Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Dans la catégorie « petites bêtes que l’on aimerait bien éviter à la maison », on vous présente les psoques ! Ces petits insectes de quelques millimètres seulement peuvent se dissimuler un peu partout dans les habitations : dans les moulures, derrière les plinthes, sous les planchers, derrière les cloisons, les tuyaux, les gaines, ... Ils avancent à bas bruit, et lorsqu’ils deviennent visibles, ils témoignent d’une invasion déjà bien avancée. Véritables indicateurs d’humidité, en venir à bout n’est pourtant pas si compliqué. Mode d’emploi pour une maison plus saine à tout point de vue ! 👇

Des psoques à la maison, signe d'humidité, comment s'en débarrasser ?

C’est quoi, les psoques ?

Les psocoptères ou psoques désignent un petit ordre d’insectes d’environ 4000 espèces à l’échelle mondiale, de la section des néoptères (tout comme les blattes, les moustiques, les punaises, les poux ou encore les mouches). Cette espèce de couleur translucide, blanche, brunâtre, jaune, noire, grise, ou verte, dont la taille dépasse rarement 6 millimètres, 10 tout au plus, vit généralement sur les feuilles des arbres où elle se nourrit de champignons parasites, ou sous les écorces ou les pierres, où elle déguste du lichen et des moisissures. Hum 😋 !

Mais certaines espèces de psocoptères, dépourvues d’ailes, apprécient les habitations où elles raffolent des vieux papiers : ces insectes redoutés sont appelés plus communément « poux du livre », car les dégâts qu’ils peuvent causer à ces derniers sont considérables : colle de reliure, moisissures (qu’ils propagent) … La terreur des bibliothèques 😱 ! Parfois, ils sont également désignés sous l’appellation de « poux de bois ». D’autres adorent les denrées, qu’ils infestent et gâtent (farine, débris de céréales, champignons, nouilles, maïs …). 

En France, 9 espèces de psocoptères sont ainsi capables de causer d’importants dégâts.

👉 Mites alimentaires, nos conseils pour vous en débarrasser naturellement

Qui dit psoques, dit humidité

Pas de doute : il s’agit, dans la maison, d’un véritable nuisible dont on aimerait bien se passer 🙅‍♀️. C’est ainsi qu’ils sont fréquents dans les bâtiments récents qui ne sont pas encore secs, notamment, ou dans tout autre habitat où ils sont de véritables indicateurs d’humidité. Car oui, contrairement aux araignées qui se plaisent dans les environnements sains, ce que les psoques apprécient par-dessus tout, ce sont les atmosphères chaudes et humides. Lorsqu’ils trouvent un habitat qui leur est propice, ils se multiplient à toute vitesse, et c’est l’infestation assurée. En revanche, les psoques n’ont pas tous les vices non plus, car ils ne piquent pas 😅 ! C’est déjà ça de pris… En revanche, ils peuvent éventuellement provoquer des allergies ou dermatoses chez les personnes qui y sont sensibles… 👉 Démangeaisons : 12 applications naturelles pour soulager votre peau.

Comment se débarrasser des psoques ?

La meilleure des armes contre les psoques qui envahissent la maison, c’est encore de mener une lutte acharnée contre l’humidité, d’une part, et de rafraîchir concomitamment l’atmosphère de la maison, d’autre part :

Car qui dit baisse de l’humidité, dit assainissement de la maison #cestdupropre🧹 : les moisissures, notamment, sont endiguées, et donc leur chaîne alimentaire en sera, de fait, redoutablement appauvrie. Et si vous parvenez à faire baisser le taux d’humidité jusqu’à 35% et moins, ils mourront, purement et simplement ⚰️.

⚠️ Mais attention : 
Certaines espèces de psoques peuvent renfermer jusqu’à 66% d’eau, et sont capables d’utiliser leur propre réserve en cas de sécheresse passagère de leur environnement jusqu’à 3 semaines. Si le milieu redevient humide dans l’intervalle, ils se réhydratent très facilement. Il faut donc poursuivre ses efforts de déshumidification de la maison pendant plusieurs semaines, au minimum 3, pour obtenir des résultats.

Pour faire décamper les « indésirables », privilégier les solutions naturelles, c’est préserver sa santé, et la planète !  👉 Le savon noir contre les pucerons, comment l'utiliser ?, Comment se débarrasser des moucherons naturellement ?, Fourmis dans la maison, nos astuces naturelles pour les chasser.

Comment lutter contre l’humidité, et donc contre les psoques ?

Comment faire pour faire baisser l’humidité de sa maison ? De nombreuses astuces peuvent y participer :

  • Bien entretenir son réseau et ses tuyaux permet d’éviter toute fuite et stagnation d’eau 🛠️. En cas d’infiltration d’eau, il convient d’en identifier l’origine et d’y remédier au plus vite : y a-t-il un problème de chéneaux, de joints de maçonnerie ? Existe-t-il un souci d’étanchéité, votre façade joue-t-elle correctement son rôle ? 👉 Faire ses murs à la chaux : une méthode naturelle aux nombreux avantages
  • Faire sécher son linge dehors est l’idéal, mais à défaut, essayez de l’étendre dans les pièces déjà humides, comme dans la salle de bains, ou en tout cas bien ventilée.
  • De même, une aération quotidienne est indispensable au renouvellement de l’air ambiant, et à son assainissement : on ouvre en grand 15 minutes par jour, peu importe la saison 🥶, mais on peut également ouvrir ses fenêtres après chaque utilisation de la salle de bains ou de la cuisine.
  • Réduire la durée de ses douches permet d’éviter de la vapeur d’eau en trop grande quantité 🧼, et vous permettra de faire des économies d’eau, une bonne initiative pour votre budget et pour la planète.
  • Lorsque vous faites bouillir de l’eau, pensez à couvrir votre casserole et à utiliser la hotte.
  • Si besoin, munissez-vous d’un déshumidificateur afin de venir à bout d’un taux qui persiste à être trop élevé. Certaines habitations sont structurellement humides, aux grands maux les grands moyens !
  • L’installation d’une VMC efficace, et idéalement hygroréglable est également un atout dans votre lutte contre les psoques, et donc de l’humidité.

👉 Terre de diatomée, tout savoir sur cet insecticide naturel

À retenir :

Les psoques, ou psocoptères sont des petits insectes susceptibles d’envahir les habitations, préférentiellement lorsqu’elles sont chaudes et humides. Certaines espèces sont ainsi capables de causer de gros dégâts, et de dévorer les vieux papiers (attention aux livres de bibliothèque et au vieux papier peint !), ou certaines denrées (farine, céréales, maïs…). Ce « poux du livre » ou encore « poux de bois » est un nuisible dont on peut facilement venir à bout, à condition de faire de votre maison un milieu hostile, de son point de vue, et principalement en venant à bout de l’humidité à qui vous deviez sa présence.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : wikipedia.org, insectes.xyz, consoglobe.com, canada.ca, quechoisir.org

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Opération plage propre : 5 gestes pour la préserver

Soleil, mer, farniente, baignades, barbecues, cocktails… la saison estivale bat son plein 😎 ! Et comme chaque année, nous sommes des millions à nous donner rendez-vous sur les plages de France et d’ailleurs pour les vacances. Ce dont on se rend moins compte, avec notre parasol sous le bras, c’est qu’avant notre arrivée, les municipalités ont généralement fait procéder au petit matin au nettoyage de cette étendue de sable, afin que nous puissions poser notre serviette ailleurs que sur un tas d’immondices laissées par la marée et/ou par les touristes de la veille. Car oui, les plages au lever du jour ressemblent un peu à un fêtard invétéré le lendemain d’une soirée un peu trop arrosée 🥳 : ce n’est pas joli joli… Or, préserver les plages revient bien sûr à préserver les océans, les véritables victimes de cette pollution en tout genre. Devenez le Monsieur Propre des plages en appliquant ces 5 commandements.

Comment protéger les océans ? A nous de jouer !

Les océans et mers recouvrent 70% de notre belle planète bleue et représentent 97% de l’eau sur Terre 🌍. Ils sont essentiels à la vie, et néanmoins menacés de toutes parts : pollution plastique, surpêche, forages pétroliers, réchauffement climatique… Il est plus que jamais l’heure d’agir, et le côté positif, c’est que nous ne sommes pas impuissants : en adoptant des petites ou grandes habitudes au quotidien, prenons soin des océans !

5 fermes pédagogiques autour de Lyon à faire découvrir à vos enfants

Que l’on soit petit ou grand, une rencontre avec des animaux reste un moment magique. Mais quand on habite dans la Ville des Lumières, les occasions de tomber nez à nez avec des bêtes sont plutôt rares ! Heureusement, il suffit de faire quelques kilomètres pour aller à la rencontre de vaches, de moutons, de lapins et même de lamas ! Pour une chouette sortie en famille, voici 5 fermes pédagogiques autour de Lyon, à faire découvrir à vos enfants. 🐮👨‍👨‍👦‍👦

Le glanage, cette cueillette gratuite, autorisé ou non ?

Une fois que l’agriculteur a terminé sa moisson 🚜, il n’est pas rare de constater qu’il reste quelques légumes sur place 🥔 🥕 🥦. Quel gâchis, nous direz-vous ? Eh bien ce n’est pas perdu pour tout le monde ! Car figurez-vous que vous avez parfaitement le droit de les ramasser. Ça s’appelle le glanage et ça existe depuis la nuit des temps 🤓. De quoi faire des économies, et éviter le gaspillage et les emballages inutiles : un geste économique et écologique 🌍 ! Mais attention, certaines règles sont à respecter, encore faut-il les connaître.

L'impact de nos crèmes solaires : 14.000 tonnes déversées dans la mer chaque année

Sous le soleil, exactement 🎵 ! Comme aimait à nous le rappeler Gainsbourg, quel plaisir de se dorer la pilule au retour des beaux jours. Il y a la version farniente, au bord de la mer ou de la piscine, et la version sportive, en randonnée ou en trail. Quoi qu’il en soit, on le sait bien, notre peau nécessite une protection efficace… Alors on respecte la règle n°1 : on se tartine ! Mais saviez-vous qu’en protégeant votre peau, certaines crèmes posent de sérieux problèmes en matière de protection de l’environnement, et que les récifs coralliens en sont les premières victimes ? Amareo a mené l’enquête pour vous.

5 informations à connaître avant de se lancer sur le chemin de Compostelle

C’est une randonnée pas comme les autres. Sur ses sentiers se croisent amoureux de la nature, férus d’histoire et pèlerins en quête de spiritualité. Parcouru depuis le IXe siècle par les catholiques, le chemin de Compostelle est aujourd’hui devenu un des itinéraires pédestres les plus célèbres au monde. Vous aimeriez vous aussi vous lancer sur ce parcours mythique ? Alors voici 5 infos pour bien préparer votre chemin de Compostelle ! 🥾

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle