaque fois que possible le zéro déchet, et le recyclage
  • 🌍 Se déplacer à pied ou en vélo, c’est bon pour la santé et pour la planète.
  • 🌍 Utiliser des produits ménagers naturels et non polluants, meilleurs pour la santé, pour la planète, et tout aussi efficaces, si ce n’est plus 
  • 🌍 Acheter moins mais mieux (le minimalise est de mise), des produits issus de pratiques éthiques et responsables qui n’encouragent pas la déforestation, la surpêche, le pillage des ressources naturelles…
  • 🌍 Consommer local, bio et de saison, et bannir le gaspillage alimentaire 👉 Je suis locavore et vous ? Qu'est-ce que ça signifie ?
  • 🌍 Ne pas gaspiller d’eau, en particulier au cours de périodes de sécheresse…
  • 🌍 Et surtout, sans doute le meilleur service que l’on peut rendre à la planète : sensibiliser et éduquer nos enfants afin d’en faire une génération d’éco-warriors, qui feront, on l’espère, mieux que nous 🦸‍♂️.

Il s’agit donc, au travers d’un mode de vie durable, de soutenir une véritable transition écologique et énergétique. Autrement dit, adopter un mode de vie durable, c’est devenir un consommateur écoresponsable, et dans ce domaine, chaque effort compte.

À retenir

Adopter un mode de vie durable, c’est modifier ses habitudes au quotidien afin d’adopter des pratiques de nature à répondre à ses propres besoins sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. L’idée étant, à long terme, de permettre à nos sociétés de perdurer sans se heurter à l’implacable réalité : la recherche d’une production et d’une croissance infinie dans un monde aux ressources naturelles limitées est voué à l’échec. Il s’agit donc, dans nos habitudes de tous les jours, de limiter autant que possible notre impact environnemental.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : youmatter.world, nationalgeographic.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle