10 règles d'or pour randonner et respecter l'environnement

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Avec les beaux jours qui reviennent, l’appel de la nature se fait plus pressant. Une bonne paire de chaussure de marche, et à nous les randonnées 😎 ! Mais aimer la nature, c’est aussi la préserver et la laisser, a minima, dans le même état que celui dans lequel on l’a trouvée. Votre escapade ne doit en effet en aucun cas avoir pour effet de dégrader les écosystèmes, la flore et la faune sauvage. Savoir randonner, ça s’apprend, tant du point de vue des règles de sécurité que de celui de la préservation de l’environnement. Voici les 10 commandements du randonneur écoresponsable, à connaître et à suivre absolument !

10 règles d'or pour randonner et respecter l'environnement

Certains sentiers sont très fréquentés, et les chemins de randonnée n’ont jamais été aussi arpentés qu’aujourd’hui, notamment en ce qui concerne les plus célèbres GR de France, un succès qui flirte parfois avec la saturation 🤯. Si chacun se laisse aller à polluer et à déranger, si les incivilités se multiplient, les espaces naturels se fragilisent et se dégradent, et ce n’est pas l’effet escompté… À nous la rando durable !

1. Sur le chemin, tu resteras

🌿 Oui, le hors-piste est fortement déconseillé au randonneur qui souhaite préserver la nature qui l’entoure et qui l’accueille. Que celui-ci soit balisé ou non, il est impératif de ne pas s’en détourner afin de ne pas dégrader les biotopes, piétiner la flore, aggraver l’érosion des sols, et déranger la faune. Et accessoirement, de ne pas se perdre bêtement. D’autant qu’un détour hors sentier ouvre une voie qui sera ensuite empruntée par d’autres promeneurs, et crée des chemins anarchiques dans des zones jusque-là vierges de piétinement. C’est aussi parfois une question de sécurité, notamment en grande montagne.

👉 Le balisage en randonnée, ce que vous devez savoir

2. Le silence tu conserveras

Pour ne pas déranger la faune sauvage, particulièrement sensible aux perturbations même minimes de son environnement, le silence est d’or 🤐. Et n’est-ce pas justement pour cela que l’on se plonge en pleine nature : pour s’imprégner du calme et de la sérénité qui y règne ? Rires sonores, musique, conversations tonitruantes, drone, aboiements… Cela ne représente peut-être pas grand-chose pour vous, mais pour eux ça veut dire beaucoup : un animal effrayé par le bruit va dépenser inutilement une grande quantité d’énergie pour fuir, énergie qu’il ne pourra pas consacrer à la satisfaction de ses besoins vitaux, comme la recherche de sa nourriture, ou encore de la reproduction. Il prendra alors des risques pour sa sécurité et sera plus susceptible de se mettre en danger, en traversant des routes ou des barres rocheuses. 

Dans certains cas, les suites d’un dérangement inopportun peuvent même avoir des conséquences dramatiques, notamment en période d’hibernation.

👉 Comment les animaux passent l'hiver ? Différentes stratégies

3. Ton fidèle compagnon, tu attacheras

Votre toutou est sûrement super sympa, mais il sera inévitablement perçu par la faune sauvage comme un prédateur, d’autant que certains chiens ont un instinct de chasse très prononcé… La laisse est de rigueur !

👉 Randonner avec son chien, ce que vous devez savoir

4. Tes distances, tu garderas

Ce petit faon est sans doute hyper craquant, et cette marmotte est tellement « cute » ! Mais non, on n’essaye pas de s’approcher, on ne nourrit pas, et on ne touche pas. Les animaux, on les observe de loin, avec une bonne paire de jumelles si besoin. N’oubliez pas : vous êtes leurs invités. Do not disturb !

👉 Brame du cerf, où et quand profiter de ce merveilleux spectacle ?

5. De feu de camp, tu n’allumeras pas

Vous bivouaquez ? Toute l’année en forêt, il est interdit de fumer et d’allumer un feu 🚭. Le code forestier interdit ainsi de « porter ou d’allumer du feu à l’intérieur et jusqu’à 200 m des bois, forêts, plantations, landes et maquis ».

👉 Prévention des feux de forêt, ce que vous devez savoir

6. Tes déchets, tu ramèneras

🥪 Un pique-nique en pleine nature en perspective ? Chouette ! Mais n’oubliez pas d’emporter avec vous tous les détritus et emballages que vous avez emmenés, et on ira même plus loin : ramasser les déchets des autres si vous en avez l’occasion n’est pas interdit ! Votre escapade à la montagne, à la plage, ou forêt doit être neutre pour la nature.

De plus, c’est souvent à cette occasion que l’on achète des produits suremballés, avec des portions individuelles. Mais ce n’est pas une fatalité ! Avec un peu d’organisation, un pique-nique zéro déchets, c’est possible ! Gourdes réutilisables, emballages en tissu… Bannissez le plastique à usage unique de votre escapade afin de préserver les océans.

💩 C’est l’heure de la grosse commission ? OK, ça ne prévient pas toujours. Le mieux, dans cette situation, c’est de creuser un trou d’une 20aine de centimètres afin d’enterrer votre étron, et bien sûr de ne pas laisser votre papier sur place, même « biodégradable ». Non, soyons sérieux, c’est répugnant, pour les autres randonneurs comme pour la nature…

👉 Plogging, courir pour votre santé et la nature !

7. De bouquet de fleurs tu te passeras

Laissez les fleurs sauvages à leur place, afin que tout le monde en profite, en particulier dans les parcs naturels nationaux et régionaux. Pourquoi ce besoin de tout s’approprier ? Prenez plutôt de belles photos afin de conserver des souvenirs durables et impérissables de votre rando ! D’autant que pour certaines variétés, une réglementation est à respecter.

👉 Glanage, ce que vous devez savoir avant de vous servir dans les champs des agriculteurs

8. Les troupeaux, tu contourneras

Il n’est pas rare de traverser des pâturages en zone d’alpage, où des troupeaux paissent paisiblement. Contournez-les soigneusement afin de ne pas effrayer les bêtes et créer de mouvement de panique (d’autant que le Patou n’est peut-être pas loin, attention aux mollets 😅). De même, les barrières éventuellement ouvertes devront être systématiquement et soigneusement refermées, le bétail présent pourrait s’échapper et dégrader les zones naturelles environnantes.

👉 Patou : tout savoir sur le chien de montagne des Pyrénées

9. Un moyen de transport vertueux tu emprunteras

Eh bien oui, pour se rendre au point de départ de votre prochaine expédition, et pour en revenir, votre paire de jambe ne suffira sans doute pas. La rando responsable se programme en amont : l’impact environnemental de votre moyen de transport initial, pour rejoindre le départ de votre itinéraire, a bien sûr son importance. Si la voiture est bien pratique, c’est loin d’être le moyen de locomotion le plus vert qui soit. Dans la mesure du possible, il est préférable de la substituer par une alternative qui émet moins de gaz à effet de serre (train, covoiturage, transport en commun…).

👉 Quel est le moyen de transport le moins polluant ?

10. Un équipement durable tu sélectionneras

La rando écolo est également minimaliste : avant d’acheter des tonnes de gadgets et d’équipements en tout genre, interrogez-vous sur leur utilité et sur leur durabilité. Besoin d’un sac à dos ? C’est en effet l’accessoire indispensable pour toute randonnée, mais choisissez le résistant et durable afin de le réutiliser pendant de nombreuses années et de pas avoir à en changer. De plus, intéressez-vous aux matériaux utilisés, à la conception de ces produits, aux éventuels labels, à l’empreinte carbone globale de cette opération 🧐. Privilégiez les marques engagées dans une démarche de développement durable. Et oui, c’est la définition même de l’éco-responsabilité.

👉 Randonner léger : nos astuces poids plume !

À retenir :

Envie de vous évader quelques heures ou quelques jours sur un des nombreux et magnifiques sentiers de randonnée de notre superbe contrée ? Vivifiante, apaisante, ressourçante… Renouer avec la nature, oui, la respecter, encore plus ! En pleine nature, encore plus qu’ailleurs, ne perdez pas de vue vos principes éco-responsables afin de ne pas dégrader les milieux naturels et déranger la faune sauvage. Les traces de l’homme dans la nature sont beaucoup moins plaisantes à observer que la nature elle-même.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : ffrandonnee.fr, globetrekkeuse.com, vivarmor.fr, randonner-malin.com

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos articles

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Semaine du jardinage à l'école, tout le monde dehors !

Du 18 au 23 mars 2024, c’est la semaine du Jardinage pour les écoles 🌿 ! Cette 24ème édition intitulée « Jardiner c’est ma nature » donnera lieu, comme chaque année, à de nombreux ateliers et animations pédagogiques avec comme objectif la découverte des plantes et la sensibilisation au respect de la nature. Une initiation au jardinage qui rencontre chaque année un succès grandissant. Promouvoir une culture de la nature chez les plus jeunes est incontournable pour leur développement et leur équilibre, et c’est ce que la semaine du jardinage à l’école souhaite favoriser. Parce que tout ne s’apprend définitivement pas entre les 4 murs d’une salle de classe, à eux les grandes découvertes ! 🤗

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

L’ouverture de la pêche à la truite, c’est maintenant !

La pêche réduit le stress, entretient votre santé, travaille votre concentration, vous aide à vous ressourcer et à vous relaxer grâce à son cadre en pleine nature… C’est l’activité « slow life » par excellence 😎 ! La pêche à la truite est plus qu’un simple hobby : c’est un véritable sport d’aventure. Elle est pratiquée en eau douce, en cours d’eau rapide de haute altitude, en bord de rivière, en étang ou encore en lac. Patience, silence et persévérance seront vos meilleures armes pour la débusquer. Rencontre avec soi-même ou retrouvailles avec les copains, la pêche à la truite reprend le samedi 9 mars 2024, à vos cannes !

Réutiliser l'eau de sa douche pour alimenter les WC, bonne idée !

L’eau potable est en passe de devenir la ressource la plus précieuse de la planète, plusieurs régions du monde étant menacées de pénurie. Et pourtant, nous utilisons 140 litres d’eau par jour, dont seulement 1% pour nous abreuver. Dans ce contexte, vous souhaitez à la fois économiser de l’eau et lutter contre le gaspillage ? Saviez-vous qu’il était possible de réutiliser son eau « grise », et notamment l’eau de sa douche, pour alimenter sa chasse d’eau ? 🚽

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Maria Cristina, membre de l'équipe Amareo a décidé de fabriquer elle-même ses cosmétiques. Ça vous tente ? Comment trouver le temps et surtout faire ? Maria Cris' (pour les intimes), en tête-à-tête avec Emilie, nous raconte tout 😊.

Je fais mes cosmétiques maison ! Rencontre avec Maria Cristina

Plus je m'informais, plus j’étais surprise de tous les ingrédients toxiques qui nous côtoient et plus j'avais envie de préparer moi-même mes propres produits. 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle