Quel est le moyen de transport le moins polluant ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Pour se rendre d’un point A à un point B de manière écolo, rien de tel qu’une bonne vieille paire de jambes ! Seulement voilà, parfois, on a comme des envies d’ailleurs, et ça ne suffit plus. Pour apprendre à bouger autrement au quotidien, afin d’étancher nos besoins d’évasion tout en préservant au mieux la planète, encore faut-il savoir quels sont les moyens de transport les moins polluants et les plus doux pour l’environnement.

Quel est le moyen de transport le moins polluant ?

La voiture, un problème brûlant pour la planète

🚗 Le problème en matière de mobilité, c’est que la majorité des Français, dans 64% des cas, se déplacent en voiture, et seul, pour leurs trajets quotidiens, et que la voiture thermique demeure le transport qui pollue le plus. Pour les grands trajets, de leur côté, l’avion et la voiture trônent, loin devant les autres modes de transport. Conclusion : d’un point de vue écolo, on a tout faux !

Nul ne l’ignore, le plus gros problème environnemental occasionné par le secteur du transport réside dans la quantité de CO2 émis à l‘occasion d’un trajet, qui vient alourdir la note du réchauffement climatique. C’est pourquoi il faut apprendre à connaître et à privilégier les modes de déplacement dont l‘efficacité énergétique est la plus élevée.

📍
Selon les données de l’ADEME, le secteur des transports représente à lui seul 33 % de la consommation d’énergie finale en France, et 39 % des émissions totales de gaz à effet de serre. Les voitures particulières à essence et diesel représentaient, de leur côté, 56 % des émissions de gaz à effet de serre du transport routier dans son ensemble en 2015.

👉 Quelles sont les 5 causes principales du réchauffement climatique ?

L’enquête nationale « Mobilité et modes de vie » menée en 2020 par le Forum Vies Mobiles, à son tour, relève qu’un français effectue en moyenne 10 heures de trajets par semaine, et parcourt 400 km, soit l’équivalent d’une journée et demie de travail et d’un trajet Paris-Nantes chaque semaine😯. Pourtant, d’après l’étude précitée, 30% de la population pratique l’ensemble de ses activités - hors activités sociales - à moins de 9 kilomètres de son domicile, soit l’équivalent de 30 minutes de vélo 🚲.

🤔 Ne serait-il donc pas opportun de s’intéresser à des moyens plus propres de se déplacer ? Cet art porte un nom : l’écomobilité ou la mobilité durable. Pour répondre à cette question, il faut bien sûr faire la part des choses entre les petits trajets du quotidien et les déplacements sur des distances plus importantes, ou nationales.

👉 Quels sont les secteurs et industries les plus polluants ?

Le palmarès des moyens de transport les moins polluants

🗺️ Les déplacements de courte distance

Grosso modo, pour les trajets pendulaires, la marche, le vélo et les moyens de transport doux, comme la trottinette, ou les rollers se placent loin en tête des modes de déplacement les plus écolos. On trouve ensuite les transports collectifs publics (tram, métro ou RER).

👟 La marche

Luttez contre le réchauffement climatique et la sédentarité avec une bonne paire de baskets ! Une bonne nouvelle pour la planète et pour l’espérance de vie 😉. Il va de soi que le plus écolo des plus écolos des modes de transport reste la marche à pied. Quand on sait que la majorité des déplacements, en ville, sont inférieurs à 1 km et que près de la moitié des déplacements en voiture sont inférieurs à 3 kilomètres, on se rend compte de la grande aberration du réflexe « voiture »... Pourtant, 500 mètres à pied ne prennent que huit minutes en moyenne, moins si vous marchez un peu plus sportivement, et bien moins que 500 mètres coincé dans les bouchons !

👉 Journée sans voiture ! On se déplace comment ?

🚲 Le vélo

L’utilisation du vélo présente un double avantage : il fait du bien à la santé ET à la planète 🌿. Ainsi, pour un trajet de 0 à 20 kilomètres (pour les courageux, car cela commence à faire), c’est le mode de transport à privilégier autant que possible. Pour information, on estime qu’un trajet de 9 km peut être parcouru en 30 minutes à vélo, et qu’il s’agit du mode de déplacement le plus efficace et rapide pour les distances de moins de 6 km en milieu urbain (15 km/h pour le vélo contre 14 pour la voiture). Pourtant, alors qu’1/3 des actifs habitent à moins de 5 km de leur lieu de travail, et que la moitié des déplacements intra-urbains sont inférieurs à 3 km, seuls 3% d’entre eux optent pour ce moyen de locomotion, et ce malgré la possibilité d’utiliser un vélo à assistance électrique.

👉 Se déplacer à vélo, c'est bon pour votre santé & la planète !

🚎 Le transport public

Pour se déplacer en ville, le plus écolo des transports publics reste le tramway, suivi de près par le métro. Le tramway, qui avait pourtant été évincé depuis les années 60, a fait son grand retour dans la plupart des grandes villes françaises et étrangères. Très apprécié pour sa fréquence, sa praticité, son silence et sa vitesse, il fonctionne à l’électricité et est de surcroît bien moins polluant que la voiture.

Un passager de métro, quant à lui,  consomme 10 fois moins d’énergie que s‘il avait utilisé sa voiture pour le même trajet. Mais même au-delà de ça, les transports en commun réduisent la circulation et donc la pollution de l’air en ville, encore un bon point pour la planète et pour notre santé. L’occasion de se plonger dans un bouquin, au lieu de pester dans les bouchons !

👉 Le cycle du carbone : un élément essentiel à toute forme de vie

🌍 Les trajets longue distance

Pour les longs trajets, la marche et le vélo ne suffisent évidemment plus, et il faut trouver des alternatives afin de parvenir à parcourir plus de distance dans un temps raisonnable. Dans cette catégorie, c’est le train, et plus particulièrement le TGV, qui détient la palme du moyen de transport le plus respectueux de l’environnement, suivi par l’autocar, et enfin par la voiture électrique.

👉 12 îles en France pour s'éloigner et se passer de voiture pendant les vacances !

🚆 Le train

Le train pollue 8 fois moins que la voiture et 14 fois moins que l’avion par personne et par kilomètre. Le TGV est encore plus vert, puisqu’il est 3 fois plus propre qu’un Transilien. Il permet également de parcourir de très longues distances, tant dans l’hexagone qu’à l’étranger. Un voyage plus long, certes, qu’en avion, mais infiniment plus écolo. Quand on sait qu’un aller-retour Paris/New York provoque l’émission d’autant de gaz à effet de serre d’un an de chauffage d’un petit appartement, cela donne à réfléchir ! D’autant qu’à chaque instant, quelque 500 000 personnes voyagent par les airs.

Un TGV émet environ 14 grammes de CO2 par kilomètre, et bat à plate couture la voiture et l’avion sur distance équivalente. Ainsi, sur un trajet d’environ 750 km, comme un Paris/Montpellier par exemple, le TGV n’émettra que 1,8 kg de CO2, contre 4,4 kg pour l’Intercités, 162 kg pour une voiture à moteur thermique, et 171 kg pour un avion (ou 135 kg en prenant en compte une distance à vol d’oiseau depuis la capitale) 💪.

Mais il faut relever que les calculs généralement effectués ne tiennent pas compte du coût des infrastructures, des travaux de construction, des opérations de maintenance… De ce fait, certaines lignes de train, notamment régionales, sont bien moins vertueuses d’un point de vue écologique, puisqu’elles ne sont pas encore toutes électrifiées dans notre pays, et demeurent parfois motorisées au diesel. Sur certaines lignes peu fréquentées, donc, la pollution engendrée par voyageur serait plus élevée que celle d’une voiture occupée par 1,9 voyageur, fréquentation moyenne d’un véhicule, selon une estimation de la Cour des comptes dans un rapport publié en 2019.

👉 Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?

🚌 L’autocar

Le bus ou l’autocar représente une alternative plus écologique à l’utilisation de la voiture individuelle. Peu utilisé dans notre pays, il permet pourtant une intéressante réduction des émissions de CO2 par voyageur, malgré le fait que la majorité d’entre eux fonctionnent encore à l’heure actuelle au gazole. Sur un trajet de 10 km, le passager d’un autocar rejette ainsi moitié moins de CO2 que s’il avait pris sa voiture.

🚗 La voiture électrique

Alternative plus verte à la voiture au moteur thermique, elle se place, pour un trajet longue distance supérieur à 150 km, à la 4ème place après le TGV, l’Intercités, et l’Autocar. Elle émet en effet en moyenne moitié moins de CO2 qu’un véhicule traditionnel.

👉 Ecoconduite, les bons réflexes à adopter !

La voiture est inévitable ? Pensez covoiturage !

Comment alléger le trafic routier tout en diminuant ses frais et préservant la planète ? En mutualisant ses déplacements. Blablacar comptait environ 100 millions de membres en 2021, dont 20 millions en France. Une pratique efficace et conviviale qui permet d’éviter l’émission de centaines de milliers de tonnes de CO2 chaque année en France, mais qui ne représente que 3% des déplacements quotidiens…

👉 Est-il encore possible de stopper le réchauffement climatique ?

À retenir :

Dans un contexte inflationniste, notamment sur le prix de l’essence, et considérant que l’utilisation d’une voiture coûte en moyenne 215 euros par mois, ne serait-il pas l’heure d’envisager d’autres alternatives ? Le secteur du transport porte une lourde responsabilité dans les émissions des gaz à effet de serre à l’origine du réchauffement climatique. C’est pourquoi, que ce soit pour les petits trajets du quotidien ou pour les plus longs courriers, il est préférable d’opter pour des alternatives à la voiture à moteur thermique, très dommageable pour l’environnement, et elles sont nombreuses ! Changer ses habitudes avec des écogestes au quotidien fera la différence.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : Ademe, hellocarbo.com, consoglobe.com, tf1info.fr, greenpeace.fr, consoglobe.com, qqf.fr, fr.yougov.com, actu-environnement.com, save4planet.com

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle