5 façons simples & ludiques de sensibiliser les plus jeunes à l'environnement

Mis à jour le par Equipe Rédaction

La sensation douce de l’herbe sous les pieds. L’odeur des fleurs et leurs couleurs vives. Ou encore les différents animaux et leurs cris. Quand on est enfant, on a envie de tout connaître du monde qui nous entoure. Grâce à cette curiosité naturelle, il est facile de sensibiliser les plus jeunes à la protection de l'environnement. Sans leur faire peur ni les alarmer, l’éveil à l’écologie peut même être l’occasion de se divertir en famille. Comment ? Voici 5 idées faciles et amusantes pour les aider à devenir les écocitoyens de demain.

5 façons simples & ludiques de sensibiliser les plus jeunes à l'environnement
Sommaire :

Apprendre à connaître la nature pour avoir envie de protéger l’environnement. Pour avoir envie de protéger l'environnement, il faut d'abord l'aimer, et pour ça, il n'y a pas d'âge ! #PassionNature.

1. Explorer la nature avec eux pour les sensibiliser à la protection de l’environnement

Une promenade en forêt ou dans un parc est une parfaite occasion de leur faire découvrir la nature. On peut y apprendre les différentes espèces d’arbres en reconnaissant leurs feuilles 🍃. Toucher la terre pour y découvrir des fourmis ou des lombrics 🐌. Observer les hérissons, vos meilleurs amis du jardin ou le bal des abeilles 🐝 qui butinent les fleurs. Ou encore écouter le chant des oiseaux tout en cherchant des yeux leur nid. 

La nature aide les enfants à grandir. En passant du temps à l’extérieur, les enfants vivent de belles aventures. L’exploration est également le bon moment pour leur expliquer combien toutes ces espèces sont importantes et dépendent les unes des autres. Eh oui, les humains aussi !

👉 8 animaux de la forêt à faire découvrir à vos enfants.

2. Des livres pour connaître et aimer les animaux

Si l’accès à un coin de verdure peut parfois être compliqué, il reste heureusement les livres. Les ouvrages qui présentent les différentes espèces animales et leurs comportements ont toujours beaucoup de succès auprès des plus jeunes. Et puis, il est plus facile d’y voir un tigre blanc que dans le parc au pied de son immeuble ! Même pas besoin d’en acheter des neufs. Un passage à la bibliothèque ou la médiathèque de votre ville sera l’occasion d’une sortie en famille. Votre enfant pourra ainsi choisir lui-même sur quel animal il veut en savoir plus.

Et pourquoi ne pas en profiter pour leur présenter les animaux sauvages vivant en France ? Ils n'en croiront pas leurs yeux !

3. Comprendre facilement l’écologie en jouant au petit savant

Le réchauffement climatique est-il un concept trop abstrait pour être expliqué à un enfant ? Pas nécessairement ! Il existe une expérience toute simple qui lui fera vivre le cycle de la fonte des glaces. (Petites experiences). Sur internet, vous trouverez facilement tout un tas de petites expérimentations à réaliser en famille. Une façon amusante de comprendre les règles qui régissent la nature. Et l’impact que l’Homme peut avoir sur cette dernière.

Sensibiliser les plus jeunes contre la pollution en leur montrant l’exemple.

4. Se déplacer à vélo dès que c’est possible

🚴 Aller chercher le pain, sortir au parc ou peut-être même, se rendre à l’école : les petits trajets du quotidien peuvent facilement se faire à vélo. Rouler les cheveux au vent, sans embouteillage et tout en profitant du paysage avec son enfant, c’est quand même plus amusant que la voiture, non ? En pédalant, on peut aussi lancer la discussion sur les véhicules motorisés. Et le rôle qu’ils jouent dans la pollution de l’air que l’on respire. Le vélo est un moyen de transport qui a aussi l’avantage de maintenir tout le monde en forme ! Eh oui, se déplacer à vélo, c'est bon pour votre santé et la planète ! 

😉 En parlant de vélo, découvrez les conditions pour bénéficier de la prime vélo

5. Recycler les déchets du quotidien pour éviter de polluer l’environnement

Expliquer aux plus jeunes comment fonctionne le tri sélectif est une bonne façon d’aborder le thème de la pollution. Pour qu’ils puissent eux-mêmes trier leurs déchets, on peut leur faciliter la tâche en indiquant clairement sur les poubelles ce qu’on y jette. Avec du texte ou pourquoi pas des dessins pour les plus jeunes. Mais le recyclage peut également se faire directement à la maison. Quelques coups de pinceaux suffisent pour transformer un pot de yaourt en verre en magnifique bougeoir. Et le carton d’une boîte de céréales vide fera un très joli masque une fois découpé et peint. Sur internet, les idées ne manquent pas pour faire de ces déchets de véritables œuvres d’art ! Vous pouvez également fabriquer votre compost, les enfants adorent !

Le mieux, c'est encore de réduire ses déchets ménagers

👉 À retenir : 

Sensibiliser ses enfants dès leur plus jeune âge à l’environnement, c’est important et cela peut se faire de façon ludique ! Éduquons chaque jour les générations futures à prendre soin de notre si belle planète. 😍

Explorer. Protéger. Se ressourcer.
#BornToBeWild

Vous avez bien encore 5 minutes ? 😁 #SlowLife 

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous déguiser en fougère pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothérapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite à se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forêt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnés sur le corps et l’esprit… On a mené l’enquête pour vous : découvrez les 5 raisons de faire un câlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des Cervidés. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forêts subjugue par sa grâce et par sa beauté. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au détour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilège. Présentation d’un magnifique représentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

Le top 10 des villes les plus vertes de France

La planète compte aujourd’hui 3,3 milliards de citadins, tandis qu’en France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville, soit l’étendue de son influence sur les communes environnantes. Ça en fait, du citadin ! Une part de population urbaine qui ne cesse d’augmenter… Et la nature, dans tout ça 🌿? Comment préserver son petit carré de verdure, indispensable à notre bien-être, et si souvent négligé ? Quitte à être en ville, autant la choisir verte ! Mais alors, quelles sont les villes les plus vertes de France où il fait bon vivre ? Tout dépend, visiblement, des critères retenus, comme en témoignent les résultats divergents de deux études récentes menées en la matière.

On mange quoi en février ? Découvrez les fruits et légumes du moment !

En février, il faut bien le dire, on en a un peu marre de cet hiver qui s’éternise⛄... Les jours rallongent, on tient le bon bout, mais le froid joue les prolongations et le printemps paraît encore bien loin. Mais il faut voir le bon côté des choses : le mois de février, ce sont aussi des tas de fruits et légumes succulents qui vous attendent sur les étals, qui ne demandent qu’à vous apporter les nutriments dont vous avez besoin pour supporter ce temps glacial 🥶. Pleins de vitamines, minéraux et antioxydants, ils vous reboosteront et vous aideront à lutter contre les maux hivernaux.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle