7 astuces pour une fête d’halloween écoresponsable

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Le réchauffement climatique, l’érosion dramatique de la biodiversité, et la pollution en tout genre vous terrorisent plus que les fantômes, morts-vivants et sorcières 😱 ? C’est à se demander si Halloween n’est pas un festival de déchets plastiques et de gaspillage en tout genre. Les dérives de cette fête vous font frémir ? Bienvenue au club ! Et si cette année en mettait cette fête sous le signe de l’écologie ? Pourquoi s’amuser serait forcément synonyme de polluer ? Évitez la surconsommation et le gaspillage et suivez nos quelques conseils pour une fête d’Halloween aussi effrayante qu’éco-responsable !

7 astuces pour une fête d’halloween écoresponsable

Cette année, c’est décidé : pour Halloween, vous maîtriserez votre empreinte carbone. Le secret ? Être créatif et anticiper ! Le DIY est à l’honneur 👇

Le déguisement, c’est récup et zéro-déchet

Pour Halloween, le déguisement est de rigueur ! Pourtant, déguisement rime souvent avec déchets : pour le plaisir d’une soirée, des millions de costumes ne sont portés qu’une fois avant d’atterrir dans la poubelle. Quel dommage, quand on sait que les idées récup sont légion pour un déguisement aussi original qu’effrayant. Il suffit bien souvent de se creuser un peu la tête 🤔…

Ouvrez vos placards : Un vieux drap ? Cette année, vous serez un fantôme, ou pourquoi pas une dame blanche, après une petite halte à l’atelier couture 👻 ? Vous ne trouvez rien de bien fou ? Rendez visite à vos grands-parents, ils ont forcément quelque chose qui fera l’affaire (oh ! Une serpillère ! #leperenoelestuneordure). À défaut, de nombreuses friperies peuvent vous fournir en matière première à détourner pour un costume unique.

Déchirer de vieux vêtements, les asperger de sauce tomate, et le tour est joué ! Un maquillage réussi avec une tenue noire peut parfaitement faire office de déguisement. À défaut, la location de costume est tout à fait possible, et vous permettra d’épater vos amis. Tout sauf l’achat compulsif de déguisement de dernière minute🧛‍♂️ !

👉 Surcyclage, upcycling, qu'est-ce que c'est ?

Un maquillage au naturel

Votre maquillage peut très bien être confectionné maison, avec de l’huile végétale, de la fécule de maïs, de l’eau et des colorants naturels. À défaut, essayez de privilégier les marques proposant du maquillage naturel et exempt de produits toxiques, néfastes tant pour vos enfants que pour la planète (ça va souvent de pair !) 🧟. Évitez également les bâtonnets lumineux à utilisation unique…

👉 Des collages d'animaux en feuilles mortes pour le plaisir de vos enfants

Votre déco DIY

Pour votre déco, c’est direction la forêt ! Elle recèle de trésors pour vous aider à créer à la maison une ambiance épouvantable. Des branches tordues et torturées ? Des feuilles mortes à éparpiller sur le sol (bon, OK, il y aura peut-être un peu de ménage à prévoir…) ?

Pour le reste, laissez parler votre créativité ! Récupérez des bocaux en verre vide et peignez-les avec une peinture naturelle, avant de placer une bougie à l’intérieur. Vous pourrez ensuite les récupérer pour stocker vos aliments achetés en vrac. Des toiles d’araignées ? Eventrez un vieux coussin et formez des filaments avec le coton qui le garnit🕸️. Des vieux livres feront office de grimoires. Essayez de choisir des bougies à base de cire d’abeille ou de soja, qui ne dégagent pas d’émanations toxiques🕯️. La paraffine est un dérivé du pétrole, à éviter chaque fois que possible.

👉 Faites des confettis 100% naturels et biodégradables !

Et la citrouille d’Halloween, dans tout ça ?

🎃 La citrouille, le symbole le plus emblématique d’Halloween est la star de la soirée. Le must have pour une déco réussie ! Après avoir animé cette soirée, elle peut parfaitement connaître une seconde (fin de) vie dans votre assiette. Non mais, on ne jette pas, c’est trop bon (et de saison) 😋 ! Une bonne soupe, et son contenu ne sera pas perdu pour tout le monde. La citrouille est également excellente en tarte, dans un gâteau ou en gratin. Les graines, une fois passées au four, sont dorées et croustillantes. Vous trouverez d’innombrables recettes sur la toile. Raison de plus pour la choisir bio, locale et idéalement en circuit court.

👉 Stop au gaspillage alimentaire, on ne jette plus !

Un bonbon ou un sort ?

À la question « un bonbon ou la vie », on vous répondra sans aucune hésitation : la vie ! Les friandises, cette année, c’est sans suremballage inutile. Achetez-en vrac ou en gros format : exit les portions individuelles🍬. L’idée, c’est de réduire au maximum votre production de déchets. Vous pouvez également concocter de nombreuses friandises faites maison, ou privilégier les bonbons artisanaux et locaux. Ne succombez pas aux sirènes du marketing ! 

N’oubliez pas votre tote bag pour récolter le précieux butin de vos rejetons !

👉 5 idées d’activités 100% nature à faire avec vos enfants à l'automne

Pour Halloween, on laisse la voiture au garage

La tournée d’Halloween, c’est à pied, bien sûr ! On évite les déplacements en voiture, même si ça vous fait piétiner toute la soirée pour suivre le rythme de la troupe de petits monstres qui vous accompagne… N’oublions pas qu’Halloween est avant tout une fête de quartier.

Restons du côté obscur

Et si on profitait de cette soirée d’Halloween pour faire des économies d’énergie et éteindre les lumières ? Quelques bougies dans vos lanternes sauront mettre une ambiance lugubre et mystérieuse… Rien de tel pour frissonner devant un film d’horreur ou en racontant des histoires de fantômes ⚰️ !  

👉 11 conseils simples et efficaces pour faire des économies d’énergie

À retenir :

Sans aucun doute, ce qu’il y a de plus effrayant pour Halloween reste la surconsommation et le raz-de-marée de déchets que cette soirée génère. Faut-il être rabat-joie pour autant ? Non, la fête d’Halloween peut très bien être placée sous le signe de la green attitude avec un minimum d’organisation et d’imagination. Concevoir un déguisement à base de récup ? Confectionner sa déco avec des éléments naturels piochés dans la forêt ? Cuisiner le contenu de votre citrouille ? Privilégier des friandises en vrac ? Ces nombreuses astuces vous ouvriront l’antre d’une fête d’Halloween réussie, sans avoir peur de massacrer la planète, le combo gagnant pour frissonner de plaisir !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : linfodurable.fr, recyc-quebec.gouv.qc.ca, engie.fr

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Marche nordique, qu'est-ce que c'est ? Comment s'y mettre ?

La marche nordique ou Nordic Walking, ou encore Sauvakävely, était pratiquée à l’origine en Finlande par les skieurs de fond comme entraînement pendant la belle saison, et a progressivement acquis ses propres lettres de noblesse jusqu’à devenir une discipline à part entière. Le marcheur nordique se considère comme un quadrupède, qui passe de deux à quatre appuis au sol à l’aide de bâtons. Cette marche dynamique fait de plus en plus d’adeptes en raison de ses nombreux bienfaits. Décryptage 👇

Démarche ZAN, le programme pour réduire l'extension des villes

L’artificialisation des sols est l’une des premières causes du réchauffement climatique et de l’érosion massive et sans précédent de la biodiversité. En moyenne, en France, entre 20 000 et 30 000 hectares d’espaces naturels, agricoles et forestiers sont consommés chaque année. C’est pourquoi le Plan Biodiversité avait instauré en 2018 l’objectif ZAN - Zéro Artificialisation Nette - dans le but de protéger ces zones en repensant l'aménagement urbain. L’idée, c’est d’atteindre en 2050 l’absence de toute artificialisation nette des sols, avec un premier objectif intermédiaire de réduction de moitié du rythme de la consommation d’espaces d’ici 2030. Le point sur un challenge ambitieux 👇

Comment préparer mon jardin au retour du grand froid ?

Si les premiers flocons de neige ❄️ sont un spectacle qui fait toujours plaisir à voir, votre coin de verdure pourrait pourtant ne pas se remettre de l’arrivée des premiers frimas. Pour être sûr de le retrouver tout aussi beau qu’avant au prochain printemps, quelques arrangements sont nécessaires. Comment préparer votre jardin au retour du grand froid ? On vous partage toutes nos astuces ! 🌳

Et si on offrait de la seconde main cette année à Noël ?

Écologique, économique, l’idée d’offrir des présents d’occasion à Noël a de quoi séduire… Durant cette période où la surconsommation est reine et dénature l’esprit même de la Nativité, cette pratique propose une alternative très intéressante pour des fêtes de fin d’année plus vertes et éthiques. Pourtant, les réticences font encore obstacle, dans certains esprits, à sa généralisation. Un tabou qui cède peu à peu du fait de la conjoncture économique et écologique de ces dernières années. Parce que prendre soin de ses proches et de la planète est parfaitement compatible, osez la seconde main sous le sapin ! 🎄

Journée mondiale du climat, à vos agendas !

Y’a plus d' saison, ma p’tite dame ! Et chaque année, le 8 décembre, c’est la Journée mondiale du climat, instaurée à l’initiative de plusieurs ONG, avec un objectif : faire prendre conscience au plus grand nombre de l’importance des changements climatiques, qui nous impactent, chaque année, encore un peu plus. Le réchauffement climatique est désormais un sujet qui fait parler de lui quasiment constamment dans les médias, bien souvent pour alerter encore et toujours sur l’urgence climatique, et de temps en temps pour relayer les mesurettes dérisoires prises par les instances gouvernementales ou internationales. Parce que nous n’avons qu’une seule terre #UneSeuleTerre, c’est l’occasion ou jamais de réfléchir et surtout d’agir en faveur du climat.

Sapin en plastique ou naturel ? Comment choisir ?

La sapin, c’est le symbole de Noël. Avec ses guirlandes et ses boules, il est dans tous nos souvenirs de fêtes de fin d’année 🎄. Et pour beaucoup d’entre nous, il est impensable de mettre les cadeaux ailleurs qu’à son pied. Mais un dilemme se pose au moment de l’acheter. Sapin en plastique ou naturel : comment choisir entre ces deux options ?

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle