Une rentrée des classes écolo, toutes nos astuces

Mis à jour le par Equipe Rédaction

L’été touche à sa fin, et la rentrée arrive à grands pas ! L’heure de troquer lunettes de soleil et serviettes de plage contre cartables et fournitures scolaires a sonné. Les grands préparatifs sont à l’ordre du jour, et mettent les parents en ébullition pour être fin prêt pour le jour J. Avec eux, malheureusement, leur inévitable pic de consommation... Une période charnière qui coûte cher, aux familles comme à la planète. Et oui, un simple cartable en polyester de 3 kg émet, durant toute la vie du produit, environ 59 kg de CO2. C’est décidé, la rentrée sera verte cette année ! Suivez nos 8 conseils pour une rentrée des classes écolo 👇

Une rentrée des classes écolo, toutes nos astuces

Faire le tri avant toute chose

Avant de vous ruer dans les magasins bondés pour remplir vos caddies, soyez stratégique : prenez le temps de faire le point à la maison sur le matériel que vous avez déjà. On a tous des fournitures qui dorment quelque part, au fond des cartables et des tiroirs. Il suffit de remettre la main dessus pour les réutiliser à bon escient. Stylos, crayons, protège-cahier, calculatrice, matériel de géométrie ✏️…

En faisant l’inventaire, vous pouvez les rayer de la liste, limiter le pic de consommation de la rentrée et la surconsommation. Par exemple, un cahier tout juste entamé peut parfaitement faire une année de plus comme cahier de brouillon. Une trousse peut également être customisée d’une année sur l’autre pour lui donner un petit coup de neuf. En donnant une seconde vie aux fournitures que vous possédez déjà, vous diminuez de manière conséquente leur impact environnemental et leur bilan carbone. Pensez-y ! Et pour ne rien gâcher, c’est bon pour le porte-monnaie 🤑 ! Même punition pour les vêtements et le matériel de sport : si c’est en bon état et à la bonne taille, on prend les mêmes et on recommence !

👉 Quel sport de plein air pour vos enfants ? Les bienfaits de chacun !

Apprenez-lui à prendre soin de ses affaires

Mais pour pouvoir réutiliser, encore faut-il que l’état du matériel en question le permette ! Et c’est là que l’excellente éducation que vous leur avez inculquée, entre en jeu 😜 : les enfants sont parfaitement à même de comprendre les enjeux environnementaux de notre époque, et l’intérêt qu’il y a à ne pas dégrader et gaspiller, une belle occasion de leur apprendre le sens des responsabilités et de les sensibiliser à la nature ! Leur apprendre à prendre soin de leur matériel est donc une leçon à ne pas négliger. Par exemple, reboucher ses feutres après utilisation permettra probablement de s’en servir une année supplémentaire.

👉 5 façons simples & ludiques de sensibiliser les plus jeunes à l'environnement

Choisir des fournitures qui se gardent

Les fournitures de mauvaise qualité sont programmées pour ne pas durer, même entre les mains de l’enfant le plus soigneux qui soit. Il est donc nécessaire d’investir dans des produits de qualité, faits pour durer 💪. Il est certain qu’une règle ou des crayons en bois ou en métal ont une meilleure espérance de vie (et un impact environnemental bien inférieur !) au plastique, tellement pas fantastique 👎 ! Un stylo-plume ou bille à l’encre rechargeable, est une acquisition bien plus respectueuse de l’environnement que des stylos-billes en plastique jetables, terreur des océans où ils finissent leur course ! Ainsi, il pourra accompagner la scolarité de votre enfant pendant des années. Pour l’achat d’un cartable, il est plus judicieux d’opter pour un basique de qualité pour le conserver longtemps. Un sac qui fait « bébé » ne pourra pas l’accompagner jusqu’au collège 🎒. La qualité est plus chère à l’achat, certes, mais plus durable, et ainsi, ce n’est pas la planète en payera la facture !

👉 Réparer plutôt que jeter, la bonne idée !

Tournez-vous vers le matériel d’occasion

Pour les éléments que vous n’aurez pas pu conserver ou réutiliser, le premier réflexe d’un parent consommateur éco-responsable est de se tourner en première intention vers le marché de l’occasion. Selon l’ADEME, 76% des Français ont déjà acheté des fournitures scolaires d’occasion, et ça, c'est une bonne nouvelle 🥳. Occasion ne veut pas dire endommagé, ne vous y trompez pas ! Vous y trouverez également de nombreux livres scolaires, c’est la caverne d’Alibaba à prix cassé. La seconde main a le vent en poupe. Les ados, contrairement à ce qu’on pourrait penser, surfent sur cette vague, avec le succès des plateformes de type Vinted. Sites en ligne, friperies, vide-greniers, grandes enseignes… Ce ne sont pas les occasions qui manquent (🤭).

Fuyez le suremballage

Vous avez exploré toutes ces pistes, mais il vous reste encore des fournitures à acheter sur votre liste 📝. Les grands principes du consommateur exigeant et éco-responsable trouvent à s’appliquer : à vous de faire des achats responsables et intelligents ! La première des priorités, c’est d’éviter les maudits suremballages qui pourrissent notre planète. Le vrac existe aussi côté matériel scolaire, et vous permettra de limiter votre production de déchets plastique pour vos grandes courses de la rentrée.

👉 9 conseils simples et efficaces pour réduire son impact environnemental

Résistez au marketing : faites la chasse aux polluants et achetez vert

Une étude OpinonWay pour Bic a révélé que 51% des Français seraient prêts à payer plus cher pour des fournitures plus respectueuses de l’environnement 👏.

S’agissant des fournitures de vos enfants, la priorité est de choisir des articles exempts de produits toxiques, potentiellement dangereux pour leur santé. D’autant plus que nos chères têtes blondes sont particulièrement vulnérables aux risques d’inhalation ou d’ingestion accidentelle. Si vous comptez sur les industriels pour veiller à ce qu’ils en soient préservés, s’agissant d’articles destinés aux enfants, vous vous mettez le doigt dans l’œil 🙄! Le rayon peintures et crayons de couleurs est particulièrement à risque, soyez très pointilleux. Colles à base d’amidon, gommes sans phtalate, correcteur sans solvant, peinture aquarelle... Des solutions existent ! Différents labels peuvent vous guider dans votre choix. D’une manière générale, on vise la simplicité, et les produits solides et sans parfum, de préférence sans plastique, ou a minima en plastique recyclé. Soyez très attentif aux pictogrammes indiquant un danger sur les fournitures en rayon ⚠️ !

Le goûter, c’est frais, local, de saison et zéro déchet !

Pour le goûter, il convient de privilégier les aliments nutritifs et sains, de préférence de saison : fruits de saison, snacks en vrac comme des fruits secs, par exemple 🍎… Pourquoi ne pas faire vous-même des barres aux noix et aux graines à l’aide d’un déshydrateur alimentaire ? L’eau, c’est dans une gourde, la bouteille plastique est un énorme green faux pas ! Bien entendu, la boite à goûter ou la lunchbox est de rigueur afin de ne pas créer de déchet inutile. Il existe par exemple des gourdes à compote réutilisables, une idée de génie ! Les produits emballés en portions individuelles sont à bannir. A la cantine, apprenez à vos enfants à ne pas abuser du pain et à ne prendre que la quantité nécessaire, gros facteur de gaspillage.

👉 12 accessoires pour se mettre au zéro déchet simplement - Stop au gaspillage alimentaire, on ne jette plus !

Pour le transport, c’est à pied, en transport en commun ou en vélo !

Saviez-vous que 90% des enfants habitent à moins d’un kilomètre de leur école primaire ? Dans la mesure où un kilomètre à pied, ça n’use pas trop les souliers, pourquoi ne pas en faire une habitude ? Avez-vous pensé au pédibus, qui n’est rien d’autre qu’un bus, mais à pied, sous la supervision d’un adulte ? Cette année, on laisse la voiture au garage et on sort le vélo 🚲 ! Si vraiment vous vivez un peu trop loin, privilégiez autant que possible les transports en commun : ramassages scolaires, vélo-bus… Et si rien de tout ça n’est envisageable, pensez au covoiturage ! En cherchant bien, il existe toujours une solution pour réduire son empreinte carbone.

👉 Se déplacer à vélo, c'est bon pour votre santé & la planète !

À retenir :

C’est l’heure pour votre petite troupe de retourner sur les bancs de l’école, et vous êtes dans les starting blocks pour cette rentrée qui approche. Tenant fébrilement la liste de fourniture d’une main, et votre tote bag de l’autre, vous vous sentez tiraillé : comment allez-vous parvenir à concilier le pic de consommation imminent et inévitable que cela va engendrer avec vos principes en matière d’écologie ? Pour une rentrée des classes respectueuse de l’environnement, soyez méthodique ! Réutilisez ce qui peut l’être, achetez d’occasion, bannissez les produits bourrés de cochonneries et suremballés, évitez chaque fois que possible le plastique… Les astuces ne manquent pas pour reverdir la rentrée !

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : linfodurable.fr, futura-sciences.com, alternativi.fr, challenges.fr, ADEME, lunion.fr

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Un mode vie durable, c'est quoi au juste ?

Les experts sont formels, et ne cessent de tirer la sonnette d’alarme : notre mode de vie et de consommation impacte à ce point l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité qu’il est insoutenable sur le long terme pour la planète. En d’autres termes il faudra immanquablement en changer, et dans ce domaine, le plus tôt sera le mieux : tout l’enjeu est de ne pas atteindre le point de bascule au-delà duquel la résilience des écosystèmes sera compromise au point d’en risquer l’effondrement 😱. De ce fait, l’adoption d’un mode de vie durable n’est pas seulement une recommandation, mais devient une nécessité. De quoi s’agit-il exactement ? Sur quels leviers pouvons-nous agir, à notre niveau dès aujourd’hui 🤔 ?

Les Jeux Olympiques de Paris seront écolos, vraiment ?

Réduction de moitié des émissions de CO2 liées à l’organisation des jeux, utilisation exclusive d’énergie renouvelable et quasi exclusive d’infrastructures déjà existantes ou temporaires, restauration bas carbone… Les engagements de Paris 2024 en matière d’environnement sont ambitieux. Mais la promesse de Jeux écologiques est-elle crédible ? N’existe-t-il pas une incompatibilité de fait entre l’organisation d’un tel évènement et la lutte contre le changement climatique ? Faut-il crier au greenwashing 🤔?

Qui pollue le plus, l'avion ou le bateau ? The winner is...

On entend très souvent de nombreux griefs contre le trafic aérien dans la lutte contre le réchauffement climatique, désignés comme LE moyen de transport à éviter absolument pour limiter nos émissions. C’est oublier que le transport maritime n’a rien de bien plus reluisant, et engendrerait une pollution parfois dénoncée comme étant en réalité plus importante que celle de l’aérien. Or, d’après l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le transport maritime représente plus de 80 % des volumes transportés et 90 % des échanges intercontinentaux de marchandises. Tous les moyens de transport polluent, c’est un fait, mais dans quelle mesure ? Qui, de l’avion ou du bateau, remporte la palme du moyen de transport le plus polluant 🤔?

Comment préparer son jardin pour le printemps ? 9 Conseils

Les jours rallongent, le soleil fait progressivement son retour, quelques bourgeons apparaissent sur les arbres… Ça sent bon le printemps, ça 😎 ! Et avec lui, comme chaque année, les affaires vont pouvoir reprendre au jardin après cette longue période d’accalmie. Vous allez bientôt pouvoir dégainer vos graines et plants, mais avant toute chose, une bonne préparation est indispensable ! Comment s’assurer un beau jardin et un potager productif pour toute la saison ? Suivez le guide !

Les giboulées de mars, c'est quoi au juste ?

Comme le veut le dicton « Si de toute l'année le pire des mois est février, méfie-toi aussi de mars et de ses giboulées ». Au moment où l’on voit, au loin, le printemps arriver avec soulagement, cette période marque avant tout une transition entre deux saisons. Et oui, le mois de mars est réputé pour sa météo capricieuse et ses fameuses giboulées. Alors c’est quoi, exactement une giboulée, et comment expliquer ce curieux phénomène météorologique ? Amareo fait la pluie et le beau temps et vous explique tout ça ! 👇

Retour à la campagne : l'exode urbain n'aura pas eu lieu

« Paris, tu paries, Paris, que je te quitte. Je te plaque sur tes trottoirs sales ». Comme la chanteuse Camille, tous les citadins ont un jour envisagé de tout plaquer pour partir vivre à la campagne. Mais quand certains ne font qu’y penser, d’autres passent à l’acte. Réaction post confinement ou véritable tendance ? 4 ans après la pandémie, l'exode rural n'aura pas eu lieu ! Explications.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

Les pages qu'il faut suivre 

📸 Suivez-nous sur Instagram


La photo qui nous fait vibrer 


Plage de Mesquer - Regarder le soleil se coucher dans la mer... une de mes madeleines.  Chaque jour le spectacle est différent. Ce jour-là, il y a des nuages, les rayons les transpercent. Le reflet du soleil dans l'eau donne à la mer un ton unique, changeant à chaque minute. Il reste quelques traces du passage des enfants, que la mer douce mais sure efface une à une. Ecouter la mer, voir son étendue sans fin ... j'y passerais des heures

📷 By Anne-Fleur Saraux. 

Partagez vos photos sur Instagram avec le #amareochezvous. 

La citation qui nous parle