CSRD pour le climat, qu'est-ce que c'est ? Qui est concerné ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Dans l’objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050 promise par le fameux Pacte Vert ou Green Deal Européen, la directive CSRD présentée par la Commission européenne impose de nouvelles obligations aux entreprises, qui devront désormais rendre des comptes sur les dommages potentiels de leurs politiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG). Cette Directive sur les rapports de développement durable des entreprises exigera des structures entrant dans son champ d’application un recueil de données plus précises et standardisées. De quoi s’agit-il exactement ? 🤔

CSRD pour le climat, qu'est-ce que c'est ? Qui est concerné ?

C’est quoi, la CSRD ?

La CSRD (pour « Corporate Sustainability Reporting Directive »), ou Directive 2022/2464, est une directive de l’Union européenne sur la publication d’informations extra-financières pour les grandes entreprises : elle vise à harmoniser et renforcer les obligations de reporting extra-financier, et notamment de durabilité des grandes entreprises européennes 🌿, de manière à les inviter à mettre en place une stratégie effective de développement durable.

👉  Ce qu'il faut retenir du dernier rapport du GIEC

Amener les sociétés à s'engager dans la lutte contre le réchauffement climatique

Plus simplement, elle impose aux grandes entreprises européennes la publication d'un reporting extra-financier qui intègre des critères ESG dans le cadre de la présentation de leur performance 💪. ‍Ainsi, les structures rendent compte de l’impact de leurs activités sur le climat, et de la manière dont elles gèrent ces problématiques, le tout dans l’optique d’entamer une transition écologique.

L’objectif de fond, c’est de permettre aux gestionnaires d’actifs et aux banques de disposer de plus d’informations sur les performances en matière de développement durable des entreprises dans lesquelles ils investissent 🧐, afin d’atteindre un niveau d’investissement durable suffisant pour atteindre l’objectif fixé par le Pacte Vert Européen, à savoir une neutralité climatique d’ici 2050.

👉 Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

Quelles obligations ?

🗒️ Les entreprises soumises à la CSRD devront ainsi publier chaque année un reporting contenant un certain nombre d’informations, et notamment en matière sociale et environnementale. Un bilan précis des données ESG devra en effet être intégré à leur processus de reporting annuel, avec des données relatives à la RSE et à leurs impacts sur le climat, les populations ou les écosystèmes.

👉 Quels sont les secteurs et industries les plus polluants ?

Créer un langage commun à l'ensemble des acteurs économiques

🤓 Stratégie, politiques et prévention des risques en lien avec la durabilité devront y être explicitées, de même qu’un certain nombre d’informations environnementales. Le tout dans le respect de standards précis et de normes de reporting : le ESRS (European Sustainability Reporting Standards), balayant notamment les thèmes du réchauffement climatique, de la pollution, des ressources marines et aquatiques, de la biodiversité et des écosystèmes, ou encore de l’utilisation des ressources, de l’économie circulaire ou des déchets. Des normes relatives aux questions sociales y sont également intégrées (respect des droits de l’homme, responsabilité sociale de l’entreprise, diversité au sein des conseils d’administration…).

👉 Zéro pollution plastique en 2040 ? Les pays du G7 s’y engagent

L’ensemble des données collectées seront enfin certifiées par un organisme tiers et les entreprises procéderont à la publication de leur rapport CSRD dans leur rapport de gestion. Enfin, la Commission européenne a créé une plateforme publique (European Single Access Point – ESAP) centralisant toutes les informations de durabilité et financières des entreprises.

Un principe de double matérialité

Ce nouveau reporting sera basé sur le principe de double matérialité : il permettra d’évaluer l’impact de la crise climatique et des enjeux ESG sur la pérennité des entreprises, et inversement, de l’impact des activités de l’entité sur les personnes et sur l’environnement 🙃.

👉 La géo-ingénierie solaire, la solution au réchauffement climatique ?

Qui est concerné par la CSRD ?

Le périmètre des entreprises concernées par les obligations de reporting de durabilité a été considérablement élargi par cette directive. Près de 50 000 organisations privées en Europe seront prochainement concernées. En comparaison, seulement 10 000 structures étaient concernées par la NFRD, qui précédait la CSRD.  

  • Les « entreprises d’intérêt public », déjà soumises au reporting NFRD, qui regroupent les sociétés cotées sur un marché réglementé européen, ainsi que les banques et les compagnies d’assurances, sont les premières concernées, dès 2025 pour l’exercice 2024 ;
  • À partir de 2026, sur l'exercice 2025, devront également s’y prêter toutes les entreprises non cotées qui réunissent deux des trois conditions suivantes : plus de 250 salariés, bilan supérieur à 20 millions d’euros ou 40 millions de chiffre d’affaires ;
  • De même que certaines PME cotées en Bourse dès 2027, pour l’exercice 2026, à partir de certains seuils. Ainsi des normes distinctes et proportionnées pourront être appliquées à certaines PME dépassant deux des trois critères suivants : bilan de 4 millions d'euros, chiffre d'affaires de 8 millions d'euros et/ou effectif de 50 salariés. À noter que ces entreprises bénéficieront d'un délai de deux ans supplémentaires sous réserve de justification.

🗺️ Par ailleurs, elle s’appliquera aussi à certaines entreprises non-européennes opérant sur le territoire européen, détenant au moins une filiale ou une succursale dans l’UE et/ou générant un chiffre d’affaires net de 150 millions d’euros sur les deux dernières années consécutives en son sein, à partir de 2028 pour l’exercice 2027.

👉 Quelles sont les 5 causes principales du réchauffement climatique ?

Quel calendrier ?

Signée en juin 2022, votée par le Parlement européen en novembre 2022, et publiée le 16 décembre 2022 dans le Journal Officiel de l'UE, elle remplace l’ancienne NFRD. Son application se fera de manière progressive ⌛, le calendrier variant en fonction des entités concernées. Elle sera retranscrite dans le droit national des Etats membres avant la fin 2024 et les premières applications interviendront en 2025, sur l’exercice 2024.

En France, elle fait partie du DPEF (Déclaration de Performance Extra-Financière), et le gouvernement a ouvert la plateforme Impact afin d’aider les différentes structures qui y seront prochainement soumises.

Au cours de la période de transition, la NFRD, adoptée en 2014 et qui ne concernait que les entités d'intérêt public - banques et compagnies d'assurances - de plus de 500 employés, demeure le texte applicable. Par ailleurs, un échelonnement de certaines obligations sera possible sur les premières années, et les entreprises pourront omettre la divulgation de certains ESRS.

👉 Est-il encore possible de stopper le réchauffement climatique ?

Quelles sont les sanctions ?

À quoi bon prévoir un dispositif si étendu si c’est pour ne pas l’assortir de sanctions 😅 ? En la matière, les États membres seront libres d’adopter les pénalités de leur choix, dans le respect d’un seuil minimal. Il pourra s’agir d’une déclaration publique indiquant la nature de l'infraction 📢, pour la petite pub qui va bien, ou l'émission d'une ordonnance de cessation, ou encore des sanctions financières 💰 🫰.

👉  Pollution marine, la comprendre pour bien agir

À retenir :

Le Pacte Vert européen prévoIt une neutralité carbone d’ici 2050. Au soutien de cet objectif, et dans l’optique d’atteindre une finance neutre en carbone et des investissements « durables », un dispositif réglementaire se met en place, et notamment une nouvelle directive sur le reporting extra-financier : la directive CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive). Environ 50 000 entreprises devront désormais publier des informations de durabilité, et rendre des comptes sur leur stratégie de développement durable et sur les dommages potentiels de leurs politiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) au travers d’un reporting extra-financier précis et standardisé.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : youmatter.world, greenly.earth, carenews.com, eco-act.com

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Pour vivre heureux, vivons… En yourte ? Un style de vie au naturel

La vie en yourte, retour aux sources ou effet de mode ? Si ce logement insolite séduit son public le temps d’un week-end au vert, pour d’autres, c’est devenu un mode de vie. À l’origine utilisée par les nomades d’Asie Centrale, la yourte constituait l’habitat le plus adapté au climat et à leurs habitudes. Mais qu’en-est-il pour les Occidentaux ? Les questions écologiques, l’ouverture au monde, l’envie de se rapprocher de la nature mais aussi l’apparition d’une pandémie mondiale nous ont amenés à reconsidérer en profondeur notre rapport à l’habitat et à la vie en société. Si la yourte présente de nombreux atouts et semble répondre à une quête de sens et de liberté, mieux vaut considérer tous ses aspects avant de vous lancer. Yourte ou pas ? Quelques clés pour choisir en pleine conscience.

Le 2 août 2024 : jour du dépassement. Prévenir pour mieux agir

Si nous vivons sur la même planète, vous en avez sûrement entendu parler au moins une fois… Le jour du dépassement, c’est cette date indicative à partir de laquelle nous aurons consommé l’ensemble des ressources que la Terre est capable d’approvisionner en une année. Calculé pour sonner l’alerte et sensibiliser la population mondiale, le jour du dépassement semble faire parler plus qu’il ne fait agir. Comment la date est-elle calculée ? Pourquoi est-elle différente d’un pays à l’autre ? Comment retarder concrètement son avancée ? Voici quelques clés pour mieux comprendre les enjeux du jour du dépassement. Loin de nous l’idée de nourrir votre éco-anxiété mais plutôt la prise de conscience de notre responsabilité à en matière d’habitudes de consommation.

Bernic & Clic : l’appli qui vous reconnecte à la nature

Lorsque la mer se retire, le littoral est le théâtre d’une fascinante faune et flore peu familière. Marcheurs ou pêcheurs, vous vous êtes déjà demandé comment s’appelle ce drôle de coquillage qui ressemble à un chapeau chinois ? Qu’est-ce qu’un estran ? Comment les poissons respirent-ils sous l’eau ? Bonne nouvelle ! Toutes les réponses à vos questions sont sur Bernic & Clic. Des passionnés de nature et de biodiversité ont créé l’application idéale pour éveiller la curiosité des petits marins d’eau douce et de leurs parents. Mollusques, crustacés, algues et poissons n’auront bientôt plus de secret pour vous et vos graines de sauveteurs. Rendez-vous à la prochaine marée et d’ici là, découvrez tout sur l’application qui pourrait bientôt vous accompagner dans vos futures excursions les pieds dans la vase.

Zoonoses et climat : même combat ! Enjeux climatiques & santé

Les “zoo” quoi ? Les zoonoses, ce sont les maladies transmises par les animaux aux humains. Ça vous rappelle un certain pangolin ? Tout juste ! Comment est-ce possible ? Depuis le Covid 19, de sérieuses hypothèses mettent en cause le climat. En effet, le réchauffement climatique serait à l’origine de l’émergence de nouveaux organismes vivants dits pathogènes, c’est-à-dire responsables de maladies. Comment éviter de nouvelles pandémies ? Comment préserver la biodiversité et nos écosystèmes pour lutter contre ces zoonoses ? Quels sont les dangers en matière de santé publique et économique ? Voici quelques clés pour maîtriser le sujet.

Les indispensables pour partir en Festival sans polluer

Les festivals de musique et concerts en plein air sont synonymes de plaisir et de liberté mais aussi d’abus, lorsque le Festival n’est pas éco-conçu. Pour profiter de la nature encore longtemps, mieux vaut la préserver ! Alors, avant de sillonner la France à la recherche de scènes endiablées et de bons sons à partager, voici une liste des objets durables qui vous accompagneront pendant des années et rendront vos co-festivaliers verts… de jalousie !

Les fruits et légumes d'août pour faire le plein d'énerergie !

Août est le mois le plus chaud de l’année, la saison parfaite pour les pique-niques, apéros dînatoires, barbecues et planchas 😎. On a donc envie de fraîcheur et de délicieuses saveurs sucrées. Et ça tombe bien, car les ingrédients parfaits pour des recettes légères et rafraîchissantes sont justement en plein boom. La nature n’est-elle pas incroyablement bien faite ? Les fruits et légumes sont plus que jamais gorgés de soleil, bourrés de vitamines, minéraux et antioxydants. Et si vous profitiez de vos vacances pour vous mettre au vert ?

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle