Cette année on choisit du chocolat bio & équitable pour Pâques

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Fêtes de Pâques obligent, aujourd’hui, on va casser du sucre sur le dos du chocolat 🍫… Un péché pas si mignon que ça quand on prend conscience des nombreux impacts environnementaux de la culture et de l’importation de cacao pour le simple plaisir de nos papilles. Mais mieux encore, on va également apprendre à bien choisir son chocolat, afin de continuer à se régaler sans complexe ni remords. Consultez notre grand guide du gourmand écoresponsable !

Cette année on choisit du chocolat bio & équitable pour Pâques

La chocolat-mania à la française

Le chocolat rime avec plaisir, et confine à la passion pour certains. Nous consommerions chaque année près de 7 kilos de chocolat par personne 😋, soit environ une tablette par semaine, et pour certains nettement plus. Une consommation qui augmente à l’approche de certaines périodes de l’année, comme Noël ou les fêtes de Pâques, les vitrines se remplissant alors de créations chocolatées toutes plus appétissantes les unes que les autres.

Néanmoins, derrière ces apparences festives, la consommation de chocolat cache une réalité environnementale et sociale peu reluisante.

Le chocolat, un plaisir très coupable

Comme le soulève justement Frédéric Amiel, auteur de « Petite histoire de la mondialisation à l’usage des amateurs de chocolat », le chocolat symbolise notre système mondialisé et est emblématique d’un capitalisme à bout de souffle enfermé dans ses propres contradictions. Bon, on ne va pas se mentir, disons les choses telles qu’elles sont : le chocolat fait partie de ces produits dont l’empreinte écologique donne le tournis 😵‍💫, outre des conditions de production et de rémunération socialement plus que discutables.

Et l’empreinte écologique du chocolat, on en parle ?

Depuis sa culture, jusqu’à son exportation, en passant par sa récolte et par son emballage : chaque étape de sa production devrait poser un réel problème éthique à tout consommateur écoresponsable qui se respecte.

L’empreinte carbone du chocolat

Environ 17 kilos équivalents carbone sont émis par kilo de chocolat produit 😱. Comment l’expliquer ? Du fait de la transformation des fèves de cacao dans des usines chargées de les broyer et de les torréfier, avant de chauffer et de moudre le chocolat. Ces processus sont très gourmands en énergie. Par ailleurs, pour parvenir jusqu’à nous, le chocolat a un peu de chemin à faire. Les plus grands producteurs de cacao son en effet la Côte d’Ivoire, le Ghana, l’Indonésie, le Brésil et l’Équateur ! Résultat : Une empreinte carbone bien loin d’être négligeable pour ce produit si convoité.

Culture de cacao et déforestation

En outre, la culture de cacao est à l’origine d’une importante déforestation 🪵,  ce qui permet aux petits producteurs d’abaisser au maximum ses coûts de production, et de vivre plus décemment : déforester permet en effet de bénéficier de sols riches et fertiles à court terme, et de produire plus de cacao. La Côté d’Ivoire, par exemple, a perdu 80% de ses forêts en 60 ans. De son côté, le Ghana, deuxième producteur mondial de cacao, a vu plus de 7 000 kilomètres carrés de forêts s’envoler au profit des cultures de cacao rien qu’entre 2001 et 2014, d’après une étude de l’ONG Migthy Earth de 2016. Les conséquences de la déforestation sont dévastatrices pour la faune sauvage, poussant de nombreuses espèces au bord de l’extinction, de même qu’en matière de réchauffement climatique. 🐘 Les éléphants, par exemple, étaient des dizaines de milliers à l’origine en Côte d’Ivoire, et ne sont plus que 200 à 400 individus aujourd’hui. 👉 Pourquoi parle-t-on de la sixième extinction ?

Peut-on espérer que la nouvelle réglementation européenne visant à interdire l'importation de produits dérivés issus de la déforestation, parmi lesquelles on trouve la viande bovine, le cacao, le café, l’huile de palme ou le soja, publiée en décembre 2022, portera ses fruits et engendrera une réforme de la filière 💪 ?

La consommation d’eau

Par ailleurs, la culture du cacao est également très gourmande en eau 🌊 : plus de 17 000 litres d’eau seraient nécessaires pour produire un kilo de chocolat, ce qui place cet aliment en tête des plus assoiffés, devant le café ou la viande bovine.

👉 Les bons gestes pour économiser l'eau en période de sécheresse

L’huile de palme, la cerise sur le gâteau (au chocolat)

Sans oublier que de nombreux chocolats achetés en grande surface sont également composés d’huile de palme, problématique à elle toute seule 🌴. À noter qu’en France, nous aimons abuser des bonnes choses et consommons en général du chocolat à 30% de cacao, tandis que la moyenne européenne avoisine les 3 à 4 % : une habitude qui alourdit encore un peu plus la facture pour la planète 🌍…

La précarité des producteurs et le travail des enfants

Enfin, seuls quelques géants industriels se partagent les énormes parts de gâteau au chocolat de la production de cacao. Ils ne manquent pas au passage d’étrangler comme il se doit les petits producteurs 😠. Leurs rémunérations sont donc bien loin d’être à la hauteur et qui provoque une grande précarité et des situations sociales et humaines inacceptables, favorisant au passage les mauvaises pratiques, comme l’emploi massif de pesticides pour éviter au maximum les pertes financières. C’est ainsi que plus de la moitié des cacaoculteurs vivent sous le seuil de pauvreté et que la culture de cacao soulève le problème bien réel du travail des enfants : des millions d’enfants travailleraient dans ces plantations, des enfants qui n’ont jamais goûté le moindre carré de chocolat, un bien cruel paradoxe.

Faut-il se passer de chocolat pour autant ? S’agit-il d’une sanction cruelle mais nécessaire ? Grand Dieu, non ! En matière de production de chocolat, c’est comme pour tout : il y a ceux qui jouent le jeu, et ceux qui font passer le profit avant tout.

Un chocolat éthique et durable, c’est possible ?

Pour cela certaines certifications offrent des garanties, comme c’est le cas des labels « Commerce Equitable » :

Une image contenant diagrammeDescription générée automatiquement

Les garanties majeures du commerce équitable sont les suivantes :

  • La garantie d’un prix minimum d’achat pour les producteurs 🤑 ;
  • Une garantie de traçabilité. Ainsi, le cacao équitable est souvent originaire du Pérou, d’Équateur et de République dominicaine.

Aujourd’hui, 5 % seulement du cacao français bénéficie d’une certification équitable, un secteur à soutenir absolument. Un marché de niche, certes, mais en forte expansion.

Les disparités en matière de labels

Mais même au sein des labels, on connaît une grande disparité : tous n’ont pas les mêmes exigences ni les mêmes règles de traçabilité. Il faut en effet soulever que lorsqu’une tablette de chocolat est labellisée bio, la traçabilité physique des fèves de cacao est obligatoire, mais que les labels « Commerce Equitable » se contentent parfois d’une traçabilité comptable approximative. 👉 Comment faire pour manger bio et pas cher ?

Ainsi, même dans le cas du commerce équitable, certains labels fixent des tarifs à peine supérieurs à ceux du marché 🙄, notamment le label abel Fairtrade/Max Havelaar, bien que certaines marques sortent du lot, ce qui est le cas du label Symbole des producteurs paysans et du label agriculture biologique.

Le chocolat labellisé Commerce Equitable ET bio, le combo gagnant

Conclusion : il ne faut jamais acheter du chocolat les yeux fermés 🙈, et toujours s’intéresser à sa provenance et à ses conditions de production. La seule possibilité pour un consommateur d’être bien sûr d’acheter un produit qui satisfait à des exigences à la fois environnementales et sociales est de privilégier les marques labellisées Commerce Equitable ET bio.

👉 Slow food : pour une alimentation bonne, propre et juste

À retenir :

À la veille de la véritable chocolat-mania des fêtes de Pâques, une question centrale se pose dans l’esprit des consommateurs écoresponsables : le chocolat éthique et durable existe-t-il ? Puis-je continuer à acheter et à manger du chocolat sans devenir complice du désastre écologique et social engendré par ce secteur ? Déforestation, travail des enfants, empreinte carbone… Des choix lourds de conséquence. Bonne nouvelle pour les amateurs de chocolat, en choisissant une marque portant à la fois un label de Commerce équitable ET un label bio, vous êtes certains du respect de critères environnementaux et éthiques stricts. Ouf !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : radiofrance.fr, europe1.fr, notre-planete.info, fne.asso.fr, reporterre.net

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Le télétravail est-il vraiment meilleur pour l’environnement ?

Gain de temps, meilleure productivité, moins de stress, meilleur équilibre de vie… Si le télétravail est très apprécié des salariés, est-ce également le cas pour l’environnement ? Il s’est démocratisé pendant le confinement et il est généralement présenté comme une bonne pratique susceptible d’alléger considérablement notre empreinte carbone. Mais est-il si vertueux qu’il n’y paraît ? La banalisation du télétravail, bonne ou mauvaise nouvelle pour la planète ?

Power walking, la marche sportive pour se muscler !

Rien ne sert de courir, et ça tombe bien parce que vous n’en avez pas la moindre envie 😁 ! Bonne nouvelle : marcher aussi, c’est excellent pour la santé, et en particulier avec un rythme soutenu. C’est d’ailleurs une discipline à part entière, désignée par le terme de power walking, ou encore de marche rapide ou sportive. Mais si, vous savez ? Ces marcheurs qui ont toujours l’air HYPER pressés ! Eh bien figurez-vous qu’à partir d’une certaine vitesse, on parle même de marche athlétique et c’est une discipline olympique (si !). Quels sont les bienfaits de ce sport méconnu ? Question technique, comment s’y prendre ? On vous dit tout !

Ecowatt, qu'est-ce que c'est ? Comment ça marche ? Sobriété énergétique

À l’heure où les enjeux environnementaux liés à la production et à la consommation d’énergie sont plus que jamais au centre des préoccupations, la coupure des approvisionnements en gaz provenant de Russie enfonce le clou : il est plus que jamais l’heure d’adopter des éco gestes pour réduire nos consommations d’énergie, et notamment d’électricité. L’heure est à la sobriété énergétique, et pour aider dans cette démarche, et favoriser les engagements éco citoyens des Français, Ecowatt, la météo de l’électricité ☀️ 🌦️, a été créée pour permettre une meilleure consommation de l’électricité. Une aide précieuse dont il ne faut pas se priver !

Des collages d'animaux en feuilles mortes pour les enfants

Avec l’automne qui s’installe, la nature revêt son magnifique manteau de couleurs chaudes 🍂 : les arbres se dévêtissent petit à petit, et leurs feuilles tapissent le sol d’un épais tapis chatoyant. La météo se gâte également, et les activités en extérieur à organiser avec les enfants deviennent plus rares. Pourquoi ne pas tirer profit au mieux de la nature en automne pour les occuper en toute créativité ? Laissez parler les artistes qui sommeillent en eux avec un atelier de collage en feuilles mortes !

Fêtes des grands-pères, on offre quoi à papi d'écolo ?

Le 1er octobre, c’est la fête des grands-pères🥳 ! Si la fête des grands-mères est née dans un but commercial, créée de toutes pièces par la marque « le Café Grand’mère », c’est Franck Izquierdo, un auteur français de livres jeunesse, qui est à l’origine de la fête des papys. Après avoir perdu le sien, il a déposé à l’INPI cet événement, et a instauré cette fête en l’honneur de ses aïeuls. En voilà, un cadeau qui en jette et qui met la barre très haut ! Vous cherchez une idée cadeau écolo et durable pour marquer le coup lors de cette belle journée en l’honneur de votre grand-père ? Voilà quelques sources d’inspiration pour des idées de cadeaux éco responsables et respectueux de l’environnement !

Calendrier des fruits et légumes d'octobre

L’automne est là, les feuilles des arbres sont en chute libre 🍁 🍂, et les températures aussi 🥶 ! C’est néanmoins le prix à payer pour profiter des fruits et légumes d’octobre, qui arrivent à point nommé, comme pour nous apporter un peu de réconfort avant les frimas de l’hiver. Car oui, le mois d’octobre marque souvent le début de la déprime hivernale, pour ceux qui y sont sujets… Mais même si la météo est moins clémente, bouder les étals du marché serait une erreur qui vous ferait passer à côté de ces délicieuses saveurs automnales, prêtes à vous apporter toute l’énergie et la vitalité dont vous avez besoin. Alors à vos écharpes et imperméables, et n’oubliez pas votre tote bag !

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle