Le Green Friday qui dit non au black friday !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Comme chaque année, le Black Friday approche à grands pas, telle une offrande sur l'autel de la surconsommation de masse : une bonne nouvelle pour le porte-monnaie (et encore, ça se discute !), une terrible nouvelle pour la planète ! Quand on sait que les 10 % de personnes les plus fortunées de la planète sont responsables de près de la moitié des gaz à effet de serre, ça donne à réfléchir 😱… Une réflexion à laquelle le Green Friday nous invite, ainsi que ses entreprises et associations partenaires, qui ont toutes un point commun : le rejet de ce modèle insoutenable pour la planète. Un mouvement qui invite à l’adoption d’alternatives plus vertueuses, et à une prise de conscience sur les conséquences de l’acte même d’achat, afin de métamorphoser les consommateurs en consomm’acteurs.

Le Green Friday qui dit non au black friday !

Dis, Amareo, d’où ça vient, le Black Friday ?

Le Black Friday est une pure invention américaine, importée presque partout dans le Monde. Il s’agissait, à l’origine, d’une tradition née dans les années 50 de promotions intervenant le lendemain de Thanksgiving, le dernier vendredi de novembre, pour écouler les invendus et marquer le coup d’envoi des achats pour les fêtes de fin d’année. Le terme « Black Friday » décrirait les trottoirs noirs de monde en pleine frénésie de shopping, et aurait été inventé par la police de Philadelphie. Il s’agit désormais du symbole mondial d’une course à la consommation effrénée et de la surproduction qui va avec : la grand-messe du consumérisme 😟.


❓ Le saviez-vous ? 
Nous changeons de téléphone tous les deux ans en moyenne, et au moins 110 millions d’appareils dorment dans des tiroirs, dont les 2/3 sont encore parfaitement fonctionnels, au lieu d’être reconditionnés ou recyclés. Un smart phone contient plus de 70 matériaux différents...


Fait-on vraiment de bonnes affaires au moment du Black Friday ?

Oui et non. En fait, de nombreuses promotions annoncées à l’occasion du Black Friday sont en fait complètement mensongères 😠. Conclusion : le Black Friday ne casse pas tant que ça les prix… La logique est pourtant d’inciter à la consommation : c’est un moment où les consommateurs sont tentés d’acheter, coûte que coûte, indépendamment de leurs besoins réels, motivés par le sentiment gratifiant d’avoir fait une affaire. C’est de la consommation débridée et complètement aveugle. En réalité, ils ne réaliseront que 2% d’économie lors du Black Friday, un maigre butin pour un coût environnemental considérable, principalement dans les domaines de la fast-fashion, ennemi jugé de la planète, et du high-tech, deux sources importantes de déchets et de pollutions en tout genre… Une grosse dose de poudre aux yeux, donc, pour des affaires pas si folles que ça. Tout cela a-t-il vraiment un sens ? La réponse est dans la question…

👉 Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?

L’impact social et environnemental du Black Friday

Lors du Black Friday 2019, un record de transactions bancaires a été atteint en France avec 56,6 millions de paiements par carte bancaire sur une seule et même journée. Le Black Friday est l’illustration même d’un modèle de production insoutenable. Il pousse les entreprises à produire plus, à moindre coût, dans l’optique d’engendrer une consommation aveugle et irréfléchie des consommateurs. En d’autres termes, c’est précisément LE modèle duquel il faut impérativement se défaire pour sauver la planète, dans un contexte où il devient urgent de reconnecter la croissance et son coût environnemental et social. Le Green Friday travaille à mettre en lumière l’impact caché du produit sur l’ensemble de son cycle de vie. 

Une image contenant texteDescription générée automatiquement

Ne pas faire couler l’eau sous la douche pendant qu’on se savonne pour économiser l'eau, c’est bien, mais l’équation est rapide à faire si à côté de ça on achète 2 jeans ayant nécessité 11000 litres d’eau chacun !

👉 Footprint calculator, calculez votre jour du dépassement selon votre mode de vie

Le Green Friday contre-attaque

En opposition à cette frénésie consumériste, le réseau Envie a lancé depuis 2017 un mouvement alternatif : le Green Friday, qui se déroule chaque année concomitamment au Black Friday. Son objectif ? La sensibilisation des Français à une consommation plus responsable. L’idée est de rappeler à chacun que chaque acte de consommation n’est pas sans conséquence sur l’environnement et sur la planète 🌍. Mettre en avant les alternatives à la surconsommation en plein Black Friday, c’est le challenge que s’est fixé le Green Friday, qui n’est pas sans rappeler le combat du pot de fer contre le pot de terre, issu de la célèbre fable de Jean de La Fontaine. Mais n’est-ce pas, finalement, le moment parfait pour s’interroger sur son mode de consommation ?

N’importe quelle entreprise peut adhérer au Green Friday, et s’engage alors :

  • A ne pas proposer de réduction pendant la période du black Friday ;
  • A sensibiliser à une consommation plus éthique et durable ;
  • A reverser 10% de son chiffre d’affaires réalisé le jour du Black Friday au profit d’associations engagées dans le développement durable ;
  • A animer des ateliers de sensibilisation.

Le mouvement rassemble ainsi aujourd’hui plus de 500 structures 💪. De nombreuses opérations écoresponsables sont organisées partout en France ou en ligne à l’occasion du Green Friday, consultez le programme ! D’année en année, le mouvement du Green Friday prend de plus en plus d’ampleur, et rencontre de plus en plus de succès tant auprès du grand public que des médias.

👉 Comment prendre soin de l'environnement ?

Pourquoi le Green Friday ?

C’est ainsi que le Green Friday cherche à responsabiliser les consommateurs et à réveiller leur libre arbitre, assommé à grand renfort de publicités et annonces toutes plus alléchantes les unes que les autres. Le Green Friday s’est fixé comme objectif de questionner, plus largement encore qu’au travers du simple Black Friday, la surconsommation, d’engager une réflexion globale sur la manière de réfréner les pulsions d’achat compulsif. Le consomm’acteur est amené à s’interroger sur la nécessité des achats auxquels il procède. Le Green Friday ne tend pas vers une culpabilisation, contreproductive, mais cherche à sensibiliser au fait que l’acte d’achat est un choix qui a des conséquences concrètes, dans un sens comme dans l’autre.  


L’idée, c’est que collectivement, chaque action individuelle, chaque petit geste compte, et que le pouvoir d’achat est un VRAI pouvoir 🦸🏻‍♂️.

Une journée anti-black Friday : replacer le choix au centre de la consommation

Personne ne souhaite cautionner le travail des quelque 40 000 enfants dans des mines de cobalt et de coltan du sud de la République Démocratique du Congo, ou la pollution incommensurable générée par le secteur de la fast fashion. Pourtant, nous le faisons tous par le simple fait d’acheter les produits qui en sont issus. Car ce que les grandes enseignes oublient de préciser dans leurs campagnes de com bien rodées, c’est que les coulisses de la plupart d’entre elles sont loin d’être reluisantes. Heureusement, en bout de chaîne, on retrouve le consommateur final, celui à destination duquel tous ces abus sont commis. Et celui qui détient le pouvoir de les encourager 👍, ou de les boycotter 👎.

Le Green Friday invite donc le consommateur à voir chaque euro dépensé comme un vote validant ou invalidant le monde dans lequel il souhaite vivre, de manière à faire évoluer progressivement les rapports de force jusqu’à tendre vers un modèle de société durable et responsable. Cela suppose de se poser les bonnes questions AVANT d’acheter, en définissant son besoin, en évitant le superflu. Cela passe aussi par le fait de repousser le moment de l’achat en réparant plus souvent. Si l’achat est indispensable, il doit être responsable : produits labellisés, d’occasion, aussi locaux que possible, et surtout durables. Donner au lieu de jeter, recycler, … La responsabilité d’un achat se poursuit jusqu’à sa fin de vie, ou seconde vie dans le meilleur des cas ♻️.

👉 Moins c'est mieux, et si on se mettait au minimalisme ?

À retenir :

Le Green Friday finira-t-il un jour par détrôner le Black Friday et sa logique destructrice ? Parviendra-t-il à lui faire de l’ombre ? Tôt ou tard, il pourrait bien y parvenir. Les Français, d’année en année, boudent de plus en plus le Black Friday. En 2021, 41 % de l’échantillon interrogé dans le cadre d’une enquête réalisée par l’ObSoCo (Observatoire Société et Consommation) déclarait avoir l’intention de faire des achats à l’occasion du Black Friday qui approchait, soit une baisse de 16 points par rapport à 2019. En parallèle, le nombre de personnes opposées à cette opération commerciale d’envergure a augmenté de moitié dans le même intervalle. Une chose est sûre, le Green Friday n’est pas seul dans ce rejet des dérives du Black Friday, de nombreuses entreprises le boycottent individuellement, comme Aigle qui ferme boutique ce jour-là, excepté sa plateforme dédiée aux vêtements de seconde main, et d’autres opérations individuelles portées par la CAMIF, Nature & Découvertes, et bien d’autres. Plus de 45 % des Français disent cette année vouloir privilégier des boutiques responsables pour leurs achats de fin d'année, et vous ?

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : envie.org, greenfriday.fr, facebook.com/LeGreenFriday/, carenews.com, cnetfrance.fr

👉 7 gestes du quotidien qui ont un impact immédiat pour la planète

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle