Randonner léger : nos astuces poids plume !

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Le sac à dos du randonneur est à la fois son meilleur allié, et son pire ennemi. S’équiper pour ne pas manquer, oui, mais sans se surcharger, voilà tout l’art de bien préparer une randonnée. Et ça, ça se réfléchit en amont. Plus on part longtemps, plus on est tenté d’emporter d’affaires, et plus le poids risque de devenir un terrible fardeau… Car oui, un sac trop lourd peut littéralement gâcher votre aventure et la transformer en calvaire. Au croisement des chemins entre confort, respect de la sécurité et du budget, suivez nos astuces pour trouver le juste milieu et randonner léger !

Randonner léger : nos astuces poids plume !
Sommaire :

Une erreur de débutant

Surcharger son sac, c’est l’erreur de base du randonneur débutant, qui a peur de manquer, et cherche à recréer son confort « comme à la maison » 🏡. Et pourtant, on a tout à gagner à marcher léger. 

Logiquement, vous fatiguerez moins si vous ne croulez pas sous le poids de votre équipement ! Et donc, vous serez en mesure de marcher plus longtemps. En principe, vous devriez aussi marcher plus vite…  Ciao épaules endolories : les douleurs seront amoindries. Avoir un sac plus léger respecte davantage vos articulations, votre dos… Vous gagnerez également en stabilité. Un sac moins encombrant permet également de traverser plus facilement les passages délicats. Et tout ça mis bout à bout, ce sont des risques de chutes et de blessures en moins 🤕.

Randonner léger, c’est un cercle vertueux. Même si cela vous amène à rogner un peu sur certains équipements de confort, ça vous en procurera néanmoins, vous délestant d’un sac qui pèse une tonne sur chaque épaule. Au final, voyager léger, c’est aussi faire tomber certaines barrières mentales afin de se sentir plus proche de la nature 🌿.

Seulement voilà, on sait qu’on sera au milieu de nulle part pendant plusieurs jours, et l’inquiétude monte : on a peur de manquer de l’essentiel. Tout comme le contenu d’une bonne trousse de secours, tout est affaire de compromis !

👉 Partir en road trip avec sa tente sur le dos : les conseils pour se lancer

Le secret ? La préparation !

Seule l’expérience vous aidera à peaufiner le contenu du parfait sac à dos de rando, qui vous permettra d’emporter l’essentiel, et de laisser le superflu. Comme on ne peut pas rogner sur la sécurité, ni sur l’alimentation, c’est souvent sur le confort que ça va se jouer pour se délester le plus possible. Moins de vêtements de rechange, moins d’espace pour dormir, abri minimaliste… Il va falloir faire des sacrifices 😅 !

Plusieurs stratégies peuvent se cumuler afin d’arriver à vos fins.

Identifier les objets superflus pour les éliminer

Prenez point par point chacun des objets composant votre équipement, et posez-vous la question de savoir ce qu’il vous apporte réellement 🤔. Un autre outil ne pourrait-il pas déjà remplir la même fonction ? Vous ferait-il réellement défaut en cas d’absence ? L’idée étant de se délester de nombre de gadgets inutiles qui vous paraissent incontournables à première vue, mais qui en fait vous encombreront plus qu’autre chose.

Vous pouvez par exemple limiter au maximum la quantité de vêtements de rechange, façon Koh Lanta. Bon, en fin de randonnée, il est possible que les odeurs soient un peu fortes 🦨. Mais vous êtes au milieu de nulle part, la nature environnante ne vous en tiendra pas rigueur (votre voisin de tente peut être davantage, c’est pourquoi garder des vêtements de rechange exclusivement pour le bivouac est indispensable 😉 - 

Ainsi, même si vous prenez une averse dans la journée, vous serez bien au sec pour dormir). Et question hygiène, finalement, à part un savon et de quoi vous brosser les dents, what else ?

Les objets « couteau suisse », un atout pour voyager léger comme l’air

Bien sûr, il faut privilégier les outils ayant plusieurs destinations et utilisations possibles. Cela permet de ne pas faire de doublon, mais cela oblige à prendre de la qualité afin de ne pas se retrouver démuni sur plusieurs fronts à la fois en cas de casse.

Par exemple, des bâtons de rando pourront très bien servir de mât pour une tente ⛺. Dans ce cas, vous vous passerez de paroi intérieure (et oui, on rogne un peu sur le confort, hein !), et vous disposerez à terre une bâche fine pour vous isoler de l’humidité 👉 Bivouac, où s'installer ? Quelles sont les règles à respecter ?

Le sac dans lequel votre duvet est rangé pourra servir d’oreiller douillet le soir une fois rempli de vêtements 😴. Votre matelas une fois enroulé et inséré dans votre sac pourrait remplacer l’armature que vous aurez pris soin d’ôter.

Pourquoi ne pas investir aussi dans un pantalon convertible en short, afin de vous adapter facilement aux variations de températures ? Les idées ne manquent pas 💡 !

Investir dans du matériel plus léger

Pour les objets dont vous ne pouvez pas faire l’économie, la stratégie est de les choisir aussi légers que possible. Quand on cumule avec le nombre de produits emportés, la différence de poids finale est non négligeable ⚖️. Le principal souci, c’est que cela peut entraîner des dépenses, notamment si vous étiez déjà équipé. Dans ce cas, il est plus judicieux de vous concentrer sur les éléments les plus lourds (tente, sac de couchage…).

Mais ça peut aussi être des petites choses simples à mettre en place. Par exemple, au lieu de trimballer des gourdes tout au long de votre périple, il est possible de stocker le nécessaire pour vous désaltérer dans des poches à eau, plus légères. Au lieu d’emmener des sacoches pour ranger votre nécessaire de toilette, trousse à pharmacie, ou autres, des sachets feront parfaitement l’affaire.

Le choix de votre sac à dos, notamment, est déterminant 🎒. Si l’optique est de voyager léger, vous pourrez opter pour un sac moins volumineux, avec peu d’accessoires, de rembourrages ou de renforts. Étant donné qu’il sera plus léger, vous ne devriez pas trop en souffrir. Dans la mesure où vous emmenez moins de matériel, un 30 litres au lieu d’un 50 litres devrait suffire. Dans l’idéal, il faudra choisir le sac à dos APRÈS avoir fait votre liste de matériel, afin de connaître à peu près la contenance dont vous aurez besoin (et de ne pas remplir inutilement un sac trop grand).

Des chaussures de randonnée plus légères peuvent aussi être envisagées, mais attention, il ne faut pas que le souci de la légèreté vous fasse faire l’impasse sur la sécurité et sur le confort indispensable de bonnes chaussures de marche 🥾.

Et bien sûr, question alimentation, la meilleure option pour un maximum de légèreté et d’autonomie, c’est de préparer vous-même vos rations avec un déshydrateur alimentaire 🍽️. Débarrassée de leur humidité, la nourriture aura beaucoup réduit en taille et en poids, et vous pourrez en emporter un maximum, avec toute la place que vous avez fait dans votre sac jusque-là.voyager léger

Le dos et le cœur légers, plus rien de vous arrêtera ! Mesurez-vous aux plus beaux chemins randonnées de France 👉 GR 20, The rando à faire en Corse, ce que vous devez savoir avant de vous lancer !, Les volcans d'Auvergne, dépaysement garanti !, Le top 10 des GR à absolument faire en France !

Pour voyager léger, partez à plusieurs… ou avec un âne !

Et bien sûr, en partant à plusieurs, vous pourrez partager du matériel en commun, et répartir son poids sur plusieurs personnes. Réchaud, trousse à pharmacie, tente…

La randonnée avec un animal de bât, comme un âne, est aussi la solution idéale pour randonner très léger 🐎. Bon, OK, c’est un peu de la triche… Mais concrètement, ça marche, et en plus, quelle chouette expérience ! 👉 Randonner avec un âne, 10 conseils avant de vous lancer, Chemin de Stevenson, ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

À retenir :

Randonner léger, c’est partir avec un équipement minimaliste, en toute simplicité, en symbiose avec la nature environnante. Ce n’est pas partir avec une quantité de gadgets ultra légers. Cela vous demandera de vous préparer minutieusement, et d’apprendre d’une fois sur l’autre de vos expériences plus ou moins réussies. Après avoir identifié les objets superflus, vous pourrez les laisser de côté pour vous concentrer sur ceux qui présentent le côté pratique d’avoir plusieurs destinations, et sur des articles poids plume pour les indispensables. Vous réaliserez que finalement, on se passe aisément de beaucoup de choses, et que cela ajoute un charme certain à vos randonnées 🌱.

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : randonner-malin, randonner-leger.org

Vous avez bien 5 minutes ? #SlowLife : 

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Pour vivre heureux, vivons… En yourte ? Un style de vie au naturel

La vie en yourte, retour aux sources ou effet de mode ? Si ce logement insolite séduit son public le temps d’un week-end au vert, pour d’autres, c’est devenu un mode de vie. À l’origine utilisée par les nomades d’Asie Centrale, la yourte constituait l’habitat le plus adapté au climat et à leurs habitudes. Mais qu’en-est-il pour les Occidentaux ? Les questions écologiques, l’ouverture au monde, l’envie de se rapprocher de la nature mais aussi l’apparition d’une pandémie mondiale nous ont amenés à reconsidérer en profondeur notre rapport à l’habitat et à la vie en société. Si la yourte présente de nombreux atouts et semble répondre à une quête de sens et de liberté, mieux vaut considérer tous ses aspects avant de vous lancer. Yourte ou pas ? Quelques clés pour choisir en pleine conscience.

Le 2 août 2024 : jour du dépassement. Prévenir pour mieux agir

Si nous vivons sur la même planète, vous en avez sûrement entendu parler au moins une fois… Le jour du dépassement, c’est cette date indicative à partir de laquelle nous aurons consommé l’ensemble des ressources que la Terre est capable d’approvisionner en une année. Calculé pour sonner l’alerte et sensibiliser la population mondiale, le jour du dépassement semble faire parler plus qu’il ne fait agir. Comment la date est-elle calculée ? Pourquoi est-elle différente d’un pays à l’autre ? Comment retarder concrètement son avancée ? Voici quelques clés pour mieux comprendre les enjeux du jour du dépassement. Loin de nous l’idée de nourrir votre éco-anxiété mais plutôt la prise de conscience de notre responsabilité à en matière d’habitudes de consommation.

Bernic & Clic : l’appli qui vous reconnecte à la nature

Lorsque la mer se retire, le littoral est le théâtre d’une fascinante faune et flore peu familière. Marcheurs ou pêcheurs, vous vous êtes déjà demandé comment s’appelle ce drôle de coquillage qui ressemble à un chapeau chinois ? Qu’est-ce qu’un estran ? Comment les poissons respirent-ils sous l’eau ? Bonne nouvelle ! Toutes les réponses à vos questions sont sur Bernic & Clic. Des passionnés de nature et de biodiversité ont créé l’application idéale pour éveiller la curiosité des petits marins d’eau douce et de leurs parents. Mollusques, crustacés, algues et poissons n’auront bientôt plus de secret pour vous et vos graines de sauveteurs. Rendez-vous à la prochaine marée et d’ici là, découvrez tout sur l’application qui pourrait bientôt vous accompagner dans vos futures excursions les pieds dans la vase.

Zoonoses et climat : même combat ! Enjeux climatiques & santé

Les “zoo” quoi ? Les zoonoses, ce sont les maladies transmises par les animaux aux humains. Ça vous rappelle un certain pangolin ? Tout juste ! Comment est-ce possible ? Depuis le Covid 19, de sérieuses hypothèses mettent en cause le climat. En effet, le réchauffement climatique serait à l’origine de l’émergence de nouveaux organismes vivants dits pathogènes, c’est-à-dire responsables de maladies. Comment éviter de nouvelles pandémies ? Comment préserver la biodiversité et nos écosystèmes pour lutter contre ces zoonoses ? Quels sont les dangers en matière de santé publique et économique ? Voici quelques clés pour maîtriser le sujet.

Les indispensables pour partir en Festival sans polluer

Les festivals de musique et concerts en plein air sont synonymes de plaisir et de liberté mais aussi d’abus, lorsque le Festival n’est pas éco-conçu. Pour profiter de la nature encore longtemps, mieux vaut la préserver ! Alors, avant de sillonner la France à la recherche de scènes endiablées et de bons sons à partager, voici une liste des objets durables qui vous accompagneront pendant des années et rendront vos co-festivaliers verts… de jalousie !

Les fruits et légumes d'août pour faire le plein d'énerergie !

Août est le mois le plus chaud de l’année, la saison parfaite pour les pique-niques, apéros dînatoires, barbecues et planchas 😎. On a donc envie de fraîcheur et de délicieuses saveurs sucrées. Et ça tombe bien, car les ingrédients parfaits pour des recettes légères et rafraîchissantes sont justement en plein boom. La nature n’est-elle pas incroyablement bien faite ? Les fruits et légumes sont plus que jamais gorgés de soleil, bourrés de vitamines, minéraux et antioxydants. Et si vous profitiez de vos vacances pour vous mettre au vert ?

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle