L’Union Européenne veut interdire l’importation de produits issus de la déforestation

Mis à jour le par Equipe Rédaction

D’après l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), au cours des 30 dernières années, la déforestation a causé la destruction d’une superficie plus grande que celle de l’UE, soit plus de 420 millions d'hectares de forêts. Une UE qui, à elle seule, du fait de ses importations, serait responsable à hauteur de 10 à 16 % de ces dégradations, contribuant ainsi à l’érosion de la biodiversité et à l’intensification du réchauffement climatique. Parce qu’il est urgent d’y remédier, elle a scellé un accord historique s’attaquant pour la première fois à la déforestation. Points forts et points faibles de ce texte précurseur 👇

L’Union Européenne veut interdire l’importation de produits issus de la déforestation

La part des responsabilités

La déforestation mondiale, même pratiquée à l’autre bout du monde, est en partie imputable à l’UE : la déforestation importée, vous connaissez 🌍 ? C’est à cause d’elle que rien ne vous garantit aujourd’hui que votre petit carré de chocolat, éventuellement à l’huile de palme, ou que votre café du matin ne contribue pas, à l’autre bout du monde, à la déforestation. Les choix d’importation peuvent en effet peser lourd sur les épaules de la planète, et concourir à la destruction de précieuses forêts, notamment primaires.

C’est du fait de ce mécanisme que nous serions indirectement responsables, dans l’UE, de 10% de la déforestation totale à l’échelle mondiale (16 % selon WWF), en raison principalement de notre consommation d’huile de palme et de soja…

👉 Déforestation, bien comprendre pour lutter

Un accord historique pour endiguer la déforestation

Bonne nouvelle : de nouvelles exigences ont vu le jour en matière d’importation de produits issus de la déforestation afin de mettre un terme à cette véritable hémorragie 🥳 !

C’est tout l’objet de l’accord intervenu le 6 décembre 2022 entre les gouvernements de l’UE, posant les bases d’une nouvelle loi européenne qui imposera aux entreprises de garantir que certains produits vendus au sein de l’UE ne sont pas issus de la déforestation.

Concrètement, les entreprises devront vérifier et publier une déclaration de « diligence raisonnable » selon laquelle les marchandises qu’elles vendent sur le territoire de l’UE n’ont pas contribué à la dégradation des forêts après le 31 décembre 2020 🪚. Autrement dit les produits vendus ne pourront compter dans leur composition d’ingrédients issus d’une déforestation intervenue après cette date, partout dans le monde. Les entreprises devront collecter des informations géographiques précises sur les terres sur lesquelles les produits qu’elles utilisent ont été cultivés 📍, afin de le démontrer.

Sans cette déclaration, les entreprises ne pourront tout simplement pas proposer à la vente les marchandises considérées sur le territoire de l’UE. Une loi grâce à laquelle les entreprises, sur le sol européen, ne pourront plus tirer profit de la déforestation qui menace la biodiversité et le climat.

👉 Empreinte carbone : qu’est-ce que c’est ? Comment la calculer, la réduire ?

Quels sont les produits visés par cette nouvelle réglementation ?

Dans le viseur de l’UE, on trouve le bétail, le cacao 🍫, le café ☕, l'huile de palme, le soja et le bois, ainsi que les produits qui contiennent ou ont été fabriqués à l'aide de ces produits de base (cuir, meubles, chocolat, …), mais également le caoutchouc, le charbon de bois, et les produits en papier imprimé. Une liste qui pourrait s’étoffer encore d’ici deux ans.

Qu’entend-on par dégradation des forêts ?

La dégradation des forêts au sens de cette nouvelle législation prend en compte :

  • La conversion des forêts primaires ou de forêts qui se régénèrent naturellement en forêts de plantation ou en d'autres terres boisées ;
  • Et la conversion de forêts primaires en forêts plantées 🌴.

La Commission se réserve le droit d’élargir ultérieurement, dans un délai d’un an, le champ d’application à d’autres terres boisées, à d'autres écosystèmes ou d’autres produits de base, afin de protéger d’autres terres présentant elles aussi d’importants stocks de carbone et abritant une riche biodiversité 🎯. Un compromis face aux demandes pressantes du Parlement d’étendre le champ d’application à d'autres terres boisées telles que les savanes, comme le Cerrado.

👉 Les arbres pourraient réduire la mortalité liée aux canicules urbaines

Des dispositions en faveur des populations autochtones

En prime, des dispositions s’ajoutent en faveur de la protection des droits humains et des populations autochtone, particulièrement vulnérables, qui dépendent pour leur survie des écosystèmes forestiers. Les entreprises seront également tenues de vérifier la conformité en matière de droits de l’homme de la législation du pays de production. Il leur incombera de s’assurer que les droits des populations locales ont été respectés.

👉 Offrez un arbre avec Ecotree, préservez la forêt et son écosystème

Les institutions financières bientôt dans le viseur

Après deux ans, la Commission étudiera également une possible extension au secteur financier, de manière à contraindre les institutions financières de refuser d’accorder des services financiers ou crédits si ces derniers sont susceptibles d'être associés à des activités de déforestation. Une demande pressante de la part du Parlement, qui déplore les quelques 30 milliards d'euros de financements octroyés à 20 géants de l'agroalimentaire entre 2016 et 2020 😒.

👉 Ecosia, le moteur de recherche qui plante des arbres !

Les ONG de la campagne #Together4Forests saluent une loi ambitieuse…

Les associations protectrices de l’environnement saluent un accord sans précédent, susceptible pour la première fois de lutter efficacement contre la déforestation et de réduire considérablement la destruction de la nature 💪. D’après Véronique Andrieux, Directrice Générale du WWF France, « Avec ce règlement, l’Union européenne, en tant que bloc commercial majeur, change les règles du jeu et tire les standards environnementaux vers le haut ».

Depuis deux ans en effet, des centaines d’ONG se mobilisaient au sein de la campagne #Together4Forests, et réclamaient une loi qui s’attaque avec courage à cette problématique.

Cette réglementation œuvre activement pour la protection de la biodiversité, en chute libre depuis plusieurs décennies, et pour la lutte contre le dérèglement climatique.

👉 Pourquoi parle-t-on de la sixième extinction ?

… Mais imparfaite

D’autres associations de défense des forêts, notamment Canopée, évoquent une avancée timide, dont l’efficacité serait limitée à 40%, dans la mesure où une bonne partie de nos importations à risque de déforestation proviendraient en fait du soja, lui-même cultivé à 60% dans des savanes arborées, non protégées par le texte.

Greenpeace, de son côté, alerte également sur la situation des autres terres boisées non couvertes par le texte, comme celles du Cerrado au Brésil, abritant un précieux écosystème et une foisonnante biodiversité, actuellement pris d’assaut par l’agro-industrie pour faire pousser le soja destiné à l’Europe 👎. L’ONG déplore également une protection médiocre des peuples indigènes, le texte n’exigeant le respect du droit au consentement préalable, libre et éclairé des populations autochtones qu’à la condition que le pays producteur garantisse lui-même ce droit.

👉 Pourquoi les arbres sont si importants au juste ?

Les moyens de contrôle

🕵️ Afin de s’assurer du respect de cette nouvelle réglementation, les autorités pourront accéder aux informations fournies par les entreprises, concernant notamment les coordonnées géographiques des terres en question, et pourront ainsi procéder à des investigations à l’aide d’outils de surveillance par satellite, et d’analyses ADN pour s’assurer de la provenance des marchandises. Le programme européen d’observation de la Terre, Copernicus, pourra être mobilisé à cet effet 🌍.

Les éventuelles sanctions s’élèveront au minimum à 4% du chiffre d’affaires annuel total réalisé dans l’UE.

À retenir

La déforestation prend, à l’échelle mondiale, des proportions démentielles, et depuis plusieurs années, de nombreuses ONG tirent la sonnette d’alarme et réclament une réglementation à la hauteur de l’urgence. Fin 2022, l’UE a enfin trouvé un accord visant à interdire l’importation de produits issus de la déforestation sur le sol européen : lorsque la loi sera adoptée, plus aucune entreprise ne pourra faire de profit au sein de l’UE sur le dos de la déforestation. Le texte le plus ambitieux jamais signé, mais qui demeure incomplet, excluant de son champ d’application certaines zones boisées, précieux écosystèmes abritant une riche biodiversité, particulièrement vulnérables et prises d’assaut par les grands acteurs de l’agroalimentaire. Une réglementation qui pourrait néanmoins être révisée et élargie dans les années à venir.

Explorer - protéger - se ressourcer

#BornToBeWild



Sources : europarl.europa.eu, ec.europa.eu, wwf.fr, reporterre.net, greenpeace.fr, futura-sciences.com, touteleurope.eu

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle