Toilettes sèches, comment ça marche ? Quels avantages ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Nous évacuons entre 3 et 10 litres d’eau potable à chaque fois que nous tirons la chasse d’eau. Imaginez seulement : une personne gaspille environ 40 litres d’eau par jour, soit plus de 14 000 à l’année, juste pour faire ce que personne ne peut faire à sa place 🚻... Une véritable hémorragie ! Alors qu’en bons citoyens du monde écoresponsables nous sommes de plus en plus préoccupés par les ressources en eau douce qui s’amenuisent et qui deviennent des denrées rares. Pourtant, il existe des alternatives plus écologiques : les toilettes sèches ! Suivez nos conseils, offrez-vous un nouveau trône 🚽.

Toilettes sèches, comment ça marche ? Quels avantages ?
Sommaire :

Les toilettes sèches, quésaco ?

Les toilettes avec une chasse d’eau sont de loin les plus répandues dans nos habitations, et d’une manière générale dans tous les bâtiments recevant du public à partir du moment où ils ont une alimentation en eau et une évacuation 🚾. Du point de vue de l’utilisateur, c’est en effet le plus pratique : une pression sur un bouton, et hop, l’affaire est dans le sac. Ou plutôt, dans les égouts ou dans la fosse, selon le cas.

En revanche, d’un point de vue écologique, le compte n’y est pas du tout ! Le cabinet d’aisances est le deuxième poste le plus consommateur d’eau, dans la maison, après la salle de bains 😠. Les toilettes sèches sont une excellente alternative, que ce soit dans un van aménagé, par exemple, ou même dans une habitation. Une véritable démarche de développement durable.

Souvent victimes de préjugés, les toilettes sèches, toilettes écologiques, toilettes à litière ou toilettes à compost, se rencontrent le plus souvent au détour d’un festival ou d’un rassemblement. Pourtant, il est tout à fait possible d’en faire installer chez soi et de remplacer complètement nos bonnes vieilles toilettes classiques à chasse d’eau.

Dans la catégorie des toilettes sèches, il existe plusieurs sous-familles. Entrons dans le vif du sujet 🤓 : si certains modèles séparent urines et matières fécales, la plupart ne font pas cette distinction. On trouve également des toilettes à litières, généralement à copeaux de bois, ou des systèmes à lombricompostage, avec des vers qui dégradent les selles. Néanmoins, les plus répandues sont les toilettes à compost classiques, les TLB (Toilettes à Litières Biomaitrisées), qui mélangent selles et urines 💩, et fonctionnent avec de la sciure.

Comment fonctionnent les toilettes sèches ?

Très simples d’utilisation, il suffit de mettre des copeaux de bois ou une matière riche en carbone au fond, faire sa petite affaire, et hop ! On recouvre le tout d’une ou deux louches supplémentaires 🤗. Le mélange des déchets végétaux secs, généralement des copeaux de bois, ou broyats de branchages, et de matières organiques que vous générez permet d’atteindre un équilibre carbonisâtes. Les matières végétales sèches absorbent les liquides en excès de manière à obtenir une fermentation optimale.

Il convient d’utiliser des déchets carbonés, issus de végétaux ligneux et sec : copeaux, broyats de branchages, de feuilles, de tiges, sciure de bois… Exit le sable, la chaux ou les feuilles seules. Le mélange parfait est composé d’1/3 de copeaux et de 2/3 de sciure de bois. Pour démarrer le processus de compostage, une couche de litière de 7 à 10 cm doit être déposée au fond après chaque vidange du seau. Il faut savoir qu’environ un mètre cube de copeaux permet à une famille de quatre personnes de faire ses petites et grosses commissions pendant 8 à 10 semaines, plutôt économe.

La question du papier toilette utilisé se pose 🧻 : choisissez-le écologique et compostable (souvent de couleur brune, puisqu’il est non coloré, non blanchi et sans parfum). À défaut, il faudra le déposer dans une poubelle à part. Le bac, une fois plein, pourra être vidé dans un composteur domestique. Il est néanmoins conseillé de séparer votre compost ménager du compost des toilettes, qui a besoin d’une maturation plus longue. 👉 Engrais naturels : 9 idées à faire soi-même

Et bonne nouvelle, vous pouvez les fabriquer vous-même à moindre coût si vous avez quelques notions de bricolage #DIY ! Un caisson en bois suffisamment costaud pour supporter votre poids auquel vous fixerez une lunette de WC rabattable, et une porte permettant de récupérer le récipient, fera parfaitement l’affaire. Prévoyez également un emplacement pour placer la réserve à copeaux.


Concernant le seau, il est idéalement en inox, qui est la matière idéale, mais le métal galvanisé, le caoutchouc, ou le plastique sont également des options. Une boîte de conserve fera très bien l'affaire. 

Quels avantages y a-t-il à utiliser des toilettes sèches ?

Les avantages présentés par l’installation de toilettes à compost chez soi sont nombreux !

  • L’avantage n°1 des toilettes sèches est de ne pas consommer d’eau, ce qui est bon pour la planète, et pour le porte-monnaie 🤑. 👉 Les bons gestes pour économiser l'eau en période de sécheresse
  • Elles sont également 100% biodégradables et compostables : l’impact sur l’environnement est quasiment nul 🌍.
  • Le compost obtenu peut parfaitement être utilisé au jardin, un engrais naturel, et riche en nutriments, même si la barrière psychologique peut être difficile à franchir 😅. 👉 Faire son compost, une excellente idée pour vous comme pour la planète !
  • Aucun raccordement n’est nécessaire, aucun aménagement spécifique : on peut poser des toilettes sèches où l’on veut, même au fond du jardin si le cœur vous en dit.
  • Il est facile de se fournir en copeaux de bois, et à bas prix, dans des scieries ou menuiseries, en prenant garde à ce qu’il s’agisse bien de bois non traité et sans colle.
  • Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les toilettes sèches ne dégagent AUCUNE odeur déplaisante 🦨, du moment que la quantité de matières sèches ajoutée est suffisante pour les neutraliser : les matières fécales sont asséchées ce qui empêche la prolifération des bactéries 👉 Du Febreze fait maison, notre recette anti mauvaises odeurs !
  • Vous n’économisez pas seulement de l’eau, vous arrêtez également de déverser de nombreux produits chimiques dans la nature utilisés pour l’hygiène des toilettes, qui ne sont pas arrêtés par les stations d’épuration et viennent polluer les cours d’eau et océans : produits d’entretien, détergents, pastilles diverses… 👉 7 produits de nettoyage naturels à toujours avoir à la maison

👉 Comment protéger les océans ? À nous de jouer !

À retenir :

Nous pouvons faire de nombreux choix au quotidien pour adopter des pratiques plus respectueuses de l’environnement, de nature à préserver la planète. Parmi eux se pose la question du petit coin, qui lui aussi, peut participer à faire la différence. L’installation de toilettes sèches est simplissime et permettrait de cesser totalement de gaspiller de l’eau potable en allant aux wawas. Une bonne nouvelle pour l’environnement et pour votre budget. 100% biodégradable, le compost obtenu constituera un engrais 100% naturel pour votre jardin. N’attendez plus, montez sur votre nouveau trône 💩!

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : futura-sciences.com, toitsalternatifs.fr, blog-habitat-durable.com, rustica.fr, toutvert.fr

👉 9 conseils simples et efficaces pour réduire son impact environnemental, Comment prendre soin de l'environnement ?, 7 gestes du quotidien qui ont un impact immédiat pour la planète.

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle