La Low-tech : la sobriété technologique, faire mieux avec moins

Mis à jour le par Equipe Rédaction

🌍 À l’heure où nous puisons à ce point dans les réserves de ressources naturelles de la planète qu’elles menacent de se tarir, on peut se poser une question : la high-tech n’est-elle pas allée trop loin 🤔 ? Smart phones, tablettes, objets connectés en pagaille… Elle nous facilite la vie sous certains aspects, c’est certain, mais n’est-on pas sur le point d’atteindre un point de non-retour, au-delà duquel nous ne trouverons notre salut que dans une franche décélération, bien loin de toute obsolescence programmée ? Difficile, en effet d’évoquer le sujet de la transition écologique sans faire référence à la low-tech, qui nous invite à plus de sobriété technologique.

La Low-tech : la sobriété technologique, faire mieux avec moins

Le low tech, une véritable philosophie du soutenable

La low-tech, ou basse technologie, est une démarche qui s’intègre dans une philosophie globale de développement durable, en opposition au high-tech et aux dérives qui l’accompagnent 📱. Elle vise la mise en œuvre de technologies simples, bon marché, accessibles, ayant recours à des moyens courants et disponibles localement. 

Ainsi, elle est issue du concept d’innovation frugale et vise à utiliser des méthodes aussi peu sophistiquées que possible en réponse à des besoins, le tout sans concession sur l’efficacité : il s’agit simplement de choisir le juste niveau technologique, avec un impact très allégé sur les ressources de la planète et dans un souci de préservation des écosystèmes.

D’après le Low-tech Lab, laboratoire dédié aux technologies peu gourmandes en matériaux et en énergie créé en 2014 dans le but d’explorer les possibles pour faire émerger la basse technologie, 🤓 il s’agit de systèmes, d’objets, de techniques, de services, de savoir-faire, de pratiques, ou de modes de vie répondant aux trois grands principes suivants : utilité, accessibilité et durabilité. 

Il s’agit donc de vivre mieux avec moins de complexité et de matériaux, en opposition avec les technologies de pointe. Ainsi, la low-tech doit permettre de répondre à nos besoins essentiels de manière saine, abordable et appropriable par le plus grand nombre, le tout en limitant les impacts écologiques, sociaux et sociétaux à toutes les étapes du cycle de vie des produits.

👉 Combien d'humains la terre peut-elle supporter ?

Faire mieux avec moins : le pari de la low-tech

Autrement dit, c’est une sorte d’innovation qui s’efforce de s’inscrire dans le respect de l’environnement et de la nature 🌿, prise en compte comme capital à préserver, en concordance avec l’économie circulaire. Exploitation raisonnée des ressources naturelles, prise en compte de la préservation de l’environnement dans les décisions économiques… 

La low-tech considère que les hautes technologies pratiquent une fuite en avant dangereuse et se base, en réponse, sur des technologies alternatives à faible impact environnemental 🛠️ : moyens de construction simples et réparables, matériaux non rares, idéalement locaux, naturels et recyclables.  L’écoconception, la réparabilité, la robustesse, la recyclabilité… autant de concepts remis à l’honneur par la low-tech.

👉  Quels sont les pays les plus pollueurs de la planète ?

Un concept vieux comme le monde remis au goût du jour

L’innovation frugale est un concept qui ne date pas d’hier, puisqu’il remonte aux années 1970 à l’initiative d’Ernst Friedrich Schumacher, économiste et pionnier de l’écologie prônant la déconsommation, mais il a commencé à se démocratiser réellement dans les années 2010, grâce à l’ouvrage de Philippe Bihouix 🪶.

Ainsi, d’après l’auteur de L'âge des low-tech paru aux éditions du Seuil : « Il ne s'agit pas de revenir à la bougie, mais de conserver un niveau de confort et de civilisation agréables tout en évitant les chocs des pénuries à venir ». Cet ingénieur centralien, spécialiste des ressources non renouvelables, estime à raison que les hommes n'ont jamais autant produit, pollué et jeté, et doivent en revenir à des techniques plus simples afin d’éviter l’écueil de l’épuisement des ressources.

👉  La décroissance, une solution envisageable pour la planète ?

La low tech en exemples

Le concept de low tech regroupe bien souvent des solutions techniques aujourd’hui tombées dans l’oubli, à tort. Il est à noter que la démarche du low-tech privilégie souvent un savoir-faire qui se rapproche sous de nombreux aspects du DIY (do il yourself) 💪.

Par exemple, la construction d’un four solaire relève de la low tech, en se servant des rayons du soleil qui, au travers de la vitre du four, transmettent une chaleur pouvant atteindre 120 à 170 degrés. Le frigo du désert, lui aussi, en est une illustration, et permet de conserver les aliments naturellement sans recours à l'électricité. L’utilisation de toilettes sèches peut également entrer dans cette catégorie 💩, afin de réduire efficacement son impact environnemental. 

Les techniques de construction durable, et notamment d’isolation efficace des logements, relèvent également de la low-tech 👉 Faire ses murs à la chaux : une méthode naturelle aux nombreux avantages

Remplacer ses trajets en voiture par le vélo, ou la marche à pied, renouer avec une agriculture paysanne et respectueuse de la Terre en promouvant la permaculture et l’agriculture bio, avoir recours à la lactofermentation pour conserver les aliments et éviter le gaspillage alimentaire… 

Autant de démarches se rapprochant du concept de la basse technologie. Même le domaine du numérique a son volet « low-tech», avec  le fairphone, un téléphone durable et éco-responsable fait d’éléments modulaires 📱.

À retenir :

Souvent présentée comme un retour en arrière technologique dans un contexte de décroissance et de frugalité, la low-tech représente au contraire une démarche d’innovation alliant durabilité, accessibilité et utilité, le tout sans concession sur l’efficacité. Même si elle consiste parfois à dépoussiérer des techniques vieilles comme le monde, elle ne se résume pas à ça et il s’agit également d’une nouvelle façon d’innover et de l’un des maillons essentiels de la transition écologique, en prônant une certaine sobriété technologique et une indispensable prise en compte des limites planétaires.


Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : youmatter.world, lowtechlab.org,  futura-sciences.com,  hellocarbo.com

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

L’été dernier a marqué les esprits du fait de la recrudescence des feux de forêt, et sonnera comme l’été de tous les records : celui des surfaces brûlées et celui des émissions de carbone en Europe. Pour la seule Union Européenne, plus de 785 000 hectares sont ainsi partis en fumée du 1er janvier au 19 novembre, et 9 mégatonnes de CO2 ont ainsi été rejetées - contre une moyenne annuelle de 6,75 mégatonnes en 2003-2021 - du seul fait de ces incendies ravageurs, avec évidemment un énorme pic estival… Il est impératif que l’été 2024 ne suive pas cette tendance apocalyptique, et pour cela, la prévention est la clé 🗝️

Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

Ils font polémique en ce moment, et à juste titre : les PFAS (prononcez « pifasse »), ces « produits chimiques éternels », sont partout. Textiles, emballages alimentaires, ustensiles de cuisine, cosmétiques… Quelle est l’ampleur du phénomène ? En quoi est-ce dangereux pour notre santé ? Quels sont les impacts environnementaux de cette véritable invasion ? Comment expliquer cette omniprésence de substances dont la nocivité est parfaitement connue ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les PFAS 👇

Les conséquences du réchauffement climatique sur la fertilité

Les effets du réchauffement climatique passent désormais difficilement inaperçus : évènements météorologiques extrêmes, canicules, sécheresses, incendies de forêts, insécurité alimentaire… Des effets qui gagnent également la sphère sanitaire, en impactant sous de nombreux aspects la santé humaine. Notamment, notre fertilité, au même titre que celle de nombreuses espèces, pourrait en pâtir. Explications 👇

Les fanons de la baleine, une merveille de la nature

Cet imposant mammifère marin est aussi célèbre que méconnu. Il existe près de 90 espèces de ce cétacé, au sein duquel on peut distinguer les baleines à dents, dites « Odontocètes » des baleines à fanons, dites « Mysticètes », telles que la baleine à bosse, le rorqual commun ou encore la baleine bleue. La plus petite d’entre elles, la baleine pygmée, mesure environ 6 mètres, et la plus grande, une trentaine pour environ 150 tonnes ! Ainsi, la bouche du plus gros animal vivant de notre planète est dotée de ces étranges lames cornées… De quoi s’agit-il exactement, et à quoi servent, au juste, les fanons de la baleine ? La réponse 👇

Comment faire son Bee Wrap soi-même ? Le tuto !

Tote bag, disques démaquillants lavables, Furoshiki, … Dans le cadre d’une démarche zéro déchets, le Bee Wrap est lui aussi un indispensable ! Ces emballages réutilisables vous permettront de tourner le dos aux films alimentaires et autres papiers aluminium dans la cuisine. Mode d’emploi ! 👇

Loi AGEC, la loi anti-gaspi, que prévoit-elle exactement ?

La loi AGEC n° 2020-105 du 10 février 2020 (loi anti-gaspillage pour une économie circulaire) ambitionnait d’accélérer la transition de nos modèles de production et de consommation, dans l’optique de réduire les déchets, préserver les ressources naturelles, limiter le réchauffement climatique et protéger la biodiversité. Pour cela, elle annonce une transformation de notre système vers une économie circulaire, afin de sortir du « produire – consommer – jeter » qui caractérise nos pratiques actuelles. Quels sont ses grands axes ? Quels premiers bilans peut-on en tirer ? 👇

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle


La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle