Les produits à bannir de chez soi pour une maison respectueuse de l'environnement

Mis à jour le par Equipe Rédaction

Nos banales activités quotidiennes – ménage, bricolage, jardinage, hygiène… - sont parfois source d’une pollution discrète, mais bien réelle, en libérant des molécules polluantes dans la nature. Des micropolluants chimiques qui peuvent être néfastes pour la faune et la flore des milieux aquatiques, du fait de leur toxicité, de leur persistance et de leur accumulation. En effet, les stations d’épuration ne sont pas en mesure de nettoyer l’eau usée de toutes ces substances, qui ne sont pas entièrement éliminées, et qui rejoignent les milieux naturels, et n’épargnent pas nos ressources en eau potable. Le point sur le contenu de nos placards 👇

Les produits à bannir de chez soi pour une maison respectueuse de l'environnement

Opération « c’est du propre » sur les produits ménagers

Dans le rayon « produits toxiques », euh… « produits ménagers » 😅, les polluants ne manquent pas ! Vous appréciez l’agréable odeur de lavande ou de sapin qui embaume la maison après une bonne cession de ménage, et vous vous dites « hum, ça sent bon la propreté ! » ? Mauvaise nouvelle : vous êtes victime d’un véritable lavage de cerveau orchestré par des industriels aux dents longues ! Il est temps de changer d’avis sur vos produits d’entretien, afin de préserver l’environnement, et votre santé.

Si les produits chimiques contenus dans ces bouteilles au packaging soigné, toutes plus attrayantes les unes que les autres, polluent à coup sûr l’air ambiant de votre maison, il n’est pas rare qu’ils présentent également un danger pour l’environnement 🌍. Nous retrouvons, dans nos intérieurs, plus de 900 substances chimiques, qui proviennent, en partie, des produits ménagers courants utilisés au quotidien 😱. 

Dans la mesure où une bonne partie des produits d’entretien sont rincés et se retrouvent à terme dans les eaux usées, il en résulte une pollution de l’eau. Les stations d’épuration ne peuvent en effet pas traiter toutes les molécules chimiques, de sorte qu’elles sont rejetées directement dans le milieu naturel.

Par exemple, les tensioactifs de synthèse sont difficilement biodégradables, et altèrent les fronts de mer. Les phosphates, de leur côté, sont d’une part toxiques pour la santé, mais aussi pour la biodiversité marine et aquatique🐟. 

Heureusement interdits dans les lessives depuis 2007, de nombreux produits pour lave-vaisselle en sont encore pourvus. Les parfums chimiques contenus dans les produits ménagers (cette agréable odeur censée vous donner une illusion de fraîcheur) contiennent bien souvent des phtalates, ces perturbateurs endocriniens, et s’avèrent bien souvent néfastes pour les organismes aquatiques. Par ailleurs, les lingettes à usage unique, souvent jetées dans les toilettes, ne sont jamais réellement biodégradables, contrairement à ce qui est parfois annoncé sur l’emballage.

🌿 La solution ? 
👉 Opter pour des produits ménagers écologiques, ou mieux, faits maisons à base d’ingrédients naturels et/ou bruts. Néanmoins, ne vous y trompez pas : s’il est vrai que les labels verts obtiennent généralement de meilleurs résultats en matière de pollution, ils comportent bien souvent encore des molécules néfastes issues de la pétrochimie. Les étiquettes sont parfois trompeuses, ouvrez l’œil, et le bon 😠 ! 

Une pratique bien répandue consiste notamment à rétrécir au maximum les pictogrammes de danger afin de ne pas attirer l’attention 🧐. Gardez toujours en tête que moins il y a d’ingrédients, mieux c’est pour votre santé, comme pour la planète. Et méfiez-vous tout particulièrement des parfums, dont les composants sont susceptibles de polluer l’eau et les sols : la propreté n’a pas d’odeur !


Côté jardin, passez au bio !

Les pesticides (dont la vente est interdite depuis janvier 2019), insecticides, herbicides fongicides, ou désherbants chimiques figurent parmi les produits les plus néfastes que l’on utilise parfois en toute bonne foi et naïveté chez soi, sans se douter des dégâts engendrés sur l’environnement et la faune sauvage 😢. 

Les substances actives qu’ils contiennent polluent les eaux et seraient responsables de près d’1/4 de la pollution des eaux de surface et des nappes souterraines, avec de lourdes conséquences sur la vie aquatique. Ce n’est pas compliqué, plus de 90% des cours d’eau sont aujourd’hui contaminés 😱. Ils s’accumulent dans la chaîne alimentaire, et perturbent les cycles biologiques. 

Des impacts gravissimes sur la biodiversité, portant une lourde responsabilité dans le déclin auquel nous assistons aujourd’hui. De plus, l’utilisation de ces produits empoisonne la précieuse faune de votre jardin, et les auxiliaires susceptibles de vous rendre d’importants services (lombrics, hérissons, crapauds, insectes pollinisateurs…).

🌿 Comment y remédier ? 
👉 En jardinant au naturel ! D’innombrables méthodes et produits complètement inoffensifs peuvent leur être substitué, que ce soit pour vous débarrasser des nuisibles sans jeter le bébé avec l’eau du bain, amender votre sol, lutter contre maladies des végétaux ou désherber, le tout pour un délicieux potager bio, infiniment meilleur pour votre santé 😋.

Le cosmétique au naturel, mythe ou réalité ?  

Que ce soit au stade de leur fabrication ou de leur utilisation, les produits cosmétiques ne sont pas sans impact sur l’environnement. Sans oublier les emballages qui génèrent des montagnes de déchets plastiques🧴 ! On trouve par exemple des produits contenant des silicones, peu biodégradables et toxiques pour les organismes aquatiques, des ingrédients éthoxylés PEG (Polyéthylène Glycol), PPG (Polypropylène Glycol) et dérivés, au processus de fabrication très polluant, des agents chélateurs EDTA, catastrophique pour la biodiversité, certains filtres UV, du phénoxyéthanol, et autres réjouissances… Un secteur qui compte parmi les plus néfastes pour l’environnement, pour un consommateur non averti 👎.

Devant la demande grandissante des consommateurs pour plus de naturel dans leurs produits d’hygiène et de beauté, les entreprises tentent de développer des gammes plus respectueuses, moins chargées en produits chimiques et en ingrédients controversés. Mais bien souvent, la sincérité de l’information pose question. Ainsi, la DGCCRF continue de déplorer un manque flagrant de transparence et de traçabilité, de sorte qu’il est bien difficile de savoir si les ingrédients naturels qui les composent n’ont pas un bilan carbone catastrophique, ou ne sont pas source de déforestation.

Il reste en effet très difficile d’en connaître les impacts exacts en matière de réchauffement climatique ou de biodiversité, compte tenu de la complexité des chaînes d’approvisionnement.  

👉 L'application UFC que choisir vous informe sur la dangerosité de vos produits sur l'environnement

🌿 Comment s'y retrouver ?
 👉 D’une manière générale, les produits cosmétiques composés d’ingrédients certifiés biologiques respectent davantage l’environnement, le climat et la biodiversité que les autres, même si cette certification ne garantit pas une performance environnementale globale. Par ailleurs, faire le choix de produits rechargeables ou solides, dont l’offre s’étoffe peu à peu, permet de limiter la quantité de déchets générés.

Avis aux bricoleurs du dimanche

Le rayon bricolage n’a rien à envier à celui des produits ménagers côté produits chimiques, loin s’en faut ! Peintures, revêtements, solvants, notamment toluène, White-spirit, acétone, térébenthine … 

Tous ces solvants présentent un danger pour l’environnement. De même, les pigments, qu’ils soient d’origine minérale ou végétale, sont parfois adjoints à des métaux toxiques, très polluants eux aussi ⚠️.

🌿 Quelles précautions prendre ? 
👉 Ces produits ne doivent JAMAIS être reversés directement dans l’évier au risque de polluer sévèrement l’eau des rivières et les nappes phréatiques. De même, tous les chiffons et pinceaux souillés doivent impérativement être rapportés en déchetterie. En tout état de cause, il s’agit de privilégier les produits classés A+, de même que ceux qui portent un label environnemental, généralement plus respectueux de l’environnement. Les peintures acryliques ou minérales, pauvres en solvants organiques, doivent également être préférées 🎨. Enfin, chaque fois que possible, il est plus vertueux d’éviter d’utiliser des solvants (décaper au papier de verre, nettoyage à haute pression…).

👉 Les produits chimiques éternels, le poison du siècle !

À retenir :

Nous utilisons chaque jour un nombre incalculable de produits sans même y réfléchir, de manière habituelle, banale… Mais adopter une démarche écoresponsable, c’est justement s’arrêter un instant et s’interroger à leur sujet : La lessive que j’utilise tous les jours pollue-t-elle, à mon insu, les eaux ? Ma pastille pour lave-vaisselle nuit-elle aux organismes aquatiques ? Ai-je la moindre idée du bilan carbone de mon flacon de shampooing ? Que deviennent tous les emballages que je génère ? Comment agir pour limiter ces effets destructeurs sur l’environnement ? Ouvrons nos placards, et faisons du tri, pour adopter des habitudes au quotidien plus respectueuses de la planète ! #stepbystep

Explorer - protéger - se ressourcer
#BornToBeWild

Sources : Ademe.fr, Ademe.fr, economie.gouv.fr, skinkoree.com, cosmeticobs.com


Retrouvez les articles sur le thème :

Article proposé par Equipe Rédaction

Amoureux de la nature - Born To Be Wild

Nos derniers articles

Randonner léger : nos astuces poids plume !

Le sac à dos du randonneur est à la fois son meilleur allié, et son pire ennemi. S’équiper pour ne pas manquer, oui, mais sans se surcharger, voilà tout l’art de bien préparer une randonnée. Et ça, ça se réfléchit en amont. Plus on part longtemps, plus on est tenté d’emporter d’affaires, et plus le poids risque de devenir un terrible fardeau… Car oui, un sac trop lourd peut littéralement gâcher votre aventure et la transformer en calvaire. Au croisement des chemins entre confort, respect de la sécurité et du budget, suivez nos astuces pour trouver le juste milieu et randonner léger !

GR 75, faites le tour de Paris à pied, vous allez adorer !

Vous pensez que les grandes randonnées ne sont pas accessibles aux citadins Parisiens ? Cet itinéraire va vous prouver le contraire. Enfilez vos chaussures de marche, on vous emmène faire le tour de Paris à pied, sur la trace du GR 75 🥾.

Reprise gratuite des pneus usagés pour les particuliers : ce qui change en 2024

577 000 tonnes de pneumatiques sont mises sur le marché chaque année en France, soit 59 millions de pneus. Ces futurs déchets, bien que n’étant pas considérés comme dangereux, n’en sont pas moins composés de produits toxiques et présentent un risque tant pour l’environnement que pour la santé publique. Bonne nouvelle : depuis le 1er janvier 2024, les particuliers peuvent déposer gratuitement leurs pneus usagers chez un distributeur, sans obligation d’achat de pneus neufs. Débriefing 👇

Quelle est la nourriture qui pollue le plus ?

Manger pollue, c’est un fait. OK, mais il faut bien manger pour vivre, sommes-nous tentés de répondre… Certes, mais cessons un instant d’enfoncer des portes ouvertes et venons-en au fait : de la même manière que côté santé, il existe la malbouffe, celle qui fait plaisir au palais, mais dont il ne faut pas abuser, certains aliments sont, plus encore que les autres, des désastres écologiques : il est possible, et même indispensable, de prendre en compte le prisme environnemental dans nos choix alimentaires afin de réduire, au quotidien, notre empreinte sur la planète. Quel est le top 10 des aliments à bannir et à limiter ? Menu de la nourriture la plus polluante au monde 🤮

Comment se débarrasser des guêpes naturellement en 10 astuces

Vous êtes confortablement installé en terrasse, vous chillez, on ne peut plus détendu, et vous vous apprêtez à partager un agréable déjeuner entre amis ou en famille, avec son lot de melons, grillades et autres réjouissances. Oui, tout aurait pu être parfait, sans elles : Bzzzzz ! Il n’est pas rare qu’une ou plusieurs guêpes s’invitent à table pour profiter elles-aussi de ces mets très appréciés, ou autour de la piscine, à la recherche d’eau pour s’hydrater... Un phénomène classique, mais TELLEMENT agaçant et potentiellement dangereux, car elles peuvent être amenées à piquer un de vos convives ou un animal de compagnie. Seulement voilà, les guêpes, comme tous les animaux, ont, elles aussi, un rôle à jouer dans les écosystèmes et la biodiversité. Votre objectif ? Les éloigner sans les tuer ni vous faire piquer. Quels sont les meilleurs répulsifs faits maison naturels pour les tenir à distance respectable de votre buffet 🐝 ?

Comment se débarrasser des poux radicalement (et naturellement) ?

Peut-être avez-vous eu la désagréable surprise de constater la présence de passagers clandestins indésirables sur vos charmantes têtes blondes, au retour d’une colo ou tout simplement en revenant de l’école : oui, les poux ont le don de s’inviter chez vous de manière insidieuse, et de s’immiscer partout ! Votre objectif est donc de vous en débarrasser au plus vite, mais sans passer par la case insecticide toxique, néfaste tant pour ces parasites voraces – bien qu’ils y soient de plus en plus résistants - que pour votre enfant, et bien sûr pour la planète 🌍… Bonne nouvelle, les méthodes naturelles ET efficaces existent. Chasser les poux sans traitement de choc chimique est à la portée de tous.

La playlist nature qui fait du bien

Nature - Peinture

Amareo

  1. Côte maritimeZen Ambiance D'eau Calme
    3:28
  2. Se délasserZen Ambiance D'eau Calme
    3:29
  3. Orage: Pluie Sur Le ToitSons De Pluie HD
    3:10
  4. Orage: Pluie ForteSons De Pluie HD
    2:55
  5. Ronronnement relaxantOasis de sommeil
    3:27
  6. La tempête tropicale à l'horizonSomnolent Jean
    1:42
  7. Pluie dans la Forêt, Pt. 01Sons de la Nature Projet France de TraxLab
    1:23
  8. Chant de cigales, Vol. 1Bruitages
    3:02
  9. Sons des rivières: Vent, ruisseauBruits naturels
    4:17
  10. Relax NaturelleChant d'Oiseaux
    2:39
  11. Bruits de feu crépitantZone de la Musique Relaxante
    3:29

Qui sommes nous?

Chaque jour, nous avons à cœur de vous montrer les merveilles de Mère Nature et de vous offrir un bol d'air frais. Nous vous donnerons également quelques conseils pour prendre soin de notre belle planète, sans injonction ni culpabilisation. 👉Pour en savoir plus sur nous.

La citation qui nous parle