11 anti-limaces naturels et efficaces !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Arion hortensis, Deroceras reticulatum, Arion lusitanicus… Ces noms ne vous disent probablement rien, pourtant vous les connaissez forcément. Ce sont quelques-unes des espèces d’un des plus redoutables ravageurs du potager : la limace. Quoi de plus pénible pour le jardinier que de retrouver ses laitues saccagées au petit matin 😱 ? Ces gastéropodes s’attaquent aux parties aériennes des plantes à feuillages tendres, et sont particulièrement friands des jeunes pousses et des semis. Elles n’ont l’air de rien, comme ça, mais elles sont capables de consommer en une seule nuit 50% de leur poids en feuillages ou autres cultures ! Comment protéger votre potager bio de ces nuisibles ? Quels sont les trucs et astuces naturels pour épargner vos plantations de leur voracité ?

11 anti-limaces naturels et efficaces !

1. Semez son parcours d’embûches

Pour gêner la limace dans ses déplacements, vous pouvez installer des éléments ou paillages divers qui l’empêcheront de glisser à sa guise : cendres de bois, sciure, marc de café, aiguilles de pin, œufs broyés, paillis de lin, pouzzolane… À disperser autour des plantes à protéger 🥬. Un paillage de chanvre créera également une barrière presque infranchissable. Une bande de sable aura le même effet. C’est purement mécanique, mais ça fonctionne !

⚠️ 
Attention néanmoins, certains d’entre eux, comme la cendre, peuvent modifier la nature de votre sol en cas d’abus. Par ailleurs, ces obstacles doivent être régulièrement renouvelés au gré des averses.

2. Piégez-les

Une astuce simple à mettre en œuvre consiste à disposer des tuiles ou des planches légèrement rehaussées autour du potager. La limace, qui se déplace principalement la nuit, ira s’y réfugier au lever du jour. Vous n’aurez alors plus qu’à les cueillir au petit matin 😉 ! Il suffit ensuite de les relâcher loin, très loin de vos plates-bandes.

3. Saoulez-les  

Saviez-vous que les limaces adoraient la bière 🍺 ? Cela nous fait au moins un point commun avec ces mollusques. Vous pouvez donc installer un piège à l’aide d’une petite binouze disposée à proximité de vos plants. Vous en trouverez certains dans le commerce qui vous permettront de les piéger sans qu’elles se noient, ce qui est quand même plus sympa.

Le problème, néanmoins, c’est que ces pièges n’attirent pas que les limaces, mais également un certain nombre d’insectes bien utiles au potager. Ils représentent également un danger pour notre ami du jardin le hérisson, qui, à cause de l’alcool, n’aura plus le réflexe de se mettre en boule pour se protéger après en avoir ingéré 🦔… D’autre part, les limaces aiment tellement ça que vous courrez le risque d’en voir débarquer de nombreuses depuis les alentours, s’agglutinant dans le secteur.

4. Lâchez les fauves. Euh… Les poules !

Oui, vos poulettes pourraient vous sortir de ce mauvais pas, place à la lutte biologique 🐓 ! Invitez ces demoiselles à passer un moment au potager, et elles se feront un plaisir de faire place nette. Mais choisissez votre moment niveau cultures, car elles pourraient bien faire un peu trop place nette, justement…

Prudence avec les poules car elles ne feront pas de détails ! En parlant de poules, nous vous conseillons ces articles : 4 choses à savoir avant d'accueillir des poules chez soi Comment adopter des poules de réforme ? - Comment créer un poulailler confortable pour vos poulettes ?

5. Attirez des alliés au jardin

Le hérisson, ami du jardinier, se ferait un plaisir de leur régler leur compte. Vous pouvez aménager votre jardin de manière à l’attirer. Pour en savoir plus, c’est par ici 👉 J'ai trouvé un hérisson dans mon jardin, comment l'aider ? Le crapaud, également, apprécie ce gastéropode 👉 Avoir un crapaud dans le jardin, un locataire bien utile ! Certains oiseaux en sont bien friands également, comme les merles ou les grives.

👉 Mangeoire oiseaux : tout savoir pour bien les nourrir, 5 façons de prendre soin des oiseaux l’hiver

6. Placez du fil de cuivre

Le cuivre désoriente les limaces en raison du très léger courant électrique qui circule. Vous pouvez vous en procurer en rouleau ou en fil dans les boutiques de bricolages pour en disposer autour de vos plantes en pot.

7. Achetez des vers

Certains tout petits vers microscopiques qui s’attaquent aux limaces sont en vente en jardinerie. Ce sont les Nématodes. Il s’agit d’une simple poudre à diluer dans l’eau, et à répandre à l’arrosoir le soir. Il faudra ensuite maintenir une certaine humidité pendant une quinzaine de jours, pour que ces petits prédateurs pénètrent dans le corps des limaces et les contaminent avec des bactéries… Pas très sympa, mais efficace 💪.

8. Plantez des plantes anti-limaces…

Les limaces sont sensibles aux odeurs, et fuient le fumet de certaines espèces de végétaux : fenouil, thym, oignon, persil, ciboulette, romarin, Pélargoniums… Ça ne suffira pas en tant que tel à les faire disparaître, mais c’est une pierre de plus à votre édifice antilimace.

9. … Ou des souffre-douleurs

Par exemple, la Consoudre, installée proche des plants à protéger, attirera les foudres des limaces qui en sont très friandes, ce qui les détournera des autres végétaux.

10. Utilisez du purin

Le purin de rhubarbe ou de fougère est un excellent répulsif à limaces. Vous pouvez en pulvériser pour pulvériser vos locataires indésirables. Et ça marche aussi contre les pucerons ! 👉 Le savon noir contre les pucerons, comment l'utiliser ?

11. Arrosez intelligemment

Préférez un arrosage matinal plutôt qu’en soirée, car les limages apprécient beaucoup l’humidité. L’environnement en sera moins propice pour elles. De même, les limaces détestent la sécheresse. L’astuce consistera pour l’été à arroser abondamment mais de manière espacée. Les périodes sèches entre deux arrosages les incommoderont.

À retenir :

Les limaces sont la hantise du jardinier. Bien lancées, elles peuvent dévaster un potager en une nuit. Pour le protéger de ses assauts tout en restant bio, il existe de nombreuses astuces et méthodes 100% naturelles et respectueuses de l’environnement 🌍.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources aujardin.infoLe Monde

Vous avez bien encore 5 minutes ? #SlowLife : 

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment retrouver son chemin en forêt ? 5 conseils efficaces

Quelques minutes suffisent. Pris dans l’automatisme de la marche, vous vous perdez dans vos pensées. Et quand vous refaites surface, vous vous rendez compte que vous n’êtes plus sur le bon chemin. 😱 Mais depuis combien de temps exactement ? Un quart d’heure ou plutôt une demi-heure ? Vous regardez autour de vous et ne voyez aucune trace de la piste. Seulement des arbres et encore des arbres. Si la situation peut paraître angoissante, il ne faut surtout pas paniquer. Application mobile ou indications de la nature : voici comment retrouver son chemin en forêt. 🌲

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous déguiser en fougère pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothérapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite à se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forêt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnés sur le corps et l’esprit… On a mené l’enquête pour vous : découvrez les 5 raisons de faire un câlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des Cervidés. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forêts subjugue par sa grâce et par sa beauté. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au détour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilège. Présentation d’un magnifique représentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

4 conseils pour être un peu plus écolo à la maison

Dans la vie de tous les jours, on doit parfois mettre de côté ses aspirations à plus d’écoresponsabilité. Mais face à la frénésie du monde extérieur, le chez-soi est un vrai refuge. « Chacun est maître en sa maison » comme le dit le proverbe. Une fois votre porte d’entrée fermée, il ne tient qu’à vous de transformer votre logement en ode à la vie green ! 😊 Si vous vous demandez par où commencer, voici nos 4 conseils pour être plus écologique à la maison.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle