13 métiers pour travailler tous les jours en lien avec la nature

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Vous réfléchissez à votre orientation, et vous avez résolument besoin de grand air et d’une réelle proximité avec la nature ? Vous êtes déjà dans la vie active et vous étouffez littéralement, enfermé que vous êtes entre 4 murs ? Vous êtes à la recherche de sens dans votre activité professionnelle, et songez à une reconversion dans un métier en lien avec la nature ? Non, la vie de bureau et d’open space, ce n’est décidément pas pour vous 🤯 ! Que vous souhaitiez travailler avec les animaux, vivre de la terre, de la mer, ou encore protéger la biodiversité, les idées d’emplois dans ce secteur ne manquent pas !

13 métiers pour travailler tous les jours en lien avec la nature

Vivre de la terre

1. Le jardinier des espaces naturels, ou agent d’entretien des espaces naturels, joue un rôle important dans la préservation de la biodiversité et la sauvegarde des espèces locales, car il entretient les bois, clairières, mares, ruisseaux, participant à leur réhabilitation. Il plante et soigne les végétaux, dans le respect des rythmes des saisons 🌿.

2. L’apiculteur ne se contente pas de récolter du miel : il s’occupe de ses ruches avec amour, chouchoute ses abeilles et veille à leur confort 🐝. L’usage des pesticides met en danger les colonies d’abeilles, insectes pollinisateurs tellement indispensables à la survie de nombreuses espèces, dont l‘espèce humaine. C’est donc une activité qui a du sens, qui fait forcément écho chez quiconque se préoccupe de l’environnement et de la biodiversité. Bonne nouvelle pour les claustrophobes, il passe le plus clair de son temps en extérieur ! 👉 6 gestes simples à adopter pour aider les abeilles.

3. L’agriculteur biologique a pour vocation de cultiver des fruits, légumes ou céréales sans aucun produit de synthèse, dans le but de protéger la biodiversité (notamment les abeilles, hihi !) et la santé des consommateurs 🚜. Pour cela, il doit respecter un cahier des charges de labels bio très strict. Alors, l’amour est dans le pré ? Pourquoi ne pas tenter l’aventure ?

👉 5 alternatives aux pesticides dans le jardin, vive le naturel !

Vivre de la mer

4. Le Marin pêcheur, comme son nom l’indique, participe aux travaux qui concernent le bateau, qu’il entretient et répare le cas échéant, et aux activités de pêche de poisson 🐟. Il s’agit d’un très beau métier, mais c’est loin d’être une sinécure ! Travailleur polyvalent, il exerce dans des conditions rudes et difficiles, dans des espaces restreints, bruyants, humides et froids, effectuant des tâches très physiques, par tous les temps, le tout dans un milieu dangereux : la pleine mer 🌊 ! Le travail en équipe y est central. Les campagnes de pêche peuvent durer des jours, des semaines, voire des mois, et les horaires sont plus que contraignant (jour, nuit, dimanches et jours fériés !) 😅.

👉 Comment protéger les océans ? À nous de jouer !

5. Le Conchyliculteur (à vos souhaits !) est un cultivateur qui travaille différents types de coquillages (moules, huîtres, coques, palourdes…) pour nous régaler 😋! Technicien avant tout, il doit avoir une bonne condition physique, dans la mesure où il travaille longuement dans des positions pénibles, enchaîne les gestes répétitifs et est amené à porter de lourdes charges. Il travaille presque exclusivement en plein air, sur le littoral, dans des bassins de culture, et ce quelle que soit la météo. Sa vie est rythmée par la nature, dictée par les saisons, les marées, et le rythme de vie des espèces qu’il élève 🐚 🦪. Dans ce métier, la pollution ou les maladies peuvent anéantir des années de travail 😱.

Travailler en plein air, c’est aussi profiter plus souvent du soleil, en voilà une bonne nouvelle 😎 👉 Les bienfaits du soleil sur la santé, faites le plein de vitamines !

Protéger la nature et la biodiversité

6. Le garde nature, ou écogarde (garde forestier, garde-pêche, garde du littoral, garde-rivière) est un gestionnaire des espaces naturels, qu’il surveille afin d’assurer la sauvegarde de leur patrimoine, de la faune et de la flore. Il a également un rôle de sensibilisation aux questions de l’environnement, mais également de répression en cas d’infraction 👮🏻. Par exemple, le garde-pêche, ou agent technique de l’environnement, a pour rôle de protéger le territoire lui ayant été attribué, et notamment de patrouiller, de surveiller les pêcheurs et de prévenir les infractions (vandalisme, pollution…). C’est un protecteur de la biodiversité assermenté. Métier de grand air par excellence, il est dehors et au contact de la nature du matin au soir. Y compris quand la météo n’est pas clémente… 👉 8 gestes pour prendre soin de la biodiversité

7. L’ingénieur écologue est THE protecteur de la biodiversité : son rôle est d’analyser et de prévoir l’impact des activités humaines sur son environnement. Grand expert du fonctionnement des écosystèmes, il veille à la préservation et à la conservation de la biodiversité. C’est un peu le super héro de la faune et de la flore 🦸🏻‍♀️, dont il identifie les espèces protégées. Il propose des mesures pour préserver les milieux naturels et aménager le territoire de manière à les protéger et à améliorer leur diversité. Mais attention, s’il a un pied dehors, il en a aussi un au bureau, où il réalise des études environnementales, d’impact…

Les espèces protégées méritent un statut privilégié pour encourager leur reproduction et leur préservation, une liste qui ne cesse malheureusement de s’allonger 👉 Gypaète barbu, tout savoir sur ce drôle d'oiseauLe Loup en France, loup y es-tu ?, Découvrez le Quokka, l'animal le plus heureux de la terre !

8. L’inspecteur de l’environnement est un peu la brigade de la biodiversité. Il est chargé de surveiller, prévenir et sanctionner les atteintes qui lui sont portées : pollution de l’eau, atteinte aux zones humides, au littoral, aux espaces naturels, non-respect des espèces protégées, trafic d’espèces menacées d’extinction, braconnage… C’est la police de la réglementation environnementale. Tout comme l’ingénieur écologue, il partage son temps entre le terrain et le bureau, où il rédige des avis techniques, des procédures judiciaires, mène des campagnes d’information… Les missions qui lui sont confiées nécessitent une connaissance pointue des milieux naturels et des écosystèmes, mais également du volet réglementaire et juridique 💪.

👉 Quels sont les métiers de la transition écologique ?

Vivre du tourisme

9. Le photographe n’est pas en tant que tel un métier en lien avec la nature, mais peut le devenir lorsqu’il se spécialise dans ce domaine 📷. Certains d’entre eux, en effet, choisissent de concentrer leur activité sur les animaux et/ou les paysages sauvages, de manière à magnifier le règne animal ou végétal. Technicien, il joue avec la lumière, les contrastes, les effets, afin de capturer un instant de grâce : surprenant un animal sauvage, immortalisant le compagnon de vie d’un client ou étant le témoin d’un phénomène naturel rare ou grandiose. Une bonne option pour les personnes ayant une sensibilité artistique, et souhaitant travailler en freelance !

👉 5 astuces pour réussir ses photos de coucher de soleil

10. L’accompagnateur de moyenne montagne est un guide de randonnée sur les sentiers pédestres ou les pistes de VTT. Alpiniste-accompagnateur, il organise des randonnées à la journée, ou sur plusieurs jours, afin de faire découvrir au public le monde rural montagnard, été comme hiver, selon les techniques rendues nécessaires par le terrain ou les conditions météo 🥾. C’est donc avant tout un sportif accompli, qui sensibilise ses clients à l’environnement, à la faune et à la flore, de même qu’à l’histoire et la culture de la région. Ce n’est pas un alpiniste de haut niveau, comme peut l’être le guide de haute montagne, qui de son côté encadre les alpinistes amateurs en toute sécurité dans leurs ascensions, ou dans leurs virées de ski de randonnée, de hors-piste ou leurs descentes de canyons : un véritable intrépide qui n’a pas froid aux yeux !

11. Le Musher propose des sorties en chiens de traîneau, et est en charge de leur entretien. Lui aussi fait découvrir la moyenne montagne à ses clients avec des attelages, et possède généralement de 6 à 8 chiens, souvent de race husky, malamute, groenlandais, samoyède, ou alaskan, qu’il éduque, nourrit et soigne 🐕‍🦺.

👉 Randonner avec son chien, ce que vous devez savoir

Soigner avec la nature

12. Le naturopathe évolue dans un domaine en plein boom, compte tenu de l’engouement grandissant du public pour cette discipline. Médecine holistique dite traditionnelle, les professionnels qui en vivent dispensent des conseils d’hygiène de vie pour améliorer les conditions de vie et de bien-être, à l’aide de méthodes douces (diététique, psychologie, relaxation, exercices de respiration…), partant du principe que la nature recèle son propre pouvoir de guérison. Le but est de rétablir les capacités d’auto-guérison inhérents à chacun, et d’apprendre au patient à prendre soin de lui de manière naturelle 🌱.

👉 Découvrez ces 12 antibiotiques naturels et leur utilisation

13. L’aromathérapeute pratique une branche de la phytothérapie : il exerce lui aussi une médecine alternative dite douce, et connaît sur par cœur l’usage des huiles essentielles et leurs actifs : il utilise les arômes à des fins thérapeutiques, connaît leurs vertus, et prescrit leur utilisation pour résoudre des petits maux quotidiens, qu’ils soient d’ordre physique ou psychologique. Cette médecine alternative est une belle manière d’exploiter les incroyables pouvoirs de la nature sur les gens.

À retenir :

Bien souvent, quand on pense aux métiers pour travailler en lien avec la nature, on pense aux plus connus : vétérinaire, éleveur, pépiniériste… Mais en réalité, il existe d’innombrables métiers se pratiquant presque exclusivement outdoor, qui consistent tantôt à exploiter la nature, tantôt à la protéger, bien souvent les deux. La nature nous offre des ressources d’une richesse inouïe, n’oublions pas qu’elles ne sont pas illimitées et que la notion de durabilité ne doit jamais quitter l’esprit de celui qui en vit 😉.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : cidj.com, diplomeo.com, onisep.fr, reconversionprofessionnelle.org, metier.org


Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment conserver les châtaignes naturellement ?

Le retour de l’automne est contrariant à plus d’un titre : températures en chute libre, reprise du travail, jours qui raccourcissent… Heureusement que la nature est bien faite et qu’elle a prévu un lot de consolation pour lutter contre la morosité, et pas des moindres : les châtaignes 😋 ! On a tous un bon souvenir associé à ce parfum gourmand de marron grillé. Même leur enveloppe hostile en bogues hérissées d’épines acérées n’est pas de taille à vous décourager. Ces délicieux fruits du châtaignier, emblématiques de l’automne ne sont pas seulement délicieux : ils sont bourrés de bonnes choses ! Le seul hic est leur conservation, très courte dans la durée : seulement une dizaine de jours. Et oui, c’est un fruit frais ! Comment faire durer un peu le plaisir et profiter de votre butin plus longtemps ? Comment conserver les châtaignes de manière naturelle pour les déguster pendant tout l’hiver, voire tout au long de l’année ?

Comment choisir un bon VTT électrique ? 🚵

« Sur les petits chemins de terre, on a souvent vécu l’enfer, pour ne pas mettre pied à terre » chantait Yves Montand en 1968. Un exploit qu’il est aujourd’hui bien plus facile de reproduire ! Profiter d’une longue balade à vélo dans la nature sans s’épuiser, c’est possible grâce au vélo à assistance électrique. Mais comment choisir un bon VTT électrique adapté à sa pratique ? En prenant en compte ces 4 critères importants.

Le vélo rail, une bonne activité pour toute la famille !

Pieds sur les pédales, paysages qui défilent et rails qui claquent : vous n’êtes pas sur un vélo mais sur un vélo rail ! 🚲🛤 Ce moyen de transport ludique et original, mêlant tourisme et sensations, séduira à coup sûr toute la famille. Mais en quoi consiste cette activité et où trouver les meilleurs parcours ? On vous dit tout sur cet engin pas comme les autres !

Calendrier des fruits et légumes d'octobre

L’automne est là, les feuilles des arbres sont en chute libre 🍁 🍂, et les températures aussi 🥶 ! C’est néanmoins le prix à payer pour profiter des fruits et légumes d’octobre, qui arrivent à point nommé, comme pour nous apporter un peu de réconfort avant les frimas de l’hiver. Car oui, le mois d’octobre marque souvent le début de la déprime hivernale, pour ceux qui y sont sujets… Mais même si la météo est moins clémente, bouder les étals du marché serait une erreur qui vous ferait passer à côté de ces délicieuses saveurs automnales, prêtes à vous apporter toute l’énergie et la vitalité dont vous avez besoin. Alors à vos écharpes et imperméables, et n’oubliez pas votre tote bag !

Semaine européenne du développement durable, à vos agendas !

À vos agendas : du 18 septembre au 8 octobre 2022, c’est la Semaine européenne du développement durable (SEDD) ! À cette occasion, de nombreuses initiatives sont organisées dans le but, comme son nom l’indique, de promouvoir le développement durable, et ce dans toute l’Europe. Avec comme thème « Agir au quotidien », cette édition 2022 invite à devenir acteur et à contribuer chacun à son niveau, par des petits gestes et habitudes, à l’atteinte des objectifs de développement durable. Quels sont ces objectifs ? Comment rejoindre le mouvement et trouver une manifestation près de chez soi ? On vous dit tout ! 👇

5 informations à connaître avant de se lancer sur le chemin de Compostelle

C’est une randonnée pas comme les autres. Sur ses sentiers se croisent amoureux de la nature, férus d’histoire et pèlerins en quête de spiritualité. Parcouru depuis le IXe siècle par les catholiques, le chemin de Compostelle est aujourd’hui devenu un des itinéraires pédestres les plus célèbres au monde. Vous aimeriez vous aussi vous lancer sur ce parcours mythique ? Alors voici 5 infos pour bien préparer votre chemin de Compostelle ! 🥾

La playlist nature qui fait du bien

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle