Être éco - citoyen, qu'est-ce que ça veut dire ?

Mis à jour le par Equipe Rédaction

L’écocitoyenneté part d’un constat sans appel : le style de vie des ménages des pays industrialisés serait, l’échelle de la planète, que ce soit directement ou indirectement, responsable d’environ 72% des émissions carbone. C’est ainsi qu’est née, dans les consciences individuelles et collectives, une prise de conscience de la nécessité de réformer nos modes de vie, dans le cadre d’un processus de responsabilisation, donnant naissance à une nouvelle notion : celle de l’écocitoyenneté. De quoi s’agit-il au juste ? Que désigne précisément cette notion ?

Être éco - citoyen, qu'est-ce que ça veut dire ?

C’est quoi, l’éco-citoyenneté ?

🌍 D’après la définition du Larousse, l’écocitoyenneté désigne un comportement consistant à observer les principes et les règles destinés à préserver l’environnement. Il s’agit en fait d’un mot qui rassemble l’abréviation « éco », pour écologie, et le mot « citoyenneté ». Le citoyen, de son côté, est celui qui fait preuve d’esprit civique, qui adopte une attitude citoyenne : il jouit de droits, et en contrepartie, remplit ses devoirs et poursuit, non pas son seul intérêt propre, mais le bien de tous. La citoyenneté est donc, avant tout, synonyme de responsabilité individuelle et collective.

🌿 C’est ainsi que l’éco-citoyen ou écocitoyen a pleinement conscience de son appartenance à la nature, au territoire, et plus largement à la planète, qui garantit sa propre existence. Il est assez clair en effet que les citoyens des pays industrialisés sont pleinement responsables du réchauffement climatique, de la dégradation de l’environnement, de l’érosion vertigineuse de la biodiversité et de l’épuisement des ressources.

Il se saisit donc des droits et devoirs qu’implique son respect pour l’environnement dans lequel il évolue, et adopte des éco-gestes au quotidien afin de préserver ce dernier. L’individu reconnait ses devoirs et exerce simultanément ses choix et libertés, mais de manière environnementalement responsable. Selon Alexandre Kiss, spécialiste du droit international de l’environnement, l’écocitoyenneté est la « conscience généralisée incitant tous les individus à prendre en compte dans leurs actions quotidiennes les conséquences que leurs actes sont susceptibles de produire sur l'environnement, dans le présent, mais aussi à moyen et à long terme ».

👉 Être écoresponsable, qu'est-ce que c'est ?

L’écocitoyen, de la conscience à l’action

C’est ainsi que l’éco-citoyen, d’une part, se donne les moyens d’agir dans le sens et en faveur d’un développement durable, qui répond aux besoins d’aujourd’hui sans compromettre la capacité des générations de demain à répondre aux leurs, et peut également, le cas échéant, défendre ces idées auprès des autorités et sensibiliser son entourage aux bonnes pratiques pour faire évoluer les mentalités ✊. La préservation des écosystèmes et de la biodiversité est au centre de ses choix de tous les jours, notamment en matière de consommation. Il adopte un comportement écoresponsable et s’efforce de mettre l’intégralité de son mode de vie en cohérence avec sa conscience des dégradations environnementales.

👉 9 conseils simples et efficaces pour réduire son impact environnemental

Des écogestes au quotidien

L’écocitoyen, conscient de la nécessité d'agir individuellement pour protéger l'environnement, modifie ses pratiques domestiques et de consommation au quotidien pour les rendre plus durables.

Ainsi, il adopte des comportements de nature à économiser l’eau, l’énergie, à ne pas gaspiller de ressources ou de denrées inutilement, à engager une réflexion, avant d’acquérir un produit ou un service, sur l’impact de ce dernier sur l’environnement et sur la manière de l’alléger au maximum (circuits courts, vrac, alimentation bio, produits ménagers naturels…). Il fait la chasse aux ingrédients ou substances polluants et controversés, et cherche des alternatives plus saines. Il privilégie les modes de transport doux, et laisse dès que possible sa voiture au garage. Il réduit sa consommation de viande, s’efforce de diminuer sa production de déchets, de les trier, répare au lieu de jeter… En un mot, l’éco-citoyen ne reste pas les bras croisés devant le désastre écologique et climatique, et agit 💪. Il s‘inscrit pleinement dans la transition écologique, et la promeut, afin de préserver les générations futures.

👉 7 gestes du quotidien qui ont un impact immédiat pour la planète

Les différents degrés d’écocitoyenneté : un ensemble hétérogène

Il existe plusieurs degrés d’écocitoyenneté, et un manque d’homogénéité dans les pratiques de nombreux ménages. Ainsi, les individus, bien que sensibilisés et préoccupés par l’environnement, ne modifient que rarement l’ensemble de leur mode de vie. Beaucoup oscillent entre appropriation et rejet de la norme d’écocitoyenneté, à des degrés divers. On peut par exemple circuler à vélo pour se rendre au travail, mais multiplier les voyages d’agrément pendant les week-ends et les congés ✈️, trier ses déchets mais ne faire aucun effort pour réduire sa production d’emballages ♻️. De plus, un certain nombre de personnes, pourtant convaincues de la dégradation subie par l’environnement du fait de la vie moderne, adoptent une attitude fataliste et sombrent dans la croyance de l’impossibilité d’y remédier par des actions individuelles.

👉 Est-il encore possible de stopper le réchauffement climatique ?

À retenir :

Devant la prise de conscience du fait que le style de vie des ménages des pays industrialisés est en grande partie responsable de la dégradation de l’environnement et du dérèglement climatique, la notion d’écocitoyenneté a émergé. L’écocitoyen est ainsi celui qui adhère à un contrat social plus respectueux de l'environnement, et s’efforce d’exercer ses droits et de mener sa vie de manière environnementalement responsable. Grâce à des écogestes au quotidien, il œuvre en faveur d’un développement durable, notamment en matière de consommation, afin de répondre à ses besoins sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.


Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild


Sources : larousse.fr, protegeonslaterre.com, cnrtl.fr, cairn.info, dictionnaire-environnement.com

Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Pour vivre heureux, vivons… En yourte ? Un style de vie au naturel

La vie en yourte, retour aux sources ou effet de mode ? Si ce logement insolite séduit son public le temps d’un week-end au vert, pour d’autres, c’est devenu un mode de vie. À l’origine utilisée par les nomades d’Asie Centrale, la yourte constituait l’habitat le plus adapté au climat et à leurs habitudes. Mais qu’en-est-il pour les Occidentaux ? Les questions écologiques, l’ouverture au monde, l’envie de se rapprocher de la nature mais aussi l’apparition d’une pandémie mondiale nous ont amenés à reconsidérer en profondeur notre rapport à l’habitat et à la vie en société. Si la yourte présente de nombreux atouts et semble répondre à une quête de sens et de liberté, mieux vaut considérer tous ses aspects avant de vous lancer. Yourte ou pas ? Quelques clés pour choisir en pleine conscience.

Le 2 août 2024 : jour du dépassement. Prévenir pour mieux agir

Si nous vivons sur la même planète, vous en avez sûrement entendu parler au moins une fois… Le jour du dépassement, c’est cette date indicative à partir de laquelle nous aurons consommé l’ensemble des ressources que la Terre est capable d’approvisionner en une année. Calculé pour sonner l’alerte et sensibiliser la population mondiale, le jour du dépassement semble faire parler plus qu’il ne fait agir. Comment la date est-elle calculée ? Pourquoi est-elle différente d’un pays à l’autre ? Comment retarder concrètement son avancée ? Voici quelques clés pour mieux comprendre les enjeux du jour du dépassement. Loin de nous l’idée de nourrir votre éco-anxiété mais plutôt la prise de conscience de notre responsabilité à en matière d’habitudes de consommation.

Bernic & Clic : l’appli qui vous reconnecte à la nature

Lorsque la mer se retire, le littoral est le théâtre d’une fascinante faune et flore peu familière. Marcheurs ou pêcheurs, vous vous êtes déjà demandé comment s’appelle ce drôle de coquillage qui ressemble à un chapeau chinois ? Qu’est-ce qu’un estran ? Comment les poissons respirent-ils sous l’eau ? Bonne nouvelle ! Toutes les réponses à vos questions sont sur Bernic & Clic. Des passionnés de nature et de biodiversité ont créé l’application idéale pour éveiller la curiosité des petits marins d’eau douce et de leurs parents. Mollusques, crustacés, algues et poissons n’auront bientôt plus de secret pour vous et vos graines de sauveteurs. Rendez-vous à la prochaine marée et d’ici là, découvrez tout sur l’application qui pourrait bientôt vous accompagner dans vos futures excursions les pieds dans la vase.

Zoonoses et climat : même combat ! Enjeux climatiques & santé

Les “zoo” quoi ? Les zoonoses, ce sont les maladies transmises par les animaux aux humains. Ça vous rappelle un certain pangolin ? Tout juste ! Comment est-ce possible ? Depuis le Covid 19, de sérieuses hypothèses mettent en cause le climat. En effet, le réchauffement climatique serait à l’origine de l’émergence de nouveaux organismes vivants dits pathogènes, c’est-à-dire responsables de maladies. Comment éviter de nouvelles pandémies ? Comment préserver la biodiversité et nos écosystèmes pour lutter contre ces zoonoses ? Quels sont les dangers en matière de santé publique et économique ? Voici quelques clés pour maîtriser le sujet.

Les indispensables pour partir en Festival sans polluer

Les festivals de musique et concerts en plein air sont synonymes de plaisir et de liberté mais aussi d’abus, lorsque le Festival n’est pas éco-conçu. Pour profiter de la nature encore longtemps, mieux vaut la préserver ! Alors, avant de sillonner la France à la recherche de scènes endiablées et de bons sons à partager, voici une liste des objets durables qui vous accompagneront pendant des années et rendront vos co-festivaliers verts… de jalousie !

Les fruits et légumes d'août pour faire le plein d'énerergie !

Août est le mois le plus chaud de l’année, la saison parfaite pour les pique-niques, apéros dînatoires, barbecues et planchas 😎. On a donc envie de fraîcheur et de délicieuses saveurs sucrées. Et ça tombe bien, car les ingrédients parfaits pour des recettes légères et rafraîchissantes sont justement en plein boom. La nature n’est-elle pas incroyablement bien faite ? Les fruits et légumes sont plus que jamais gorgés de soleil, bourrés de vitamines, minéraux et antioxydants. Et si vous profitiez de vos vacances pour vous mettre au vert ?

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle