Ecolieu, ecovillage, qu'est-ce que c'est ? Comment ça marche ?

Mis Ă  jour le par Equipe RĂ©daction

🌿 Qui n’a jamais Ă©tĂ© tentĂ© par une vie complĂštement alternative, en harmonie avec la nature et ses convictions ? Ecolieu, Ă©covillage, habitat partagĂ©, habitat participatif, communautĂ© autonome, lieu auto-gĂ©rĂ©, Ă©co-hameau
 Ils poussent comme des champignons ces derniĂšres annĂ©es un peu partout en France et dans le monde, en rĂ©ponse Ă  la crise Ă©cologique et climatique qui caractĂ©rise notre Ă©poque. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Qu’est-ce qui caractĂ©rise ces endroits d’un nouveau genre ? Transformer la sociĂ©tĂ© en commençant par se transformer soi-mĂȘme, ça vous tente ?

Ecolieu, ecovillage, qu'est-ce que c'est ? Comment ça marche ?

Une alternative de résilience en harmonie avec la nature

Ils sont de plus en plus nombreux Ă  souhaiter se lancer dans l’aventure et Ă  changer de vie pour en embrasser une autre, bien plus alternative, avides d’un mode de vie plus minimaliste, qui se recentrerait sur l’entraide et la solidaritĂ©, de mĂȘme que sur le respect de l’environnement
 Les lieux de vie alternatifs font de plus en plus d’émules et sĂ©duisent les citoyens en quĂȘte de sens. Si leur origine remonte aux annĂ©es 90, ils se sont beaucoup dĂ©mocratisĂ©s et font de plus en plus d’adeptes. Zoom sur ces microsociĂ©tĂ©s du partage 🔍

👉 La dĂ©croissance, une solution ?

Petit historique de l’écovillage

Les pionniers de ce mouvement, Diane et Robert GILMAN, ont conceptualisĂ© dans un rapport Â« Ecovillages and Sustainable Communities » paru en 1991 ce qui s’apparente Ă  un lieu collaboratif et rĂ©silient et imaginent alors un « Ă©tablissement dans lequel les activitĂ©s humaines sont intĂ©grĂ©es de maniĂšre inoffensive dans le monde naturel de maniĂšre Ă  favoriser un dĂ©veloppement humain sain et le succĂšs dans un avenir indĂ©fini » đŸŒ.

Une premiĂšre confĂ©rence internationale est ensuite organisĂ©e par la fondation Findhorn dans l’écovillage de Findhorn, au nord de l’Ecosse, et ambitionne de crĂ©er un vĂ©ritable rĂ©seau mondial avec le groupe Global Ecovillages Network (GEN), qui acquiert en 2001 le statut consultatif auprĂšs du Conseil Economique et Social des Nations Unies (ECOSOC).

C’est en 1998 que le modĂšle d’écovillage s’implante en France avec la crĂ©ation d’un rĂ©seau français des Ă©covillages. En 2007, le mouvement Colibris est crĂ©Ă© Ă  son tour par Pierre Rabhi, Ă©crivain et confĂ©rencier Ă©cologiste français, qui dĂ©veloppera par la suite, en 2014, la coopĂ©rative Oasis, une SociĂ©tĂ© CoopĂ©rative d’IntĂ©rĂȘt Collectif (SCIC) venant au soutien des Ă©covillages et des Ă©colieux collectifs. L’accĂ©lĂ©ration de la crise Ă©cologique et climatique fera le reste et incitera de plus en plus de personnes Ă  se tourner vers ce mode de vie alternatif, soucieux d’allĂ©ger leur empreinte environnementale. Le nombre de projets a ensuite littĂ©ralement explosĂ© avec le confinementđŸ€Ż.

C’est quoi, un Ă©covillage ? Un retour Ă  l'essentiel

NĂ© de la fusion des termes Ă©cologie et village, l’écovillage est une communautĂ© regroupant des personnes souhaitant vivre autrement, en opposition avec notre systĂšme Ă©conomique, capitaliste et consumĂ©riste contemporain. Ce qui regroupe ses habitants, ce sont des valeurs Ă©thiques communes, la conviction d’un mode de vie sobre et durable, au croisement des chemins entre l’écologie, l’économie alternative, ou encore l’autosuffisance. Plus vertueux, plus solidaire, ces espaces de vie alternatifs reposent sur une relation Ă©troite Ă  l’environnement et une place importante accordĂ©e Ă  l’écologieđŸŒ±.

Les Ă©covillages rĂ©unissent ainsi plusieurs habitants prĂŽnant un mode de vie rĂ©silient et le respect de l’environnement et de la biodiversitĂ©, la rĂ©silience dĂ©signant le fait de ne pas prendre Ă  la terre plus que ce qu’elle nous offre. Ils choisissent d’habiter et de travailler ensemble, en partageant un certain nombre d’engagements. On peut trouver diffĂ©rents types d’organisations (au sein d’une mĂȘme maison, d’un bĂątiment Ă  rĂ©habiliter, d’un hameau, d’un ensemble foncier
). Chaque Ă©co-village est unique et possĂšde son identitĂ© propre, il s’agit de trouver celui qui convient Ă  ses valeurs et Ă  sa maniĂšre de voir la vie en communautĂ©.

👉 Retour à la campagne : ces citadins qui fuient les grandes villes

C’est quoi la diffĂ©rence entre un Ă©colieu et un Ă©covillage ?

Les Ă©colieux, de leur cĂŽtĂ©, rassemblent un univers plus large de lieux alternatifs, toujours portĂ© par des valeurs Ă©cologiques, mais qui ne sont pas nĂ©cessairement des lieux de vie collectifs axĂ©es vers l’autosuffisance. On peut s’y voir proposer des ateliers, des formations


Un modĂšle collectif dotĂ© d’une perspective d'autosuffisance

Au-delĂ  des valeurs, les habitants partagent des espaces communs : la mutualisation y est en effet centrale, dans l’optique de rĂ©duire l’empreinte carbone de chacun. En effet, Ă©covillage rime avec collectivitĂ© : des piĂšces centrales comme la cuisine, ou par exemple le jardin ou l’atelier sont en effet bien souvent mises en commun.

Les principes de gouvernance partagĂ©e organisent les prises de dĂ©cision collectives, attribuant Ă  chaque membre le mĂȘme poids : toute idĂ©e de hiĂ©rarchie est en effet proscrite, le pouvoir Ă©tant distribuĂ© Ă  parts Ă©gales entre chaque acteur ✋. TolĂ©rance, Ă©coute, empathie, communication non violente
 Autant de compĂ©tences qui relĂšvent de l’intelligence Ă©motionnelle et relationnelle, indispensable Ă  une communautĂ© qui fonctionne bien. Dans ce modĂšle, la complĂ©mentaritĂ© des habitants est essentielle, afin de diversifier les compĂ©tences Ă  mettre au service de la collectivitĂ©. En effet, chacun offre ses services et bĂ©nĂ©ficie de ceux des autres.

👉 La rĂšgle des 3 - 30 – 300 : avez-vous votre dose de nature ?

Une agriculture respectueuse du vivant

Visant une autonomie Ă©nergĂ©tique et alimentaire, l’économie locale est Ă  l’honneur au sein de ces collectivitĂ©s alternatives, de mĂȘme que les mĂ©thodes de production s’inspirant du fonctionnement naturel des Ă©cosystĂšmes, telles que les cultures maraĂźchĂšres en permaculture de maniĂšre Ă  rĂ©duire le recours aux pesticides et produits chimiques. Bien souvent les Ă©co-hameaux transforment eux-mĂȘmes leurs produits alimentaires, en conserves, en soupes, ou autres 🍆.

L’écoconstruction

Les membres des Ă©covillages font gĂ©nĂ©ralement appel Ă  l’écoconstruction, et prĂ©fĂšrent rĂ©nover et construire leurs habitats au moyen de matĂ©riaux naturels, bio-sourcĂ©s et idĂ©alement locaux (terre, paille, bois
). Parfois, certains Ă©colieux font le choix que l’habitat lĂ©ger et dĂ©montable afin de conserver la biodiversitĂ© du sol : yourtes, caravanes, mobil-homes, tiny house
 Quoi qu’il en soit, c’est une quĂȘte d’habitat durable et peu consommateur d’énergie qui sous-tend la dĂ©marche des habitants d’écolieux.

👉 Faire ses murs Ă  la chaux : une mĂ©thode naturelle aux nombreux avantages

Comment trouver un Ă©colieu ?

La carte des Oasis du mouvement Colibri peut vous y aider, de mĂȘme que Passerelle Eco ou encore le rĂ©seau Habitats Participatifs France. Globalement, l’ONG Achipel du vivant est une mine d’or d’informations sur le monde alternatif, et met en ligne un annuaire trĂšs fourni d’éco-lieux.

👉 PrĂȘter son jardin et partager les rĂ©coltes, ça vous tente ? DĂ©couvrez le concept !

À retenir :

En rĂ©ponse Ă  la prise de conscience des citoyens face Ă  l’urgence climatique et Ă©cologique, nombreux sont ceux qui souhaitent s’engager sur une nouvelle voie, plus respectueuse de l’environnement, de la nature et des limites planĂ©taires. Les modes de vie alternatifs sont ainsi en forte expansion ces derniĂšres annĂ©es, en particulier depuis le confinement liĂ© Ă  la crise sanitaire. Eco-village, Ă©co-lieux, Ă©co-hameaux
 Des lieux de vie alternatifs regroupant des personnes rĂ©unies autour de valeurs Ă©thiques et Ă©cologiques communes, qui choisissent d’habiter et de travailler ensemble, et de tendre vers une autonomie Ă©nergĂ©tique et alimentaire et vers un mode de vie plus durable, plus rĂ©silient, dans le respect de la biodiversitĂ©.

Explorer - protéger - se ressourcer

#BornToBeWild

Sources : linfodurable.fr, helloplanet.tv, echooomagazine.com, colibris-lemouvement.org, consoglobe.com, ademe.fr

Retrouvez les articles sur le thĂšme :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

La loi pour restaurer la nature : un accord a été trouvé

🌍 Notre planĂšte a perdu prĂšs de 70% de ses populations d’animaux vertĂ©brĂ©s - poissons, oiseaux, mammifĂšres, amphibiens et reptiles - depuis 1970. Comment expliquer cette vĂ©ritable hĂ©catombe ? Par la destruction des habitats naturels, la surexploitation et le braconnage. Pourtant, ce qu’on sait moins, c’est que s’il est Ă©tabli que le rĂ©chauffement climatique aggrave l’érosion de la biodiversitĂ©, l’inverse est Ă©galement vrai. La lutte contre le changement climatique ne peut pas se passer d’une restauration rapide de la nature, que nous n’avons cessĂ© de dĂ©grader sur les dĂ©cennies Ă©coulĂ©es. C’est dans cette optique que la loi sur la restauration de la nature, qui avait Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e le 22 juin 2022 par la Commission europĂ©enne, laissait entrevoir un vrai pas en avant. Qu’en est-il, finalement, dans sa version rĂ©cemment adoptĂ©e, aprĂšs un long sĂ©jour dans l’essoreuse normative europĂ©enne ?

Le non surprise de l’Europe au projet de rĂ©duction de l’usage des pesticides

Mercredi 22 novembre, contre toute attente, le Parlement europĂ©en a rejetĂ© l’objectif de rĂ©duire de moitiĂ© l’utilisation des pesticides d’ici 2030. Ce projet de nouveau rĂšglement europĂ©en sur la rĂ©duction des pesticides a Ă©tĂ© balayĂ© d’un revers de la main par 299 voix dĂ©favorables, contre 207 voix favorables. Une proposition qui avait pourtant fait l’objet d’un accord lors des discussions intervenues an commission Environnement. C’est la sidĂ©ration đŸ«Ł 
 Comment expliquer une si dĂ©solante dĂ©cision ?

Le coût écologique des guerres : une catastrophe qui se paye sur le long terme

đŸȘ– Le conflit en Ukraine, la guerre IsraĂ«l-Hamas, mais aussi les plus discrĂštes guerres au Soudan, au Burkina Faso, en Somalie, au Nigeria ou encore en Syrie
 En temps de conflit armĂ©, si l’on Ă©voque habituellement le nombre de victimes humaines, militaires ou civiles, on oublie presque systĂ©matiquement l’un des martyrs silencieux de la guerre : l’environnement. En effet, si mĂȘme en temps de paix, il a du mal Ă  se faire entendre et Ă  bĂ©nĂ©ficier de la protection adĂ©quate, les pĂ©riodes de crise sont particuliĂšrement Ă©cocides.

Les endroits les moins pollués de France, respirez !

Ah, la pollution aux particules fines
 Elle frappe rĂ©guliĂšrement de nombreuses agglomĂ©rations françaises, et c’est l’alerte ! Maladies cardiovasculaires, respiratoires, cancers
 hum ! Mais si l’on se concentrait plutĂŽt sur le positif : ce dont on parle moins, ce sont des endroits oĂč l’on peut se rendre pour Ă©chapper Ă  ce flĂ©au. OĂč peut-on respirer le mieux le grand air pur et sain de la campagne ? Quelles sont les destinations dĂ©tox idĂ©ales pour vos poumons ? Suivez le guide ! 🌿

Marche nordique, qu'est-ce que c'est ? Comment s'y mettre ?

La marche nordique ou Nordic Walking, ou encore SauvakĂ€vely, Ă©tait pratiquĂ©e Ă  l’origine en Finlande par les skieurs de fond comme entraĂźnement pendant la belle saison, et a progressivement acquis ses propres lettres de noblesse jusqu’à devenir une discipline Ă  part entiĂšre. Le marcheur nordique se considĂšre comme un quadrupĂšde, qui passe de deux Ă  quatre appuis au sol Ă  l’aide de bĂątons. Cette marche dynamique fait de plus en plus d’adeptes en raison de ses nombreux bienfaits. DĂ©cryptage 👇

Et si on offrait de la seconde main cette année à Noël ?

Écologique, Ă©conomique, l’idĂ©e d’offrir des prĂ©sents d’occasion Ă  NoĂ«l a de quoi sĂ©duire
 Durant cette pĂ©riode oĂč la surconsommation est reine et dĂ©nature l’esprit mĂȘme de la NativitĂ©, cette pratique propose une alternative trĂšs intĂ©ressante pour des fĂȘtes de fin d’annĂ©e plus vertes et Ă©thiques. Pourtant, les rĂ©ticences font encore obstacle, dans certains esprits, Ă  sa gĂ©nĂ©ralisation. Un tabou qui cĂšde peu Ă  peu du fait de la conjoncture Ă©conomique et Ă©cologique de ces derniĂšres annĂ©es. Parce que prendre soin de ses proches et de la planĂšte est parfaitement compatible, osez la seconde main sous le sapin ! 🎄

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. CĂŽte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la ForĂȘt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des riviĂšres: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'Ă©quipe Amareo a dĂ©cidĂ© de fabriquer elle-mĂȘme ses cosmĂ©tiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tĂȘte-Ă -tĂȘte avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrĂ©dients toxiques qui nous cĂŽtoient et plus j'avais envie de prĂ©parer moi-mĂȘme mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidĂ©o, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons Ă  cƓur de vous montrer les merveilles de MĂšre Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons Ă©galement quelques conseils pour prendre soin de notre belle planĂšte, sans injonction ni culpabilisation. đŸ‘‰Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📾 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est diffĂ©rent. Ce jour-lĂ , il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne Ă  la mer un ton unique, changeant Ă  chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une Ă  une. Ecouter la mer, voir son Ă©tendue sans fin ... j'y passerais des heures

đŸ“· By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle