Le développement durable, qu'est-ce que c'est au juste ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Si le concept du développement durable est familier à nos oreilles, c’est parce qu’il ne se passe pas une semaine sans qu’un article ne soit publié à son sujet. Et pour cause : l’urgence climatique et écologique nous presse plus que jamais à élaborer un modèle alternatif, qui ne sacrifierait pas tout sur l’hôtel de l’efficacité économique, et qui serait en mesure de répondre à nos besoins actuels sans sacrifier la planète, ni les besoins des générations qui nous succéderont. En d’autres termes, le développement durable est né des dérives de la société de consommation, de l’industrie et de l’économie internationale, et propose une organisation de la société qui lui permettrait d’exister de manière pérenne. Un objectif séduisant qui peine à émerger… 👇

Le développement durable, qu'est-ce que c'est au juste ?

Dis Amareo, c’est quoi le développement durable ?

Le concept même du développement durable naît en 1980, par l’initiative de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Sa définition ne sera toutefois formulée qu’en 1987, par le rapport « Notre avenir à tous » de la Commission des Nations Unies sur l’Environnement et le développement, alors présidé par Mme Gro Harlem Brundtland, Premier ministre de Norvège, de la manière suivante : il s’agit d’un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la possibilité, pour les générations à venir, de pouvoir répondre à leurs propres besoins 🌍.

Le développement durable vise donc le besoin désormais impérieux pour la planète de transition, en associant deux termes qui dans les faits semblent s’opposer, à savoir le développement (donc l’amélioration des performances économiques d’une société) et la notion de durabilité. L’idée est donc de les réconcilier, et de faire en sorte que le développement devienne pérenne et stable dans le temps, qu’il parvienne à répondre de manière efficace aux besoins actuels, mais sans mettre en péril les besoins prévisibles des futures générations. 👉 Peut-on vraiment encore sauver la planète ?

🤓 Le saviez-vous ? 
En anglais, le terme utilisé est « sustanable development », donc textuellement, on pourrait le traduire par « développement soutenable », qui ne renvoie pas à l’idée d’une stabilité et d’une régularité dans le temps. C’est pourquoi on lui a préféré le terme de « durable ».

Quelques années plus tard, en 1992, c’est à l’occasion du Sommet de la Terre à Rio, sous l'égide des Nations unies, que la notion, et ses trois piliers d’égale importance sont officialisés : un développement économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable. 

En d’autres termes, le développement durable vise l’instauration d’un cercle vertueux, et nous sommes loin du compte 😒…

Un développement écologiquement soutenable

L’humanité puise dans ses ressources naturelles comme si elles étaient inépuisables et vise une croissance infinie dans un monde fini. Un objectif inatteignable, et particulièrement délétère, aux impacts environnementaux catastrophiques. Les résultats sont là, et les spécialistes ne cessent de tirer la sonnette d’alarme jusqu’à s’en donner des crampes : déclin vertigineux de la biodiversité, raréfaction des matières premières, réchauffement climatique, pollutions, déchets de masse, déforestation… L’industrialisation actuelle décime tout sur son passage 😱.

👉 Pollution marine, la comprendre pour bien agir

Les principes du développement durable, à l’inverse, prônent une croissance qui ne compromettrait pas l’avenir de la planète et de l’humanité dans son ensemble. Il se veut à même d’assurer la transition écologique et de résoudre ces innombrables atteintes à l’environnement en proposant des alternatives viables et pérennes. Transition énergétique, protection de la biodiversité, économie circulaire, régulation de l’usage des pesticides et substances chimiques… De nombreux leviers pourront et devront être actionnés pour y parvenir.

👉 L'eutrophisation : tout savoir sur cette pollution de l'eau

Un développement socialement équitable

L’une des préoccupations premières du concept même de développement durable est de garantir à tous les membres de la société un accès aux ressources et services de base, de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, dans un souci d’équité entre les générations et à l’intérieur d’une même génération. Ainsi, le développement durable ne saurait l’être sans une authentique cohésion sociale et un partage des ressources🤝.

Aujourd’hui 80% des ressources naturelles sont consommées par 20% de la population mondiale, et par-delà la planète, la grande richesse et opulence des uns contraste avec l’infinie pauvreté des autres, dans un monde où certains doivent encore se battre pour accéder à l’eau potable ou à l’alimentation de base. Lutte contre la famine, solidarité entre les peuples, commerce équitable, droits fondamentaux et universels de l’Homme… Toutes ces préoccupations s’intègrent dans la notion de développement durable 💚.

👉 Slow food : pour une alimentation bonne, propre et juste

Une efficience économique

Mais bien entendu, le développement quel qu’il soit ne saurait être sans une réelle efficacité, mais au travers d’une gestion saine des activités humaines et tout en demeurant respectueux de l’environnement. La mondialisation complètement dérégulée actuelle axée sur une productivité à tout prix occulte complètement les considérations environnementales 🙈 🙉. Seule une volonté commune à l’échelle planétaire sera à même d’instaurer un modèle plus vertueux tout en étant viable économiquement et en assurant la sécurité alimentaire de la population mondiale. Cela suppose une nouvelle organisation de nos modes de vie, qui conduirait à revoir tant les modes de production que de consommation.

👉 Les bons gestes pour économiser l'eau en période de sécheresse

Tendre vers une société durable

Des principes dont on sait pertinemment qu’ils sont complètement incompatibles avec la société de consommation dans laquelle nous vivons. Il s’agirait donc de repenser complètement notre système économique afin de tendre vers cette société durable qui elle seule, nous permettra de garantir la prospérité de l’humanité à long terme, un objectif ne pouvant faire l’économie de la préservation des écosystèmes, de la biodiversité, des ressources naturelles, ou encore de la lutte contre le réchauffement climatique. Malheureusement, cette notion est bien souvent abordée sous l’angle de la contrainte, alors qu’il s’agit en réalité d’une opportunité à ne pas laisser passer.

👉 Moins c'est mieux, et si on se mettait au minimalisme ?

Le 15 novembre 2022 dernier a marqué un tournant d’importance : c’était la « journée des 8 milliards », la journée où la population mondiale a atteint ce cap inédit des 8 milliards de Terriens 🌍, alors qu’en 1800, nous n’étions encore qu’un milliard. Un effectif qui nous pousse, sur les bases de développement actuel, à vivre à crédit une bonne partie de l’année : nous atteignons tous les ans un peu plus tôt que le précédent le jour du dépassement, c’est-à-dire le jour où l’humanité a d’ores et déjà consommé l’ensemble des ressources que la planète peut régénérer en une année. Et en 2022, c’était le 28 juillet.

👉 Pourquoi parle-t-on de la sixième extinction ?

À retenir :

Le développement durable vise une nouvelle manière d’envisager l’économie de manière résiliente, qui doit s’efforcer de porter une vision globale sur la planète, et d’intégrer les aspects environnementaux et sociaux. Il s’agit d’un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Il propose d’adopter une vision à long terme de nature à préserver la planète, pour ne pas porter préjudice aux générations qui nous succéderont, et de concilier la croissance des marchés et de la production, avec le respect des limites naturelles et des droits de l’homme.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : assemblee-nationale.fr, insee.fr, mtaterre.fr, geo.fr, futura-sciences.com, youmatter.world

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Sylvothérapie : se reconnecter à soi au contact des arbres

Les bienfaits de la nature sur notre santé physique et psychologique ne sont plus à prouver : de très nombreuses études scientifiques sont venues le confirmer. C’est sur cette vague que surfe la sylvothérapie, qui vous invite à atteindre un profond état de relaxation et de méditation au contact des arbres. Rien de tel pour réduire stress et tensions nerveuses, paraît-il. Sceptique ? Et si vous preniez un petit bain de forêt ?

5 bonnes raisons de faire un gros câlin aux arbres !

Non, nous n’allons pas essayer de vous convaincre de vous déguiser en fougère pour communier avec la nature, mais pas loin ! La sylvothérapie, vous connaissez 🌳 ? Cette discipline, qui nous vient tout droit du Japon, nous invite à se soigner au contact des arbres, en prenant pour ainsi dire un bain de forêt. Une pratique qui aurait des bienfaits insoupçonnés sur le corps et l’esprit… On a mené l’enquête pour vous : découvrez les 5 raisons de faire un câlin aux arbres !

Le chevreuil, cette merveille de la nature

Le chevreuil, du latin capreolus, est un ruminant herbivore de la famille des Cervidés. C’est en fait le plus petit d’entre eux en Europe ! Cet animal qui peuple nos forêts subjugue par sa grâce et par sa beauté. Craintif et fuyant, il peut se laisser surprendre furtivement au détour d’un sentier, et croiser son chemin est toujours un privilège. Présentation d’un magnifique représentant de notre majestueuse et riche faune sauvage 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

Le top 10 des villes les plus vertes de France

La planète compte aujourd’hui 3,3 milliards de citadins, tandis qu’en France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville, soit l’étendue de son influence sur les communes environnantes. Ça en fait, du citadin ! Une part de population urbaine qui ne cesse d’augmenter… Et la nature, dans tout ça 🌿? Comment préserver son petit carré de verdure, indispensable à notre bien-être, et si souvent négligé ? Quitte à être en ville, autant la choisir verte ! Mais alors, quelles sont les villes les plus vertes de France où il fait bon vivre ? Tout dépend, visiblement, des critères retenus, comme en témoignent les résultats divergents de deux études récentes menées en la matière.

On mange quoi en février ? Découvrez les fruits et légumes du moment !

En février, il faut bien le dire, on en a un peu marre de cet hiver qui s’éternise⛄... Les jours rallongent, on tient le bon bout, mais le froid joue les prolongations et le printemps paraît encore bien loin. Mais il faut voir le bon côté des choses : le mois de février, ce sont aussi des tas de fruits et légumes succulents qui vous attendent sur les étals, qui ne demandent qu’à vous apporter les nutriments dont vous avez besoin pour supporter ce temps glacial 🥶. Pleins de vitamines, minéraux et antioxydants, ils vous reboosteront et vous aideront à lutter contre les maux hivernaux.

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle