Emmener les enfants à la pêche, une excellente idée ! Ce que vous devez savoir

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Vous adorez taquiner le poisson, et seriez comblé de pouvoir partager votre hobby avec votre enfant. Vous envisagez donc de l’emmener pour une initiation, quelle bonne idée ! Comment initier un enfant à la pratique de la pêche ? Comment s’y prendre pour l’y intéresser et pour que cette expérience lui laisse un petit goût de reviens-y ? Suivez le guide pour une première pêche réussie avec votre rejeton 🎣 !

Emmener les enfants à la pêche, une excellente idée ! Ce que vous devez savoir
Sommaire :

À quel âge commencer ?

Amener un nourrisson à la pêche a de fait très peu d’intérêt, ni pour lui, ni pour vous… Pour les plus jeunes, à partir de 2 ou 3 ans, leur faire découvrir les insectes, les fleurs, les grenouilles 🐸, les nénuphars, les oiseaux… ouvrira leur esprit en plein éveil à la nature environnante. À partir de 5 ans, il est possible d’avoir une approche plus technique et stratégique de la pêche avec son enfant, qui devient plus habile.

Néanmoins, pour un pêcheur en herbe autonome qui profitera vraiment du moment, 10 ans est le bon âge. D’autre part, il est plus sécuritaire de sortir pêcher avec un enfant sachant déjà nager. Pourquoi ne pas préparer le terrain en amont avec des films d’animation comportant des personnages aquatiques 🐟 ? Ou en l’emmenant visiter un aquarium afin de lui permettre d’en prendre pleins les yeux ?

Votre enfant est déjà ado ? Pas de souci, il n’est jamais trop tard pour s’y mettre ! Et cela l’aidera à décrocher quelques heures de ses écrans 📵… Privilégiez dans ce cas la pêche au leurre, afin de ne pas le rebuter. Tout comme avec les enfants, essayez de multiplier les touches pour l’encourager. Aidez-vous d’applications ou de vidéos sur les réseaux sociaux pour appâter votre ado, et lorsque ça aura pris, finissez de le ferrer avec du matériel à la pointe de la technologie. Bref, parlez-lui un langage qu’il comprend 😅 !

Prendre en compte les capacités de votre enfant

Vous en savez quelque chose : la pêche est l’école de la patience, qualité dont est encore dépourvu votre petit. Cela s’explique tout simplement en raison de son âge : il n’a pas encore la maturité de contrôler ses émotions et ses actions, notamment lorsqu’il est frustré. Ses capacités de concentration sont également bien inférieures aux vôtres 🤯. Vous ne devez pas perdre de vue ce postulat, et vous y adapter afin que l’expérience reste positive pour lui.

Par ailleurs, la pratique de la pêche contraste avec l’hyper sollicitation des enfants, si courante de nos jours 😵‍💫. C’est donc un excellent exercice pour eux, mais il convient de prendre le virage avec précaution afin d’obtenir l’adhésion de votre jeune public à cette nouvelle activité.

👉 5 façons de transmettre le goût de la nature à vos enfants

Sélectionner l’endroit parfait

Le lieu de pêche doit être sélectionné de manière à être facile d’accès, avec des eaux peu profondes. Pourquoi ne pas opter pour une petite plage de sable ou de graviers, qui permettent d’avancer doucement dans l’eau. Évitez la roche, glissante et abrupte, qui présente un danger pour un enfant. Essayez de trouver un emplacement éloigné des gros herbiers et où il ne risque pas de se prendre dans les branches. Bref, facilitez-lui la pêche🎣 !

La pêche, encore une super idée d’activité de plein air pour votre enfant ! 👉 4 idées d'activités de plein air pour cet été !, Quel sport de plein air pour vos enfants ? Les bienfaits de chacun !

Trouver le bon moment

Profiter des vacances est moment idéal pour vous lancer dans une initiation à la pêche réussie, une belle occasion de partager du temps ensemble autour d’une activité commune. Votre enfant sera, de fait, plus réceptif, et vous serez de votre côté plus disponible, plus reposé et plus patient 😎.

👉 L’ouverture de la pêche à la truite, c’est maintenant !

Le secret : multiplier les petites prises

Il vaut mieux viser une petite prise sans prétention 🐠, pour que les efforts de votre nouvelle recrue soient rapidement récompensés, afin de ne pas le dégoûter, plutôt que de chercher à faire mordre un gros poisson 🦈. En gros, un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. Multiplier les prises rapidement permet de ne pas trop abuser de sa patience. Bien qu’après la première prise, il redouble généralement d’attention, de courtes sessions valent néanmoins mieux qu’une journée entière à pêcher 🤯.

La pêche au flotteur semble tout indiquée : le visuel du bouchon qui s’enfonce aura à coup sûr son petit succès, et cela permet à l’enfant de se concentrer sur une chose précise. En ce qui concerne la technique utilisée, lui apprendre à lancer de côté est plus sécuritaire que les lancers par-dessus la tête👍.

L’occasion parfaite de le sensibiliser à la nature et à l’environnement

L’initiation à la pêche, c’est aussi l’occasion de faire découvrir à votre rejeton l’environnement, la riche biodiversité dans et autour de l’eau 🦋, ce milieu peut-être tout nouveau pour ses yeux émerveillés.  Parlez-lui des différentes espèces de poisson qui grouillent dans l’eau, de celles qu’il est susceptible de pouvoir attraper. Le poisson-chat, par exemple, les intéresse beaucoup du fait de son nom qu’ils trouvent rigolo🐱. Communiquez le plus possible avec lui afin de lui transmettre votre passion !

Ne ratez pas une si belle occasion de sensibiliser votre progéniture à la protection de l’environnement, les plus jeunes y sont particulièrement sensibles 🌍.

👉 8 activités pour sensibiliser les enfants à la natureComment la nature aide les enfants à grandir, 5 façons simples & ludiques de sensibiliser les plus jeunes à l'environnement.

Immortalisez sa première prise

Soudain, on y est ! Quelle fierté, pour lui comme pour vous, de voir le bouchon s’agiter et d’extraire de l’eau son premier poisson 🤗 ! La joie que vous verrez illuminer son visage est sans pareille. Surtout, prenez une photo de la première prise de votre enfant afin qu’il en conserve le trophée🏆, et qu’il puisse le montrer fièrement autour de lui. À partir de ce moment-là, il y a deux options :

  • Ramenez-la à la maison pour le cuisiner😋, et ajouter à cette journée déjà si riche un moment gourmand. Habituer son palais au plus tôt à de nombreuses saveurs est très important pour construire ses habitudes alimentaires de demain ! Et quelle fierté pour lui de régaler toute la famille, les enfants ont tellement besoin d’être valorisés pour construire une bonne estime d’eux-mêmes.
  • Néanmoins, si votre petit est amoureux des animaux 🥰 et que tuer un poisson est une idée qui lui paraît insupportable, respectez absolument sa sensibilité, l’idée n’est pas de le traumatiser ! Après avoir pris quelques photos pour immortaliser le moment, relâchez ce petit veinard dans l’eau. Un moment d’émotion pour votre apprenti pêcheur.

La pêche, activité slow life par excellence 👉 Slow Life : tout ce que vous devez savoir

La sécurité avant tout

Bien sûr, votre priorité n°1 est d’assurer la sécurité de votre jeune recrue. Il doit impérativement porter un gilet de sauvetage, même là où il a pied. Privilégiez des hameçons simples sans ardillon. Tartinez-le généreusement de crème solaire 🌞, et faites-lui porter un chapeau. Une paire de lunettes de soleil aura le double effet de protéger ses yeux du soleil et d’un éventuel hameçon, d’autant que les lunettes polarisées l’aideront à voir les poissons dans l’eau 😎.

👉 Les bienfaits du soleil sur la santé, faites le plein de vitamines !

Non, ce n’est pas qu’un sport de gars !

Les hommes rêvent souvent d’emmener leur petit gars à la pêche afin de partager un moment intime entre père et fils, entre hommes, n’est-ce pas ? Et pourquoi pas entre père et fille ? 

Pour quelle obscure raison ne serait-elle pas apte à apprécier ce moment au même titre que ses frères ? La pêche est peut-être plus girly qu’il n’y paraît !  

À retenir :

La pêche, c’est votre dada, mais pour que ça devienne aussi celui de votre enfant, et pour partager avec lui des moments de partage et de complicité autour de ce hobby, il vaut mieux ne pas rater son initiation 🎣. Pour que cette première expérience ne soit pas rébarbative, mettez toutes les chances de votre côté. Emmenez votre enfant à un âge où ça lui sera profitable et où il a les capacités de commencer à s’y intéresser, et quoi qu’il en soit, ne perdez jamais de vue qu’il n’a pas les capacités de se concentrer ni de faire preuve de la même patience que vous. Choisissez soigneusement votre spot afin de multiplier les petites prises, ce qui aura pour effet de récompenser rapidement ses efforts. Immortalisez sa première prise en grande pompe, une photo s’impose ! Suivie éventuellement d’un banquet, cela va de soi… Observer son petit visage s’illuminer n’a pas de prix et restera gravé dans votre mémoire !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources :  peche.com, pecheqc.ca, peche.com, integralpeche.fr


Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Marche nordique, qu'est-ce que c'est ? Comment s'y mettre ?

La marche nordique ou Nordic Walking, ou encore Sauvakävely, était pratiquée à l’origine en Finlande par les skieurs de fond comme entraînement pendant la belle saison, et a progressivement acquis ses propres lettres de noblesse jusqu’à devenir une discipline à part entière. Le marcheur nordique se considère comme un quadrupède, qui passe de deux à quatre appuis au sol à l’aide de bâtons. Cette marche dynamique fait de plus en plus d’adeptes en raison de ses nombreux bienfaits. Décryptage 👇

Démarche ZAN, le programme pour réduire l'extension des villes

L’artificialisation des sols est l’une des premières causes du réchauffement climatique et de l’érosion massive et sans précédent de la biodiversité. En moyenne, en France, entre 20 000 et 30 000 hectares d’espaces naturels, agricoles et forestiers sont consommés chaque année. C’est pourquoi le Plan Biodiversité avait instauré en 2018 l’objectif ZAN - Zéro Artificialisation Nette - dans le but de protéger ces zones en repensant l'aménagement urbain. L’idée, c’est d’atteindre en 2050 l’absence de toute artificialisation nette des sols, avec un premier objectif intermédiaire de réduction de moitié du rythme de la consommation d’espaces d’ici 2030. Le point sur un challenge ambitieux 👇

Comment préparer mon jardin au retour du grand froid ?

Si les premiers flocons de neige ❄️ sont un spectacle qui fait toujours plaisir à voir, votre coin de verdure pourrait pourtant ne pas se remettre de l’arrivée des premiers frimas. Pour être sûr de le retrouver tout aussi beau qu’avant au prochain printemps, quelques arrangements sont nécessaires. Comment préparer votre jardin au retour du grand froid ? On vous partage toutes nos astuces ! 🌳

Et si on offrait de la seconde main cette année à Noël ?

Écologique, économique, l’idée d’offrir des présents d’occasion à Noël a de quoi séduire… Durant cette période où la surconsommation est reine et dénature l’esprit même de la Nativité, cette pratique propose une alternative très intéressante pour des fêtes de fin d’année plus vertes et éthiques. Pourtant, les réticences font encore obstacle, dans certains esprits, à sa généralisation. Un tabou qui cède peu à peu du fait de la conjoncture économique et écologique de ces dernières années. Parce que prendre soin de ses proches et de la planète est parfaitement compatible, osez la seconde main sous le sapin ! 🎄

Journée mondiale du climat, à vos agendas !

Y’a plus d' saison, ma p’tite dame ! Et chaque année, le 8 décembre, c’est la Journée mondiale du climat, instaurée à l’initiative de plusieurs ONG, avec un objectif : faire prendre conscience au plus grand nombre de l’importance des changements climatiques, qui nous impactent, chaque année, encore un peu plus. Le réchauffement climatique est désormais un sujet qui fait parler de lui quasiment constamment dans les médias, bien souvent pour alerter encore et toujours sur l’urgence climatique, et de temps en temps pour relayer les mesurettes dérisoires prises par les instances gouvernementales ou internationales. Parce que nous n’avons qu’une seule terre #UneSeuleTerre, c’est l’occasion ou jamais de réfléchir et surtout d’agir en faveur du climat.

Sapin en plastique ou naturel ? Comment choisir ?

La sapin, c’est le symbole de Noël. Avec ses guirlandes et ses boules, il est dans tous nos souvenirs de fêtes de fin d’année 🎄. Et pour beaucoup d’entre nous, il est impensable de mettre les cadeaux ailleurs qu’à son pied. Mais un dilemme se pose au moment de l’acheter. Sapin en plastique ou naturel : comment choisir entre ces deux options ?

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle