Orages violents & réchauffement climatique, faut-il s'habituer ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Le mois de juin 2023 a été marqué par les nombreux orages qui se sont abattus sur l’hexagone, donnant comme un air de fin du monde à ce début d’été. Inondations, grêle, impacts de foudre, épisode tornadique… Pourquoi la nature se déchaîne-t-elle à ce point et comment expliquer un tel déferlement ? Ces dernières années, on a l’impression d’assister à des épisodes orageux plus fréquents et plus intenses – oui, le fameux « y’a plus de saison ». Simple vue de l’esprit alimentée par les médias ou réel symptôme du réchauffement climatique et des dérèglements qui l’accompagnent ? Les experts se prononcent 👇

Orages violents & réchauffement climatique, faut-il s'habituer ?

Un début d’été 2023 marqué par une ligne orageuse dévastatrice

⛈️ Mi-juin 2023, près de 45 départements étaient placés en vigilance orange aux orages. Une ligne orageuse s’est en effet abattue sur le pays pendant plusieurs semaines, en commençant par la Bretagne, suivie de près par les Pays de la Loire, la Normandie, l’Île-de-France, les Hauts-de-France, le Centre, et le nord du Massif central, rapidement suivie par une seconde dégradation orageuse sur le Sud-Ouest et le Massif central. La Seine-Maritime, tout particulièrement, a été durement touchée, victime d’importantes inondations et d’un épisode tornadique. Selon Pierre Cadiou, météorologue à Météo-France, il s’agit d’une série exceptionnelle, et même curieuse, marquée par 3 semaines consécutives voyant les orages s’enchaîner 🤔.

👉 Que faire en cas d'orage quand on randonne ?

Le super-orage de l’été 2022 : un monstre météorologique

Déjà, l‘été dernier, le mois d’août avait été ponctué par une série d’orages violents, marqué par un épisode d’une intensité jamais vue sur l’Île de beauté, provoquant le décès de 5 personnes rien qu’en Corse. L’orage du 18 août 2022 restera en effet dans les annales, avec des rafales à 225 km/h et des grêlons jusqu’à 11 cm de diamètre 😱. Un « derecho », ou super orage, pouvant être qualifié de monstre météorologique.

Mais dès le mois de juin 2022, Météo France avait émis l’alerte orages le plus étendue de l’Histoire du pays, plaçant 65 départements en vigilance orange, après le mois de mai le plus chaud jamais enregistré en France (+2,7 °C par rapport à la normale). Il s’agit encore aujourd’hui, avec 206.257 impacts de foudre, du mois de juin le plus foudroyé observé en France depuis le début des mesures en 1989, le mois de juin 2023 arrivant désormais en seconde position 🥈.

👉 Est-il encore possible de stopper le réchauffement climatique ?

Mais à quoi doit-on cette instabilité météorologique ?

Ah bon ? Vraiment ? Le dérèglement climatique impacte la météo 🫣?! Pourtant, ça n’est pas comme si nous n’avions pas été prévenus 😒 ! Les scientifiques nous alertent depuis de nombreuses années maintenant sur l’impact du réchauffement climatique sur les évènements météorologiques, et notamment sur le risque d’orages de plus en plus dévastateurs. Ainsi, l’activité orageuse se fait de plus en plus précoce, et augmente en intensité.

👉 La géo-ingénierie solaire, la solution au réchauffement climatique ?

Mais comment naît un orage, au juste ?

Une formation orageuse est le fruit de la rencontre de masses d’air chaudes et humides et d’une grande masse d’air froid. Grâce aux orages, l’énergie du bas de l’atmosphère est transportée vers la haute atmosphère, et plus la chaleur au niveau de la mer est élevée, plus la quantité d’énergie est importante, créant une grande instabilité convective.

Des évènements généralement fréquents en fin d’été et à l’automne, en raison des vagues de chaleurs qui précèdent généralement, mais plus rares en début de saison estivale. En effet, en cas de forte chaleur, la température de l’eau de surface augmente, ce qui intensifie son évaporation, formant alors une masse d’air chaude et humide, qui vient alimenter les orages. Autrement dit, plus le climat se réchauffe, plus les précipitations associées aux rages seront intenses, en raison d’une augmentation de l’évaporation et d’une plus importante capacité de l’atmosphère proche de la surface à contenir de la vapeur d’eau 🤓.

👉 L'Europe se réchauffe plus vite que le reste de la planète

Les orages seront-ils plus fréquents ?

S’il est difficile d’affirmer de manière certaines pour le moment que le réchauffement climatique s’accompagnera d’un plus grand nombre d’orages, il est en revanche établi que la proportion d’orages violents va, elle, augmenter 😬. En effet, affirmer que le nombre d’orages augmente ou diminue est difficile, s’agissant d’un phénomène complexe et très localisé, pouvant échapper à la détection des stations météo.

👉 Ce qu'il faut retenir du dernier rapport du GIEC

Des orages plus intenses et plus violents

Les climatologues sont formels : le réchauffement climatique s’accompagnera d’orages plus intenses et diluviens, dans la mesure où il accentuera cette formation de vapeur d’eau. Plus il fait chaud, plus l’atmosphère contient d’eau, et plus les orages en déverseront. Il faut compter environ 7% d’humidité en plus par degré de réchauffement supplémentaire, selon la Formule de Clausius-Clapeyron, une loi chimique qui régule la quantité d’eau dans l’atmosphère en fonction de la température 🤓.

De plus, le réchauffement du climat impacte également le régime des pressions, avec des écarts plus élevés, ce qui est susceptible d’augmenter la force du vent.

👉 Multiplication des canicules, un indicateur clair du réchauffement climatique

Des inondations plus importantes

Une tendance qui se vérifie : les experts de Météo France ont en effet pu constater que ces dernières années, les orages ont donné lieu à des précipitations plus intenses. Tout à coup, les pluies diluviennes s’abattent alors, contrastant avec des semaines de sécheresses qui précèdent 😎.

Les inondations, amplifiées par l’urbanisation et l’imperméabilisation des sols qui l’accompagnent, sont donc favorisées. Mais en campagne également, car les sols sont tellement secs à l’issue des périodes de sécheresses qui se multiplient que le sol absorbe moins l’humidité. Car le réchauffement climatique réduit également la capacité des sols à absorber l’eau. En fait, loin de remplir les nappes phréatiques, ces ruissellements préservent juste (parfois) d’une sécheresse des sols. Le niveau des nappes est peu impacté par ce type d’épisodes.

👉 Le « Plan Eau », que contient-il au juste ?

C’est quoi un orage violent ?

Un orage est qualifié de « violent » lorsqu’il s’accompagne de plusieurs des phénomènes suivants :

  • Vents supérieurs à 90 km/h ;
  • Grêlons d’au moins 1 cm de diamètre ;
  • Précipitations importantes (au minimum 20 mm de pluie par heure).
  • Le nombre d’impacts de foudre n’entre pas dans cette définition, mais peut constituer un indicateur sur l’intensité de l’épisode.

Vers de nouveaux fléaux météorologique ?

Il est même possible que le réchauffement climatique fasse apparaître, avec l’augmentation des températures, des phénomènes que l’on ne connaissait pas sous nos latitudes 😥. Par exemple, les cyclones se forment lorsque les eaux de surface des océans dépassent les 26 degrés, chaque degré supplémentaire impactant significativement leur fréquence et leur puissance.

👉 Les arbres pourraient réduire la mortalité liée aux canicules urbaines

À retenir

Les orages suscitent crainte et fascination. Le mois de juin 2023 aura été, à l’image du mois de juin de l’année précédente, marqué par des épisodes orageux qui surprennent par leur durée et par leur intensité. De là à y voir une manifestation du réchauffement climatique ? La réponse est à nuancer : s’il n’est pas établi que le dérèglement climatique est susceptible d’augmenter leur fréquence, il ne fait plus débat que l’intensité des orages en est impactée. Les orages violents, à l’image du super-orage s’étant abattu sur la Corse au mois d’août 2022, devraient être plus fréquents et difficilement prévisibles, de même que les précipitations et inondations accompagnant ces évènements.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : lemonde.fr, reporterre.net, futura-sciences.com, meteorage.com, libération.fr, youmatter.world, geo.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle